Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Cath le Mer 3 Juil 2013 - 19:03
C'est ici qu'on s'inscrit pour avoir la carte du club ?
Je ne ferai pas Pennac, ni Barbery, ni Germain, ni Murakami, ni Gaudé (zut, ça c'est tombé pour nous en LP) et j'ai dû en oublier. Plein.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Iphigénie le Mer 3 Juil 2013 - 19:43
C'est un tout petit peu caricatural comme point de vue...
Je ne vois pas bien en quoi le fait de faire (aussi, à côté de nos vénérables chefs-d’œuvre...) de la littérature contemporaine serait "se faire plaisir en permanence sans aucun autre souci"... Et quant au fait que des examinateurs n'interrogent pas dessus je le déplore...sans y voir aucun avantage! d'ailleurs cela arrive même sur de la littérature plus ancienne. il y a peu j'ai fait un GT sur le baroque.
Faut dire que tu donnes aussi pas mal dans le caricatural, à vrai dire:
le"vénérable", "le baroque" (ah le Baroque! et pourquoi pas La Pléiade? c'est moins vieux?) ....
C'est curieux, mais ce sont toujours les deux ingrédients de certaines listes: Baroque ou contemporain. Y a rien entre
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Écusette de Noireuil le Mer 3 Juil 2013 - 21:47
@iphigénie a écrit:
C'est un tout petit peu caricatural comme point de vue...
Je ne vois pas bien en quoi le fait de faire (aussi, à côté de nos vénérables chefs-d’œuvre...) de la littérature contemporaine serait "se faire plaisir en permanence sans aucun autre souci"... Et quant au fait que des examinateurs n'interrogent pas dessus je le déplore...sans y voir aucun avantage! d'ailleurs cela arrive même sur de la littérature plus ancienne. il y a peu j'ai fait un GT sur le baroque.
Faut dire que tu donnes aussi pas mal dans le caricatural, à vrai dire:
le"vénérable", "le baroque" (ah le Baroque! et pourquoi pas La Pléiade? c'est moins vieux?) ....
C'est curieux, mais ce sont toujours les deux ingrédients de certaines listes: Baroque ou contemporain. Y a rien entre

Mais si, je fais de tout!
Et puis c'est juste un peu d'ironie en réaction, voilà tout. L'important est de défendre avec conviction les œuvres que l'on traite et d'avoir la palette la plus large possible, me semble-t-il, en s'adaptant aussi aux classes que l'on a et à ce que l'on "sent" du groupe auquel on a affaire. Je m'étonne, à vrai dire, que la suggestion de chercher ce que l'on peut faire comme œuvres contemporaines soit assimilée à de la paresse alors que, comme cela a été dit ici ou là, ce n'est pas forcément une facilité.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
Infiniment
Habitué du forum

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Infiniment le Mer 3 Juil 2013 - 21:58
Je ne suis pas en lycée pour le moment mais, le jour où cela arrivera, je me suis promis que je travaillerai (et ferai travailler Twisted Evil ) sur un roman d'Irène Némirovsky. Je ne sais pas encore lequel, certainement Suite Française*. C'est un roman contemporain, puisqu'il a eu le prix Renaudot en 2004.

* [HS on] J'ai appris récemment que cette œuvre allait faire l'objet d'une adaptation cinématographique. Elle m'a tellement ébloui et transporté que j'ai peur d'être déçu... [HS off]

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !
thrasybule
Prophète

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par thrasybule le Mer 3 Juil 2013 - 22:08
Le problème est aussi (en-dehors du pouvoir des classiques à parler dans une sorte de langage commun qui, paradoxalement, est nécessairement singulier) que les contemporains sont tous construits eux-mêmes par des univers littéraires, qu'ils l'épousent ou le contestent. Je vois pas comment comprendre Lagarce sans une connaissance du sous-texte tragique ni l'autofiction sans une mise en perspective des ambiguïtés du genre autobiographique, si tant est que cette expression ait un sens. On donnerait des œuvres contemporaines parce-que l'époque est la même, la manière de parler, une histoire de référents communs? On est, à mon avis, dans l'illusion référentielle en pensant cela: pour des grandes œuvres, quelles qu'elles soient, une fois franchies-facilement ou non- les barrières de la langue, l'obstacle est la capacité à analyser un texte, qu'il soit d'Ernaux ou de Balzac.


Dernière édition par thrasybule le Jeu 4 Juil 2013 - 10:31, édité 1 fois

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Iphigénie le Jeu 4 Juil 2013 - 9:15
Thrasybule, veneration 
Je mets au défit de comprendre Michon sans avoir d'abord une bibliothèque dans la tête et pas mal de musées aussi d'ailleurs...
Alors reste Muriel Barbery.
avatar
Sei
Monarque

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Sei le Jeu 4 Juil 2013 - 11:18
Il est certain que les bons contemporains sont mille fois plus difficiles et mille fois plus ennuyeux que les classiques pour les élèves. Les seuls contemporains que je trouve importants à mentionner sont les poètes. J'aime à passer un enregistrement de Luca ou Tarkos disant l'un de leurs poèmes après un GT et accueillir les réactions des élèves. Alors, que peut-on faire avec la langue ? Mais je préfère ne pas les proposer en LA.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par User5899 le Jeu 4 Juil 2013 - 11:19
@iphigénie a écrit:Thrasybule, veneration 
Je mets au défit de comprendre Michon sans avoir d'abord une bibliothèque dans la tête et pas mal de musées aussi d'ailleurs...
Alors reste Muriel Barbery.
Oui, Michon, c'est quand même bien trop fleuri pour des novices.
Quant à Barnaby, moi, ça me fait repasser Rolling Eyes
avatar
Sei
Monarque

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Sei le Jeu 4 Juil 2013 - 11:27
De toute façon, il faut être prudent et excellent lecteur pour distinguer les merveilles des moyens en ce qui concerne les romans contemporains (il va sans dire que repérer les bouses type hérisson élégant devrait être facile). Si l'on regarde la liste des Goncourts, combien sont restés ? Presque aucun. Or, j'aime bien que la classe soit le lieu des merveilles...
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par NLM76 le Jeu 4 Juil 2013 - 19:59
@Sei a écrit:De toute façon, il faut être prudent et excellent lecteur pour distinguer les merveilles des moyens en ce qui concerne les romans contemporains (il va sans dire que repérer les bouses type hérisson élégant devrait être facile). Si l'on regarde la liste des Goncourts, combien sont restés ? Presque aucun. Or, j'aime bien que la classe soit le lieu des merveilles...
+1

Je me donne une règle : l'œuvre que je fais étudier doit avoir au moins cinquante ans. C'est une question de laïcité et de neutralité, en plus de se débarrasser un peu de la subjectivité esthétique. Si je faisais étudier les auteurs vivants qui me réjouissent, plus aucun de mes collègues ne me parlerait, et je risquerais d'avoir de gros problèmes avec les parents.
Au moins avec les vieux, je peux faire lire tranquillement des choses scandaleuses.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Invité
Invité

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Invité le Mer 10 Juil 2013 - 20:54
Et que pensez-vous de La Goutte d'or de Michel Tournier ?
angelusia
Niveau 7

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par angelusia le Dim 4 Aoû 2013 - 11:27
Bonjour,

Je suis dans la même problématique : je cherche désespérément un roman en OI et un en cursive à faire lire à des 1ère... leur livre propose Le princesse de Clèves et L'étranger de Camus. Je DETESTE le 1er, je ne suis jamais parvenue à passer les 30 premières pages, et le 2nde je ne l'ai pas lu... Le 19e ils en mangent assez en 2nde sans que j'aille leur coller encore un gros pavé dans les pattes. Le 20e je ne connais pas assez, le 21e est à gerber... reste le 18e (mon rêve étant de pouvoir donner un jour Les Liaisons dangereuses mais trop difficile), mais effectivement la langue pose un sacré problème... Et comme je ne sais pas si je vais avoir des 1ere déjà, mais des L ES S ou des technos... ça ne facilite pas les choses.

Devrais-je m'en tenir à la progression de leur livre ?

(@ Brindacier : Tournier J ADORE, mais je ne l'ai pas lu celui-là... Le Clézio pourquoi pas mais j'ai lu toutes ses nouvelles seulement, pas ses romans ^^')
kyltrac
Niveau 1

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par kyltrac le Dim 4 Aoû 2013 - 11:52
Pourquoi pas Les Faux Monnayeurs??
avatar
nuages
Doyen

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par nuages le Dim 4 Aoû 2013 - 11:57
Je n'ai sans doute pas tout suivi, mais dans quel cadre s'inscrit le choix de ce roman contemporain, pour quelle série et avec quel objectif? Cela permettrait d'avoir des critères de choix parmi tous les romans contemporains qui existent.
avatar
lilicheng
Esprit éclairé

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par lilicheng le Dim 4 Aoû 2013 - 12:02
@angelusia a écrit:Bonjour,

Je suis dans la même problématique : je cherche désespérément un roman en OI et un en cursive à faire lire à des 1ère... leur livre propose Le princesse de Clèves et L'étranger de Camus. Je DETESTE le 1er, je ne suis jamais parvenue à passer les 30 premières pages, et le 2nde je ne l'ai pas lu... Le 19e ils en mangent assez en 2nde sans que j'aille leur coller encore un gros pavé dans les pattes. Le 20e je ne connais pas assez, le 21e est à gerber... reste le 18e (mon rêve étant de pouvoir donner un jour Les Liaisons dangereuses mais trop difficile),  mais effectivement la langue pose un sacré problème... Et comme je ne sais pas si je vais avoir des 1ere déjà, mais des L ES S ou des technos... ça ne facilite pas les choses.

je reste franchement étonnée de tes remarques,que je trouve, hum, disons étranges pour un (futur?) professeur de lettres, l'Etranger est quand même une base de notre littérature,on aime ou pas certes mais encore faut il l'avoir lu, m'enfin...

sinon pour répondre à ta question, j'ai fait les liaisons avec une bonne S et ce fut très agréable (mais beaucoup de travail)...
avatar
Mehitabel
Doyen

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Mehitabel le Dim 4 Aoû 2013 - 12:21
Je ne vois pas en quoi Les Liaisons sont trop difficiles à comprendre. J'ai des collègues qui le font tous les ans en techno ou en général, ça passe très bien. J'ai aussi interrogé des ES dessus sans aucun souci.
Même remarque que Lilicheng, surprise de ces propos. Si tu te mets de telles barrières, il ne va pas te rester grand chose à étudier. Ma foi on a quand même 40 ans de carrière à faire au bas mot, autant y prendre un peu de plaisir!
angelusia
Niveau 7

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par angelusia le Dim 4 Aoû 2013 - 12:48
Camus j'en ai lu pas mal mais pas celui-là (oui, vous avez raison, honte à moi...). La Princesse de Clèves bon, je vais me forcer à le terminer, peut-être qu'avec les années... j'arriverai à mieux le lire...
Les liaisons dangereuses en lecture intégrale vous avez déjà pu le faire ? Si oui alors me voilà rassurée. C'est juste que j'ai peur qu'ils décrochent à cause de la langue.

Pour répondre à la question de Nuages : objet d'étude de 1ère : le personnage de roman, du XVIIe siècle à nos jours. Donc on a grande liberté. Je pourrais bien les pourrir avec un peu de Nouveau Roman mais je ne suis pas sadique à ce point Wink
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par User5899 le Dim 4 Aoû 2013 - 14:51
@angelusia a écrit:Bonjour,

Je suis dans la même problématique : je cherche désespérément un roman en OI et un en cursive à faire lire à des 1ère... leur livre propose Le princesse de Clèves et L'étranger de Camus. Je DETESTE le 1er, je ne suis jamais parvenue à passer les 30 premières pages, et le 2nde je ne l'ai pas lu...
Vous savez, lire L'Etranger, qui passe très bien en classe, devrait vous prendre à peu près 45 minutes pour une première approche... C'est moi, ou la démarche que vous exprimez est quand même assez étrange pour un professeur de lettres ?
Sinon, vous pouvez penser à La Condition humaine de Malraux, à Un roi sans divertissement de Giono, à un Mauriac comme Thérèse Desqueyroux ou Le Noeud de vipères...
Les Liaisonsleur poseront des problèmes de langue, oui, mais ça tombe bien, ils vont au lycée pour apprendre des choses Wink
Quant à votre pique sur le nouveau roman... Quand on en a lu un sérieusement, l'intérêt de sa présentation en classe dans une thématique sur le personnage est à mon sens manifeste. C'est étrange de faire prof de lettres et de dénigrer la moitié des bouquins Rolling Eyes
avatar
John
Médiateur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par John le Dim 4 Aoû 2013 - 15:01
Le princesse de Clèves et L'étranger de Camus. Je déteste le 1er, je ne suis jamais parvenue à passer les 30 premières pages, et le 2nde je ne l'ai pas lu [...]
Le 20e je ne connais pas assez, le 21e est à gerber...
Euh... profite des vacances pour lire un peu avant la rentrée :shock: 
Si tu veux des romans courts, tu peux piocher chez Radiguet, Colette, Giraudoux...
Et dans le Nouveau Roman, j'ai beaucoup aimé les Gommes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
angelusia
Niveau 7

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par angelusia le Dim 4 Aoû 2013 - 15:04
Pardon, je ne dénigre rien du tout, désolée si j'en donne l'impression.

Le Nouveau Roman, évidemment, nous allons en parler et l'étudier. Toutefois je défie quiconque de donner Histoire de Claude Simon en lecture intégrale tout en tentant de susciter l'intérêt des élèves.

J'ai le droit de ne pas aimer la Princesse. C'est comme cela. On ne peut pas aimer toute la littérature. Je voulais me calquer sur la progression proposée par leur livre pour qu'ils puissent l'utiliser au maximum (au prix du livre, je n'aimerais pas qu'il reste dans un placard). Toutefois, je cherchais un roman qui pourrait peut-être les emballer un peu plus. Je n'ai pas une grande passion pour le XXe en général, c'est ainsi...

Je demandais juste des conseils pour trouver une oeuvre qui puisse leur plaire (même si je ne l'ai pas encore lue) et qui fonctionne en classe tout simplement.

Je vais lire Camus, bien entendu, mais je ne voulais pas me limiter qu'à cela. Cet objet d'étude me paraît être le plus difficile des 4 donc je voudrais faire au mieux pour eux sans leur imposer une lecture qu'ils jugeraient barbante, voilà tout.

(par contre je concède le ton péremptoire de la dernière phrase et je m'en excuse, il est vrai que je n'ai pas à juger de manière aussi radicale quelque chose que finalement je connais assez peu.)
avatar
John
Médiateur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par John le Dim 4 Aoû 2013 - 15:06
A mon avis, l'Etranger est une bonne solution, au vu des critères que tu as.

Lis-le dans les prochains jours, et lis aussi le Degré zéro de l'écriture de Barthes Wink

Tu as cet article, aussi, qui est intéressant, sur Camus et les personnalités de son siècle :
http://www.monde-libertaire.fr/expressions/13296-camus-lintouchable?format=pdf

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
angelusia
Niveau 7

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par angelusia le Dim 4 Aoû 2013 - 15:10
Barthes, déjà lu. J'ai peur de leur faire quelque chose de trop universitaire si je leur en parle...

Demain je file voir les différentes éditions de Camus.

Ah au fait, petit problème pragmatique : je vais travailler dans un lycée public, et au cours de mes différents remplacements j'ai pu constater que les cdi des établissements publics avaient des "séries" et que si le livre que je voulais leur faire étudier n'était pas dans la liste du CDI, je ne pouvais pas demander aux élèves de l'acheter. Avez-vous déjà eu le cas ? Je ne voudrais pas me retrouver coincée par ce genre de choses...
Est-ce que je peux demander au CDI de commander la série voulue ? ("les séries voulues" serait encore mieux mais bon, faut pas rêver ^^' et puis c'est un établissement que je ne connais pas du tout alors... C'est le problème de ne savoir tout cela que la veille de la rentrée, hein Wink ).
avatar
John
Médiateur

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par John le Dim 4 Aoû 2013 - 15:13
Demain je file voir les différentes éditions de Camus.
En poche, tu n'en as évidemment qu'une.

si le livre que je voulais leur faire étudier n'était pas dans la liste du CDI, je ne pouvais pas demander aux élèves de l'acheter
Si si : au lycée, tu peux. Il faut juste ne pas demander de sommes trop importantes au total.
Tu peux aussi demander au CDI d'acheter une série, mais il faut compter du temps pour qu'il la reçoive et l'intègre au catalogue.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
angelusia
Niveau 7

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par angelusia le Dim 4 Aoû 2013 - 15:14
ah bon ?!
eh bien ça va m'éviter de passer deux heures en librairie pour savoir ce qui serait le mieux... Je l'ai déjà à la maison donc je vais m'y mettre dès demain (aujourd'hui c'est dimanche, que diable !)
Invité
Invité

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Invité le Dim 4 Aoû 2013 - 19:42
Je pense aussi que les propos de certains collègues qui jugent sévérement quelqu'un qui n'a pas lu ceci ou cela sont assez lassants. Et comme le souligne la collègue, on ne peut pas avoir TOUT lu et sans doute a-t-elle lu des oeuvres que d'autres méconnaissent. C'est dit.
Pour te répondre, angelusia, ce qui passe bien aussi en 1ère, y compris technologique, si tu aimes un peu (car aimer l'OI que l'on donne à étudier me semble essentiel, donc je comprends bien qu'on s'abstienne de présenter une oeuvre canonique que l’on aime moins) c'est Mauriac. Tout ou presque. Evidemment Thérèse Desqueyroux est beaucoup étudié mais je pense aussi à des romans moins connus comme Génitrix dans lequel le personnage de la mère interpelle souvent les élèves, ou Le Sagouin (enfance malheureuse, entre autre) qui plaît beaucoup ou encore Le Désert de l'amour, L'Agneau etc. Il faut juste vérifier que la collection poche existe car Mauriac semble passé de mode.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par User5899 le Dim 4 Aoû 2013 - 21:54
@angelusia a écrit:Pardon, je ne dénigre rien du tout, désolée si j'en donne l'impression.

Le Nouveau Roman, évidemment, nous allons en parler et l'étudier. Toutefois je défie quiconque de donner Histoire de Claude Simon en lecture intégrale tout en tentant de susciter l'intérêt des élèves.
Qui parle de donner Histoire ? Razz
Et qui parle de forcément faire lire un "nouveau roman" en OI ?

@angelusia a écrit:J'ai le droit de ne pas aimer la Princesse. C'est comme cela. On ne peut pas aimer toute la littérature.
Je ne vous ai pas interpellée sur vos goûts, vous dites seulement que vous n'avez pas passé les trente premières pages : difficile de dire à ce compte qu'on n'aime pas :)Oui, vous avez le droit. Mais comme vous vous exprimez sur un forum, j'ai quand même le droit de vous dire ce que beaucoup de collègues ne diront pas en n'en pensant pas moins, c'est tout. Eco explique dans l'Apostille au Nom de la rose qu'il a écrit un début de roman très pénible pour sélectionner ses lecteurs : ce pourrait être une dissertation d'EAF Razz
@angelusia a écrit:je cherchais un roman qui pourrait peut-être les emballer un peu plus. Je n'ai pas une grande passion pour le XXe en général, c'est ainsi...

Je demandais juste des conseils pour trouver une oeuvre qui puisse leur plaire (même si je ne l'ai pas encore lue) et qui fonctionne en classe tout simplement.
Bon, vous en avez eu quelques unes.
@angelusia a écrit:Je vais lire Camus, bien entendu, mais je ne voulais pas me limiter qu'à cela. Cet objet d'étude me paraît être le plus difficile des 4 donc je voudrais faire au mieux pour eux sans leur imposer une lecture qu'ils jugeraient barbante, voilà tout.
Le problème, c'est que l'intention est louable, mais que le critère "barbant" est d'un compliqué... Rolling Eyes
@angelusia a écrit:(par contre je concède le ton péremptoire de la dernière phrase et je m'en excuse, il est vrai que je n'ai pas à juger de manière aussi radicale quelque chose que finalement je connais assez peu.)
Meuh non, pas de ça entre nous
Je suis péremptoire, vous serez méremptoire (ce n'est pas de moi...)

Brindacier a écrit:Je pense aussi que les propos de certains collègues qui jugent sévérement quelqu'un qui n'a pas lu ceci ou cela sont assez lassants. Et comme le souligne la collègue, on ne peut pas avoir TOUT lu et sans doute a-t-elle lu des oeuvres que d'autres méconnaissent. C'est dit.
C'est dit. Et je dis à mon tour que notre métier comprend une part patrimoniale quand même non négligeable et qu'un professeur de lettres qui dirait à ses collègues, à des parents, à des élèves même parfois qu'il n'a pas lu L'Etranger, Madame Bovary ou Le Misanthrope serait sans doute perçu avec un rien de moquerie. Là, c'est dit Razz


Dernière édition par Cripure le Dim 4 Aoû 2013 - 22:32, édité 2 fois
Contenu sponsorisé

Re: Lycée : un roman contemporain en OI ? (ou 17e ou 20e ?)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum