Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
InvitéeHr
Expert

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par InvitéeHr le Ven 28 Juin 2013 - 19:29
Pour le XXème j'avais beaucoup aimé Le désert de l'amour de Mauriac, un roman pas très long qui a pour thème la liaison platonique et cruelle entre un collégien et une femme plus âgée. C'est un très beau roman d'initiation.
InvitéO
Fidèle du forum

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par InvitéO le Ven 28 Juin 2013 - 19:35
En Première, on avait étudié Le Vice Consul, de Marguerite Duras. C'est simple, c'est vrai, c'est beau.
Et puis, j'avais eu une bonne note au bac.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]
avatar
ysabel
Devin

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par ysabel le Ven 28 Juin 2013 - 20:48
@Larsson a écrit:Le problème avec La Princesse de Clèves, c'est le début avec tout l'aspect historique et la galerie de portraits, après ça se décante un peu plus quand l'histoire commence vraiment. Mais bon... s'ils sont rebutés par le début, ils ne liront pas la suite...

Pourquoi ne pas taper dans un bref roman libertin ? Je pense par exemple à Point de lendemain de Vivant Denon. Après c'est sûr, ce n'est pas non plus super connu.

On peut aussi proposer des extraits du Télémaque de Fénelon, ou proposer Paul et Virginie pour le 18ème.

ah je l'avais fait lire en cursive après les Liaisons dangereuses à des S il y a 3 ans...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par doctor who le Ven 28 Juin 2013 - 21:11
@Palombella Rossa a écrit:
Une de mes amies et collègues a fait étudier Le Page disgracié en 1ere, et ça a très bien marché : plus facile que La Princesse de Clèves, chapitres courts, écriture nerveuse, étonnamment moderne, fantaisie, magie, aventures de cape et d'épée, romance... Et le cours d'HK de Palombella pour ceux que ça intéresse (m'envoyer un MP)

Bon, bon, je consens à réfléchir à donner Le Page disgracié... Avec une telle pub ! Mais il faut d'abord que je le lise.
(Souvenirs de mon prof de XVII en Khâgne qui s'était inscrit à la Société des amis de Tristan Lhermite. Ca m'avais semblé délicieusement original. Faut voir le beau monde que ça réunit : http://www.lesamisdetristan.org/blog/?page_id=27)

Cripure a écrit:Doc, difficile l'idée d'une moitié d'oeuvre... Pas très réglementaire, conflit possible avec un examinateur...

Pas sûr que ce ne soit pas réglementaire. Je fais lire des morceaux choisis et des extraits d'oeuvre (entre 6 et 12 pages par semaine) depuis deux ans, à la place des lectures cursives, je me suis fait inspecté et l'IPR n'y a trouvé rien à redire.
Et puis je me contrecarre de savoir si ça l'est. Il me semble qu'un élève de première qui a lu la première partie du Voyage n'a pas perdu son temps, et que cela ne l'empêchera pas de lire la suite ou même un autre roman de Céline.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
InvitéeHr
Expert

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par InvitéeHr le Sam 29 Juin 2013 - 20:21
J'ai vu un extrait de Kafka sur le rivage de Murakami dans un manuel de 1ère. Je ne sais pas si ce roman peut être proposé en cursive, pour ma part je ne l'ai pas lu. Vous le feriez lire vous ?
avatar
Larsson
Niveau 9

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Larsson le Sam 29 Juin 2013 - 21:15
Je connaissais un formateur Iufm (oui oui je sais... furieux ) qui faisait lire à ses premières Magnus de Sylvie Germain pour ce qui concerne le contemporain.
Après je ne l'ai jamais lu...
avatar
gluche
Niveau 6

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par gluche le Sam 29 Juin 2013 - 21:33
En roman contemporain, il y a aussi Le rapport de Brodeck de Philippe Claudel qui est parfois proposé aux élèves, ou Les Ames grises. Pas d'avis dessus, je ne les ai pas lus.
avatar
Larsson
Niveau 9

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Larsson le Dim 30 Juin 2013 - 14:29
J'ai été forcé d'étudier Les Ames grises avec une classe, et je peux dire que niveau intérêt littéraire c'est zéro.
Vous allez galérer à trouver quoi dire pour les commentaires et explications, à part de-ci de-là quelques comparaisons somme toute banales...
natasha
Niveau 4

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par natasha le Dim 30 Juin 2013 - 15:32
En œuvre intégrale, je fais lire du très "classique", et en cursive un "classique" et un contemporain. Pour mes deux classes, cela donne : Princesse de Clèves, Manon Lescaut, Madame Bovary et Voyage au bout de la nuit (un en œuvre intégrale, un en cursive). En lecture cursive, je donne Laurent Gaudé par exemple, histoire de faire lire certains gamins mais ce n'est pas au niveau (c'est mon humble avis) pour une œuvre intégrale. Pour l'an prochain, je cherche encore des pistes.
avatar
clo74
Niveau 9

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par clo74 le Dim 30 Juin 2013 - 15:55
Kafka sur le rivage, non : je me suis demandée pourquoi ce roman a été autant vanté. 😕 
D'un point de vue littéraire, je ne vois pas ce que l'on peut en faire.
InvitéeHr
Expert

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par InvitéeHr le Dim 30 Juin 2013 - 16:25
En contemporain français je ne vois que Michon et Bergounioux pour la cursive.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par User5899 le Dim 30 Juin 2013 - 16:39
@clo74 a écrit:Kafka sur le rivage, non : je me suis demandée pourquoi ce roman a été autant vanté. 😕 
Parce qu'il doit être plus facile à lire que Le Château ou L'Amérique Rolling Eyes
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par User5899 le Dim 30 Juin 2013 - 16:41
heather a écrit:En contemporain français je ne vois que Michon et Bergounioux pour la cursive.
Perso, pour contemporain, je prends les délimitations transversales de l'histoire Razz
Donc contemporain : après 1789 Laughing
(Michon ?
Bergougnioux ?
Ca existe, ça ?)
avatar
Sei
Monarque

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Sei le Dim 30 Juin 2013 - 17:01
Jheather a écrit:En contemporain français je ne vois que Michon et Bergounioux pour la cursive.
Louis-René Des Forêts est un immense écrivain (il est mort, mais bon...).

Il y a des choses intéressantes chez Quignard et Haenel.

Cet été, je m'attelle à Annie Ernaux, pour voir si elle est à la hauteur de sa réputation, et aussi parce que j'ai lu d'elle un corrigé de dissertation remarquable (elle a été prof au CNED).

Bien évidemment, si je triche comme Cripure, il n'y a qu'auteur valable contemporain : Stendhal.
avatar
Sei
Monarque

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Sei le Dim 30 Juin 2013 - 17:05
Mais peut-être que Stendhal n'est déjà plus contemporain selon ces critères...? pourriez-vous éclairer ma lanterne, Cripure ?
avatar
bikkhou
Habitué du forum

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par bikkhou le Dim 30 Juin 2013 - 17:13
Si vous n'écartez pas les auteurs étrangers, pourquoi pas Mr Pip de Lloyd Jones ? L'histoire remue (une ou deux scènes extrêmement violentes dans mon souvenir) mais porte un message d'espoir bouleversant ; la littérature et l'école sont présentées comme l'arme ultime contre l'ignorance et l'horreur. Le récit a pour cadre la guerre civile (en Papouasie Nouvelle Guinée il y a plus de 20 ans) mais les lieux et événements ne sont pas clairement nommés par le narrateur.
Référence à l'univers de Dickens, en continu.
Les personnages : une jeune fille avide d'apprendre, un vieux professeur.
L'auteur, néo-zélandais il me semble, n'est pas encore très connu chez nous.
Dans tous les cas, je vous le conseille. Smile

Sinon, dans un tout autre registre et bien français cette fois, L'Etourdissement, de Joël Egloff, humour noir effrayant mais qui pourrait faire cogiter pas mal. Récit très court. Belle écriture.

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Palombella Rossa le Mer 3 Juil 2013 - 7:29
Mais c'est très bien, Sylvie Germain !
Quant à Pierre Michon, c'est un des plus grands écrivains français vivants !

_________________
http://leblogdelapresidente.over-blog.com/
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Iphigénie le Mer 3 Juil 2013 - 8:47
Tout à fait d'accord! Mais...je vois mal mes premières lisant Michon.... 
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par User5899 le Mer 3 Juil 2013 - 11:30
@Palombella Rossa a écrit:Mais c'est très bien, Sylvie Germain !
Quant à Pierre Michon, c'est un des plus grands écrivains français vivants !
Si vous le dites.
avatar
henriette
Médiateur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par henriette le Mer 3 Juil 2013 - 11:39
J'avais donné une année en cursive Le Chercheur d'or de Le Clezio, et ce fut le seul livre de l'année qui fit l'unanimité, et que tous les élèves au final avaient lu (plusieurs m’avaient dit "Ah, mais celui-là, c'est pas pareil, on comprend ce qui est écrit et c'est intéressant").

J'ai depuis quitté le lycée, mais si je devais y revenir, je pense que je le tenterai. J'avais même commencé à rassembler du matériel pour faire une étude de l’œuvre en OI (merci encore au passage à Abraxas).
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Écusette de Noireuil le Mer 3 Juil 2013 - 15:50
Alors pour prendre (un peu) le contrepied...et au risque de passer pour une affreuse démagogue -piétineuse -de -patrimoine!

En roman contemporain on peut proposer Sylvie Germain (Magnus: très bien, pas simple d'ailleurs comme écriture, construction intéressante); Japrisot : Un long dimanche de fiançailles. C'est au carrefour du roman historique, roman par lettres et roman policier.
Les deux posent des problèmes intéressants sur la construction des personnages.
Une collègue travaille assez souvent Duras, notamment Un barrage contre le pacifique.
Donné aussi en lecture cursive La chambre des Officiers de M Dugain.
Avec des classes faibles j'ai essayé avec un succès assez correct du Sagan (Bonjour tristesse), et je suis même -oserai-je l'avouer - allée cette année jusqu'à Je vais bien, ne t'en fais pas d'O Adam. (Bof...mais ils ont bien aimé)

Pour faire aussi la part aux plus anciens, Jacques le Fataliste peut plaire à une classe d'un niveau correct. (avec un bon accompagnement quand même). J'ai plusieurs fois interrogé à l'oral sur Manon Lescaut, les candidats avaient l'air d'avoir maitrisé l’œuvre.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Iphigénie le Mer 3 Juil 2013 - 16:56
Alors pour prendre (un peu) le contrepied...et au risque de passer pour une affreuse démagogue -piétineuse -de -patrimoine!

Tu exagères beaucoup....
Tout ce que tu proposes est en effet faisable, j'ai aussi testé en cursive Rue des boutiques obscures et les élèves ont en général bien aimé
La question du patrimoine, c'est simplement que l'élève qui sortirait du lycée en n'ayant lu que Japrisot et Marc Dugain mais ni Balzac ni Zola ni FLaubert ni Hugo ni ni ni ... serait quand même passé à côté de l'essentiel de ce que le lycée doit transmettre, à mon avis, à savoir une culture commune et non limitée aux vingt dernières années.
Mais je suis sûre que tu l'entends aussi ainsi, et que tu proposes ces oeuvres en cursive ou en alternance avec d'autres plus classiques Wink 
Reste le problème des oeuvres littéraires contemporaines: elles sont souvent plus difficiles d'accès que les classiques!
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Écusette de Noireuil le Mer 3 Juil 2013 - 17:42
Bien sur j'exagère!
je ne sais pas pourquoi mais le smiley avec le clin d’œil ne veut pas marcher pour moi;) alors que que d'autres oui Suspect  Evil or Very Mad bounce

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par User5899 le Mer 3 Juil 2013 - 17:44
On oublie un peu facilement ici qu'enseigner n'est pas nécessairement le synonyme de "se faire plaisir en permanence sans aucun autre souci".
Maintenant, la littérature contemporaine en 1re est aussi une stratégie pour que les élèves lisent des livres sur lesquels même pas un examinateur sur dix les interrogera...
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Écusette de Noireuil le Mer 3 Juil 2013 - 18:59
Cripure a écrit:On oublie un peu facilement ici qu'enseigner n'est pas nécessairement le synonyme de "se faire plaisir en permanence sans aucun autre souci".
Maintenant, la littérature contemporaine en 1re est aussi une stratégie pour que les élèves lisent des livres sur lesquels même pas un examinateur sur dix les interrogera...

C'est un tout petit peu caricatural comme point de vue...
Je ne vois pas bien en quoi le fait de faire (aussi, à côté de nos vénérables chefs-d’œuvre...) de la littérature contemporaine serait "se faire plaisir en permanence sans aucun autre souci"... Et quant au fait que des examinateurs n'interrogent pas dessus je le déplore...sans y voir aucun avantage! d'ailleurs cela arrive même sur de la littérature plus ancienne. il y a peu j'ai fait un GT sur le baroque...et pas un des mes élèves n'a été interrogé dessus!

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
Cath
Bon génie

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Cath le Mer 3 Juil 2013 - 19:03
C'est ici qu'on s'inscrit pour avoir la carte du club ?
Je ne ferai pas Pennac, ni Barbery, ni Germain, ni Murakami, ni Gaudé (zut, ça c'est tombé pour nous en LP) et j'ai dû en oublier. Plein.
Contenu sponsorisé

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum