expansions du nom : gros doute...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

expansions du nom : gros doute...

Message par Rosa le Sam 7 Mar 2009 - 15:35

Je prépare des exercices sur les expansions du nom et je voudrais travailler sur le "dormeur du val". Deux vers me posent problème :
"Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; "
Comment analysez-vous "bouche ouverte", "tête nue" et "la nuque baignant..." ?
J'aurais tendance à les analyser comme des GN qui ont comme fonction CDN (= avec / à la bouche ouverte...), mais je n'en suis pas sûre.
Je ne crois pas que ce soit des appositions puisque qu'il n'y a pas égalité entre "soldat" et "bouche ouverte..."
Quelles sont selon vous la nature et la fonction de ces expressions ?

edit : même problème pour le v.13 :
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Comment analyser "la main sur la poitrine"

Merci !

_________________
La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie.

Rosa
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: expansions du nom : gros doute...

Message par retraitée le Sam 7 Mar 2009 - 18:52

@Rosa a écrit:Je prépare des exercices sur les expansions du nom et je voudrais travailler sur le "dormeur du val". Deux vers me posent problème :
"Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; "
Comment analysez-vous "bouche ouverte", "tête nue" et "la nuque baignant..." ?
J'aurais tendance à les analyser comme des GN qui ont comme fonction CDN (= avec / à la bouche ouverte...), mais je n'en suis pas sûre.
Je ne crois pas que ce soit des appositions puisque qu'il n'y a pas égalité entre "soldat" et "bouche ouverte..."
Quelles sont selon vous la nature et la fonction de ces expressions ?

edit : même problème pour le v.13 :
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Comment analyser "la main sur la poitrine"

Merci !
"La main sur sa poitrine est pour moi un CC construit directement, je dirais de manière (= avec la main sur sa poitrine)
Pour bouche ouverte, tête nue, ils sont déplaçables, mais je ne saurais me prononcer. Je les analyserais volontiers comme des expansions de soldat, dans la mesure où ils sont juxtaposés à jeune, et qu'on peut dire "avec la bouche ouverte, ou à la bouche ouverte." Mais on pourrait aussi dire "un soldat jeune dort, bouche etc, "ce qui en ferait aussi des CC de manière construits directement!
Je suis perplexe.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum