classiques découverts sur le tard

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 9:41

Je n'ouvre pas un énième post sur Anna Karénine... Laughing
J'aimerais bien parler des classiques à côté desquels nous sommes passés dans notre jeunesse, soit qu'il ne nous soit pas arrivé de les "rencontrer", soit que la lecture en ait été faite trop tôt et nous ait rebuté, et des classiques que peut-être nous relisons ou relirons parce que nous ne cessons d'y trouver des enseignements.
- J'ai découvert pendant ces vacances Si c'est un homme, de Primo Levi, que j'ai trouvé très efficace dans son écriture limpide et le refus du pathos qui le caractérise. J'ai lu peu de littérature sur les camps : mon grand-père ayant été déporté, c'est difficile pour moi, et puis, j'ai baigné dedans. Mais je sais gré à Primo Lévi d'avoir été capable d'écrire un tel livre. J'ai lu Le Grand voyage de Semprun autrement, moins prenant.
- J'aimerais un jour relire L'Etranger de Camus, dont une lecture (prématurée ?) en 3ème m'a dégoûtée... Je reporte, je reporte, mais je n'oublie pas. J'ai relu Madame Bovary, dont je ne me lasse pas, de même que les Liaisons dangereuses. Il faudra bien que j'affronte à nouveau un jour Dostoïevski et Kafka, même si je ne sais que trop dans quel état ils me mettent pale ... Je n'en dors plus ! Je pense particulièrement au Journal de Kafka, que je n'ai pu finir, tellement il me remuait, et à L'Idiot. On ne le dit pas toujours, mais ce sont souvent les classiques qui nous confrontent à nos démons, et un classique bien choisi est parfois une véritable épreuve.
Je vous fais grâce de la liste de TOUS les classiques que je n'ai pas encore lus, mais je n'en suis qu'à même pas la moitié de ma vie, et il m'en faudra bien encore autant pour combler l'abîme de mes lacunes... Je projette de lire prochainement La Divine comédie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 10:15

Pour la Divine Comédie, je te conseille de lire d'abord le petit classique Larousse qui te donne différents extraits et te permet de mieux comprendre l'oeuvre comme un tout.

Roberto Benigni a fait un spectacle phénomènal dans toute l'italie et même à la télé avec la lecture de passages.. http://www.youtube.com/watch?v=wRBoP-t4h9A

C'est en Italien .. évidemment et il passe au grand rex ce we à mon plus vif désappointement..j'ai complètement zappé( comme j'ai zappé le Soulier de Satin de Py :colere: :colere: furieux :colere: ). C'est succulent et entendre les vers du grand homme est une vraie expérience humaine;
En téléchargement illégal on pouvait voir le trés beau documentaire Dante de l'enfer au Paradis qui est passé sur Arte !

Et sur le net tu peux retrouver les magnifiques gravures de Gustave Doré plus parlante que les dessins de Botticelli qui sont réapparus..tu peux même acheter tout le Dante de Doré sur amazon Mais pas en librairie.

Et comme édition la belle GF... Bilingue..


Dernière édition par Farnace le Sam 7 Mar - 10:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 10:23

Sinon pour la question des classiques, j'ai toujours été trés balzacien.. depuis mes 15 ans.. Bref..mais une seule oeuvre m'avait vraiment déçu : la cousine Bette..je l'ai lu à 18 ans .. et je trouvais que l'oeuvre était vraiment ennuyeuse à cause d'Hulot..je l'ai relu il y a 8 mois et je dois confesser que j'avais complètement tord et que c'est certainement l'oeuvre la plus forte et la plus subtile de Balzac.. Géniale et perverse à la fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par InvitéePh le Sam 7 Mar - 12:06

Moi, j'aime lire, relire et relire Montaigne et Rabelais, que j'ai lus à la fac: ce sont mes deux compagnons fidèles lorsque je me pose des questions ou que je veux rire (Rablelais m'éclate! J'ai eu la chance de tomber dessus le jour de l'oral du capes: le régal!)
On m'a fait étudier Camus, la chute, au lycée et j'avais adoré!
Sinon, Madame Bovary, j'ai toujours eu du mal...Tout comme Proust ( Embarassed )
Je suis passé à côté de la littérature du Moyen-Age au lycée et découvert ça à la fac: j'aime beaucoup et j'aime l'ancien français.
J'ai découvert aussi Cendrars à cette époque là, avec Moravagine
Et aussi Huysmans...
En fait, la fac a été une grande période de découverte!
Et en anglais( puisque je faisais un double cursus), mes découvertes tardives et lumineuses: Hawthorne, Williams, Faulkner...le bonheur, les cours étaient top, les oeuvres, difficiles pour certaines mais géniales!

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 12:25

phedre034 a écrit:Et en anglais( puisque je faisais un double cursus), mes découvertes tardives et lumineuses: Hawthorne, Williams, Faulkner...le bonheur, les cours étaient top, les oeuvres, difficiles pour certaines mais géniales!

Oui pour Faulkner et Hawtorne..l'an dernier j'étais décidé à 200 pour cent à faire Sanctuaire puis me suis dégonflé en repensant à la forme du viol trés particulière... La lettre écarlate est une oeuvre admirable que l'on peut confronter à Hugo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Reine Margot le Sam 7 Mar - 12:37

je vais faire un aveu, je viens de découvrir l'éducation sentimentale aux vacances de noel, j'avais lu mme Bovary en 3e, puis sallambô, 3 contes, mais pas celui-là. j'avais commencé plusieurs fois et...vraiment ça ne me disait rien. et là, aux vacances ça a été une vraie découverte. j'ai vraiment été touchée par le livre, c'était le bon moment pour le lire, si je l'avais lu avant j'aurais eu un mauvais souvenir de ce bouquin.
dernièrement, suite à une discussion sur les textes fodateurs, j'ai lu l'illiade en entier ainsi que les métamorphoses et l'eneide. j'en connaissais certains livres mais pas en intégral.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Bibiou le Sam 7 Mar - 12:43

Je me suis lancée dans Voyage au bout de la nuit la semaine dernière et j'avoue que j'ai un petit peu de mal... Le début j'ai adoré mais là c'est un petit peu long... mais je ne lâche pas! Je veux finir!

J'adore Madame Bovary, j'ai du le lire je ne sais combien de fois...

Sinon, je ne suis pas en mesure de parler de beaucoup de classiques puisque je n'ai jamais été une grande lectrice (pas de cursus L pour moi) et donc, j'ai découvert la littérature assez tard... du coup que de temps perdu!
Je ne me souviens d'aucun livre de mon collège, seulement Frankenstein!

Mais je reste sous le charme de Victor Hugo et de ses Misérables. Et finalement tout pour moi est découverte! J'aime aussi ouvrir un Jane Austen pour les rêveries... J'ai rêvé d'Orgueil et Préjugés et de Marc Darcy pendant des semaines! J'ai aussitôt acheté Les Hauts de Hurlevents (même si ce n'est pas le même auteur) ensuite qui m'attend sagement sur ma bibliothèque...

En tous les cas, lulumae, tu m'as donné envie de m'intéresser à la littérature russe après!
Je vous reprendre mes études (tout en travaillant), des cours du soirs, sur la littérature russe justement!
J'attends de bien me rôder sur les cours de mes niveaux déjà et après, je pense que je me lancerai...

Bibiou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 12:49

Farnace a écrit:Pour la Divine Comédie, je te conseille de lire d'abord le petit classique Larousse qui te donne différents extraits et te permet de mieux comprendre l'oeuvre comme un tout.

Roberto Benigni a fait un spectacle phénomènal dans toute l'italie et même à la télé avec la lecture de passages.. http://www.youtube.com/watch?v=wRBoP-t4h9A

C'est en Italien .. évidemment et il passe au grand rex ce we à mon plus vif désappointement..j'ai complètement zappé( comme j'ai zappé le Soulier de Satin de Py :colere: :colere: furieux :colere: ). C'est succulent et entendre les vers du grand homme est une vraie expérience humaine;
En téléchargement illégal on pouvait voir le trés beau documentaire Dante de l'enfer au Paradis qui est passé sur Arte !

Et sur le net tu peux retrouver les magnifiques gravures de Gustave Doré plus parlante que les dessins de Botticelli qui sont réapparus..tu peux même acheter tout le Dante de Doré sur amazon Mais pas en librairie.

Et comme édition la belle GF... Bilingue..

Merci beaucoup pour tes conseils. Tu m'as donné envie de voir aussi le spectacle.
Le Gustave Doré me tenterait, je vais regarder sur chapitre.com, mais est-ce que la traduction est bien ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par InvitéePh le Sam 7 Mar - 12:53

Farnace: Et Tennesse Willliams? Tu l'as oublié, c'est très très très bien aussi!

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 12:54

A Phèdre : toi aussi tu as fait des études d'anglais, alors... Il me semblait bien que sur le forum d'autres personnes avaient eu ce cursus, mais je ne me souvenais plus de qui.
A Bibiou : j'aime beaucoup Jane Austen, et j'ai été aussi saisie par Les Hauts de Hurlevent, que j'ai découvert aussi... l'an dernier, alors que c'est vraiment l'oeuvre que j'aurais adorée à tout âge. C'est bien de reprendre des études, ça va sûrement beaucoup t'apporter.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par InvitéePh le Sam 7 Mar - 13:03

Et celui de sa sœur, le classical Jane Eyre se lit à tout âge!
Oui, lulamae, j'ai fait LLCE car au départ, je me destinais à être prof d'anglais, mais ma mère qui l'est justement, m'a dit qu'elle enseignait peu ( voir pas) la littérature, et moi, ce que j'aime, c'est fouiller, étudier les textes! Donc, j'ai aussi fait lettres modernes ... avec toujours une nette préférence pour les classiques anglais et américains!

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 13:16

Exactement comme toi ! Sauf ma mère, qui est instit.
J'ai lu Jane Eyre quand j'étais jeune. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par nad' le Sam 7 Mar - 13:19

J'ai découvert Germinal très tard (l'année de Capes) et j'ai adoré !

En hypokhâgne, notre prof nous avait "forcé" à lire Madame Bovary, et je n'en avais pas gardé un si bon souvenir ... Mais lorsque je l'ai relu deux ans plus tard, (de mon propre chef), je l'ai dévoré et adoré !!!

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 13:28

Lulamae je parlais de ce livre divine comedie dante où tu as de magnifiques reproductions que j'ai utilisées l'an dernier ..car j'ai fait faire un travail à mes secondes latin autour de Dante comme réécriture des Monstres de l'Antiquité.. les images sont vraiment parlantes.. et trés bien reproduites. Il n'y a pas de traductions..
Et la plus belle traduction est celle de Jacqueline Risset en garnier Flamarion....


Surtout pas la Pleiade où la traduction est vieillotte et médiocre.

Sinon j'y repense aussi..j'ai utilisé les gravures de Doré aussi pour le fameux passage de Lorenzaccio au début de l'acte III où L évoque en un grand moment halluciné le crane d'Ugolin.. mes élèves avaient adoré que je leur raconte l'histoire sordide du cher monsieur enfermé dans la tour avec ses enfants.. Dante marque un silence du reste comme dans l'épisode de Paolo et Francesca..


Dernière édition par Farnace le Sam 7 Mar - 13:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par John le Sam 7 Mar - 13:32

le Soulier de Satin de Py

Est-ce que c'est la mise en scène qui avait déjà été faite il y a quelques années à Strasbourg, avec des ombres chinoises, des videos, et une voix off ?

Si c'est elle, c'est une très belle mise en scène, mais j'avouerai que c'était un peu long. "Heureusement, disait Cocteau, qu'il n'y a pas la paire !"

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 13:34

Le premier we c'est celui ci .. jusqu'à la fin du mois...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Circé le Sam 7 Mar - 13:39

Lu L'Education sentimentale à 15 ans et j'ai détesté.
J'ai dû sous la torture l'étudier l'année suivante ... je m'étais promis de ne jamais le relire.
Bref, le CAPES est passé par là et je l'ai donc relu, 20 ans plus tard et là, ce fut comme une apparition....euh, pardon, comme une révélation.
Exactement pareil pour Proust, à la différence près qu'il y a vingt ans, c'est le seul auteur dont je n'avais pû dépassé les vingt pages. Aujourd'hui je me délecte.

Circé
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Abraxas le Sam 7 Mar - 13:42

Tout cela ne prouve qu'une chose : les profs de Lettres devraient s'efforcer de faire lire les œuvres au bon moment.
C'est difficile avec des classes mixtes… Le "bon" moment pour Madame Bovary, pour les garçons, c'est vers 18-20 ans — afin qu'ils comprennent à qui ils auront à faire toute leur vie. Et pour les femmes, vers 60 — afin qu'elles saisissent pourquoi elles se sont comportées comme des idiotes toute leur vie… lol! lol! lol!

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Abraxas le Sam 7 Mar - 13:44

La vieille Néotit me dit que je règle des comptes personnels. C'est possible… malmaisbien

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par nad' le Sam 7 Mar - 13:50

@Abraxas a écrit: Et pour les femmes, vers 60 — afin qu'elles saisissent pourquoi elles se sont comportées comme des idiotes toute leur vie… lol! lol! lol!


Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

nad'
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Reine Margot le Sam 7 Mar - 19:14

@Abraxas a écrit:La vieille Néotit me dit que je règle des comptes personnels. C'est possible… malmaisbien

la vieille néotit est fine psychologue. Razz Razz Razz Razz diable

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par InvitéePh le Sam 7 Mar - 19:29

@lulamae a écrit:Exactement comme toi ! Sauf ma mère, qui est instit.
J'ai lu Jane Eyre quand j'étais jeune. Smile
: Wink Wink
Quand à Abraxas, quel vilain Twisted Evil

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par charlottofraise le Sam 7 Mar - 21:34

J'ai reçu une éducation anti-cléricale, donc vous pouvez deviner quel classique je suis en train de découvrir en ce moment...
Et je me suis décidée à lire Alice au pays des merveilles la semaine dernière. C'est tellement azimuté que le livre me tombait des mains quand j'étais petite.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par Invité le Sam 7 Mar - 21:41

J'ai lu Peter Pan et Alice au pays des merveilles en attendant ma deuième fille... qui s'appelle Alice !
J'imagine que le classique que tu découvres en ce moment est le même que celui que je découvre par petits morceaux (point trop n'en faut non plus) : j'en suis à l'Exode et pfff... J'aime bien la Genèse, l'Exode, mais le Lévitique, ça me barbe !
(Ou me trompé-je ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: classiques découverts sur le tard

Message par charlottofraise le Sam 7 Mar - 21:55

C'est exactement ça ! J'ai d'abord commencé par ouvrir le livre et constater ce que c'était écrit tout petit, qu'il n'y avait pas d'images, que ça allait être long... Donc j'y vais tranquillement et c'est vrai que c'est pas mal la Genèse !

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum