Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 16:34

@Emma B. a écrit:si c'est vrai, je pense qu'il faut faire quelque chose et pour ce collègue et pour les futurs élèves qu'il aurait en classe.
Vous êtes partie pour avoir beaucoup de boulot dans la vie s'il vous faut soigner tous les alcoolos et sauver tous les pauvres petits nenfants qui souffrent.

Avant de lire Olympias, j'allais écrire par provocation : "Le fait d'être alcoolique ne m'empêche pas d'être un prof consciencieux, compétent et à l'écoute de mes élèves. A contrario, il traîne dans mon collège une brochette de sombres con*ards strictement sobres. Et dans aucun des cas je ne tire de relation de cause à effet !"

Si vous manquez de loisir, un conseil : allez au bar, si vraiment vous n'aimez pas l'alcool (je sais au début faut se forcer un peu), jouez au rapido ou aux courses !
(Mais évitez de vous mêler de la vie d'autrui surtout s'il ne vous demande rien, et qu'il s'agit d'un collègue de travail et non pas d'un proche. Vous verrez au comptoir les sujets de conversation ne manquent jamais !)

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 16:35

Merci Pseudo. C'est pour cela que je me demande ce qu'il faut faire !

Si c'est une rumeur, comment agir efficacement pour arrêter sa propagation ? Je l'ai déjà tenté en mettant rapidement un terme aux propos de mes élèves, en leur disant qu'ils se font des idées et que je n'ai aucune opinion à émettre sur mes collègues (je rappelle que plusieurs classes, dont celles dont je ne suis pas PP m'ont parlé de cela : à chaque fois je leur ai dit la même chose - ils se font des idées ...). Et faut-il mettre ce collègue au courant de la rumeur ou pas et surtout comment ? Il y aurait une rumeur immonde qui circule sur moi, j'aimerais bien être au courant !!! (même si ça ne doit pas être facile à entendre).

Iphigénie et Daphné, j'espère que vous comprenez que je suis d'accord avec vous : je ne cherche pas à gérer quoi que ce soit chez mon collègue. Je cherche juste à l'aider que ce problème d'alcoolisme soit une rumeur ou pas. En tant que collègue, par "affection" pour lui.

_________________
"Plutôt que d'être de ceux qui scrutent les ténèbres, je préfère être de ceux qui allument les bougies." Abd Al Malik

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par thrasybule le Sam 22 Juin 2013 - 16:39

Comment se fait-il que dans plusieurs classes, comme tu le soulignes, les élèves se sentent libres de formuler de telles hypothèses?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par ysabel le Sam 22 Juin 2013 - 16:40

@Emma B. a écrit:Merci Pseudo. C'est pour cela que je me demande ce qu'il faut faire !

Si c'est une rumeur, comment agir efficacement pour arrêter sa propagation ? Je l'ai déjà tenté en mettant rapidement un terme aux propos de mes élèves, en leur disant qu'ils se font des idées et que je n'ai aucune opinion à émettre sur mes collègues (je rappelle que plusieurs classes, dont celles dont je ne suis pas PP m'ont parlé de cela  : à chaque fois je leur ai dit la même chose - ils se font des idées ...). Et faut-il mettre ce collègue au courant de la rumeur ou pas et surtout comment ? Il y aurait une rumeur immonde qui circule sur moi, j'aimerais bien être au courant !!! (même si ça ne doit pas être facile à entendre).

Iphigénie et Daphné, j'espère que vous comprenez que je suis d'accord avec vous : je ne cherche pas à gérer quoi que ce soit chez mon collègue. Je cherche juste à l'aider que ce problème d'alcoolisme soit une rumeur ou pas. En tant que collègue, par "affection" pour lui.

Et bien en ne faisant rien, en ne disant rien... la rumeur se nourrit des paroles, peu importe dans quel sens.

S'il est alcoolique, tu ne pourras rien faire pour lui d'une manière ou d'une autre.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 16:41

Je ne TOLÉRERAIS pas qu'une collègue aborde avec moi un sujet relevant de l'intime sans que je l'y invite, ou sans que nous ayons préalablement lié des relations assez intimes pour ce ce soit acceptable et que le fait survienne au fil de la conversation.

"Et puis aussi, tu sais, pour ton divorce, tu ferais mieux de /.../
Sans compter avec tout le fric que tu laisses avec tes belles bagnoles tu es certain de pouvoir payer à tes enfants les /.../
Tu ne crois pas qu'il faudrait faire une coloscopie, tu pètes aigre ces temps ?"


Et on va où ?

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par thrasybule le Sam 22 Juin 2013 - 16:42

"Méfions-nous des gens qui nous veulent du bien"

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Iphigénie le Sam 22 Juin 2013 - 16:43

Pseudo, si tu veux t'occuper de toutes les rumeurs qui courent dans un établissement, tu ne vas pas t'ennuyer !
Tout ce que tu dis sur l'alcoolisme est vrai: mais on est parti d'élèves qui se confient à un PP en disant quelque chose que personne n'a remarquée, et on arrive à alccolique notoire et dépendant: ça rappelle l'histoire bien connue des appréciations transmises d'année en année:
An 1:professeur très sérieux, malgré son accident .
An 2:très sérieux ;des difficultés à se déplacer toutefois:il boite un peu.
An 3: professeur sérieux mais boit un peu
An 4:alcoolique notoire.


Dernière édition par iphigénie le Sam 22 Juin 2013 - 16:44, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 16:43

@Emma B. a écrit:Je cherche juste à l'aider que ce problème d'alcoolisme soit une rumeur ou pas. En tant que collègue, par "affection" pour lui.
Si vous avez de l'affection pour lui vous en êtes donc proche et dans ce cas comment pouvez-vous ne pas savoir ?

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Olympias le Sam 22 Juin 2013 - 16:45

@Zorglub a écrit:
@Emma B. a écrit:si c'est vrai, je pense qu'il faut faire quelque chose et pour ce collègue et pour les futurs élèves qu'il aurait en classe.
Vous êtes partie pour avoir beaucoup de boulot dans la vie s'il vous faut soigner tous les alcoolos et sauver tous les pauvres petits nenfants qui souffrent.

Avant de lire Olympias, j'allais écrire par provocation : "Le fait d'être alcoolique ne m'empêche pas d'être un prof consciencieux, compétent et à l'écoute de mes élèves. A contrario, il traîne dans mon collège une brochette de sombres con*ards strictement sobres. Et dans aucun des cas je ne tire de relation de cause à effet !"

Si vous manquez de loisir, un conseil : allez au bar, si vraiment vous n'aimez pas l'alcool (je sais au début faut se forcer un peu), jouez au rapido ou aux courses !
(Mais évitez de vous mêler de la vie d'autrui surtout s'il ne vous demande rien, et qu'il s'agit d'un collègue de travail et non pas d'un proche. Vous verrez au comptoir les sujets de conversation ne manquent jamais !)
Concernant le collègue en question, un garçon brillant, d'une modestie sans nom, pour lequel j'avais beaucoup d'affection, même si on parlait peu de choses très personnelles, car il était très pudique, il est arrivé que deux, trois fois, je passe devant sa salle, un soir de 16 à 17 ou 17 à 18, et que je voie ses élèves l'attendant...parce qu'il avait oublié qu'il avait cours...Etant à côté, j'ai mis ses élèves au travail, j'ai géré mon groupe de module, j'ai fait la navette entre les deux. Et c'est tout.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par InvitéO le Sam 22 Juin 2013 - 16:46

@Zorglub a écrit:
@Emma B. a écrit:Je cherche juste à l'aider que ce problème d'alcoolisme soit une rumeur ou pas. En tant que collègue, par "affection" pour lui.
Si vous avez de l'affection pour lui vous en êtes donc proche et dans ce cas comment pouvez-vous ne pas savoir ?

C'est ce que j'allais écrire. Il faut vraiment prendre ce que disent les élèves avec des cargos-containers de sel! Et les renvoyer dans les cordes lorsqu'ils se permettent de parler ainsi de leur professeur.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 16:50

@Olympias a écrit:Concernant le collègue en question, un garçon brillant, d'une modestie sans nom, pour lequel j'avais beaucoup d'affection,
c'est moins le cas depuis que cette rumeur court ?
même si on parlait peu de choses très personnelles, car il était très pudique, il est arrivé que deux, trois fois, je passe devant sa salle, un soir de 16 à 17 ou 17 à 18, et que je voie ses élèves l'attendant...parce qu'il avait oublié qu'il avait cours...Etant à côté, j'ai mis ses élèves au travail, j'ai géré mon groupe de module, j'ai fait la navette entre les deux. Et c'est tout.
J'espère qu'on n'a pas omis de lui sucrer une journée de traitement (au baclofène) !


Dernière édition par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 17:02, édité 2 fois (Raison : Merdier dans les balises (sorry Olympias !))

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 16:54

@thrasybule a écrit:Comment se fait-il que dans plusieurs classes, comme tu le soulignes, les élèves se sentent libres de formuler de telles hypothèses?

Je ne sais pas ! Moi, élève, je n'aurais jamais osé parler de telles choses même avec mon professeur principal.
J'ai tout de suite mis fin à la discussion comme dit plus haut. Mais il n'empêche qu'ils en ont parlé et sans méchanceté aucune, ni envie de nuire. Je pense qu'ils étaient simplement inquiets et un peu "choqués". Ne voulant pas développer le sujet avec eux, j'ai tout de suite démenti la chose bien évidemment.

La rumeur se nourrit de paroles certes. Même si je ne dis rien, les élèves continueront à parler entre eux et la rumeur enflera. Peut-on vraiment laisser faire cela ?
Et un(e) collègue soupçonné de pédophilie ou de quoi que ce soit d'autre (élèvophagie ...) ... on laisserait la rumeur s'installer ? sans rien dire ?

Je comprends tout à fait Zorglub, que vous ne tolèreriez pas qu'un collègue aborde avec vous un sujet relevant de votre vie privée. C'est pour cela que je me demande comment faire car cela dépasse, maintenant, le caractère privé du problème ! Est-ce que vous comprenez ce que j'essaie (piteusement peut-être) de vous dire ?
Je ne veux pas prendre toute la misère du monde sur le dos, j'ai bien assez de mes problèmes persos. Seulement là, se pose un problème humain et éthique.
Si c'est une rumeur faut-il en avertir mon collègue ? Si oui, comment faire ? Comme je le disais plus haut, si une rumeur circulait sur moi, j'apprécierais de le savoir.
Si c'est véridique, même si je sais très bien que je ne peux rien faire pour lui (et que ce problème relève avant tout de sa vie privée) ; je ne peux pas, en tant qu'enseignante, me dire qu'on laisse des élèves, mineurs, en charge à un collègue qui vient faire cours éméché régulièrement.


Dernière édition par Emma B. le Sam 22 Juin 2013 - 16:59, édité 1 fois

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 16:55

Oriane a écrit:
@Zorglub a écrit:
Si vous avez de l'affection pour lui vous en êtes donc proche et dans ce cas comment pouvez-vous ne pas savoir ?

C'est ce que j'allais écrire. Il faut vraiment prendre ce que disent les élèves avec des cargos-containers de sel! Et les renvoyer dans les cordes lorsqu'ils se permettent de parler ainsi de leur professeur.

C'est ce que j'ai fait !

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 16:57

@Zorglub a écrit:
@Emma B a écrit:Concernant le collègue en question, un garçon brillant, d'une modestie sans nom, pour lequel j'avais beaucoup d'affection,
c'est moins le cas depuis que cette rumeur court ?
même si on parlait peu de choses très personnelles, car il était très pudique, il est arrivé que deux, trois fois, je passe devant sa salle, un soir de 16 à 17 ou 17 à 18, et que je voie ses élèves l'attendant...parce qu'il avait oublié qu'il avait cours...Etant à côté, j'ai mis ses élèves au travail, j'ai géré mon groupe de module, j'ai fait la navette entre les deux. Et c'est tout.
J'espère qu'on n'a pas omis de lui sucrer une journée de traitement (au baclofène) !

je n'ai pas écrit cela !! Very Happy


invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Olympias le Sam 22 Juin 2013 - 16:58

@Zorglub a écrit:
@Emma B a écrit:Concernant le collègue en question, un garçon brillant, d'une modestie sans nom, pour lequel j'avais beaucoup d'affection,
c'est moins le cas depuis que cette rumeur court ?
même si on parlait peu de choses très personnelles, car il était très pudique, il est arrivé que deux, trois fois, je passe devant sa salle, un soir de 16 à 17 ou 17 à 18, et que je voie ses élèves l'attendant...parce qu'il avait oublié qu'il avait cours...Etant à côté, j'ai mis ses élèves au travail, j'ai géré mon groupe de module, j'ai fait la navette entre les deux. Et c'est tout.
J'espère qu'on n'a pas omis de lui sucrer une journée de traitement (au baclofène) !

Je n'ai pas avisé l'administration de son absence. Par contre, je lui ai dit que j'avais pris ses élèves en charge. Emma B, j'ai écrit à l'imparfait...parce qu'il est décédé...Et alcoolique ou pas, mon amitié pour lui n'a jamais varié

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 16:59

@Emma B. a écrit:Comme je le disais plus haut, si une rumeur circulait sur moi, j'apprécierait de le savoir.
Ben pas moi !
Et je préfère largement qu'on dise du mal de moi dans mon dos plutôt qu'en face paske comme ça je suis dispensé de m'en occuper.

Bon, j'vous quitte c'est bientôt l'heure de l'apéro.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 17:00

@Olympias a écrit:
@Zorglub a écrit:
J'espère qu'on n'a pas omis de lui sucrer une journée de traitement (au baclofène) !

Je n'ai pas avisé l'administration de son absence. Par contre, je lui ai dit que j'avais pris ses élèves en charge. Emma B, j'ai écrit à l'imparfait...parce qu'il est décédé...Et alcoolique ou pas, mon amitié pour lui n'a jamais varié

Zorglub a mal cité, la réflexion n'est pas de moi Smile

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 17:01

Super désolé, Olympias, gros mélange de balises de citation et d'auteur du post !
Comme quoi, boire ou écrire ...

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par InvitéO le Sam 22 Juin 2013 - 17:01

@Emma B. a écrit:
@thrasybule a écrit:Comment se fait-il que dans plusieurs classes, comme tu le soulignes, les élèves se sentent libres de formuler de telles hypothèses?

Je ne sais pas ! Moi, élève, je n'aurais jamais osé parler de telles choses même avec mon professeur principal.
J'ai tout de suite mis fin à la discussion comme dit plus haut. Mais il n'empêche qu'ils en ont parlé et sans méchanceté aucune, ni envie de nuire. Je pense qu'ils étaient simplement inquiets et un peu "choqués". Ne voulant pas développer le sujet avec eux, j'ai tout de suite démenti la chose bien évidemment.

La rumeur se nourrit de paroles certes. Même si je ne dis rien, les élèves continueront à parler entre eux et la rumeur enflera. Peut-on vraiment laisser faire cela ?
Et un(e) collègue soupçonné de pédophilie ou de quoi que ce soit d'autre (élèvophagie ...) ... on laisserait la rumeur s'installer ? sans rien dire ?

Je comprends tout à fait Zorglub, que vous ne tolèreriez pas qu'un collègue aborde avec vous un sujet relevant de votre vie privée. C'est pour cela que je me demande comment faire car cela dépasse, maintenant, le caractère privé du problème ! Est-ce que vous comprenez ce que j'essaie (piteusement peut-être) de vous dire ?
Je ne veux pas prendre toute la misère du monde sur le dos, j'ai bien assez de mes problèmes persos. Seulement là, se pose un problème humain et éthique.
Si c'est une rumeur faut-il en avertir mon collègue ? Si oui, comment faire ? Comme je le disais plus haut, si une rumeur circulait sur moi, j'apprécierait de le savoir.
Si c'est véridique, même si je sais très bien que je ne peux rien faire pour lui (et que ce problème relève avant tout de sa vie privée) ; je ne peux pas, en tant qu'enseignante, me dire qu'on laisse des élèves, mineurs, en charge à un collègue qui vient faire cours éméché régulièrement.

Non, mille fois non! Remet les sèchement en place et représente leur qu'ils s'exposent à des ennuis s'ils font courir sur les gens des rumeurs infondées. Encore une fois, si personne d'autres que les élèves n'a rien remarqué, eh bien c'est sujet à caution.
Le collègue n'est "soupçonné" de rien du tout, il existent de pauvres ragots sur son compte, que tu te prépares à alimenter. Si cela t'occupe, mène l'enquête, surveille le, observe le quand il mange, travaille à côté de lui en salle des profs, met-toi sur son chemin quand il va prendre ses classe.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 17:04

Oriane a écrit:Si cela t'occupe, mène l'enquête, surveille le, observe le quand il mange, travaille à côté de lui en salle des profs, met-toi sur son chemin quand il va prendre ses classe.
De mieux en mieux, Rouletabille est de retour en SdP !
C'est un naufrage ce forum !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par InvitéO le Sam 22 Juin 2013 - 17:05

@Zorglub a écrit:
Oriane a écrit:Si cela t'occupe, mène l'enquête, surveille le, observe le quand il mange, travaille à côté de lui en salle des profs, met-toi sur son chemin quand il va prendre ses classe.
De mieux en mieux, Rouletabille est de retour en SdP !
C'est un naufrage ce forum !

Euh, Zorglub, c'était de l'ironie, je crois que ce qui précède la citation est clair.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 17:06

Sans compter kya aussi ça à gérer !

C'est plus un boulot prof, mais un sacerdoce !


Dernière édition par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 17:08, édité 1 fois

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Zorglub le Sam 22 Juin 2013 - 17:07

Oriane a écrit:
@Zorglub a écrit:
De mieux en mieux, Rouletabille est de retour en SdP !
C'est un naufrage ce forum !

Euh, Zorglub, c'était de l'ironie, je crois que ce qui précède la citation est clair.
Désolé, dans le contexte, tout est permis, tout est possible voir mon lien précédent !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 17:09

Oriane a écrit:
Non, mille fois non! Remet les sèchement en place C'est fait !!! et représente leur qu'ils s'exposent à des ennuis s'ils font courir sur les gens des rumeurs infondées. Encore une fois, si personne d'autres que les élèves n'a rien remarqué, eh bien c'est sujet à caution.
Le collègue n'est "soupçonné" de rien du tout Tout à fait, je n'ai jamais sous entendu cela, il existent de pauvres ragots sur son compte, que tu te prépares à alimenter. Bien sûr que non ! Si cela t'occupe, mène l'enquête, surveille le, observe le quand il mange, travaille à côté de lui en salle des profs, met-toi sur son chemin quand il va prendre ses classe. confusedconfusedconfused

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par jilucorg le Sam 22 Juin 2013 - 17:12

@Emma B. a écrit: je ne voudrais pas laisser traîner ce problème s'il s'avère qu'il arrive en classe un peu éméché.
@Emma B. a écrit: je ne cherche pas à gérer quoi que ce soit chez mon collègue. Je cherche juste à l'aider que ce problème d'alcoolisme soit une rumeur ou pas. En tant que collègue, par "affection" pour lui.
Moi, comme ça, je vois comme une espèce de contradiction dans les motivations avancées et dans les rôles endossés...

jilucorg
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 17:15

@jilucorg a écrit:
@Emma B. a écrit: je ne voudrais pas laisser traîner ce problème s'il s'avère qu'il arrive en classe un peu éméché.
@Emma B. a écrit: je ne cherche pas à gérer quoi que ce soit chez mon collègue. Je cherche juste à l'aider que ce problème d'alcoolisme soit une rumeur ou pas. En tant que collègue, par "affection" pour lui.
Moi, comme ça, je vois comme une espèce de contradiction dans les motivations avancées...

Non, je ne vois pas de contradiction. Je n'ai pas à lui dire ce qu'il a à faire ou pas, ou comment mener sa vie, mais je ne peux pas non plus ne rien faire s'il s'avère qu'il arrive régulièrement en cours éméché. Et si c'est une rumeur, même si j'ai remis les élèves à leur place quand ils m'en ont parlé, elle enflera et se propagera.


Dernière édition par Emma B. le Sam 22 Juin 2013 - 17:16, édité 1 fois

_________________
"Plutôt que d'être de ceux qui scrutent les ténèbres, je préfère être de ceux qui allument les bougies." Abd Al Malik

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum