Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Luigi_B le Ven 28 Juin 2013 - 16:40
Je vous conseille vivement la lecture de ce témoignage de Laurent Lafforgue, mathématicien : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge » sur le blog En-Aparté.

Attention : le constat est lucide mais les solutions avancées ne promeuvent pas la défense de l'école publique. Ce serait même même plutôt le contraire...

Extrait :

Vous estimez que les principaux responsables de cette débâche sont les experts de l’Education nationale. Mais comment une telle dégradation a-t-elle pu se propager sans plus de résistance de la part des professeurs et des parents ?

Je ne sais pas, je suis très étonné que les professeurs et les parents n’aient pas davantage résisté.

L’Education nationale est devenue un vaste mensonge, accepté par la plupart des gens. Les enfants ne se rendent pas compte (ou alors une minorité) qu’on leur enseigne mal, et les parents sont contents du moment que leurs enfants passent dans la classe supérieure et ont de bonnes notes. Je caricature, mais à peine.

D’autre part, il faut comprendre que ces réformes ont été menées au nom du Progrès, de la Modernisation. Le pédagogisme a été présenté comme scientifique. Comment résister à cela ? On se sent coupables de lutter contre ce qui est présenté de cette façon, d’où peut-être cette passivité, ce manque de résistance…


Dernière édition par Luigi_B le Sam 29 Juin 2013 - 8:47, édité 1 fois

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Jean-Michel Blanquer : un cas d’école d’une fabrique médiatique"
avatar
Employé oxymorique
Niveau 7

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Employé oxymorique le Ven 28 Juin 2013 - 17:01
veneration veneration 

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 17:03
Les enseignants n'ont pas lutté ? :shock:
J'aimerais bien savoir pourquoi je me suis fait insulter en pleine rue par une mère au foyer, quand j'essayais de faire comprendre que, non, ce n'était pas à propos des retraites que j'étais là. furieux 
Bien sûr que les enseignants ont résisté, et ils s'en sont pris plein la poire, à tous les niveaux (médias, IEN et IPR, directeurs d'établissement, collègues bienpensants puisqu'il y en a, parents, "chercheurs" en "sciences" de l'éducation et j'en passe).

Edit : j'oubliais l'IUFM, bien sûr.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Luigi_B le Ven 28 Juin 2013 - 17:10
Dalva, ce n'est pas exactement ce que dit Laurent Lafforgue ("pas davantage"). D'ailleurs lis la suite. Wink 

Cependant certains instituteurs et professeurs se sont rendu compte que les résultats de ces réformes étaient déplorables alors qu’ils s’étaient lancés dans l’enseignement pleins de confiance dans leur hiérarchie et dans les méthodes modernes. Ceux qui avaient conservé un esprit critique ont exprimé naïvement à leur hiérarchie leur désarroi et leurs doutes. Mais la simple expression de leurs doutes leur a souvent valu de se voir mis au ban de l’école, ce qui n’a fait qu’augmenter leur méfiance. Certains ont même été « persécutés » de façon brutale.

Par ailleurs combien de professeurs dans les rues pour la suppression du Capes de lettres classiques ou pour le Bac Pro en trois ans ?

Dans mon lycée je suis le seul à refuser de faire de "l'accompagnement (supposément) personnalisé". Mes collègues n'aspirent qu'à faire comme moi mais se sentent tenu(e)s de jouer le jeu.

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Jean-Michel Blanquer : un cas d’école d’une fabrique médiatique"
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 17:21
C'est vrai Luigi, et la raison qu'il en donne plus haut est juste aussi. Mais en fait, je ne parlais pas de la résistance actuelle. Plutôt de celle d'il y a 10 ans, 15 ans (et plus ? je ne sais pas).
Ce qu'il y a, c'est peut-être aussi qu'à force de résister "dans le vide", on s'est lassé. En fait, ce n'était pas dans le vide, mais on s'est lassé quand même. Il y a toujours quelque chose de nouveau. Toujours. Ça ne s'arrête jamais.
avatar
Triskel
Niveau 7

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Triskel le Ven 28 Juin 2013 - 17:22
J'en ai la larme à l'œil. C'est terriblement lucide.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Luigi_B le Ven 28 Juin 2013 - 17:23
Bien sûr, tu as raison, Dalva, il y a quelque chose de désespéré dans ce combat.

Pour moi, ça m'est égal, je ne laisserai pas massacrer mon école sans rien faire.

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Jean-Michel Blanquer : un cas d’école d’une fabrique médiatique"
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 17:25
Je suis admirative de tous ceux, nombreux encore, qui comme toi n'abandonnent pas. J'ai baissé les bras. Je n'en suis pas fière mais je le dis sans hypocrisie. Cela fait un an environ que j'ai jeté l'éponge. J'enseigne au sein de mes classes en mon âme et conscience, mais je ne vais pas au-delà. Peut-être que ça reviendra, cela dit, mais j'ai un doute.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Une passante le Ven 28 Juin 2013 - 17:26
@Triskel a écrit:J'en ai la larme à l'œil. C'est terriblement lucide.

+1000

avatar
philann
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par philann le Ven 28 Juin 2013 - 17:30
@Dalva a écrit:Les enseignants n'ont pas lutté ? :shock:
J'aimerais bien savoir pourquoi je me suis fait insulter en pleine rue par une mère au foyer, quand j'essayais de faire comprendre que, non, ce n'était pas à propos des retraites que j'étais là. furieux 
Bien sûr que les enseignants ont résisté, et ils s'en sont pris plein la poire, à tous les niveaux (médias, IEN et IPR, directeurs d'établissement, collègues bienpensants puisqu'il y en a, parents, "chercheurs" en "sciences" de l'éducation et j'en passe).

Edit : j'oubliais l'IUFM, bien sûr.

Non Dalva LES enseignants n'ont pas lutté!! DES enseignants l'ont fait!! Mais combien étaient-ils? Combien de PE pour refuser certaines méthodes? Combien de profs de LV pour refuser la perte de la grammaire et de la structure de la langue? Et on peut multiplier les exemples.

NON les enseignants n'ont dans leur ensemble pas lutté. C'est pourquoi ceux qui l'ont fait s'en sont pris plein la poire!!

Grâce leur soit rendu...à eux et à Laurent Lafforgue!!
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 17:32
Oui oui oui, c'est vrai, c'est vrai. Désolée d'avoir réagi si promptement. Mais quand même, qu'on n'oublie pas les résistants, surtout en école primaire d'ailleurs, parce qu'au collège, c'était tout de même plus facile, une fois échappé de l'IUFM.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Luigi_B le Ven 28 Juin 2013 - 17:34
Tu as mille fois raison pour le primaire.

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Jean-Michel Blanquer : un cas d’école d’une fabrique médiatique"
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Iphigénie le Ven 28 Juin 2013 - 17:36
Voilà Philann, Dalva et Luigi...
+ combien contre la réforme désastreuse du lycée?
+ combien pour se faufiler dans les AP et explorations (y a pas de copies) en s'enthousiasmant pour le bénéfice retiré "par les élèves" de leurs prestations imaginatives?
+ combien de L.A pour s'auto-persuader de la" rénovation"  des enseignements  et de leur richesse cuculturelle?
+ combien pour ne pas faire grève parce que ça sert à rien de faire grève....etc etc etc
Pfffffffffffffffffffffffff.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 17:40
J'ai dû louper quelque chose ou alors mon cerveau ne fait pas le lien : c'est quoi, déjà, "L.A." ?
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 17:40
Sinon, la question du combien (ou sa réponse) est en effet symptomatique.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Iphigénie le Ven 28 Juin 2013 - 17:52
LA c'est langues anciennes...
Sinon c'est vrai que c'est lassant de voir qu'on n'atteint jamais le fond...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Celadon le Ven 28 Juin 2013 - 17:52
Comment est-ce possible ? C'est très facile :1)  les anciens qui résistent, comme expliqué, sont bannis et discrédités au nom du modernisme qu'ils refusent et sont considérés comme des dinosaures, même pas témoins des temps anciens, tout simplement indignes du moindre intérêt. 2) les anciens qui marchent à fond dans les réformes se font bien voir et en remettent une couche en termes de projets et autres joujoux. 3) les nouveaux qui sortent des instituts de déformation sont emportés par l'élan de leur jeunesse et ne vont pas la jouer "vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves". A quelques exceptions près - Rachel Boutonnet pour ne nommer qu'elle-  ou bien des personnes dont l'enseignement constitue une seconde carrière et qui ont déjà de la bouteille par ailleurs et qui sentent bien qu'on marche sur la tête. 3) Nombre de ceux qui comme elle ne veulent pas contribuer à faire couler le navire se voient bloqués dans leur carrière et résistent comme ils peuvent ou démissionnent. 4) We are surrounded. Le bateau prend l'eau et le capitaine regarde vers la ligne bleue de l'ocde et des directives européennes. Trop tard ! Nous sommes condamnés aux gommettes vertes et orange, à l'abandon des notes, aux passages automatiques, à la comédie de l'aide personnalisée, à la perte définitive de l'autorité nécessaire à l'enseignement. Dépossédés de tout, nous assistons impuissants à la victoire et au règne installé pour longtemps du vide, de la doxa, des compétences sans savoirs disciplinaires et de l'indiscipline généralisée. Avec en perspective 2 semaines de garderie supplémentaires promises pour faire plaisir aux parents tout puissants, un point d'indice bloqué pour quelques années, des cotisations en hausse, une retraite en peau de chagrin et un démantèlement programmé de notre institution.
Voilà le bilan. Alors chapeau bas à tous ceux qui ont résisté. La messe est dite.
avatar
arcenciel
Monarque

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par arcenciel le Ven 28 Juin 2013 - 18:05
@Celadon a écrit:Comment est-ce possible ? C'est très facile :1)  les anciens qui résistent, comme expliqué, sont bannis et discrédités au nom du modernisme qu'ils refusent et sont considérés comme des dinosaures, même pas témoins des temps anciens, tout simplement indignes du moindre intérêt. 2) les anciens qui marchent à fond dans les réformes se font bien voir et en remettent une couche en termes de projets et autres joujoux. 3) les nouveaux qui sortent des instituts de déformation sont emportés par l'élan de leur jeunesse et ne vont pas la jouer "vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves". A quelques exceptions près - Rachel Boutonnet pour ne nommer qu'elle-  ou bien des personnes dont l'enseignement constitue une seconde carrière et qui ont déjà de la bouteille par ailleurs et qui sentent bien qu'on marche sur la tête. 3) Nombre de ceux qui comme elle ne veulent pas contribuer à faire couler le navire se voient bloqués dans leur carrière et résistent comme ils peuvent ou démissionnent. 4) We are surrounded. Le bateau prend l'eau et le capitaine regarde vers la ligne bleue de l'ocde et des directives européennes. Trop tard ! Nous sommes condamnés aux gommettes vertes et orange, à l'abandon des notes, aux passages automatiques, à la comédie de l'aide personnalisée, à la perte définitive de l'autorité nécessaire à l'enseignement. Dépossédés de tout, nous assistons impuissants à la victoire et au règne installé pour longtemps du vide, de la doxa, des compétences sans savoirs disciplinaires et de l'indiscipline généralisée. Avec en perspective 2 semaines de garderie supplémentaires promises pour faire plaisir aux parents tout puissants, un point d'indice bloqué pour quelques années, des cotisations en hausse, une retraite en peau de chagrin et un démantèlement programmé de notre institution.
Voilà le bilan. Alors chapeau bas à tous ceux qui ont résisté. La messe est dite.
Tout bon!
avatar
Patissot
Vénérable

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Patissot le Ven 28 Juin 2013 - 18:07
Je ne suis pas certain que l'IUFM soit parvenu à répandre la bonne parole auprès des stagiaires tant l'aversion que suscitent les formations est vif. Le manque de combativité me semble davantage résider dans la désorientation des jeunes enseignants et le peu d'intérêt qu'il y a engager une lutte vaine.

_________________
« Déjà, certaines portions de ma vie ressemblent aux salles dégarnies d'un palais trop vaste, qu'un propriétaire appauvri renonce à occuper tout entier. »
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 18:08
C'est triste à pleurer.
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Celadon le Ven 28 Juin 2013 - 18:09
Peut-être actuellement, Patissot. Pas dans les années 90.
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Luigi_B le Ven 28 Juin 2013 - 18:18
Je renvoie également au blog de Laurent Lafforgue : http://www.ihes.fr/~lafforgue/

_________________
Avenir latin grec
La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

>>> "Jean-Michel Blanquer : un cas d’école d’une fabrique médiatique"
avatar
Padre P. Lucas
Niveau 9

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Padre P. Lucas le Ven 28 Juin 2013 - 18:21
Quand même, vous ne trouvez pas que notre Lolo national a la mémoire un peu sélective quand il écrit

Parmi les initiatives de résistance menées ces 10 dernières années, on peut signaler le travail remarquable mené par l’éditeur Jean Nemo, fondateur de La librairie des écoles qui propose des manuels de grande qualité.
Je trouve que c’est l’une des initiatives les meilleures de ces dernières années, avec la Fondation pour l’école d’Anne Coffinier qui soutient la création et le développement d’écoles indépendantes.

Non ?
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Celadon le Ven 28 Juin 2013 - 18:22
Si nous trouvonS ...
avatar
Dalva
Doyen

Re: Laurent Lafforgue : « L’Education nationale est devenue un vaste mensonge »

par Dalva le Ven 28 Juin 2013 - 18:25
Oui, c'est un peu gênant, là.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum