Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par John le Lun 24 Juin 2013 - 10:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Problème 1 : Le CHSCT n'a pas été consulté.
Saisi par SUD éducation, syndicat farouchement opposé aux conditions actuelles de la réforme, le Conseil d'État a reçu le 19 juin un recours en annulation contre le décret sur les rythmes scolaires. Motif? Le ministère, en ne respectant pas l'obligation de consulter le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) ministériel avant de publier, en janvier, son décret sur la réforme, «a commis une erreur de droit symptomatique de sa précipitation à vouloir imposer sa prétendue refondation». Le Conseil d'État jugera, d'ici lundi, si ce recours est recevable. Si tel était le cas, une instruction et une audience seront programmées.

Problème 2 : Le conseil d'Etat a annulé une disposition pour protéger la sécurité des mineurs.
Dix jours auparavant, on apprenait que ce même Conseil d'État avait retoqué un projet de décret visant à diminuer les taux d'encadrement des activités périscolaires -un animateur pour 14 enfants de moins de six ans (contre 10 prévus par l'actuelle réglementation) ; un pour 18 enfants de plus de six ans (contre 14). Un projet visiblement tenu pour acquis par le ministère, puisqu'une circulaire publiée en mars 2013 annonçait ce changement. «On ne peut expérimenter une réforme en réduisant une règle qui induirait une baisse de la sécurité des mineurs», a estimé, de son côté, le Conseil d'État qui attend désormais qu'un nouveau projet lui soit soumis.

Problème 3 : Les coûts envisagés explosent.
«Si ce taux d'encadrement reste inchangé, cela signifie que la réforme coûtera 25 % de plus», calcule l'association des maires ruraux qui, comme l'ensemble des communes de France, s'alarme depuis des mois du coût de la réforme et dénonce des «zones d'ombre».

Problème 4 : les communes qui ont droit à un financement devront avancer une bonne partie des sommes à dépenser.
S'ajoutent à cela quelques surprenantes nouveautés concernant le fameux «fonds d'amorçage» de 250 millions d'euros, annoncé en novembre par le président de la République lui-même, pour accompagner sur deux ans les communes dans la mise en œuvre de la réforme.
Le ministère de l'Éducation nationale vient de préciser le calendrier des versements* pour les communes qui ont choisi de basculer dès 2013: un tiers de l'aide leur sera versé en octobre, et le reste au premier trimestre 2014. Une mesure qui hérisse d'ores et déjà de nombreuses communes, sommées indirectement d'avancer les financements. Le maire de Paris, fidèle à sa ligne de conduite sur ce délicat dossier, fait bonne figure: «Nous allons avancer la somme. Je l'assume tant que l'État est loyal», a-t-il réagi le 20 juin. De fait, La Ville de Paris avancera provisoirement 3 millions d'euros.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Roumégueur Ier le Lun 24 Juin 2013 - 12:29
C'est la bérézina absolue, quand on rajoute les communes qui finalement se désistent et n'appliqueront pas la réforme des rythmes, le fonds d'amorçage inexistant, les offres d'emploi pour des éducateurs totalement absconses, la crise du recrutement amplifiée, les ESPE critiquées de toutes parts, l'ISOE des PE qui devrait être ridicule, les candidats qui ont eu un zéro éliminatoire mais que l'on convoque pour être contractuels, le débat à venir sur les rythmes au collège, sur les 6 semaines de vacances en été, la poursuite du LPC et du socle, de la liaison Cm2/6è à moyen constant, la confirmation de la surnotation aux examens, le CCF...
On y est, en plein dedans et trop dégoûtés pour réagir...
avatar
Numéro 6
Niveau 6

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Numéro 6 le Lun 24 Juin 2013 - 20:23
Il va falloir le refondre... c'est sur....
avatar
atrium
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par atrium le Lun 24 Juin 2013 - 20:57
Mais pourquoi donc le SNUIPP et le SE-UNSA laisent-ils les gauchistes irresponsables de SUD mener ce combat ?
may68
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par may68 le Lun 24 Juin 2013 - 21:05
Le snuipp veut esquiver avec des dérogations , genre ceux qui sont à 4 jours depuis 20 anss auraient le droit d'y rester !!!No
Et on a tous le mercredi depuis... vive les dérogations pour tous !!!yesyes
avatar
Roumégueur Ier
Érudit

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Roumégueur Ier le Jeu 4 Juil 2013 - 8:16
Là où ça bloque en Haute-Garonne :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"À la rentrée prochaine, 139 communes du département vont subir le bouleversement des quatre jours et demi d’école : classe le mercredi matin, cantine à organiser, activités périscolaires… pour beaucoup, c’est la galère.

En apparence, tout va bien. La Haute-Garonne est bonne élève : 73 % de ses élèves de maternelle et d’élémentaire auront classe le mercredi matin à la rentrée, contre seulement 23 % au niveau national. Le retour de la semaine à quatre jours et demi dans 139 communes du département (52 communes, dont Toulouse, l’appliquaient déjà), se fait néanmoins dans des conditions difficiles.

Financièrement, c’est compliqué. Certes, l’État accorde une aide de 50 € par enfant scolarisé, pour permettre le recrutement d’animateurs, d’employés de cantines pour le mercredi. Mais à Auterive par exemple, commune pauvre qui touchera pourtant 90 € par enfant, l’aide ne suffira pas à couvrir le budget. «60 000 € seront à assumer par la commune la première année, 90 000 € la deuxième, 150 000 € la troisième, et cela restera ensuite à ce niveau», explique le directeur général des services. À Montjoire, village de 1 000 habitants près de Montastruc, le maire doit faire face à la colère des parents d’élèves. N’ayant pas les moyens de maintenir la cantine le mercredi midi, il enverra les élèves dans le village voisin, à 20 minutes de bus. À Grenade, le maire Jean-Paul Delmas indique que la réforme coûtera 40 000 € à sa ville, dès l’année prochaine. Et si l’aide n’est pas reconduite, il envisage de faire payer les activités complémentaires aux parents d’élèves.

«Les maires vont serrer les dents jusqu’aux municipales de mars 2014, en s’accrochant aux 50 € par enfant, et en espérant qu’il n’y aura pas trop de dysfonctionnements d’ici là. Car en 2014, l’aide de l’état disparaîtra», analyse Laurent Cadreils, cosecrétaire départemental du SNUipp, un des principaux syndicats d’enseignants du premier degré. «Il faudrait donner davantage aux communes pauvres, et un peu moins aux riches, suggère Hélène Rouch, présidente de la fédération de parents d’élèves FCPE 31. Donner la même somme à Blagnac et à Auterive, ce n’est pas logique.»

L’organisation est un vrai casse-tête. À Auterive, les élus se sont engagés à diversifier et intensifier les animations. Problème : il faut recruter, et c’est compliqué car les contrats proposés sont courts (10 heures hebdomadaires) et sur un petit temps chaque jour. Or, dans une ville éloignée de Toulouse, pas facile de trouver les candidats. Autre souci, le ramassage scolaire. À Grenade, les bus du conseil général continueront à passer à 17 heures, alors que les enfants termineront la classe 45 minutes plus tôt que cette année, à 16 heures. «Il faudra les occuper avec du temps périscolaire», explique le maire. Et pendant la pause déjeuner, qui va atteindre souvent 2 h 30, que faire des enfants ? «Souvent, ils vont être livrés à eux-mêmes, les risques de chute, de bagarre vont être accentués», estime le syndicaliste Laurent Cadreils. «Tout a été fait pour accompagner au mieux la réforme, répond Michel-Jean Floc’h, le directeur académique. Les communes ont notamment reçu un livret, en juin, avec toutes les coordonnées des associations d’animation, celles de la CAF, de l’association des maires de France.» Pas vraiment de quoi rassurer. Hélène Rouch conclut : «2013 sera une année expérimentale». On veut bien la croire."
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Les Français divisés à propos des rythmes scolaires

par Luigi_B le Mar 27 Aoû 2013 - 13:58
Et là-dessus un petit sondage : "Les Français divisés à propos des rythmes scolaires".

Les Français sont divi­sés à pro­pos de la réforme des rythmes sco­laires, 49% esti­mant qu'il s'agit d'une bonne chose et 47% pen­sant l'inverse, selon une étude Harris inter­ac­tive pour le SNUipp-FSU, pre­mier syn­di­cat du pri­maire, publiée mardi.

Les Français favo­rables à la réforme sont moins nom­breux qu'il y a un an: leur part a baissé de 18 points, et de 20 points parmi les parents, par rap­port à un son­dage réa­lisé en août 2012.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
Nemuyoake
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Nemuyoake le Mer 28 Aoû 2013 - 5:53
Faudrait savoir. Les parents sont des girouettes, ou bien ? En un an, 20 points de moins, ça fait beaucoup.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Luigi_B le Mer 28 Aoû 2013 - 8:45
Et la rentrée n'est pas passée ! Quand certains parents dans certaines communes vont comprendre que le temps périscolaire n'est pas gratuit et en plus qu'il l'est dans d'autres communes...

Et surtout quand tous vont comprendre que 4,5 jours avec 5 réveils de suite le matin pour 8h30 et plus de présence effective des enfants dans l'école, c'est loin d'être un rythme reposant...

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par doublecasquette le Mer 28 Aoû 2013 - 9:41
Le directeur d'une école parisienne interviewé par France 2 hier était à fond pour, lui.
Il était en train de se taper des jours de prérentrée supplémentaires, payés ou non, l'histoire ne le disait pas, dans la joie et la bonne humeur à préparer avec la dame de la mairie (la dame du REV ?) la future répartition des élèves de son école deux jours par semaine dans les ateliers qu'on lui improposait de l'extérieur.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
henriette
Médiateur

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par henriette le Mer 28 Aoû 2013 - 9:48
Il y en a toujours qui vont à l’échafaud en chantant et en remerciant...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Celadon le Mer 28 Aoû 2013 - 9:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Et la rentrée n'est pas passée ! Quand certains parents dans certaines communes vont comprendre que le temps périscolaire n'est pas gratuit et en plus qu'il l'est dans d'autres communes...

Et surtout quand tous vont comprendre que 4,5 jours avec 5 réveils de suite le matin pour 8h30 et plus de présence effective des enfants dans l'école, c'est loin d'être un rythme reposant...
Comprendront-ils qu'il s'agit d'un coup de boutoir supplémentaire contre l'école républicaine, ou bien leur analyse s'arrêtera-t-elle à leur portemonnaie ?
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Luigi_B le Mer 28 Aoû 2013 - 11:01
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Le directeur d'une école parisienne interviewé par France 2 hier était à fond pour, lui.
Il était en train de se taper des jours de prérentrée supplémentaires, payés ou non, l'histoire ne le disait pas, dans la joie et la bonne humeur à préparer avec la dame de la mairie (la dame du REV ?) la future répartition des élèves de son école deux jours par semaine dans les ateliers qu'on lui improposait de l'extérieur.
Tu veux dire que les élèves ne choisiront pas ? Et la "personnalisation", "l'intérêt de l'enfant" et les "besoins des élèves", alors ? calimero 

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
auléric
Neoprof expérimenté

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par auléric le Mer 28 Aoû 2013 - 11:40
yoaken a écrit:Faudrait savoir. Les parents sont des girouettes, ou bien ? En un an, 20 points de moins, ça fait beaucoup.
non je pense que c'est le temps qu'ils comprennent par eux mêmes ce que nous PE disions dès le début ... notamment en réalisant que contrairement à ce qu'on largement diffusé les médias nos arguments ne s'arrêtaient pas à "on veut garder notre mercredi" ... qu'en recevant les papiers des mairies,  ... ben les petits PE qui râlent et se mettent en grève c'était aussi parce que çà va être un grand bazar cette réforme et que ils vont y perdre niveau organisation et finance
(chez nous pas de cantine le mercredi sans centre de loisirs ensuite , obligations de s'inscrire d'avance à la cantine pour la période alors qu'on a beaucoup de parents avec des plannings de travail fluctuants , et dans le cas d'inscriptions tardives incertitude sur un tarif majoré comme c'est le cas pour le centre de loisirs déjà .... la mairie dit qu'elle sera souple mais il n'y a aucune garantie écrite)

maintenant ils sont confrontés à la mise en place de leur organisation et se rendent mieux compte de là où çà coince pour eux... au moment du premier sondage c'était encore loin et beaucoup se disaient "on trouvera , on s'organisera" ou ne se projetaient pas
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Luigi_B le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:05
Du ministre :

La réforme des rythmes sco­laires "est une mesure cen­trale de notre lutte per­ma­nente pour réduire les inéga­li­tés du sys­tème sco­laire"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est curieux, j'aurais vu des choses plus "centrales", moi. Enfin, ce qui compte, c'est que les inégalités vont bientôt reculer parce que les élèves termineront 3/4h plus tôt.

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
doublecasquette
Prophète

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par doublecasquette le Jeu 29 Aoû 2013 - 15:32
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Du ministre :

La réforme des rythmes sco­laires "est une mesure cen­trale de notre lutte per­ma­nente pour réduire les inéga­li­tés du sys­tème sco­laire"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est curieux, j'aurais vu des choses plus "centrales", moi. Enfin, ce qui compte, c'est que les inégalités vont bientôt reculer parce que les élèves termineront 3/4h plus tôt.
Voui, "parce que le mercredi matin à 9 heures, on apprend mieux à lire que le vendredi à 16", qu'il a dit, le Ministre.
Je n'ai jamais dit le contraire mais je continue à dire que pour ce faire, on aurait très bien pu rendre les 2 heures de classe perdues en 2008 au lieu de faire faire des récrés accompagnées comme à Grenoble... Sad 
Moi, le vendredi à 16 h, j'ai encore plein de trucs super intéressants à leur apprendre à mes petits bouts et je me débrouille souvent pour leur faire passer des trucs qui les aideront le lundi matin pour la séance de lecture.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Papote aussi par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et puis par là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par retraitée le Jeu 29 Aoû 2013 - 16:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il y en a toujours qui vont à l’échafaud en chantant et en remerciant...
Il va en tirer des bénéfices ! promotion, ou changement de boulot!
johel
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par johel le Jeu 29 Aoû 2013 - 16:18
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Du ministre :

La réforme des rythmes sco­laires "est une mesure cen­trale de notre lutte per­ma­nente pour réduire les inéga­li­tés du sys­tème sco­laire"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est curieux, j'aurais vu des choses plus "centrales", moi. Enfin, ce qui compte, c'est que les inégalités vont bientôt reculer parce que les élèves termineront 3/4h plus tôt.
Pas du tout sûr de terminer 3/4 h plus tôt.

Dans le coin, la mode est à l’allongement de la pause méridienne pour maintenir la même heure de sortie (en général 16h30 ou 17h). Alors !!!
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Luigi_B le Jeu 29 Aoû 2013 - 16:39
Il faudrait qu'un PE qui connaît bien la question rédige un sondage pour Neoprofs sur les conditions de la mise en place.

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
Pili
Doyen

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Pili le Jeu 29 Aoû 2013 - 20:38
Ici les cours se terminent 3/4 d'heure plus tot effectivement , et les TAP commencent ...
Vient ensuite le temps de la garderie (bis)

TAP = centre de loisirs ici au vu des activités mises en place depuis 10 jours maintenant
InvitéP22
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par InvitéP22 le Ven 30 Aoû 2013 - 8:05
Ici, les activités auront lieu, après la pause méridienne, sauf le vendredi. Les journées sont donc aussi longues. Je me demande si les enfants ne seront pas démobilisés, excités après avoir fait du karaté, de la gym ou du poney. Bon courage aux profs qui les prendront en charge juste après pour enseigner !

Je me demande du coup si je vais à nouveau inscrire ma fille à une activité périsco le mercredi après-midi.

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Celadon le Ven 30 Aoû 2013 - 8:20
Certains enfants risquent l'overdose d'activités périscolaires... et la lassitude, en plus de la fatigue, non ?
InvitéP22
Niveau 9

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par InvitéP22 le Ven 30 Aoû 2013 - 8:26
Je le pense aussi.

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Luigi_B le Ven 30 Aoû 2013 - 8:45
J'ai lancé un sondage : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] "Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par retraitée le Ven 30 Aoû 2013 - 10:38
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On dirait que ça coince et que ça commence à se savoir.
Contenu sponsorisé

Re: Rythmes scolaires : la réforme est lancée, rien ne va plus !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum