Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Celadon le Sam 29 Juin 2013 - 11:15

1200 E ???? Elle n'a pas une carrière complète.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par doublecasquette le Sam 29 Juin 2013 - 11:16

@Sapotille a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Spoiler:
Moi, j'm'en fous, j'serai à la retraite ! Twisted Evil lol! vache 


Toi, oui, mais tes petits enfants y seront bel et bien et tu seras malheureuse  !   Crying or Very sad 

@Rikki a écrit:Oui, pour nos petits-enfants, DC, on va faire comment quand ça sera comme t'as dit ? On va aller faire des écoles privées avec la mère Coffinier ou on va prendre le maquis ?

Remarque, nos petits-enfants à nous, pas trop de souci à se faire, ils viendront apprendre à lire chez Maminou, Mamili et Grand-Maman... mais les autres ?

@Luigi_B a écrit:
@doublecasquette a écrit:Je voterai donc pour :

- une réduction à 22 h 30 de la semaine scolaire en primaire sous la forme de 5 demi-journées de 4 h 30 suivies d'un week-end réparateur de deux jours

etc...
cheers 


Moi, j'm'en fous, j'serai à la retraite ! Twisted Evil lol! vache 
Tous mes collègues sur le départ me disent ça. Je vous en supplie, arrêtez, c'est déprimant pour ceux qui restent : j'en ai encore pour une petite trentaine d'années (enfin en l'état des retraites...)

Hmppff ! Si on n'a même plus le droit de rigoler des choses tristes, alors...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Paratge le Sam 29 Juin 2013 - 11:21

@Celadon a écrit:1200 E ???? Elle n'a pas une carrière complète.
Non et elle refuse de faire 6 mois de plus pour bénéficier de la hors-classe qu'on vient de lui donner !
C'est dire son ras-le-bol !

Et d'ailleurs avec les réformes de la réforme, la réduction effective des pensions va toucher de plus en plus de monde.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Rikki le Sam 29 Juin 2013 - 11:24

Ma directrice, c'est pareil. On a son pot de départ en retraite ce soir. Elle et son mari instit toucheraient à eux deux 800 euros de plus s'ils rempilaient pour un an, mais ils ne veulent pas de cogner la réforme des rythmes.

DC, t'as raison, j'ai le bourdon ce matin, ce printemps qui n'arrive toujours pas sans doute...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Celadon le Sam 29 Juin 2013 - 11:26

Le pire c'est qu'autour de moi les collègues n'avaient pas l'air très combatifs... Je sens que tout ce que vous réserve Peillon va passer comme une lettre à la poste. Rolling Eyes Sad
J'espère me tromper.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Spinoza1670 le Sam 29 Juin 2013 - 11:32

@Paratge a écrit:Prost a-t-il trouvé son chemin de Damas ?

Qui connaît des « repentis » parmi les pédagogistes ?

Baudelot et Establet en 2009, le niveau ne monte plus, et pour diverses raisons : http://www.snuipp.fr/Baudelot-Establet-Inegalites-et

Sinon , sur Skholè, un très bon article : http://skhole.fr/la-refondation-de-l-ecole-de-la-republique-ou-la-politique-de-l-incantation-par-alain-planche

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)
Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Docteur OX le Sam 29 Juin 2013 - 11:37

un commentaire qui résume très bien ce que je pense. Et bien sûr, l'article est TB, mais... it's too late.


Posté par Lefteris MORDAX le 29/06/2013 11:30

Reconverti dans l'EN tardivement, je fus et suis encore effrayé de ce que j'y ai trouvé. Ayant subi l'IUFM, j'y ai entendu les pires horreurs pédagogistes, du genre "les savoirs ne sont pas importants", "il faut les mettre en activité" (traduire : chahuter après reçu une consigne qu'ils n'appliquent pas) "ils ne deviendront pas des spécialistes, il ne faut pas être trop exigeant", etc. Là dessus, le passage en force dans les classes supérieures, l'obsession des "chiffres" de réussite poussant à la surnotation, aucune orientation jusqu'à 16 ans au moins. Ajoutons la mise en cause systématiques des enseignants, très bien intégrée par des ados ayant par ailleurs renoncé à tout effort, vivant dans la pulsion permanente sans être contrés par qui que ce soit, méprisant tout hors de leur petit monde et leur téléphone portable, le sabotage de toutes les matières culturelles jugées passéistes (histoire, français, latin...) et des injonctions pédagogistes ineptes ("ne les faites pas trop écrire" "ne parlez pas trop en classe" "valorisez et mettez de bonnes notes") et on obtient la température.
Le pédagogisme est anti-républicain, enfonce ceux qui n'ont pas les moyens extérieurs se cultiver de raisonner, ghettoïse, mais se pare des plumes du progressisme.
Pas grave : on va compenser l'ignorance par le "numérique" à toutes les sauces, et le recul du civisme républicain par le "vivre-ensemble"

Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par doublecasquette le Sam 29 Juin 2013 - 11:45

@Rikki a écrit:Ma directrice, c'est pareil. On a son pot de départ en retraite ce soir. Elle et son mari instit toucheraient à eux deux 800 euros de plus s'ils rempilaient pour un an, mais ils ne veulent pas de cogner la réforme des rythmes.

DC, t'as raison, j'ai le bourdon ce matin, ce printemps qui n'arrive toujours pas sans doute...

Bah voilà... On s'est gelés au repas de l'école hier soir. Tout le monde en doudoune en train de manger des sandwichs merguez et des salades de pâtes, ça colle le bourdon !

Spoiler:
Et les parents d'élèves qui, en plus de ce qui a été prévu par l'équipe éducative (instits + ATSEM) pour le départ de la collègue, font circuler des petits cœurs constitués de "mots gentils" (douceur, compréhension, amour, ...) et des prénoms des enfants de l'école, de la maîtresse qui part et des ATSEM, mais pas des deux collègues de l'instit en question, parce que "vous comprenez, les cartes que vous donnerez le 5 avec les signatures des enfants et le cadeau acheté avec la cagnotte, c'est le cadeau des enfants, mais les parents tenaient à faire quelque chose de plus personnalisé", ça n'arrange rien, mais alors rien du tout ! furieux 

@Celadon a écrit:Le pire c'est qu'autour de moi les collègues n'avaient pas l'air très combatifs... Je sens que tout ce que vous réserve Peillon va passer comme une lettre à la poste. Rolling Eyes Sad
J'espère me tromper.

Eueuh... J'espère aussi. Mais par chez moi, en gros, on m'explique que je fais comme les CM2 avant de quitter l'école : je crache dans la soupe pour arriver à me détacher affectivement afin que le départ soit moins douloureux.  No
La situation est telle qu'on sera bien obligé d'accepter les "réformes", dit-on... D'ailleurs, il faut bien essayer pour voir. Ce ne sera peut-être pas si mal, finalement ?   Suspect

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Celadon le Sam 29 Juin 2013 - 11:46

Départ douloureux... Rolling Eyes 
Pour le reste, l'agit prop a bien fait son boulot : tout le monde est persuadé qu'il n'y a pas d'autre solution que de taper encore et encore sur les gagne-petit.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Docteur OX le Sam 29 Juin 2013 - 12:56

Ma petite femme est pleine kermesse de l'école toute cette journée. Aucun enthousiasme. Elle aura un CE2 l'an prochain pour son retour à temps-plein. Entre menace de fermeture de classe et menace d'ouverture d'une classe de maternelle dans leur école, la tension était assez vive en cette fin d'année. A Paris, la campagne de recrutement a déjà commencé pour les "animateurs" (le bafa est recommandé mais pas obligatoire).

Vous recherchez un travail dans l'animation à Paris ?

http://www.paris.fr/pratique/quel-metier-exercer-a-la-ville-de-paris/devenez-animateurs-accompagnateurs/vous-recherchez-un-travail-dans-l-animation-a-paris/rub_10263_stand_131055_port_25906




Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Chocolat le Sam 29 Juin 2013 - 13:20

@Paratge a écrit:

Qui connaît des « repentis » parmi les pédagogistes ?

Des quoi ?!

lol! 

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par JPhMM le Sam 29 Juin 2013 - 13:47


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Gryphe le Sam 29 Juin 2013 - 13:49

Doublecasquette, quelle imagination pour l'école du futur ! cheers 

@Rikki a écrit:DC, on va faire comment quand ça sera comme t'as dit ? On va aller faire des écoles privées avec la mère Coffinier ou on va prendre le maquis ?
Mais on ne va pas aller faire des écoles privées, on reste dans le public et on fait des vrais cours et on organise un enseignement sérieux et rigoureux qui permet à tous les élèves de réussir ! yesyes

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Osmie le Sam 29 Juin 2013 - 13:54

@Gryphe a écrit:Doublecasquette, quelle imagination pour l'école du futur ! cheers 

@Rikki a écrit:DC, on va faire comment quand ça sera comme t'as dit ? On va aller faire des écoles privées avec la mère Coffinier ou on va prendre le maquis ?
Mais on ne va pas aller faire des écoles privées, on reste dans le public et on fait des vrais cours et on organise un enseignement sérieux et rigoureux qui permet à tous les élèves de réussir ! yesyes

Je suis bien d'accord avec toi mais ce n'est vraiment pas la direction que l'on prend !

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Invité-B le Sam 29 Juin 2013 - 13:58

Si tous les indicateurs sont au rouge, c'est parce que les professeurs n'ont pas collé assez de pastilles vertes cette année professeur .
J'ai dit.

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Rikki le Sam 29 Juin 2013 - 14:08

@Gryphe a écrit:Doublecasquette, quelle imagination pour l'école du futur ! cheers 

@Rikki a écrit:DC, on va faire comment quand ça sera comme t'as dit ? On va aller faire des écoles privées avec la mère Coffinier ou on va prendre le maquis ?
Mais on ne va pas aller faire des écoles privées, on reste dans le public et on fait des vrais cours et on organise un enseignement sérieux et rigoureux qui permet à tous les élèves de réussir ! yesyes

Mouais... c'est ce que j'essaye de faire depuis quelques années, et ça plaît bien aux parents d'élèves, y'a pas à dire. Mais pas à ma hiérarchie, et moyen à certaines de mes collègues. Et on me donne de moins en moins les moyens de le faire.

Perso, je compte quitter le navire, à tort ou à raison. Ne serait-ce que pour ne pas me retrouver un jour clouée au pilori dans la presse pour avoir froissé l'égo d'un petit n'apprenant tout mignon, juste un peu impulsif.

titanic

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Celadon le Sam 29 Juin 2013 - 14:43

Comme je te comprends, Rikki !
Avant de partir, il a fallu que j'entende de la bouche d'une jeune excitée compétentielle, que je ne respectais pas les IO, le tout dit sur le mode humoristique mais il fallait bien comprendre que je m'asseyais dessus. Parce que je faisais apprendre par coeur et que mes leçons étaient structurées à l'intérieur, et codées à l'extérieur. J'arrêterai là la métaphore avec le yaourt. Suspect 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Leclochard le Sam 29 Juin 2013 - 16:28

@Paratge a écrit:
@Luigi_B a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Moi, j'm'en fous, j'serai à la retraite ! Twisted Evil lol! vache 
Tous mes collègues sur le départ me disent ça. Je vous en supplie, arrêtez, c'est déprimant pour ceux qui restent : j'en ai encore pour une petite trentaine d'années (enfin en l'état des retraites...)

Une collègue qui s'en va à la retraite est radieuse !
Elle ne touchera plus que dans les 1 200 € mais elle jubile ! Son appart' est payé, son mari travaille encore.

Je préfère ne pas penser à ce qui attend les générations suivantes...

C'est un bon indicateur pour les réformateurs qui cherchent des références. 1200 euros permettent de (sur)vivre. Twisted Evil 
Je blague mais quand son mari va s'arrêter, j'espère qu'il touchera un peu plus.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Celadon le Sam 29 Juin 2013 - 18:28

Je ne me rends pas vraiment compte mais avec 1200 E en étant proprio en France, j'ai l'impression que ce doit être hard. Mais possible ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Lefteris le Sam 29 Juin 2013 - 19:01

@Celadon a écrit:Je ne me rends pas vraiment compte mais avec 1200 E en étant proprio en France, j'ai l'impression que ce doit être hard. Mais possible ?
Il ne faut pas avoir trop de charges, être très sobre par ailleurs ... Rolling Eyes 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par dandelion le Sam 29 Juin 2013 - 20:37

@Lefteris a écrit:
@Celadon a écrit:Je ne me rends pas vraiment compte mais avec 1200 E en étant proprio en France, j'ai l'impression que ce doit être hard. Mais possible ?
Il ne faut pas avoir trop de charges, être très sobre par ailleurs ...  Rolling Eyes 

 Mes parents touchent 2000 euros à eux deux. Et ils ne sont pas propriétaires. Et ils ont commencé à travailler à 20 ans pour ma mère, un peu plus pour mon père qui a fait deux années de service militaire (mais s'est arrêté à 65 ans à cause de périodes de chômage). Mais c'est plus que la moyenne nationale, avec un salaire médian à 1500 euros, ce n'est d'aillleurs pas étonnant No  Bon en étant à la retraite, plus besoin de deux voitures, moins de frais de transport et d'habillement, etc. Par contre, ce qui coûte très cher c'est la mutuelle et les restes à charge de soins divers. Mais à mon avis mieux vaut tenir encore un an que prendre le risque de manquer dans vingt ans alors que la possibilité de travailler n'existera plus (on voit pas mal de retraités distribuer les journaux gratuits et publicités par exemple).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Leclochard le Sam 29 Juin 2013 - 20:39

@Lefteris a écrit:
@Celadon a écrit:Je ne me rends pas vraiment compte mais avec 1200 E en étant proprio en France, j'ai l'impression que ce doit être hard. Mais possible ?
Il ne faut pas avoir trop de charges, être très sobre par ailleurs ...  Rolling Eyes 

Ça veut dire qu'on vit modestement : pas de grands voyages, de grosses dépenses à crédit (voiture, travaux: toiture, chaudière à changer..). Ça pose problème si on doit s'offrir des prothèses dentaires ou auditives et que la mutuelle les rembourse mal.

C'est à peu près ce que gagne en moyenne un retraité du privé. humhum

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Lefteris le Sam 29 Juin 2013 - 21:33

@dandelion a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Celadon a écrit:Je ne me rends pas vraiment compte mais avec 1200 E en étant proprio en France, j'ai l'impression que ce doit être hard. Mais possible ?
Il ne faut pas avoir trop de charges, être très sobre par ailleurs ...  Rolling Eyes 

 Mes parents touchent 2000 euros à eux deux. Et ils ne sont pas propriétaires. Et ils ont commencé à travailler à 20 ans pour ma mère, un peu plus pour mon père qui a fait deux années de service militaire (mais s'est arrêté à 65 ans à cause de périodes de chômage). Mais c'est plus que la moyenne nationale, avec un salaire médian à 1500 euros, ce n'est d'aillleurs pas étonnant No  Bon en étant à la retraite, plus besoin de deux voitures, moins de frais de transport et d'habillement, etc. Par contre, ce qui coûte très cher c'est la mutuelle et les restes à charge de soins divers. Mais à mon avis mieux vaut tenir encore un an que prendre le risque de manquer dans vingt ans alors que la possibilité de travailler n'existera plus (on voit pas mal de retraités distribuer les journaux gratuits et publicités par exemple).
Tout à fait d'accord, tenir un peu plus, quitte à prendre des congés, mais ne pas se faire léser sur le fil non seulement par le nombre d'annuités, mais par cette saloperie de décote (tiens, encore une promesse non tenue par la "gauche").

@Leclochard a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Celadon a écrit:Je ne me rends pas vraiment compte mais avec 1200 E en étant proprio en France, j'ai l'impression que ce doit être hard. Mais possible ?
Il ne faut pas avoir trop de charges, être très sobre par ailleurs ...  Rolling Eyes 

Ça veut dire qu'on vit modestement : pas de grands voyages, de grosses dépenses à crédit (voiture, travaux: toiture, chaudière à changer..). Ça pose problème si on doit s'offrir des prothèses dentaires ou auditives et que la mutuelle les rembourse mal.

C'est à peu près ce que gagne en moyenne un retraité du privé. humhum
Moi qui vis à Paris, je dis que c'est très très "hard" , même pour ceux qui sont propriétaires, parce qu'ils sont là depuis des décennies et ont pu acheter à l'époque.
Ce que tu évoques sur la santé est à prendre en compte sérieusement : on va tout droit vers le modèle ultra-libéral, où il fausdra vivre sans dents et sans lunettes, comme beaucoup de gens aux USA  par exemple.
Pour les retraites du privé, difficile à dire : un cadre sup,  niveau enseignant touche plus que 1200 €, et de loin , sans compter ce qu'il a pu acquérir eu cours de sa vie . Un petit artisan , un ancien employé, touchent parfois 600 à 900 € , j'en ai dans ma famille, et ont besoin d'aides à la retraite .


Dernière édition par Lefteris le Sam 29 Juin 2013 - 21:43, édité 1 fois

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par dandelion le Sam 29 Juin 2013 - 21:39

J'avais vu un C dans l'air il y a longtemps, sur la pauvreté. Je m'en souviens parce qu'on voyait un couple de retraités poignants. Ils étaient propriétaires, mais leur retraite était si basse qu'ils ne pouvaient faire face aux coûts des réparations de leur logement, notamment ils n'avaient pas pu remplacer leur chaudière. Ils ne pouvaient pas vendre car leur maison était située dans un ancien bassin minier il me semble, et avait donc perdu toute valeur. L'homme avait été ouvrier toute sa vie. Ils disaient qu'ils avaient dû emprunter de l'argent pour se marier, et qu'ils en étaient encore là après toute une vie de travail. C'était profondément triste.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par User5899 le Sam 29 Juin 2013 - 22:10

@dandelion a écrit:J'avais vu un C dans l'air il y a longtemps, sur la pauvreté. Je m'en souviens parce qu'on voyait un couple de retraités poignants. Ils étaient propriétaires, mais leur retraite était si basse qu'ils ne pouvaient faire face aux coûts des réparations de leur logement, notamment ils n'avaient pas pu remplacer leur chaudière. Ils ne pouvaient pas vendre car leur maison était située dans un ancien bassin minier il me semble, et avait donc perdu toute valeur. L'homme avait été ouvrier toute sa vie. Ils disaient qu'ils avaient dû emprunter de l'argent pour se marier, et qu'ils en étaient encore là après toute une vie de travail. C'était profondément triste.
Triste, et immoral.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Marianne : le niveau des élèves baisse, celui des « pédagogistes » aussi !

Message par Leclochard le Sam 29 Juin 2013 - 22:39

@dandelion a écrit:J'avais vu un C dans l'air il y a longtemps, sur la pauvreté. Je m'en souviens parce qu'on voyait un couple de retraités poignants. Ils étaient propriétaires, mais leur retraite était si basse qu'ils ne pouvaient faire face aux coûts des réparations de leur logement, notamment ils n'avaient pas pu remplacer leur chaudière. Ils ne pouvaient pas vendre car leur maison était située dans un ancien bassin minier il me semble, et avait donc perdu toute valeur. L'homme avait été ouvrier toute sa vie. Ils disaient qu'ils avaient dû emprunter de l'argent pour se marier, et qu'ils en étaient encore là après toute une vie de travail. C'était profondément triste.

humhum 
Leur cas confirme que posséder sa maison est une fausse sécurité si on ne l'a pas entretenue et qu'on ne peut plus le faire à la retraite. Le rapport Emmaus l'a déjà dit: Vouloir rendre les pauvres propriétaires est une réponse illusoire aux problèmes du mal-logement.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum