Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 20:21

Oriane a écrit:Je ne trouve pas car il n'y a aune raison d'accorder le moindre crédit aux propos des élèves. Rien ne les étaye. Emma semble vouloir intervenir  tous prix: en anglais on appelle cela officiousness.

Non, je demande juste que faire ! Rien ? Quelque chose (et alors, si oui, quoi ?)

Nita a écrit:Une dernière chose avant de quitter ce fil, foin de films et de fiction, un lien :

http://www.autonome-solidarite.fr/articles/suicide et un autre lien http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2008/10/24/suicide-d-un-professeur-accuse-de-violences-l-eleve-a-reconn.html

je crois que nous nous sommes mal comprises. pour faire bref (et répéter ce qu'a dit Kiwi) :

- j'ai démenti officiellement et clairement la rumeur devant les élèves
- je n'en ai parlé à absolument personne car, comme je le disais plus haut, radio-profs vaut pas mieux que radio-élèves !
- je ne voudrais pas que cette rumeur enfle (qu'elle soit vraie ou fausse) par égard pour mon collègue et lui porte préjudice !
- mais je me dis "si c'est vrai comment puis-je agir de manière éthique face à ce problème"

Pour cela, suite aux différentes propositions, toujours fort cordiales et compréhensives qui m'ont été faites dans le respect, je vais "patienter" et voir ce que cela donne à le rentrée ... De toutes façons les vacances sont bientôt là et les élèves bientôt partis alors un délai de réflexion et de digestion de deux mois ne fera de mal à personne.

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par nuages le Sam 22 Juin 2013 - 20:33

Je trouve moi aussi déplaisante l'attitude qui consiste à prêter l'oreille aux dires des élèves "sérieux" (souvent les plus zélés en dénonciation) sous prétexte qu'on est PP, et encore pire la tendance à vouloir délivrer autrui de prétendus "vices" pour son bien . Intervenir me semble une intrusion tout à fait déplacée (et équivoque) dans la vie personnelle d'un collègue adulte.

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Babayaga le Sam 22 Juin 2013 - 22:14

kiwi a écrit:Pour faire plus clair :  

1. La rumeur est fausse et provient d'élèves malfaisants (je maintiens, je ne vois pas comment on peut appeler ça autrement) qui mentent dans le but de discréditer le collègue. Il faut les recaler. Ce qu'elle a fait.

2 : La rumeur est fausse et provient d'élèves très inquiets pour le prof et pour eux-mêmes et croyaient bien faire au départ. Il faut leur dire qu'ils se trompent. Ce qu'elle a fait.

3 : La rumeur est fausse et provient d'élèves pris dans un effet de groupe, plus ou moins inquiets, alléchés par le "sensationnel" "ouah le prof il est alcoolo dis donc!". Il faut les recaler. Ce qu'Emma a fait.

Mais problème pour Emma : elle doute. Et si? Elle se place comme une maman qui n'aimerait pas que ses enfants ait un professeur alcoolique (je pense que c'est compréhensible). Elle se place comme collègue alertée par la gravité du problème. Parce qu'elle apprécie le collègue aussi. Cela on en pense ce qu'on veut (ingérence, volonté justifiée de venir en aide...). En même temps, si c'est faux, c'est extrêmement préjudiciable pour le collègue. Or, elle ne veut pas porter préjudice à ce collègue qu'elle apprécie en plus.
Elle expose son problème ici, demande quoi faire, et se fait lyncher. Voilà ce que je ne comprends pas. Car elle est dans une position délicate, je trouve.

Parce que tu crois qu'on n'avait pas compris Emma ?

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 22:20

Bon, 8 pages de messages dans tous les sens (pédophilie, psychologie de bazar, viol, manque slt l'homophobie et le nazisme) etc.

Et je continue à ne pas comprendre en quoi Emma B est concernée par l'éventuel alcoolisme de son collègue ???
Si ce n'est par une sorte de passion de la vie des autres que je trouve indécente.

'tain c'est portnawak cette histoire !

Si j'étais alcoolo et qu'une jeune collègue se mêle de mes relations passionnelles avec la dive boisson, j'entrerais dans une rage folle et légitime qui pourrait m'amener pour le coup à dire (ou faire) une grosse connerie en SdP.
Et si je ne l'étais pas et que cette même brasseuse de merde me faisait savoir que, sur la base de rumeurs colportées par des gosses de collège, elle me suspecte de l'être, ce ne serait que pire.

Donc dans tous les cas, c'est une grande chance pour nous deux que vous ne travailliez pas dans le même collège que moi !

Puisque vous demandez notre conseil, voici le mien, abrupt : occupez-vous de vos affaires et laissez vos collègues vivre leur vie !




Pour le reste, ce soir, on a bu un champagne rosé de chez Ruinard et un Hermitage Guigal hors d'âge.
Et ça, c'était grand chose !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Olympias le Sam 22 Juin 2013 - 22:23

Zorglub, pour le Guigal...veneration

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Babayaga le Sam 22 Juin 2013 - 22:32

+1

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Gotin le Dim 23 Juin 2013 - 0:31

@Emma : l'alcoolisme est une maladie mentale, regarde si dans tes contacts tu n'as pas un médecin (encore mieux un psychiatre) pour qu'il te guide.
Perso, je resterai très très discret quant à cette histoire, tu peux vite détruire la carrière de quelqu'un avec des rumeurs et tu as juste des  témoignages d'élèves qui ont très bien pu se monter le bourichon mais    je te comprends dans ta démarche. J'ai vu une voisine de palier se détruire avec l'alcool (et en mourir), c'est affreux.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par User5899 le Dim 23 Juin 2013 - 0:50

Emma B. a écrit:En cette fin d'année, les langues se délient et certains de mes collégiens (dans plusieurs classes différentes dont celle dont je suis PP) m'ont évoqué le même problème avec un collègue !

Ils ont donc parlé du cas d'un de leurs profs en particulier : "parfois on comprend pas ce qu'il dit tellement il articule mal ", "il sent souvent l'alcool madame, moi je me bouche le nez quand il m'explique" ... Ces propos viennent d'élèves sérieux et gentils. Je n'ai aucun doute sur leur véracité.

Je n'ai rien remarqué de spécial chez ce collègue. Même si régulièrement il boit une bière le midi (il apporte son pique-nique) je ne l'ai jamais soupçonné d'être en état d'ébriété.

Je ne voudrais pas que de fausses rumeurs atteignent ce collègue tout comme je ne voudrais pas laisser traîner ce problème s'il s'avère qu'il arrive en classe un peu éméché.

A qui en parler et surtout comment ? Je ne voudrais pas que mon CDE soit averti du problème directement par un parent ... je ne me vois pas en parler directement au collègue ni au CDE (sans citer aucun nom bien évidemment) ... Que faire ?

merci d'avance pour vos lumières veneration
Je lui dirais très simplement la chose suivante : "Des élèves m'ont dit ça. Ca ne me regarde pas, mais sois-en averti et vois comment tu dois gérer cette affaire au mieux de ton intérêt".
Je rappelle à toutes fins utiles qu'il est strictement illégal d'apporter de la bière dans un établissement scolaire (en plus du fait qu'il n'a pas à manger en salle des profs).

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par User5899 le Dim 23 Juin 2013 - 0:53

Emma B. a écrit:Il est déjà très sévère avec les élèves, je ne voudrais pas que cela empire les choses Rolling Eyes
Je ne vois pas en quoi le fait d'être sévère pourrait être un mal. Là, pour le coup, on a envie d'envoyer bouler la dame patronnesse...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Arverne le Dim 23 Juin 2013 - 4:55

Depuis hier, je lis ce fil et je me demande ce que je ferais. Réponse : rien.
Je sais que les chefs d'établissement reçoivent beaucoup de coup de fil de parents qui n'hésitent pas à se plaindre des enseignants. Je suppose que si les élèves en parlent à leur PP, ils en ont parlé à leurs parents et le CDE ne manquera pas d'en être informé, si ce n'est déjà fait. C'est de son ressort.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par roxanne le Dim 23 Juin 2013 - 6:26

Mais il n'y a que moi qui ai entendu régulièrement ce genre de trucs sur des collègues venant d'élèves ? Ca me paraît le grand classique.Par contre, les quelques profs ayant un problème sérieux avec l'alcool étaient connus de tous .
Quand j'étais tzr donc de passage , c'était LE grand truc "Ah mais Madame, on n'a rien fait l'année dernière en français, le prof était alcoolique ! (ou en cp, ou en CM2)" bref, ils avaient tous eu à un moment donné de leur vie un alcoolo notoire qui les avait bloqués dans leurs apprentissages , et si ce n'était pas l'acoolo c'était la folle dépressive..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par carlotta le Dim 23 Juin 2013 - 6:54

Et après on s'étonne que les gens n'osent pas se parler en sdp. Quand on voit le lynchage qu'on se prend ce sur fil quand on demande un conseil...
Je trouve ça assez intéressant de clamer la tempérance, le respect d'autrui ... tout en pratiquant agressivité et cynisme. 

Bref. Emma je ne sais pas ce que je ferais. Rien dans un premier temps probablement. Si c'est une rumeur, j'espère qu'elle cessera vite parce que ça peut vraiment pourrir la vie de quelqu'un. Si ce n'en est pas une, difficile.

carlotta
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par MarieL le Dim 23 Juin 2013 - 7:02

roxanne a écrit:Mais il n'y a que moi qui ai entendu régulièrement ce genre de trucs sur des collègues venant d'élèves ? Ca me paraît le grand classique.Par contre, les quelques profs ayant un problème sérieux avec l'alcool étaient connus de tous .
Quand j'étais tzr donc de passage , c'était LE grand truc "Ah mais Madame, on n'a rien fait l'année dernière en français, le prof était alcoolique ! (ou en cp, ou en CM2)" bref, ils avaient tous eu à un moment donné de leur vie un alcoolo notoire qui les avait bloqués dans leurs apprentissages , et si ce n'était pas l'acoolo c'était la folle dépressive..

+ 1

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Malaga le Dim 23 Juin 2013 - 7:04

roxanne a écrit:Mais il n'y a que moi qui ai entendu régulièrement ce genre de trucs sur des collègues venant d'élèves ? Ca me paraît le grand classique.Par contre, les quelques profs ayant un problème sérieux avec l'alcool étaient connus de tous .
Quand j'étais tzr donc de passage , c'était LE grand truc "Ah mais Madame, on n'a rien fait l'année dernière en français, le prof était alcoolique ! (ou en cp, ou en CM2)" bref, ils avaient tous eu à un moment donné de leur vie un alcoolo notoire qui les avait bloqués dans leurs apprentissages , et si ce n'était pas l'acoolo c'était la folle dépressive..

Exactement. Le nombre de profs alcooliques que ces pauvres élèves ont eu, c'est effrayant. En revanche, je n'ai jamais remarqué qu'un de mes collègues boit. J'ai du mal à croire que des élèves puissent remarquer ce problème et pas les adultes de l'établissement.
Inventer des rumeurs sur les profs, c'est tout de même un jeu classique chez les ados. Quand j'étais moi-même collégienne, tous les élèves du collège parlaient de la liaison entre le jeune et beau prof de SVT et la prof d'espagnol, sans aucun fondement.
Bref, Emma, je pense que tu n'as pas à t'en mêler car visiblement, il ne s'est jamais rien passé de grave ou d'inquiétant dans le cours de ton collègue (sinon, le CDE serait intervenu).

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Daphné le Dim 23 Juin 2013 - 7:16

roxanne a écrit:Mais il n'y a que moi qui ai entendu régulièrement ce genre de trucs sur des collègues venant d'élèves ? Ca me paraît le grand classique.Par contre, les quelques profs ayant un problème sérieux avec l'alcool étaient connus de tous .
Quand j'étais tzr donc de passage , c'était LE grand truc "Ah mais Madame, on n'a rien fait l'année dernière en français, le prof était alcoolique ! (ou en cp, ou en CM2)" bref, ils avaient tous eu à un moment donné de leur vie un alcoolo notoire qui les avait bloqués dans leurs apprentissages , et si ce n'était pas l'acoolo c'était la folle dépressive..

Ou la collègue enceinte Laughing

J'ai déjà eu ça aussi : on n'a rien fait l'an dernier avec Mme Machin, elle était enceinte !
Ben voyons, c'est une maladie invalidante et handicapante qui dure 36 semaines  scratch  et en plus pendant son congé de maternité vous avez eu un remplaçant, alors il est où le problème ??

Il y a aussi le prof qui s'est fait virer de l'EN, alors qu'il est tout simplement parti en congé formation ou autre motif que les élèves ne connaissent pas.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Iphigénie le Dim 23 Juin 2013 - 7:32

Daphné a écrit:
roxanne a écrit:Mais il n'y a que moi qui ai entendu régulièrement ce genre de trucs sur des collègues venant d'élèves ? Ca me paraît le grand classique.Par contre, les quelques profs ayant un problème sérieux avec l'alcool étaient connus de tous .
Quand j'étais tzr donc de passage , c'était LE grand truc "Ah mais Madame, on n'a rien fait l'année dernière en français, le prof était alcoolique ! (ou en cp, ou en CM2)" bref, ils avaient tous eu à un moment donné de leur vie un alcoolo notoire qui les avait bloqués dans leurs apprentissages , et si ce n'était pas l'acoolo c'était la folle dépressive..

Ou la collègue enceinte Laughing

J'ai déjà eu ça aussi : on n'a rien fait l'an dernier avec Mme Machin, elle était enceinte !
Ben voyons, c'est une maladie invalidante et handicapante qui dure 36 semaines  scratch  et en plus pendant son congé de maternité vous avez eu un remplaçant, alors il est où le problème ??

Il y a aussi le prof qui s'est fait virer de l'EN, alors qu'il est tout simplement parti en congé formation ou autre motif que les élèves ne connaissent pas.
ou pire: le prof de  l'an dernier expliquait plus  et mieux:
Spoiler:

et la fille qui met un grand coup de coude dans les côtes de sa mère: "c'était elle , ma prof, l'an dernier"
yesyesyesyeslol!lol!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Daphné le Dim 23 Juin 2013 - 7:36

iphigénie a écrit:
Daphné a écrit:

Ou la collègue enceinte Laughing

J'ai déjà eu ça aussi : on n'a rien fait l'an dernier avec Mme Machin, elle était enceinte !
Ben voyons, c'est une maladie invalidante et handicapante qui dure 36 semaines  scratch  et en plus pendant son congé de maternité vous avez eu un remplaçant, alors il est où le problème ??

Il y a aussi le prof qui s'est fait virer de l'EN, alors qu'il est tout simplement parti en congé formation ou autre motif que les élèves ne connaissent pas.
ou pire: le prof de  l'an dernier expliquait plus  et mieux:
Spoiler:

et la fille qui met un grand coup de coude dans les côtes de sa mère: "c'était elle , ma prof, l'an dernier"
yesyesyesyeslol!lol!

Very Happy

J'ai eu le parent qui vient à la réunion et qui me soutient que l'an dernier ça allait bien mieux pour son fils avec la prof qu'il avait, une dame assez âgée, et patati et patal.
Je le laisse parler mais lui réponds qu'il se trouve que l'an dernier la dame assez âgée c'était moi Laughing et que les notes de son fils étaient aussi mauvaises que celles de cette année Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Dim 23 Juin 2013 - 7:39

Babayaga a écrit:

Parce que tu crois qu'on n'avait pas compris Emma ?

Manifestement non. Puisque même encore à la page 8, on l'accuse de vouloir jouer le rôle de Super PP, alors qu'elle a répété à maintes reprises les avoir recalés et avoir démenti face à eux les accusations d'alcoolisme...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Dim 23 Juin 2013 - 7:43

Cripure a écrit:
Je lui dirais très simplement la chose suivante : "Des élèves m'ont dit ça. Ca ne me regarde pas, mais sois-en averti et vois comment tu dois gérer cette affaire au mieux de ton intérêt".
Je rappelle à toutes fins utiles qu'il est strictement illégal d'apporter de la bière dans un établissement scolaire (en plus du fait qu'il n'a pas à manger en salle des profs).

1000 fois d'accord. Tout bien réfléchi, je crois aussi qu'il faut que tu informes le collègue des propos tenus par les élèves. Tu lui dis que tu les a évidemment démentis, que c'est du n'importe quoi, et tu t'arrêtes là. Tu n'en parles à personne d'autre. S'il est réellement alcoolique, cela le fera peut-être réagir. Si un jour il vient éméché au collège, cela se verra. La direction se chargera du problème.

Et je me demandais aussi si j'étais la seule à être interpellée par le fait de consommer de l'alcool à tous les repas au collège. Je suis rassurée de voir que non.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par frimoussette77 le Dim 23 Juin 2013 - 7:46

Daphné a écrit:
iphigénie a écrit:
ou pire: le prof de  l'an dernier expliquait plus  et mieux:
Spoiler:

et la fille qui met un grand coup de coude dans les côtes de sa mère: "c'était elle , ma prof, l'an dernier"
yesyesyesyeslol!lol!

Very Happy

J'ai eu le parent qui vient à la réunion et qui me soutient que l'an dernier ça allait bien mieux pour son fils avec la prof qu'il avait, une dame assez âgée, et patati et patal.
Je le laisse parler mais lui réponds qu'il se trouve que l'an dernier la dame assez âgée c'était moi :lol:et que les notes de son fils étaient aussi mauvaises que celles de cette année Twisted Evil
C'est bien, tu rajeunis sunny

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Reine Margot le Dim 23 Juin 2013 - 7:46

Emma B. a écrit:Merci Pseudo. C'est pour cela que je me demande ce qu'il faut faire !

Si c'est une rumeur, comment agir efficacement pour arrêter sa propagation ? Je l'ai déjà tenté en mettant rapidement un terme aux propos de mes élèves, en leur disant qu'ils se font des idées et que je n'ai aucune opinion à émettre sur mes collègues (je rappelle que plusieurs classes, dont celles dont je ne suis pas PP m'ont parlé de cela  : à chaque fois je leur ai dit la même chose - ils se font des idées ...). Et faut-il mettre ce collègue au courant de la rumeur ou pas et surtout comment ? Il y aurait une rumeur immonde qui circule sur moi, j'aimerais bien être au courant !!! (même si ça ne doit pas être facile à entendre).

Iphigénie et Daphné, j'espère que vous comprenez que je suis d'accord avec vous : je ne cherche pas à gérer quoi que ce soit chez mon collègue. Je cherche juste à l'aider que ce problème d'alcoolisme soit une rumeur ou pas. En tant que collègue, par "affection" pour lui.

En laissant les élèves en parler, en prenant leurs hypothèses au sérieux (alors que toi-même tu constates qu'il n'est jamais éméché), et ce même si tu les as recadrés, par le fait que tu veux mener l'enquête tu contribues à la rumeur.


Dernière édition par Reine Margot le Dim 23 Juin 2013 - 8:06, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Dim 23 Juin 2013 - 7:47

roxanne a écrit:Mais il n'y a que moi qui ai entendu régulièrement ce genre de trucs sur des collègues venant d'élèves ? Ca me paraît le grand classique.Par contre, les quelques profs ayant un problème sérieux avec l'alcool étaient connus de tous .
Quand j'étais tzr donc de passage , c'était LE grand truc "Ah mais Madame, on n'a rien fait l'année dernière en français, le prof était alcoolique ! (ou en cp, ou en CM2)" bref, ils avaient tous eu à un moment donné de leur vie un alcoolo notoire qui les avait bloqués dans leurs apprentissages , et si ce n'était pas l'acoolo c'était la folle dépressive..

Je n'ai jamais entendu ce genre de rumeur sur un collègue. J'ai entendu des : "on n'a rien fait avec M. Bidule parce qu'il est nul " "on n'a rien fait avec Mme Machin parce qu'elle nous raconte sa vie, est toujours en arrêt" et blablabla. Mais jamais de rumeurs d'alcoolisme ou autres quel que soit l'établissement fréquenté (de la ZEP de banlieue en passant par le rural profond).




kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Reine Margot le Dim 23 Juin 2013 - 7:52

j'ai l'impression qu'on confond deux choses: le collègue véritablement alcoolique, qui est VU régulièrement éméché par les collègues et le CDE et pas seulement les élèves et personne ne fait rien/ et le prof chez qui personne n'a rien remarqué mais une odeur de bière suffit pour que les élèves partent en vrille. Il semble que ce soit ici le 2e cas, mais dans chacun d'eux c'est au CDE d'agir.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par gnafron2004 le Dim 23 Juin 2013 - 7:54

J'ai vu le cas. Un cde plus "couillu" que ses prédécesseurs a pris les choses en main, les collègues (oui, plusieurs, et profs d'atelier, en plus) sont partis en cure.

et je coupe court à tous les bla-blas d'élèves concernant mes collègues. Je ne vais pas non plus leur raconter les âneries de leurs camarades.

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par ysabel le Dim 23 Juin 2013 - 7:54

Si le collègue était alcoolique, tout le monde en salle des prof le saurait. Un alcoolique se repère au premier coup d'œil (et on le sent aussi... il a une odeur bien particulière).


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Reine Margot le Dim 23 Juin 2013 - 7:58

je rajouterais qu'un élève peut être sérieux ça ne veut pas dire qu'il ait la maturité d'un adulte, de vérifier avant de répéter des choses, etc. au collège j'étais l'exemple-type de l'élève "sérieuse" et pourtant j'étais capable de répéter n'importe quoi.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum