"Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par John le Ven 28 Juin 2013 - 11:40

En ligne sur le site du ministère, la réponse à une question posée par un collégien qui veut être enseignant de lettres classiques :
http://www.education.gouv.fr/espace-recrutement/question/jaimerais-etre-professeur-de-lettres-classiques-au-college-quelle-formation-suivre/

La question :
Damien, 14 ans

Bonjour ! Je me destine au métier de professeur de Lettres Classiques niveau collège, cependant un problème se pose. Dans les alentours, il n’y a qu’un lycée qui propose l’option Grec, tous les autres l’ayant supprimée « par manque d’effectif ». L’autre problème est que l’autre lycée est assez loin de chez moi, et que je ne peux y aller que par internat, et les capacités de l’internat sont assez limitées !

Alors désormais je m’interroge : « Le mieux est-il Lettres Modernes ou Lettres Classiques ? » « Quels sont les avantages/inconvénients de chacun ? ».

D’avance, merci

La réponse de Judith, mise en ligne sur le site du ministère :
Bonjour Damien,

D'abord je vous félicite d'avoir dès 14 ans la volonté de devenir professeur de lettres !

Pour répondre à votre question, le fait de ne pas pouvoir suivre un enseignement de grec au lycée ne sera pas un obstacle à votre future formation : en effet, la plupart des étudiants de lettres classiques commencent le grec à l'université (les cours s'adressent le plus souvent aux grands commençants) et rattrapent le niveau requis.

Par ailleurs, vous pouvez vous inscrire au CNED (Centre national d'enseignement à distance) pour continuer le grec au lycée. Pour finir, il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes \ lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours.

Quoi qu'il en soit, je vous encourage vivement à continuer le latin et le grec (au lycée ou à l'université), surtout si vous avez le goût de ces matières.

Cordialement,

Judith

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Iphigénie le Ven 28 Juin 2013 - 11:58

Quoi qu'il en soit, je vous encourage vivement à continuer le latin et le grec (au lycée ou à l'université), surtout si vous avez le goût de ces matières.
lol!lol!lol!
la précision est importante!

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par User5899 le Ven 28 Juin 2013 - 12:00

"Bonjour Damien.
Sais-tu que quand tu auras l'âge, il n'est pas sûr du tout que Manuel Barroso, notre maître à tous, ni la Cour des Comptes, nous permettent encore de recruter des professeurs, un métier par ailleurs en perte de vitesse et peu intéressant sur le plan économique.
Et si tu réfléchissais à un vrai métier ?
Amicalement,
Judith".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Palombella Rossa le Ven 28 Juin 2013 - 12:02


Remarque supplémentaire, empruntée à mon amie Asina Aurea : il ne s'agit pas d'un forum : aucune possibilité, sur ce site officiel de l'E.N., de commenter les réponses. Nous sommes donc dans une pensée officielle, professée ex cathedra, et le pauvre collégien qui s'inquiète de son avenir n'aura d'autre son de cloche que celui de la … cloche de service. Ce qui amène une question corollaire : comment le ministère sélectionne-t-il ses sbires - ou ses béni-oui-oui, si on préfère ? Quelques évêques (inspecteurs) repèrent au cours de leurs tournées diocésaines, une brebis apte à bêler mieux que les autres et la sélectionnent pour diffuser, mine de rien et sous couvert de sa toison de bête de terrain, le catéchisme du Vatican de la rue de Grenelle. C'est comme ça qu'on fabrique de la pensée unique.

Si je ne doute pas qu’Érasme se retourne dans sa tombe, je crois que Staline, lui, doit bien rigoler !

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Caspar Goodwood le Ven 28 Juin 2013 - 12:12

Est-ce un vrai collégien ou une lettre fabriquée par le rectorat? Il me semble d'ailleurs qu'il n'y a pas beaucoup de collégiens appelés Damien.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Ven 28 Juin 2013 - 12:17, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Nadejda le Ven 28 Juin 2013 - 12:14

@Caspar Goodwood a écrit:Est-ce d'ailleurs un vrai collégien ou une lettre fabriquée par le rectorat? Il me semble d'ailleurs qu'il n'y a pas beaucoup de collégiens appelés Damien.

J'allais le dire...
Certains ici ont-ils essayé de poser une question un peu plus hardie sur l'avenir des concours ?

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par John le Ven 28 Juin 2013 - 12:26

Euh, tout de même : des Damien de 14 ans, il y en a.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Caspar Goodwood le Ven 28 Juin 2013 - 12:28

Oui peut-être mais il y en avait beaucoup plus il y a une dizaine d'années. En tout cas, sa lettre sonne faux.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par InvitéeSS le Ven 28 Juin 2013 - 12:43

Bon moi j'ai voulu poser une question précise sur le site : on m'a renvoyé vers le rectorat me disant qu'ils avaient beaucoup de questions alors la mienne ils la trouvaient limite hors sujet ! Wink(dit en langage bureaucratique, ça faisait : "Face à l'afflux de questions, nous privilégions celles qui portent directement sur le thème de l'espace : les conditions de recrutement des nouveaux professeurs et le métier d'enseignant en général"). Pourtant ma question concernait les conditions de recrutement, mais elle ne permttait pas une réponse rentrant dans les petites cases Laughing


Dernière édition par supersoso le Ven 28 Juin 2013 - 12:52, édité 1 fois

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par InvitéeSS le Ven 28 Juin 2013 - 12:52

@Caspar Goodwood a écrit:Le "thème de l'espace"! No 

Oui Oui texto Razz 

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Caspar Goodwood le Ven 28 Juin 2013 - 12:56

Ce n'est que trop vraisemblable, malheureusement.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Palombella Rossa le Ven 28 Juin 2013 - 13:03

L'espace, c'était le thème de culture antique au programme de l'ENS-LSH :
http://www.ens-lyon.eu/session-2013-152569.kjsp?RH=ENS-LYON
Mais c'est fini, maintenant, on peut l'enlever du site ! professeur 
L'an prochain, le thème, c'est "la famille" : à ceux qui croient encore que la famille c'est "un papa, une maman" depuis la plus haute Antiquité, ça va faire mal !!!  

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par leyade le Ven 28 Juin 2013 - 13:03

@Caspar Goodwood a écrit:Est-ce un vrai collégien ou une lettre fabriquée par le rectorat? Il me semble d'ailleurs qu'il n'y a pas beaucoup de collégiens appelés Damien.

Mais si mais si, gens de peu de foi :
Spoiler:



_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Caspar Goodwood le Ven 28 Juin 2013 - 13:11

MDR, il est encore à l'école primaire celui-là. J'aime aussi la distinction "opérante" entre LM et LC, mon dieu mais quel sabir indigeste!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par InvitéeSS le Ven 28 Juin 2013 - 13:13

Par contre quand on a des vraies questions, là pas de réponse !

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Barnafée la Patouille le Ven 28 Juin 2013 - 13:22

@Caspar Goodwood a écrit:Oui peut-être mais il y en avait beaucoup plus il y a une dizaine d'années. En tout cas, sa lettre sonne faux.

Dès ma 1ère lecture, j'ai eu l'impression que c'était une "question" montée de toutes pièces, en tout cas n'étant pas posée par un collégien.
Sérieusement, des collégiens connaissent-ils la différence entre lettres classiques et lettres modernes?
Déjà, si je dis aux miens que je suis prof de lettres et non de français ça leur fait peur, alors imaginez classiques et modernes...

Barnafée la Patouille
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Caspar Goodwood le Ven 28 Juin 2013 - 13:25

Même certains collègues ne connaissent pas la différence. L'un d'entre eux parlait de "lettres anciennes", j'ai trouvé ça mignon, mais bon il n'est pas très bien renseigné ce jeune homme.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par JPhMM le Ven 28 Juin 2013 - 13:30

@Caspar Goodwood a écrit:Même certains collègues ne connaissent pas la différence. L'un d'entre eux parlait de "lettres anciennes", j'ai trouvé ça mignon, mais bon il n'est pas très bien renseigné ce jeune homme.
Quoique, quelque part, il n'est pas tout à fait dans le faux. Razz 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Provence le Ven 28 Juin 2013 - 13:31

@Caspar Goodwood a écrit:Même certains collègues ne connaissent pas la différence. L'un d'entre eux parlait de "lettres anciennes", j'ai trouvé ça mignon, mais bon il n'est pas très bien renseigné ce jeune homme.

Et ne parlons pas des CDE qui vous présentent ainsi: "Mme Provence, professeur de lettres classiques et modernes". Suspect  Il y a quelques années, le CDE de mon collège ignorait même que j'étais aussi prof de grec.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Cowabunga le Ven 28 Juin 2013 - 14:47

Ma principale a totalement halluciné, cette année, lors du CA sur la DGH, quand elle a compris que j'étais capable de donner des cours de grec. Dire que c'est une ancienne prof de lettres...

_________________
"La parole est mon domaine, la parole est mon royaume" Paul Ricoeur

Cowabunga
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Glaukopis le Ven 28 Juin 2013 - 14:51

Une chose me frappe dans la réponse de notre collègue de Lettres classiques au jeune Damien et c'est ça qui me donne des boutons : elle ne semble pas verser une larme sur le recul, annonciateur de la disparition progressive de sa propre discipline. Que nos gouvernants l'enterrent allègrement, c'est déplorable mais dans l'ordre des choses ; mais qu'une agrégée de Lettres classiques affiche une telle indifférence, constate la chose d'un ton léger, sans un mot d'un quelconque regret, je trouve cela pitoyable, car procédant d'un état d'esprit profondément collaborationniste. Dans des cas de ce genre, on laisse le ministère se mouiller, on refuse de servir de caution et de laisser croire que même les profs de Lettres classiques sont indifférents à la mort des Lettres classiques en France.
Car ne nous faisons pas d'illusions : quand les latinistes et hellénistes ne seront plus que des grands débutants dans les universités, quels doctorants aurons-nous quatre ou cinq ans plus tard ? Quelle familiarité auront-ils avec la langue et les textes ? Quels chercheurs aurons-nous ?

Glaukopis
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 14:52

Mais puisqu'on vous dit que ce n'est plus opérant !

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Cher Damien, rassurez-vous : il n'est pas sûr que la distinction lettres modernes / lettres classiques soit encore opérante dans les futurs concours".

Message par User5899 le Ven 28 Juin 2013 - 14:52

supersoso a écrit:Bon moi j'ai voulu poser une question précise sur le site : on m'a renvoyé vers le rectorat me disant qu'ils avaient beaucoup de questions alors la mienne ils la trouvaient limite hors sujet ! Wink(dit en langage bureaucratique, ça faisait : "Face à l'afflux de questions, nous privilégions celles qui portent directement sur le thème de l'espace
"Bonjour, je suis con comme la lune, puis-je concevoir les prochains sujets du bac et du brevet ?"

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum