Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Syria Forel le Mar 25 Juin 2013 - 21:15

Cripure a écrit:
@Syria Forel a écrit:A mon avis, l'inspecteur a vu que tu as fait un très bon travail avec tes élèves. Il se dit que tu es sorti de l'IUFM il y a peu de temps, et que tu as encore en tête les grandes lignes de ta formation. Pour lui, tu es l'homme de la situation.
Autre lecture : vous êtes tellement le nez dans le guidon que vous ne percevez pas les enjeux de ce qui se fait dans la profession de nuisible ou de dangereux et, avec un peu de flatterie, on pense que vous goberez n'importe quoi et que vous serez prêt, mettons à faire une tour Eiffel en allumettes, if you see what I mean... Razz
Cripure, n'insultons pas l'intelligence de notre jeune collègue. On peut être nouveau dans la profession et porter un regard critique,  sur 'les enjeux de ce qui se fait dans la profession de nuisible et de dangereux'. Dans ce domaine, comme dans d'autres, la valeur n'attend pas le nombre des années Wink 


Cripure a écrit:
C'est avec ce genre de réponse qu'on exacerbe l'individualisme forcené qui conduit, ensuite, à tous ces trucs et machins dont on se plaint dans les différents fils dédiés. 
A nouveau, un raccourci un peu facile. Je pense que Capucine ne fait que résumer ce que beaucoup pensent ici : la décision finale appartient à Moufle2mer et à lui seul. Refuser bêtement ce rôle de tuteur parce que des collègues plus âgés (donc forcément plus expérimentés ? plus sages ?) exigent de lui un refus catégorique, ne lui apportera rien et lui laissera certainement l'impression de s'être fait forcé la main.

Je trouve cela sain de prendre ses propres décisions, surtout quand on débute dans la profession. Car ne nous leurrons pas : le mal de notre profession, ce n'est pas l'individualisme forcené. C'est justement le manque d'implication, de réflexion personnelle, qui nous fait suivre 'le mouvement' avec tiédeur. 



@Pili a écrit:
Je partage l'avis de Will, je remarque aussi que le discours des syndicats a evolué au fil des années, il y a 2-3 ans, il fallait refuser en bloc, puis aujourd'hui on travaille sur des pétitions avec une revalorisation de rôle , c.est déjà plus constructif 
+1

Syria Forel
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mar 25 Juin 2013 - 23:02

@Syria Forel a écrit:
Cripure a écrit:
@Syria Forel a écrit:A mon avis, l'inspecteur a vu que tu as fait un très bon travail avec tes élèves. Il se dit que tu es sorti de l'IUFM il y a peu de temps, et que tu as encore en tête les grandes lignes de ta formation. Pour lui, tu es l'homme de la situation.
Autre lecture : vous êtes tellement le nez dans le guidon que vous ne percevez pas les enjeux de ce qui se fait dans la profession de nuisible ou de dangereux et, avec un peu de flatterie, on pense que vous goberez n'importe quoi et que vous serez prêt, mettons à faire une tour Eiffel en allumettes, if you see what I mean... Razz
Cripure, n'insultons pas l'intelligence de notre jeune collègue. On peut être nouveau dans la profession et porter un regard critique,  sur 'les enjeux de ce qui se fait dans la profession de nuisible et de dangereux'. Dans ce domaine, comme dans d'autres, la valeur n'attend pas le nombre des années Wink 


Cripure a écrit:
C'est avec ce genre de réponse qu'on exacerbe l'individualisme forcené qui conduit, ensuite, à tous ces trucs et machins dont on se plaint dans les différents fils dédiés. 
A nouveau, un raccourci un peu facile. Je pense que Capucine ne fait que résumer ce que beaucoup pensent ici : la décision finale appartient à Moufle2mer et à lui seul. Refuser bêtement ce rôle de tuteur parce que des collègues plus âgés (donc forcément plus expérimentés ? plus sages ?) exigent de lui un refus catégorique, ne lui apportera rien et lui laissera certainement l'impression de s'être fait forcé la main.

Je trouve cela sain de prendre ses propres décisions, surtout quand on débute dans la profession. Car ne nous leurrons pas : le mal de notre profession, ce n'est pas l'individualisme forcené. C'est justement le manque d'implication, de réflexion personnelle, qui nous fait suivre 'le mouvement' avec tiédeur. 



@Pili a écrit:
Je partage l'avis de Will, je remarque aussi que le discours des syndicats a evolué au fil des années, il y a 2-3 ans, il fallait refuser en bloc, puis aujourd'hui on travaille sur des pétitions avec une revalorisation de rôle , c.est déjà plus constructif 
+1
Je ne prends aucune position sur les mouvements collectifs qui peuvent exister, ni sur la formation des stagiaires, même si je bénis le ciel d'avoir connu une période sans IUFM ni tuteur inquisitorial (mon inspection de titularisation a été la seule de mes heures qu'a pu voir ma tutrice). J'ai dit qu'il est important à mes yeux que notre collègue se renseigne sur le refus collectif de ses collègues avant qu'il ne prenne sa décision : je ne l'ai pas invité à un refus obtus et aveugle.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Moufle2mer le Mar 25 Juin 2013 - 23:07

Au risque de me répéter et pour éviter de reprendre le message dans son intégralité je suis entièrement d'accord avec Syria Very Happy.

Pour apporter de l'eau à notre moulin, ce collègue qui est venu m'en parler ne s'est pas gêner pour faire le dispatching des heures pour l'année prochaine sans mon avis. Qui plus est il a été et sera tuteur...Bref plus j'y pense moins l'altruisme ou la revendication semblent être ses leitmotiv...Les donneurs de leçons et assimilés sont souvent les moins vertueux.

Un merci à Nestya pour son message constructif...Ayant été stagiaire 18h et peut-être bientôt tuteur j'adhère aux revendications présentées mais comme il a été dit :

@Syria Forel a écrit:[...] ne nous leurrons pas : le mal de notre profession, ce n'est pas l'individualisme forcené. C'est justement le manque d'implication, de réflexion personnelle, qui nous fait suivre 'le mouvement' avec tiédeur.

Je risque de m'attirer les foudres de certains en citant cette phrase mais elle est mille fois plus juste que certains réflexions acerbes que j'ai pu lire.

Alors je compte accepter si je suis toujours pressenti pour le poste. Les raisons : il suffit de lire le message de Pili.

Encore une fois merci à tous pour vos réponses.

Moufle2mer
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Pili le Mer 26 Juin 2013 - 8:13

Sais-tu ce que touchent les tuteurs ? ...

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Pili le Mer 26 Juin 2013 - 8:18

Cripure a écrit:Autre lecture : vous êtes tellement le nez dans le guidon que vous ne percevez pas les enjeux de ce qui se fait dans la profession de nuisible ou de dangereux et, avec un peu de flatterie, on pense que vous goberez n'importe quoi et que vous serez prêt, mettons à faire une tour Eiffel en allumettes, if you see what I mean...

Que de mépris !

Où voyez-vous la nuisance et le danger à vouloir prendre un charge un stagiaire ? ...
Faudra m'expliquer , ça ne tient pas la route...

Je vois juste entre les lignes un avis méprisant adressé à un jeune collègue

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mer 26 Juin 2013 - 8:31

@Pili a écrit:
Cripure a écrit:Autre lecture : vous êtes tellement le nez dans le guidon que vous ne percevez pas les enjeux de ce qui se fait dans la profession de nuisible ou de dangereux et, avec un peu de flatterie, on pense que vous goberez n'importe quoi et que vous serez prêt, mettons à faire une tour Eiffel en allumettes, if you see what I mean...

Que de mépris !

Où voyez-vous la nuisance et le danger à vouloir prendre un charge un stagiaire ? ...
Faudra m'expliquer , ça ne tient pas la route...

Je vois juste entre les lignes un avis méprisant adressé à un jeune collègue
Vi vi vi Rolling Eyes
Et sinon, les discours rapportés, ça avance ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par philann le Mer 26 Juin 2013 - 8:58

Cripure a écrit:
@Pili a écrit:
Cripure a écrit:Autre lecture : vous êtes tellement le nez dans le guidon que vous ne percevez pas les enjeux de ce qui se fait dans la profession de nuisible ou de dangereux et, avec un peu de flatterie, on pense que vous goberez n'importe quoi et que vous serez prêt, mettons à faire une tour Eiffel en allumettes, if you see what I mean...

Que de mépris !

Où voyez-vous la nuisance et le danger à vouloir prendre un charge un stagiaire ? ...
Faudra m'expliquer , ça ne tient pas la route...

Je vois juste entre les lignes un avis méprisant adressé à un jeune collègue
Vi vi vi Rolling Eyes
Et sinon, les discours rapportés, ça avance ?
Razz Razz Razz

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Pili le Mer 26 Juin 2013 - 9:10

Que sous entendez-vous ? Qu'un vilain inspecteur se cache sous le pseudo de Pili ?
Oui vous avez raison de vous méfier , on n'est jamais trop prudent ...

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par philann le Mer 26 Juin 2013 - 9:16

@Pili a écrit:Que sous entendez-vous ? Qu'un vilain inspecteur se cache sous le pseudo de Pili ?
Oui vous avez raison de vous méfier , on n'est jamais trop prudent ...

nan mais là ça devient un véritable gag!!ShockedRazz

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mer 26 Juin 2013 - 9:19

@Pili a écrit:Que sous entendez-vous ? Qu'un vilain inspecteur se cache sous le pseudo de Pili ?
Oui vous avez raison de vous méfier , on n'est jamais trop prudent ...
Shocked ShockedShocked

C'est hallucinant Razz

Non, je ne sous-entendais pas du tout ça. Voyez-vous, un discours rapporté, c'est un propos que le locuteur principal n'assume pas et qu'il rapporte (ou prétend rapporter) d'une tierce personne, nommée ou non, dont il présente ainsi la parole ou la pensée (réelles ou supposées). Ici, en l'espèce, la situation était la suivante : un jeune collègue est sollicité par son IPR pour faire quelque chose que ses autres collègues ont refusé. Je pense qu'une des motivations possibles de l'IPR est de s'adresser à un jeune encore mal assuré pour l'utiliser avec le cynisme absolu qui caractérise parfois les fonctions officielles. Voilà, c'est tout. Donc
-je ne suis pas méprisant envers le collègue (parce que ce ne sont pas mes propos) ;
-le cynisme de mes propos est prêté par moi à l'IPR ;
-non, je ne sous-entends pas que vous êtes un IPR qui se cache sous le pseudo de Pili ;
-oui, je suis très surpris de votre façon de (ne pas) lire.

Voilà voilà
J'espère que c'est plus clair avec le mode d'emploi Rolling Eyes

Merci, Philann, je commençais à me demander si je n'avais pas basculé dans la 6e dimension.
Pili, vous n'avez pas connu un certain Franz K. dans votre enfance ? Avec qui vous auriez joué, ou discuté longuement ? Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Paratge le Mer 26 Juin 2013 - 9:23

Bah ! Il y a bien quelques collègues qui traitent Montesquieu de raciste pour son « De l’esclavage des nègres »...

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mer 26 Juin 2013 - 9:24

@Paratge a écrit:Bah ! Il y a bien quelques collègues qui traitent Montesquieu de raciste pour son « De l’esclavage des nègres »...
Vous voulez dire qu'il y a des collègues qui ne savent pas lire ? Mais nous sommes tout à fait d'accord, Paratge.
Je pensais quand même ma formulation moins difficile que celle de Montesquieu.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Paratge le Mer 26 Juin 2013 - 9:48

Même avec force smileys et force explications supplémentaires on n'arrive pas à se faire comprendre sur les forums. Very Happy

Et en classe j'évite de plus en plus les blagues même a priori inoffensives ou le sous-entendu, l'ironie pour ne pas avoir de levées de boucliers : une grosse partie des élèves ne pige plus rien ! Les parents débarquent dans les bureaux de l'administration ou téléphonent, etc. affraid

Ils veulent des gentils cons comme animateurs en lieu de vie.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mer 26 Juin 2013 - 9:50

@Paratge a écrit:Même avec force smileys et force explications supplémentaires on n'arrive pas à se faire comprendre sur les forums. Very Happy

Et en classe j'évite de plus en plus les blagues même a priori inoffensives ou le sous-entendu, l'ironie pour ne pas avoir de levées de boucliers : une grosse partie des élèves ne pige plus rien ! Les parents débarquent dans les bureaux de l'administration ou téléphonent, etc. affraid

Ils veulent des gentils cons comme animateurs en lieu de vie.
A force de passer leur vie avec des "coachs" sportifs...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par philann le Mer 26 Juin 2013 - 9:52

@Paratge a écrit:Même avec force smileys et force explications supplémentaires on n'arrive pas à se faire comprendre sur les forums. Very Happy

Et en classe j'évite de plus en plus les blagues même a priori inoffensives ou le sous-entendu, l'ironie pour ne pas avoir de levées de boucliers : une grosse partie des élèves ne pige plus rien ! Les parents débarquent dans les bureaux de l'administration ou téléphonent, etc. affraid

Ils veulent des gentils cons comme animateurs en lieu de vie.

Pareil!!! Surtout pour l'ironie...à laquelle mes élèves sont complètement hermétiques! Ce qui est très dommage, parce que ça nous prive quand même de bonnes occasions de rire.Crying or Very sad

Le problème c'est lorsque l'incompréhension se fait ... entre collègues. Cripure explicite le discours rapporté, j'en rajoute une couche (mais vraiment par blague!!) en soulignant les termes...et non... faut le mode d'emploi.

là Shocked forcément la communication devient compliquée...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Paratge le Mer 26 Juin 2013 - 10:03

Et en plus il y a ce consensus gnangnan ! On arrive tout de suite au point Godwin et le « ça nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire ».No

Ajoutez une dose de relativisme : « Chacun y pense comme y veut » et on ne voit pas pourquoi ce que les profs racontent aurait un quelconque intérêt... Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mer 26 Juin 2013 - 11:18

@Paratge a écrit:Et en plus il y a ce consensus gnangnan ! On arrive tout de suite au point Godwin et le « ça nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire ».No

Ajoutez une dose de relativisme : « Chacun y pense comme y veut » et on ne voit pas pourquoi ce que les profs racontent aurait un quelconque intérêt... Very Happy
N'oublions pas le monument de toute copie de philo qui vaut 1 qui se respecte : "Ca dépend des gens" Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par philann le Mer 26 Juin 2013 - 11:34

Cripure a écrit:
@Paratge a écrit:Et en plus il y a ce consensus gnangnan ! On arrive tout de suite au point Godwin et le « ça nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire ».No

Ajoutez une dose de relativisme : « Chacun y pense comme y veut » et on ne voit pas pourquoi ce que les profs racontent aurait un quelconque intérêt... Very Happy
N'oublions pas le monument de toute copie de philo qui vaut 1 qui se respecte : "Ca dépend des gens" Razz

Il y a aussi le très classique: "de tout temps on sait que" ou "chacun sait que" Rolling Eyes

Spoiler:
vaut aussi en L1 et L2 de philo, évidemment puisque personne n'a la révélation pendant les vacances d'été

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Pili le Mer 26 Juin 2013 - 11:56

Cripure a écrit:
@Pili a écrit:Que sous entendez-vous ? Qu'un vilain inspecteur se cache sous le pseudo de Pili ?
Oui vous avez raison de vous méfier , on n'est jamais trop prudent ...
Shocked ShockedShocked

C'est hallucinant Razz

Non, je ne sous-entendais pas du tout ça. Voyez-vous, un discours rapporté, c'est un propos que le locuteur principal n'assume pas et qu'il rapporte (ou prétend rapporter) d'une tierce personne, nommée ou non, dont il présente ainsi la parole ou la pensée (réelles ou supposées). Ici, en l'espèce, la situation était la suivante : un jeune collègue est sollicité par son IPR pour faire quelque chose que ses autres collègues ont refusé. Je pense qu'une des motivations possibles de l'IPR est de s'adresser à un jeune encore mal assuré pour l'utiliser avec le cynisme absolu qui caractérise parfois les fonctions officielles. Voilà, c'est tout. Donc
-je ne suis pas méprisant envers le collègue (parce que ce ne sont pas mes propos) ;
-le cynisme de mes propos est prêté par moi à l'IPR ;
-non, je ne sous-entends pas que vous êtes un IPR qui se cache sous le pseudo de Pili ;
-oui, je suis très surpris de votre façon de (ne pas) lire.

Voilà voilà
J'espère que c'est plus clair avec le mode d'emploi Rolling Eyes

Merci, Philann, je commençais à me demander si je n'avais pas basculé dans la 6e dimension.
Pili, vous n'avez pas connu un certain Franz K. dans votre enfance ? Avec qui vous auriez joué, ou discuté longuement ? Razz

Donc...attention une fois n'est pas coutume :
Cripure: excusez-moi pour ce malentendu !

J'ai cru que vous me reprochiez de rapporter le discours de quelqu'un d'autre lorsque j'évoquais la fonction de tuteur.

Mais comment ai-je pu penser cela de votre part ? Ce n'est pas du tout votre genre pourtant Wink

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par Syria Forel le Mer 26 Juin 2013 - 13:01

Là où je vous rejoins tous sans exception, c'est que ce genre de discussions, lorsqu'elles deviennent vraiment intéressantes et nous poussent à sortir justement de ce gnangnan consensuel, part généralement en vrille : le cadre d'un forum s'y prête vraiment très mal.

Rien ne vaudrait un échange réel, dans un cadre convivial, autour d'une bière fraîche par exemple Wink

Lorsqu'un forumeur demande son avis aux autres, ici en l'occurrence : 'Si quelqu'un pourrait m'éclairer et me dire si c'est une bonne idée. Merci d'avance.', le plantage est inévitable : on ne se contente pas de donner son avis, généralement, on écorne celui des autres. Et quand la chose se fait de manière lapidaire, voire blessante, non seulement on s'éloigne du sujet initial, mais en plus l'échange perd en qualité.

Cripure a écrit:
Le fait d'utiliser les stagiaires comme un moyen d'enseignement est un point qui pose problème dans la profession.

Voilà un point qui mérite réflexion. C'est sans doute l'avis que partagent les collègues de Moufle2mer. Ce serait un plus si d'autres personnes qui partagent le même point de vue, prennent le temps d'expliquer pourquoi ces postes de stagiaire posent problème.
Cela étant : il faut bien former les jeunes collègues. Comme le dit Pili, leur rendre la vie difficile sous prétexte de faire bouger les choses, n'est pas un service à leur rendre.

Utiliser un stagiaire comme moyen d'enseignement pour 'boucher' 15 heures n'est pas le seul qui pose problème, loin de là. Voici d'autres alternatives malheureuses expérimentées dans ma carrière :
- les heures supplémentaires imposées dans la limite maximale
- des groupes redécoupés de manière hallucinante pour faire tenir tous les élèves dans un créneau horaire, en contradiction flagrante avec toutes les recommandations pédagogiques
- des collègues amenés à se déplacer sur deux voire trois établissements, et qui n'ont jamais le temps de se poser
- le choix systématique de l'horaire minimal préconisé pour une matière et un niveau
- la suppression d'ateliers, de dédoublement de classes pour les TPs ...

Se focaliser sur les seuls postes de stagiaires, c'est ne voir que l'arbre qui cache la forêt. Le problème mérite une réflexion dans sa globalité.


Dernière édition par Will.T le Mer 26 Juin 2013 - 13:06, édité 2 fois (Raison : correction orthographique)

Syria Forel
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mer 26 Juin 2013 - 13:59

@Pili a écrit:
Cripure a écrit:
@Pili a écrit:Que sous entendez-vous ? Qu'un vilain inspecteur se cache sous le pseudo de Pili ?
Oui vous avez raison de vous méfier , on n'est jamais trop prudent ...
Shocked ShockedShocked

C'est hallucinant Razz

Non, je ne sous-entendais pas du tout ça. Voyez-vous, un discours rapporté, c'est un propos que le locuteur principal n'assume pas et qu'il rapporte (ou prétend rapporter) d'une tierce personne, nommée ou non, dont il présente ainsi la parole ou la pensée (réelles ou supposées). Ici, en l'espèce, la situation était la suivante : un jeune collègue est sollicité par son IPR pour faire quelque chose que ses autres collègues ont refusé. Je pense qu'une des motivations possibles de l'IPR est de s'adresser à un jeune encore mal assuré pour l'utiliser avec le cynisme absolu qui caractérise parfois les fonctions officielles. Voilà, c'est tout. Donc
-je ne suis pas méprisant envers le collègue (parce que ce ne sont pas mes propos) ;
-le cynisme de mes propos est prêté par moi à l'IPR ;
-non, je ne sous-entends pas que vous êtes un IPR qui se cache sous le pseudo de Pili ;
-oui, je suis très surpris de votre façon de (ne pas) lire.

Voilà voilà
J'espère que c'est plus clair avec le mode d'emploi Rolling Eyes

Merci, Philann, je commençais à me demander si je n'avais pas basculé dans la 6e dimension.
Pili, vous n'avez pas connu un certain Franz K. dans votre enfance ? Avec qui vous auriez joué, ou discuté longuement ? Razz

Donc...attention une fois n'est pas coutume :
Cripure: excusez-moi pour ce malentendu !

J'ai cru que vous me reprochiez de rapporter le discours de quelqu'un d'autre lorsque j'évoquais la fonction de tuteur.

Mais comment ai-je pu penser cela de votre part ? Ce n'est pas du tout votre genre pourtant Wink
En effet professeur

Razz

fleurs

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils ne veulent pas être tuteurs...devrais-je ?

Message par User5899 le Mer 26 Juin 2013 - 14:02

@Syria Forel a écrit:Là où je vous rejoins tous sans exception, c'est que ce genre de discussions, lorsqu'elles deviennent vraiment intéressantes et nous poussent à sortir justement de ce gnangnan consensuel, part généralement en vrille : le cadre d'un forum s'y prête vraiment très mal.

Rien ne vaudrait un échange réel, dans un cadre convivial, autour d'une bière fraîche par exemple Wink

Lorsqu'un forumeur demande son avis aux autres, ici en l'occurrence : 'Si quelqu'un pourrait m'éclairer et me dire si c'est une bonne idée. Merci d'avance.', le plantage est inévitable : on ne se contente pas de donner son avis, généralement, on écorne celui des autres. Et quand la chose se fait de manière lapidaire, voire blessante, non seulement on s'éloigne du sujet initial, mais en plus l'échange perd en qualité.

Cripure a écrit:
Le fait d'utiliser les stagiaires comme un moyen d'enseignement est un point qui pose problème dans la profession.

Voilà un point qui mérite réflexion. C'est sans doute l'avis que partagent les collègues de Moufle2mer. Ce serait un plus si d'autres personnes qui partagent le même point de vue, prennent le temps d'expliquer pourquoi ces postes de stagiaire posent problème.
Cela étant : il faut bien former les jeunes collègues. Comme le dit Pili, leur rendre la vie difficile sous prétexte de faire bouger les choses, n'est pas un service à leur rendre.

Utiliser un stagiaire comme moyen d'enseignement pour 'boucher' 15 heures n'est pas le seul qui pose problème, loin de là. Voici d'autres alternatives malheureuses expérimentées dans ma carrière :
- les heures supplémentaires imposées dans la limite maximale
- des groupes redécoupés de manière hallucinante pour faire tenir tous les élèves dans un créneau horaire, en contradiction flagrante avec toutes les recommandations pédagogiques
- des collègues amenés à se déplacer sur deux voire trois établissements, et qui n'ont jamais le temps de se poser
- le choix systématique de l'horaire minimal préconisé pour une matière et un niveau
- la suppression d'ateliers, de dédoublement de classes pour les TPs ...

Se focaliser sur les seuls postes de stagiaires, c'est ne voir que l'arbre qui cache la forêt. Le problème mérite une réflexion dans sa globalité.
Sans doute. Mais moi qui ai été stagiaire à 5h de cours avec une seule classe, je peux apporter témoignage que c'était mieux que 3 ou 6 classes avec 15h Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum