Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par gauvain31 le Mar 2 Juil 2013 - 0:09

@Luigi_B a écrit:Et réaction très amusante de Lionel Jeanjeau : http://www.laviemoderne.net/forum/le-naufrage-de-l-ecole/5894-education-le-niveau-des-eleves-baisse-celui-des-pedagogistes-aussi-marianne#6623

Au passage, apprenez ce que Lionel Jeanjeau pense de Neoprofs dont il est membre :

Lionel Jeanjeau a écrit:Pour ceux qui ne connaissent pas, Néoprofs c'est un faux nez de tous les conservatismes qui gangrènent l'Education nationale. Pour résumer, on peut dire que le préfixe "néo" est ici utilisé dans le même sens que chez les "néo-conservateurs" américains : faire croire à une nouveauté, en portant des valeurs vieilles de deux siècles. On y trouve des ressources en ligne et des forums d'échanges de pratique (ce qui est très bien), mais aussi des forums nettement plus idéologiques, qui font en général une très belle tribune au SNALC (quand les gens n'y vomissent pas leur haine de façon anonyme, que ce soit leur haine de leur hiérarchie, de leurs collègues innovants ou de leurs élèves). Ces forums sont souvent des défouloirs dans lesquels la confrontation d'idées n'existe pas.

Ces forums sont souvent des défouloirs dans lesquels la confrontation d'idées n'existe pas : ah ah ah ah ah ah ah ah ah ah non mais je rigole !! J'avais eu il y a quelques mois un début d'échange intéressant avec M. Llanjeau ou j'avais essayé de décortiquer son analyse sur l'évaluation par compétence , et où je lui demandais pourquoi la notation sur 20 est moins juste que la notation par compétence : j'attends toujours votre réponse M. Llanjeau ...... mais peut être avait vous un problème réellement, vous M.Llanjeau , avec la confrontation d'idée, car moi je suis ouvert .... les membres du forum seraient ravis de connaître votre point de vue détaillé sur le pourquoi de la supériorité de l'évaluation par compétences par rapport à la notation sur 20...

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Ronin le Mar 2 Juil 2013 - 0:14

C'est mieux paske c'est nouveau. Ce qui est nouveau est bien. Donc c'est bien. Si tu piges pas t'es de droite. Si t'es pas d'accord t'es de droite. Si tu te moques t'es de droite. J'ai bon ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par ysabel le Mar 2 Juil 2013 - 0:15

donc je suis de droite... scratch 

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Ronin le Mar 2 Juil 2013 - 0:16

T'as pas honte ? l'unsa va te dénoncer !

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par ysabel le Mar 2 Juil 2013 - 0:17

même pô peur ! lol! 

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Condorcet le Mar 2 Juil 2013 - 1:56

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Quelle est selon vous la définition d'un historien? Je reconnais que certaines thèses ne valent pas grand-chose, mais c'est quand même un critère qui permet de faire le tri, non?
je me demandais si l'on peut être historien sans avoir soutenu de thèse...

Il y en a, effectivement. Je pense par exemple à Jacques Le Goff. Mais il y a très peu de personnages de son envergure, et il a travaillé dans un tout autre contexte.

Ou Michel Trebitsch, très grand historien contemporanéiste selon moi. Il est aussi possible de soutenir une thèse sur travaux...
A mes yeux, est historien(ne) celui ou celle qui mène un travail de recherche (par définition inédit) sur des sources de première main. Ce n'est pas un titre de noblesse mais une certaine disposition d'esprit à adopter en un moment donné.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par JPhMM le Mar 2 Juil 2013 - 7:34

Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Cripure a écrit:
Vous soutenez une thèse en cinéma, vous êtes cinéaste.
En littérature, vous êtes écrivain.
Suspect

Quelle est selon vous la définition d'un historien? Je reconnais que certaines thèses ne valent pas grand-chose, mais c'est quand même un critère qui permet de faire le tri, non?
je me demandais si l'on peut être historien sans avoir soutenu de thèse...
Polybe est-il encore considéré comme historien par les jeunes thésards français ? Laughing 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par User5899 le Mar 2 Juil 2013 - 9:49

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Quelle est selon vous la définition d'un historien? Je reconnais que certaines thèses ne valent pas grand-chose, mais c'est quand même un critère qui permet de faire le tri, non?
je me demandais si l'on peut être historien sans avoir soutenu de thèse...
Polybe est-il encore considéré comme historien par les jeunes thésards français ? Laughing 
Pas du tout, c'est une maladie des cordes vocales professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Luigi_B le Mar 2 Juil 2013 - 10:00

Cripure a écrit:
Si la production film de cinéma fait le cinéaste (notons le double sens du mot "faire" ici), si la production livre littéraire fait l'écrivain, quelle production fait l'historien ? Razz 
Un diaporama ?
Laughing 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Paratge le Mar 2 Juil 2013 - 11:23

« Un diaporama ? »

Non voyons, on dit un Powerpoint ! Very Happy 
Et Powerpoint rend c..  ce qui est le cas la plupart du temps car il est utilisé avec frénésie par des non spécialistes...No

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par linkus le Mar 2 Juil 2013 - 11:40

@Paratge a écrit:« Un diaporama ? »

Non voyons, on dit un Powerpoint ! Very Happy 
Et Powerpoint rend c..  ce qui est le cas la plupart du temps car il est utilisé avec frénésie par des non spécialistes...No

On dit un beamer. professeur 

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par bruno09 le Mar 2 Juil 2013 - 11:51

@Paratge a écrit:« Un diaporama ? »

Non voyons, on dit un Powerpoint ! Very Happy 
Et Powerpoint rend c..  ce qui est le cas la plupart du temps car il est utilisé avec frénésie par des non spécialistes...No

Personnellement, je dis PreAO. Je sais, c'est agaçant. C'est fait pour ça.

bruno09
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Luigi_B le Mar 2 Juil 2013 - 11:53

Moi j'ai appris sur ce forum qu'on dit un "PauvrePoint". professeur 

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Paratge le Mar 2 Juil 2013 - 12:15

@Luigi_B a écrit:Moi j'ai appris sur ce forum qu'on dit un "PauvrePoint". professeur 

Quel que soit le logiciel utilisé, comme les gens qui s'en servent ne savent pas ce qu'est une présentation efficace, cette présentation a surtout des vertus dormitives. Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Condorcet le Mar 2 Juil 2013 - 12:15

@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:

Quelle est selon vous la définition d'un historien? Je reconnais que certaines thèses ne valent pas grand-chose, mais c'est quand même un critère qui permet de faire le tri, non?
je me demandais si l'on peut être historien sans avoir soutenu de thèse...
Polybe est-il encore considéré comme historien par les jeunes thésards français ? Laughing 

Je ne comprends l'esprit ni la lettre qui motivent cette remarque. Maintenant, si vous voulez vous inscrire dans un cursus d'histoire ou rédiger un ouvrage historique, rien ne vous en empêche.
Bref, entre la remarque sur l'absence de renom des historiens du forum, une autre sur la thèse...., je trouve que l'humour a ses limites aussi.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par JPhMM le Mar 2 Juil 2013 - 16:41

PaoloSarpi a écrit:
@JPhMM a écrit:
Cripure a écrit:
je me demandais si l'on peut être historien sans avoir soutenu de thèse...
Polybe est-il encore considéré comme historien par les jeunes thésards français ? Laughing 

Je ne comprends l'esprit ni la lettre qui motivent cette remarque. Maintenant, si vous voulez vous inscrire dans un cursus d'histoire ou rédiger un ouvrage historique, rien ne vous en empêche.
Bref, entre la remarque sur l'absence de renom des historiens du forum, une autre sur la thèse...., je trouve que l'humour a ses limites aussi.
scratch 

Simplement que selon les critères actuels (que j'ignore pour l'essentiel, d'où ma question) appliqués par l'histoire de la plus récente école, j'ignore si Polybe serait considéré comme un historien.

Vous pouvez bien prendre la mouche, mais il n'y avait là aucune attaque d'aucune sorte, d'autant que je peux vous affirmer que nombre de mathématiciens de la Grèce Antique ne rentrent pas dans la case "mathématicien au sens des critères actuels".

Bref, qu'importe au fond.

heu

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Condorcet le Mar 2 Juil 2013 - 17:35

@JPhMM a écrit:
PaoloSarpi a écrit:
@JPhMM a écrit:
Polybe est-il encore considéré comme historien par les jeunes thésards français ? Laughing 

Je ne comprends l'esprit ni la lettre qui motivent cette remarque. Maintenant, si vous voulez vous inscrire dans un cursus d'histoire ou rédiger un ouvrage historique, rien ne vous en empêche.
Bref, entre la remarque sur l'absence de renom des historiens du forum, une autre sur la thèse...., je trouve que l'humour a ses limites aussi.
scratch 

Simplement que selon les critères actuels (que j'ignore pour l'essentiel, d'où ma question) appliqués par l'histoire de la plus récente école, j'ignore si Polybe serait considéré comme un historien.

Vous pouvez bien prendre la mouche, mais il n'y avait là aucune attaque d'aucune sorte, d'autant que je peux vous affirmer que nombre de mathématiciens de la Grèce Antique ne rentrent pas dans la case "mathématicien au sens des critères actuels".

Bref, qu'importe au fond.

heu

François Dosse évoquait l'émiettement de l'histoire (la discipline historique) en 1987 : ce constant me paraît encore fécond aujourd'hui. Je trouve assez singulier d'attribuer aux thésards un pouvoir de nomenclature qui leur échappe en grande partie et plus encore aux historiens actuels de vouloir avoir barre sur ladite nomenclature. Il me semble, nonobstant certains compte-rendus acidulés d'ouvrages rédigés par des historiens du dimanche (j'utilise la dénomination sans la connotation péjorative qui pourrait s'y attacher) et commentés par des historiens de la semaine, que l'histoire s'est beaucoup ouverte, dans sa pratique : l'appellation d'historien est si vague en fait que chacun peut s'y reconnaître à un moment ou à un autre de son parcours intellectuel s'il publie un ouvrage, un article fondés sur des sources de premier main. La richesse de l'histoire provient justement de son caractère polymorphe : son territoire s'étend à la curiosité humaine tout bonnement, sans autre restriction que celles des moyens au sens large du terme.

Edit : quant à la mouche, elle ne te vise pas spécifiquement ou plutôt pas uniquement. Comme je l'explique plus haut, le but des historiens, débutants et confirmés, n'est pas de reconnaître dans le passé des pairs mais de chercher à comprendre.


Dernière édition par PaoloSarpi le Mar 2 Juil 2013 - 19:17, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Leclochard le Mar 2 Juil 2013 - 18:14

Et le professeur de philosophie est-il toujours un philosophe?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par JPhMM le Mar 2 Juil 2013 - 20:23

PaoloSarpi a écrit:
@JPhMM a écrit:
PaoloSarpi a écrit:

Je ne comprends l'esprit ni la lettre qui motivent cette remarque. Maintenant, si vous voulez vous inscrire dans un cursus d'histoire ou rédiger un ouvrage historique, rien ne vous en empêche.
Bref, entre la remarque sur l'absence de renom des historiens du forum, une autre sur la thèse...., je trouve que l'humour a ses limites aussi.
scratch 

Simplement que selon les critères actuels (que j'ignore pour l'essentiel, d'où ma question) appliqués par l'histoire de la plus récente école, j'ignore si Polybe serait considéré comme un historien.

Vous pouvez bien prendre la mouche, mais il n'y avait là aucune attaque d'aucune sorte, d'autant que je peux vous affirmer que nombre de mathématiciens de la Grèce Antique ne rentrent pas dans la case "mathématicien au sens des critères actuels".

Bref, qu'importe au fond.

heu

François Dosse évoquait l'émiettement de l'histoire (la discipline historique) en 1987 : ce constant me paraît encore fécond aujourd'hui. Je trouve assez singulier d'attribuer aux thésards un pouvoir de nomenclature qui leur échappe en grande partie et plus encore aux historiens actuels de vouloir avoir barre sur ladite nomenclature. Il me semble, nonobstant certains compte-rendus acidulés d'ouvrages rédigés par des historiens du dimanche (j'utilise la dénomination sans la connotation péjorative qui pourrait s'y attacher) et commentés par des historiens de la semaine, que l'histoire s'est beaucoup ouverte, dans sa pratique : l'appellation d'historien est si vague en fait que chacun peut s'y reconnaître à un moment ou à un autre de son parcours intellectuel s'il publie un ouvrage, un article fondés sur des sources de premier main. La richesse de l'histoire provient justement de son caractère polymorphe : son territoire s'étend à la curiosité humaine tout bonnement, sans autre restriction que celles des moyens au sens large du terme.

Edit : quant à la mouche, elle ne te vise pas spécifiquement ou plutôt pas uniquement. Comme je l'explique plus haut, le but des historiens, débutants et confirmés, n'est pas de reconnaître dans le passé des pairs mais de chercher à comprendre.
Je comprends.
Puisqu'il me faut expliciter les mots que j'ai utilisés : il fut dit que les thésards en histoire étaient historiens, puisque je voulais évoquer la plus jeune des histoires, il me semblait possible d'invoquer parmi les plus jeunes historiens ceux qui furent identifiés comme tels car thésards, donc les plus jeunes parmi les thésards.


Dernière édition par JPhMM le Mar 2 Juil 2013 - 20:24, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par JPhMM le Mar 2 Juil 2013 - 20:24

@Leclochard a écrit:Et le professeur de philosophie est-il toujours un philosophe?
Un philosophe est-il un sage ?  

(Quelque chose me dit qu'un philosophe ne peut pas être un sage, puisque le premier poursuit ce que le second a atteint.)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Leclochard le Mar 2 Juil 2013 - 21:55

@JPhMM a écrit:
Un philosophe est-il un sage ?  

(Quelque chose me dit qu'un philosophe ne peut pas être un sage, puisque le premier poursuit ce que le second a atteint.)

Je suis convaincu comme toi que le véritable philosophe ne correspond à l'image d'Epinal qu'en a l'homme ordinaire. C'est quelqu'un qui dérange et provoque à mon sens.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Condorcet le Mar 2 Juil 2013 - 22:05

Jph topela 

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum