Un collègue parle mal aux élèves!

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Isis39 le Lun 24 Juin 2013 - 17:47

@Caspar Goodwood a écrit:Isis, s'il s'agit d'un problème psy, on sort un peu du cadre du débat qui a lieu ici.

Certains ici expliquent que par esprit de corps, c'est aux parents de s'occuper des problèmes, pas aux collègues.... Je réagis donc.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Aevin le Lun 24 Juin 2013 - 17:48

holderfar a écrit:Euh un élève que je vois se faire traiter de c o n n a r d , du genre la vraie invective humiliante, en sachant que le collègue a déjà un certain passif si, je lui conseille ça. Il ne faut pas exagérer non plus.
Je suis parfaitement d'accord avec toi !

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Isis39 le Lun 24 Juin 2013 - 17:48

@Caspar Goodwood a écrit:Isis, s'il s'agit d'un problème psy, on sort un peu du cadre du débat qui a lieu ici.

Alors où mets-tu la frontière ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Caspar Goodwood le Lun 24 Juin 2013 - 17:49

Les collègues doivent passer par le cde, en ayant informé le collègue (je me répète).


Je ne sais pas où est la frontière exacte, je l'avoue.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Lun 24 Juin 2013 - 17:50, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Invité33 le Lun 24 Juin 2013 - 17:49

@Isis39 a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Mais es-tu vraiment sûre qu'il a dit ça? Tu étais présente?

Oui, un collègue l'a entendu. Et la personne en a dit bien d'autres devant moi. Cette personne a finalement été mise  en congé. Un réel problème psy. Et on en a eu une autre du même acabit....
Là c'est clair c'est même un cas d'école.
Pour ma part en début d'année j'ai eu une élève de première (que je suis depuis la seconde) qui vivait seule avec sa mère. Celle-ci est décédée d'un cancer dont elle souffrait depuis des mois. La fille m'a demandé de venir à l'enterrement et j'y suis allé bien que vieil anar je ne foute jamais les pieds dans une cérémonie religieuse. Dans ces cas là on est désemparé et déjà dire quelque chose en classe devant les autres c'est vraiment pas malin malin (euphémisme). Personne ne nie que certains aient besoin d'être recadré mais il faut être sûr des faits et de la teneur des propos. Je pense que le cas qui nous occupe et celui que tu cites sont quand même différents.

Invité33
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Invité le Lun 24 Juin 2013 - 17:50

Ta position est cohérente, mais il se trouve plein de membres ici pour fustiger ça comme étant de la délation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Isis39 le Lun 24 Juin 2013 - 17:52

@Caspar Goodwood a écrit:Les collègues doivent passer par le cde, en ayant informé le collègue (je me répète).


Je ne sais pas où est la frontière exacte, je l'avoue.

Informer la collègue complètement barrée ? Elle nous faisait peur à nous aussi !!!
Le pire, c'est qu'elle était connue du rectorat mais qu'il l'envoyaient toujours devant des élèves en remplacement ! Cela aussi c'est une honte !

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Caspar Goodwood le Lun 24 Juin 2013 - 17:53

Holderfar, si c'est à moi que tu t'adresses je trouve qu'il y a une différence entre la délation pure et simple (aller voir le cde sans rien dire à personne) et le fait de dire à un collègue: "Ton comportement n'est pas éthique ou déontologique et je te préviens que je vais en informer le cde." Le collègue en question n'est alors pas pris en traitre et peut se défendre s'il le souhaite.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Caspar Goodwood le Lun 24 Juin 2013 - 17:53

Pour les complètements barrés, j'avoue mon impuissance.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Invité le Lun 24 Juin 2013 - 17:55

@Caspar Goodwood a écrit:Holderfar, si c'est à moi que tu t'adresses je trouve qu'il y a une différence entre la délation pure et simple (aller voir le cde sans rien dire à personne) et le fait de dire à un collègue: "Ton comportement n'est pas éthique ou déontologique et je te préviens que je vais en informer le cde." Le collègue en question n'est alors pas pris en traitre et peut se défendre s'il le souhaite.
On est d'accord, je n'irais jamais non plus voir un CDE sans voir le collègue avant, sauf cas particulier (collègue vraiment très atteint)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Amaliah le Lun 24 Juin 2013 - 17:56

@V.Marchais a écrit:Pour ma part, je ne voudrais pas banaliser le fait d'insulter des élèves.
Mais je ne voudrais pas non plus banaliser le fait d'aller dire au CDE ce qui ne va pas chez un collègue.
Il y a moyen d'agir en restant à sa place - celle de professeur.

Merci pour ces propos mesurés. Je ne comprends pas la déferlante de messages hystériques qui partent dans tous les sens. Dites, c'est le fil où l'on vient se défouler en attendant les vacances?!
Je rappelle que j'ai dans mon message initial juste posé la question suivante "Comment réagiriez-vous?" Personnellement je suis choquée qu'on puisse parler de manière régulière à des enfants de cette façon et cette situation me fait réfléchir sur la meilleure manière de réagir.

@Lefteris a écrit:Ce qui me sidère, c'est le degré de politiquement correct auquel on  est parvenu. Surtout avec les élèves qu'on a, qui sont de plus en plus durs, mal élevés, grossiers. Je ne dis pas qu'un enseignant doit faire comme eux, mais quand ça arrive, merdre de merdre, ce n'est pas un drame. Pas la peine de générer un conflit bien plus dur et une ambiance délétère par des mouchardages, des interventions déplacées et bien-pensantes. Le remède est pire que le mal.
C'est un peu comme le fil sur les suspicions d'alcoolisme, ça me met  des frissons dans le dos. Heureusement, me dis-je, que je ne passe que le minimum de temps dans mon établissement, et que je ne participe pas aux ragots.

Ce ne sont pas des suspicions, mais des faits constatés.

gilles.naishou a écrit:À Amaliah
«Ce n'est pas de l'humour de fin d'année. Le collègue n'a rien de drôle et apparemment sa manière d'imposer son autorité n'a rien d'efficace»
Mais c'est VOTRE ressenti. Il faut arrêter de croire que tout le monde fonctionne comme vous! Cela s'appelle de l'égocentrisme.
Les relations sont beaucoup plus complexes que cela.
«Quant à dire que ces propos choquent certains en fonction de leur sexe, de leur âge et de je ne sais plus quoi...»
Évidemment que cela dépend de tous ces facteurs. Vous croyez aux invariants absolus? Si un prof faisait étudier Reiser il s'en trouverait pour hurler à la pornographie. Et si à un élève je dis «le temps ne fait rien à l'affaire quand on est con on est con» vous me ferez un rapport?
Mais qui êtes-vous donc pour vous ériger en garante de la morale et de la bienséance publique? Vous allez imposer les cours de maintien de Nadine de Rothschild? Et les "wesh" vous faites comment avec les "wesh"? Tout cela me fait penser à une discussion avec un chef d'établissement sur l'obligation morale de vouvoyer les élèves.
Pour finir et je crois que je n'y reviendrai plus :
1. Il faut passer un Capès de bonne conduite maintenant pour ne pas déplaire à certains collègues? Vous qui faites apparemment partie du jury comment avez-vous été recrutée? C'est beau d'avoir autant d'assurance à 33 ans. Je vous admire. J'ai passé plusieurs année en Asie et je trouve que dans nos contrées on manque cruellement d'une dose de Confucianisme.
2. Faut arrêter avec la psychologie à deux balles comme c'était écrit au-dessus. Sinon à lire votre «je ne sais plus quoi» je pourrais me dire que vous êtes quelqu'un de superficielle ce qui n'est sans doute pas vrai.
3. On a eu droit à : plus une baffe ou plus un coup de règle puis ne plus dire "nul" ou "médiocre", puis dire "peut faire des progrès" au lieu de ne "fiche rien" dans les appréciations. Maintenant ça sera interdiction de prononcer tels mots EN TOUTES CIRCONSTANCES sinon les émules de Françoise Dolto seront choquées. Je ne dis pas que l'on peut tout se permettre. Je dis juste qu'avant de juger il faut connaître tous les tenants et aboutissants et que là il y a du boulot. Mais peut-être que nos commissaires du peuple sont prêts à enquêter?
J'ajoute que je suis commissaire, et oui moi aussi, mais paritaire et que je défends souvent les collègues en commission au rectorat. Alors vous voir ainsi tirer dans les pattes des autres j'applaudis.

Mais qui êtes-vous donc pour m'agresser ainsi gratuitement? Pas la moindre de mes paroles ne vous y autorise. Shocked

Le collègue disait encore récemment en salle des profs qu'il ne supportait plus les élèves et reconnaissait qu'il avait du bruit en classe avec des élèves bilangues. Ah c'est sûr, si j'avais dit que c'était les élèves en HVC qui avaient rapporté ces faits, vous auriez pu vous en donner à coeur joie. Mais le collègue le dit lui-même. Je n'ai rien dit qui ne soit fondé. C'est vous qui plaquez sur mes messages vos idées toutes-faites.


Dernière édition par Amaliah le Lun 24 Juin 2013 - 17:57, édité 2 fois

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Invité33 le Lun 24 Juin 2013 - 17:56

@Caspar Goodwood a écrit:Holderfar, si c'est à moi que tu t'adresses je trouve qu'il y a une différence entre la délation pure et simple (aller voir le cde sans rien dire à personne) et le fait de dire à un collègue: "Ton comportement n'est pas éthique ou déontologique et je te préviens que je vais en informer le cde." Le collègue en question n'est alors pas pris en traitre et peut se défendre s'il le souhaite.
Je vois les choses comme cela également cher collègue d'Auvergne (profonde? Je passe les vacances à côté de Bourbon l'Archambault...)

Invité33
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Caspar Goodwood le Lun 24 Juin 2013 - 17:59

L'Auvergne n'est pas du tout profonde et le Bourbonnais n'a été accroché à cette belle région que par un technocrate des années 60! (Je plaisante car j'aime aussi beaucoup le Bourbonnais)

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Osmie le Lun 24 Juin 2013 - 18:00

@Caspar Goodwood a écrit:Holderfar, si c'est à moi que tu t'adresses je trouve qu'il y a une différence entre la délation pure et simple (aller voir le cde sans rien dire à personne) et le fait de dire à un collègue: "Ton comportement n'est pas éthique ou déontologique et je te préviens que je vais en informer le cde." Le collègue en question n'est alors pas pris en traitre et peut se défendre s'il le souhaite.

Un cas similaire vient de se passer dans mon collège. Le professeur "fautif" (d'après le collègue auto-érigé en juge) a très mal réagi, et je le comprends, et a pris cela comme de la délation, alors que l'affaire aurait pu se régler entre quatre yeux. Le prof-juge lui a effectivement dit que sa façon de faire n'était pas éthique, et cela se discutait vraiment. D'autant que lui-même a un paquet de casseroles aux fesses. Si je devais agir comme lui et aller voir le CDE à chaque fois que je juge son éthique douteuse, j'y passerais ma vie.
Avant de regarder la paille...

C'est tendu entre les deux collègues maintenant ; et il ne sont que deux dans leur équipe. Super ambiance.

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Invité33 le Lun 24 Juin 2013 - 18:01

Le collègue disait encore récemment en salle des profs qu'il ne supportait plus les élèves et reconnaissait qu'il avait du bruit en classe avec des élèves bilangues.
Pardon mais il ne me semble pas que vous ayez ajouté cette information précédemment. Effectivement si vous en dévoilez un peu plus à chaque fois vous finirez par avoir tout le monde de votre côté y compris moi-même.
Bon allez cette fois j'arrête là. Je ne suis pas un jusqu'au-boutiste du dernier mot.

Invité33
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Caspar Goodwood le Lun 24 Juin 2013 - 18:05

Quant à moi, je pense que l'entrevue avec le cde n'est qu'un dernier recours en cas de manquements graves et répétés.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Amaliah le Lun 24 Juin 2013 - 18:07

holderfar a écrit:Euh un élève que je vois se faire traiter de c o n n a r d , du genre la vraie invective humiliante, en sachant que le collègue a déjà un certain passif si, je lui conseille ça. Il ne faut pas exagérer non plus.

Je dois dire que je n'y avais même pas pensé sur le coup. Je me suis retrouvée comme une idiote devant les élèves qui me rapportaient l'incident. J'ai juste dit qu'en effet on ne devait pas parler comme ça aux élèves mais qu'il n'y avait pas mort d'homme, que M. Machin devait être très énervé contre eux et qu'on n'allait pas y passer la journée, histoire de minimiser la chose. C'est après que j'ai appris que le collègue parle ainsi aux élèves de manière régulière. D'où la question initiale.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Amaliah le Lun 24 Juin 2013 - 18:10

gilles.naishou a écrit:
Le collègue disait encore récemment en salle des profs qu'il ne supportait plus les élèves et reconnaissait qu'il avait du bruit en classe avec des élèves bilangues.
Pardon mais il ne me semble pas que vous ayez ajouté cette information précédemment. Effectivement si vous en dévoilez un peu plus à chaque fois vous finirez par avoir tout le monde de votre côté y compris moi-même.
Bon allez cette fois j'arrête là. Je ne suis pas un jusqu'au-boutiste du dernier mot.

C'est sûr, sur un forum, on ne raconte pas tout dans les détails. Mais si je vous dis que son autorité à coups de gros mots n'est pas efficace, ce n'est pas un jugement de valeur de ma part, mais une constatation qu'a priori vous ne pouvez admettre puisque vous m'agressez en me traitant d'égocentrique. Comme il faut se justifier de tout, je rajoute le détail, détail qui ne change en rien le fond de l'histoire et ne justifie en rien non plus le ton sur lequel vous m'avez parlé.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Invité le Lun 24 Juin 2013 - 18:11

Ah mais je comprends que ça t'ait scotchée! En plus, si tu ne savais pas encore que le monsieur était coutumier du fait, tu as d'autant mieux réagi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Iphigénie le Lun 24 Juin 2013 - 18:43

@Amaliah a écrit:
Le collègue disait encore récemment en salle des profs qu'il ne supportait plus les élèves et reconnaissait qu'il avait du bruit en classe avec des élèves bilangues.


gilles.naishou a écrit:
Pardon mais il ne me semble pas que vous ayez ajouté cette information précédemment. Effectivement si vous en dévoilez un peu plus à chaque fois vous finirez par avoir tout le monde de votre côté y compris moi-même.
Bon allez cette fois j'arrête là. Je ne suis pas un jusqu'au-boutiste du dernier mot.

C'est sûr, sur un forum, on ne raconte pas tout dans les détails. Mais si je vous dis que son autorité à coups de gros mots n'est pas efficace, ce n'est pas un jugement de valeur de ma part, mais une constatation qu'a priori vous ne pouvez admettre puisque vous m'agressez en me traitant d'égocentrique. Comme il faut se justifier de tout, je rajoute le détail, détail qui ne change en rien le fond de l'histoire et ne justifie en rien non plus le ton sur lequel vous m'avez parlé.

Mais dans ce cas c'est tout à fait différent: c'est donc le cas d'un collègue en souffrance et qui a besoin d'être aidé plus que d'être "viré" en montant encore un peu plus les élèves contre lui !!!!!!!!
Sinon la prochaine qui s'effondre en larmes devant les élèves, on va aussi la virer pour traumatiser sa classe et défaut de maîtrise?


Dernière édition par iphigénie le Mar 25 Juin 2013 - 0:22, édité 3 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par JEMS le Lun 24 Juin 2013 - 18:47

9 pages pour faire le procès de quelqu'un que l'on ne connaît pas... pfff... heureusement que certains ne sont pas juges...

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Amaliah le Lun 24 Juin 2013 - 18:58

@iphigénie a écrit:
@Amaliah a écrit:

C'est sûr, sur un forum, on ne raconte pas tout dans les détails. Mais si je vous dis que son autorité à coups de gros mots n'est pas efficace, ce n'est pas un jugement de valeur de ma part, mais une constatation qu'a priori vous ne pouvez admettre puisque vous m'agressez en me traitant d'égocentrique. Comme il faut se justifier de tout, je rajoute le détail, détail qui ne change en rien le fond de l'histoire et ne justifie en rien non plus le ton sur lequel vous m'avez parlé.

Mais dans ce cas c'est tout à fait différent: c'est donc le cas d'un collègue en souffrance et qui a besoin d'être aidé plus que d'être "viré" en montant encore un peu plus les élèves contre lui !!!!!!!!
Sinon la prochaine qui s'effondre en larmes devant les élèves, on va aussi la virer pour traumatiser sa classe et défaut de maîtrise?
Mais c'est plus facile de se débarrasser des problèmes que d'aider les gens. J'ai connu cela contre un collègue qui n'injuriait personne mais qui bafouillait devant ses élèves :on(le CDE et des collègues)  lui a bien fait sentir son "incompétence", sa" nuisance" pour les élèves etc...Aujourd'hui il est en phase terminale d'une tumeur au cerveau.

Je crois que c'est juste un collègue proche de la retraite et qui en a ras le bol des élèves. Personne n'a parlé de monter les élèves contre lui. C'est fou comme personne ne s'écoute en fait sur ce fil.
Dans ce cas, Iphigénie, comment aider ce collègue?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Iphigénie le Lun 24 Juin 2013 - 19:05

lui parler sans doute, d'abord, s'il en parle en salle des profs, c'est qu'il souhaite peut-être se confier?
essayer de calmer les élèves s'ils s'en ouvrent à toi.
S'il est proche de la retraite, ça va se régler tout seul, s'il en a encore pour des années, tout dépend de la gravité de la chose. Le CDE ne peut pas ne pas être au courant si c'est grave. C'est à lui de jauger. En tant que prof, si j'en parle à quelqu'un, comme pour l'autre collègue soupçonné de boire, c'est plutôt vers les délégués syndicaux que j'irais, sûrement pas le CDE, ce n'est pas à moi de le "dénoncer".
Et comme dit Jems, difficile de parler sans connaître la situation directement.


Dernière édition par iphigénie le Lun 24 Juin 2013 - 19:41, édité 2 fois (Raison : ? bizarreries de mon ordi)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Emilie.S le Lun 24 Juin 2013 - 19:35

etoilecoeur
Eh ben bravo Amaliah ! Quel pataquès ce fil ! Moi j'attends le moment délicieux où l'un va traiter les autres de petits cons et où vous allez lui répondre que c'est un c o n n a r d de 1ère ...
Comme quoi, le professeur est un animal qui a le sang chaud.
Pour rajouter ma pincée de sel fin, je dirais que oui, j'irais en effet voir ce monsieur, lui indiquerais mes doutes sur cette manière de poser les rapports avec tel ou tel élève; l'air de rien, quelque remarque que l'on nous fasse, flatteuse ou critique, on en fait toujours quelque chose, cela lui permettrait de prendre du recul.
Pour le démoniaque recours au CDE, tout dépend des personnes dont on parle : avec mon principal adjoint qui sait vraiment faire la part des choses et un collègue vraiment dans l'impasse à qui j'aurais parlé en vain, oui, j'en discuterais ... Mais toutes les situations ne sont pas transposables, ne vous donnez donc pas la peine de m'écharper (après tout, je ne suis qu'un lapin qui boit du thé).

Emilie.S
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par Daphné le Lun 24 Juin 2013 - 20:24

@Isis39 a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Les collègues doivent passer par le cde, en ayant informé le collègue (je me répète).


Je ne sais pas où est la frontière exacte, je l'avoue.

Informer la collègue complètement barrée ? Elle nous faisait peur à nous aussi !!!
Le pire, c'est qu'elle était connue du rectorat mais qu'il l'envoyaient toujours devant des élèves en remplacement ! Cela aussi c'est une honte !

Oui, on en fait quoi ?? Ce sont des fonctionnaires titulaires, on ne peut pas les payer à rien f.......;
Et des sanctions sont prises à leur égard (financières, mutations imposées.....)
MP

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un collègue parle mal aux élèves!

Message par skindiver le Lun 24 Juin 2013 - 20:35

Je m'incruste un peu dans le débat....
Je pense que si il y a un soucis avec ce prof, les élèves (et les parents) sont suffisamment procéduriers pour s'occuper d'aller voir le CDE et autres...

Il a pu m'arriver d'être un peu vulgaire quand j'étais un peu énervé par certains élève...et je me suis un peu laché. Un élève m'a dit "ferme la" (normal, l'élève n a pas été sanctionné, il a du juste me dire "je m'excuse) je lui ai répondu que je n'allais pas me laisser emmerder par un petit con... 
A un autre je lui ai sorti qu'il fallait vraiment qu'il arrête de me casser les cou.... 
J'ai pu aussi dire à une classe de se la fermer après avoir demandé le silence moult fois....

Tout ce que je sais c'est qu'après je me dis, mince, je n'aurai peut être pas du dire ça, et une autre chose est sur c'est qu'à chaque fois que j'ai été vulgaire, dans la demi heure qui suivait intégralement tout le collège était au courant.... du CDE à n'importe quel élève ou prof....

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum