Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Préhistorix le Jeu 4 Juil 2013 - 13:27

@philann a écrit:Oudemia topela Merci! J'avais exactement la même "lecture" de cette couverture!! Je la trouve Shocked pale affraid 

Pour ce qui est du caté hors temps scolaire (à condition de ne pas le nommer aumônerie du lycée tartanpion, c'est le libre choix des parents.
Mais ce qui me gêne c'est de limiter le temps purement scolaire...qui puisse être remplacé par du caté!! Et vu les problèmes de fin de mois de nombreux parents + les caisses vides de certaines municipalités si les officines religieuses proposent de la garderie à moindre coût jusqu'au retour des parents...elles risquent d'avoir un certain succès.

Spoiler:
à part cela, à ma connaissance le temps d'apprentissage n'augmente pas et la maîtrise de la lecture ne s'améliore globalement pas... Rolling Eyes mais les petits zenfants vont ballonner ou chanter "Jésus revient" plus que nécessaire.

Euh... C'est de l'humour, me semble-t-il... (je parle de Martine au PS).
C'est bizarre d'apprendre que les albums de Martine, que je lisais à ma fille confortablement installée sur mes genoux lorsqu'elle était petite, auraient pu développer chez moi des tendances pédophiles! C'est effrayant, quand j'y pense, je l'ai échappé belle...
Est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous affirmez?
Trop de politiquement correct tuera le politiquement correct...

Préhistorix
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par John le Jeu 4 Juil 2013 - 13:39


_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par User5899 le Jeu 4 Juil 2013 - 16:55

@philann a écrit:
Cripure a écrit:

J'ai vraiment l'esprit mal tourné...où elles est très "spéciale" cette couverture (je parle du dessin)?? Suspect 
Ben oui, je trouve aussi. Mais je n'y suis pour rien.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Cath le Jeu 4 Juil 2013 - 16:57

@Pseudo a écrit:
cath5660 a écrit:Oh, mais vous avez mauvais esprit: personne n'est obligé d'y mettre ses enfants, il ne faut pas voir le mal partout! Le goûter aura le même goût et les explications pour les devoirs seront les mêmes, non ?

Non ?

Personne n'est obligé, non. Sauf qu'il faut bien faire quelque chose des gosses libérés à 15h00. Mais on peut considérer que les églises diverses et variées peuvent bien faire oeuvre éducative. C'est une opinion comme une autre.


Je me sens donc obligée d'expliquer que c'était de l'humour et que je faisais une allusion subtile à un autre fil de discussion...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par InvitéeSS le Jeu 4 Juil 2013 - 17:09

cath5660 a écrit:
@Pseudo a écrit:
cath5660 a écrit:Oh, mais vous avez mauvais esprit: personne n'est obligé d'y mettre ses enfants, il ne faut pas voir le mal partout! Le goûter aura le même goût et les explications pour les devoirs seront les mêmes, non ?

Non ?

Personne n'est obligé, non. Sauf qu'il faut bien faire quelque chose des gosses libérés à 15h00. Mais on peut considérer que les églises diverses et variées peuvent bien faire oeuvre éducative. C'est une opinion comme une autre.


Je me sens donc obligée d'expliquer que c'était de l'humour et que je faisais une allusion subtile à un autre fil de discussion...

Pour ma part, j'avais compris l'allusion Rolling Eyes Mais honnêtement, tu compares des situations qui n'ont rien à voir et qui ont un contexte très différent !
Quant à vouloir relancer l'histoire des saucisses, hein No  ! Organise ne serait-ce qu'une fois une kermesse et ton opinion à ce sujet changera peut-être...

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Cath le Jeu 4 Juil 2013 - 19:55

Je ne cherche pas à la relancer: c'est le principe de l'allusion.

Crois-tu que je n'ai jamais organisé de kermesse ? j'ai fait de l'animation pendant des années...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Préhistorix le Ven 5 Juil 2013 - 7:27

Des parents d'élèves demandent la suspension de la réforme des rythmes scolaires prévue à Paris pour la rentrée 2013, selon une information francetv info.
C'est au tour des parents d'élèves de monter au créneau contre la réforme des rythmes scolaires. L'association des parents d'élèves de l'école primaire Chernoviz et de la maternelle Passy, toutes deux dans le XVIe arrondissement de Paris, ont assigné en référé le maire de Paris, Bertrand Delanoë, contre sa décision d'appliquer le retour à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée prochaine, révèle francetv info. Cette procédure d'urgence sera examinée le 9 juillet prochain par le tribunal administratif, ajoute le site.

En cause, les conditions de sécurité des enfants qui ne sont plus réunies, la modification du taux d'encadrement des élèves par des animateurs dans le cadre des temps périscolaires, la plannification des emplois du temps et enfin le statut des agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM).

Préhistorix
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Rikki le Ven 5 Juil 2013 - 8:18

@Préhistorix a écrit:Des parents d'élèves demandent la suspension de la réforme des rythmes scolaires prévue à Paris pour la rentrée 2013, selon une information francetv info.
C'est au tour des parents d'élèves de monter au créneau contre la réforme des rythmes scolaires. L'association des parents d'élèves de l'école primaire Chernoviz et de la maternelle Passy, toutes deux dans le XVIe arrondissement de Paris, ont assigné en référé le maire de Paris, Bertrand Delanoë, contre sa décision d'appliquer le retour à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée prochaine, révèle francetv info. Cette procédure d'urgence sera examinée le 9 juillet prochain par le tribunal administratif, ajoute le site.

En cause, les conditions de sécurité des enfants qui ne sont plus réunies, la modification du taux d'encadrement des élèves par des animateurs dans le cadre des temps périscolaires, la plannification des emplois du temps et enfin le statut des agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM).

Le consensus est presque parfait :

les instits sont contre, les animateurs sont contre (ça leur a flingué le mercredi, seule journée complète où ils pouvaient organiser des choses intéressantes, et ça leur morcèle leur temps de travail), les ATSEM sont contre (on va les obliger en maternelle à prendre des groupes d'enfants en autonomie, elles refusent), les directeurs sont plus que contre (on va leur donner la responsabilité juridique d'une organisation à laquelle ils ne participeront même pas, ils vont prendre dans la tête tous les dysfonctionnements), les grands-parents sont contre (ceux qui avaient leurs petits-enfants le mercredi, du moins), les enfants sont contre (le mercredi matin, j'avais judo !) et maintenant les parents sont contre !


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Dinaaa le Ven 5 Juil 2013 - 8:46

Revue de presse Europe 1 de 8h35 : les parents d'élève s'insurgent contre les activités proposées par la Mairie de Paris... et réclament des activités plus constructives que "dessin", "éducation au tri"...

S'ils faisaient confiance aux enseignants, les parents auraient compris depuis longtemps que cette réforme, en l'état, était vouée à l'échec et allait sacrifier les enfants les plus fragiles, ceux dont les parents n'ont pas les moyens de venir les chercher à 15h00. Mais non, c'est bien connu, les enseignants protestent pour le plaisir de protester...

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par InvitéeSS le Ven 5 Juil 2013 - 8:52

@Dinaaa a écrit:Revue de presse Europe 1 de 8h35 : les parents d'élève s'insurgent contre les activités proposées par la Mairie de Paris... et réclament des activités plus constructives que "dessin", "éducation au tri"...

S'ils faisaient confiance aux enseignants, les parents auraient compris depuis longtemps que cette réforme, en l'état, était vouée à l'échec et allait sacrifier les enfants les plus fragiles, ceux dont les parents n'ont pas les moyens de venir les chercher à 15h00. Mais non, c'est bien connu, les enseignants protestent pour le plaisir de protester...

En même temps c'est comme ça que nous ont présentés les journalistes, alors... Et même sur ce forum, quand on a commencé à dire que cette réforme était du grand n'importe quoi, il a fallu souvent se justifier sur le fait qu'on n'était jamais content, qu'on y voyait des choses qui n'étaient pas dans les textes, etc (bah oui, parce que nous, nous ne sommes pas au courant de comment se passe le périscolaire à l'heure actuelle, alors extrapoler à partir de ça, c'était juste parce qu'on voulait rester à 4 jour !).

Et imagine si Paris n'arrive pas à mettre ça en place, comment arriveront à le faire les petites municipalités ?

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Cath le Ven 5 Juil 2013 - 9:00

Ce sera atelier jeux de ballon pour la plupart, j'imagine...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par InvitéeSS le Ven 5 Juil 2013 - 9:04

qui finira en atelier : on se jette tous les uns sur les autres et qui finit aux urgences ? No 

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Clarianz le Ven 5 Juil 2013 - 9:08

et télé quand il pleuvra!

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par leyade le Ven 5 Juil 2013 - 9:12

@Rikki a écrit:
@Préhistorix a écrit:Des parents d'élèves demandent la suspension de la réforme des rythmes scolaires prévue à Paris pour la rentrée 2013, selon une information francetv info.
C'est au tour des parents d'élèves de monter au créneau contre la réforme des rythmes scolaires. L'association des parents d'élèves de l'école primaire Chernoviz et de la maternelle Passy, toutes deux dans le XVIe arrondissement de Paris, ont assigné en référé le maire de Paris, Bertrand Delanoë, contre sa décision d'appliquer le retour à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée prochaine, révèle francetv info. Cette procédure d'urgence sera examinée le 9 juillet prochain par le tribunal administratif, ajoute le site.

En cause, les conditions de sécurité des enfants qui ne sont plus réunies, la modification du taux d'encadrement des élèves par des animateurs dans le cadre des temps périscolaires, la plannification des emplois du temps et enfin le statut des agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM).

Le consensus est presque parfait :

les instits sont contre, les animateurs sont contre (ça leur a flingué le mercredi, seule journée complète où ils pouvaient organiser des choses intéressantes, et ça leur morcèle leur temps de travail), les ATSEM sont contre (on va les obliger en maternelle à prendre des groupes d'enfants en autonomie, elles refusent), les directeurs sont plus que contre (on va leur donner la responsabilité juridique d'une organisation à laquelle ils ne participeront même pas, ils vont prendre dans la tête tous les dysfonctionnements), les grands-parents sont contre (ceux qui avaient leurs petits-enfants le mercredi, du moins), les enfants sont contre (le mercredi matin, j'avais judo !) et maintenant les parents sont contre !


Merci pour message Rikki, j'y vois plus clair.
C'est effrayant....
Bon, j'y vais de ma ptite réflexion de comptoir, qui a sûrement déjà été abordée plus intelligiblement par d'autres néos dans les pages précédentes mais... je trouve tout cela aussi extrêmement rétrograde, dangereux pour l'égalité homme/femme au travail... l'espace d'un instant on se dit qu'il vaudrait peut-être mieux redevenir "mère au foyer" , se serrer la ceinture, repartir sous la coupe financière du mari, pour s'occuper au mieux de ses enfants, pour pouvoir aller les chercher à 15h pour éviter qu'ils ne se fassent écrabouiller par le rouleau-compresseur des "zaktivités", des plus grands qui les taperont pendant que les Assistants d'éducation débordés ne sauront où donner des yeux, des accidents sur les aires de jeux....

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Aliceinwonderland le Ven 5 Juil 2013 - 9:26

@Rikki a écrit:
@Préhistorix a écrit:Des parents d'élèves demandent la suspension de la réforme des rythmes scolaires prévue à Paris pour la rentrée 2013, selon une information francetv info.
C'est au tour des parents d'élèves de monter au créneau contre la réforme des rythmes scolaires. L'association des parents d'élèves de l'école primaire Chernoviz et de la maternelle Passy, toutes deux dans le XVIe arrondissement de Paris, ont assigné en référé le maire de Paris, Bertrand Delanoë, contre sa décision d'appliquer le retour à la semaine de 4,5 jours dès la rentrée prochaine, révèle francetv info. Cette procédure d'urgence sera examinée le 9 juillet prochain par le tribunal administratif, ajoute le site.

En cause, les conditions de sécurité des enfants qui ne sont plus réunies, la modification du taux d'encadrement des élèves par des animateurs dans le cadre des temps périscolaires, la plannification des emplois du temps et enfin le statut des agents spécialisés des écoles maternelles (ATSEM).

Le consensus est presque parfait :

les instits sont contre, les animateurs sont contre (ça leur a flingué le mercredi, seule journée complète où ils pouvaient organiser des choses intéressantes, et ça leur morcèle leur temps de travail), les ATSEM sont contre (on va les obliger en maternelle à prendre des groupes d'enfants en autonomie, elles refusent), les directeurs sont plus que contre (on va leur donner la responsabilité juridique d'une organisation à laquelle ils ne participeront même pas, ils vont prendre dans la tête tous les dysfonctionnements), les grands-parents sont contre (ceux qui avaient leurs petits-enfants le mercredi, du moins), les enfants sont contre (le mercredi matin, j'avais judo !) et maintenant les parents sont contre !


Et j'ajoute les orthophonistes, les professeurs de musique en conservatoire (instruments, solfège), les profs de sport/vraies activités du mercredi qui concernaient de vrais pros sont contre : ma sœur ou moi allons être obligées de travailler le samedi alors que nous comptions justement réduire notre temps de travail ce jour-là (ma sœur enseigne deux instruments et moi donc je suis orthophoniste).

Et je demandais à ma sœur si au moins dans son village elle ne pouvait pas intervenir et enseigner la musique aux enfants (elle enseigne dans un conservatoire dans une grande ville assez loin) ; mais non, la mairie n'a pas l'argent pour la payer, ça sera garderie avec les ATSEM pour les gosses du village...

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par InvitéeSS le Ven 5 Juil 2013 - 9:30

Et oui, pour qu'au final ils aient atelier macramé ou ballon avec un bénévole, les gamins n'auront plus le temps matériellement de faire d'autres activités (combien de maman au 4/5ème emmenaient leur loupiots à la piscine le mercredi matin et à la musique ou au judo l'après-midi : là, les assoc ne pourront plus, les gamins seront crevés et honnêtement en semaine après 18h, hein, les petits ils ont autre chose à faire...). Mais tout ça c'est dans l'intérêdeszenfants....

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Aliceinwonderland le Ven 5 Juil 2013 - 9:36

Oui, le mercredi j'avais 4 mamans qui avaient un 80% avec leur mercredi pour gérer orthophonie mais aussi GRS, musique, devoirs, être avec leurs enfants...et qui vont y renoncer dans un an. Enfin mon seul espoir est que le désastre va être tel dans les communes qui ont adopté de suite la réforme qu'ils vont y renoncer (on peut rêver) ... Parce que moi je me demande même si je ne vais pas être forcée de passer en institution ou au moins en mixte pour continuer à gagner un peu sans sacrifier mon samedi (et hors de question que je travaille encore le samedi jusqu'à 19h).

_________________
You gotta keep the devil
Way down in the hole

Aliceinwonderland
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Dinaaa le Ven 5 Juil 2013 - 9:52

Franchement, ça cause sec à la sortie des écoles.
Celle de mes enfants ne passe pas encore à la réforme, mais plusieurs mamans réfléchissent déjà à prendre des mi-temps pour être dispo l'ap-midi... et il y a celles qui ne peuvent pas se le permettre et qui se disent "bah tant pis, il restera à l'école...".

Quel progrès social cette réforme !
Soit on revoie les femmes au foyer, bloquant leurs carrières, limitant leur future pension de retraite (tiens, ce ne serait pas un sombre calcul, par hasard ?), soit on laisse les enfants aussi longtemps à l'école, mais avec moins de temps d'apprentissage.
Où est le bénéfice ? Je cherche encore !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Pseudo le Ven 5 Juil 2013 - 9:54

@Dinaaa a écrit:
Quel progrès social cette réforme !
Soit on revoie les femmes au foyer, bloquant leurs carrières, limitant leur future pension de retraite (tiens, ce ne serait pas un sombre calcul, par hasard ?), soit on laisse les enfants aussi longtemps à l'école, mais avec moins de temps d'apprentissage.
Où est le bénéfice ? Je cherche encore !  

Moins de temps d'apprentissage mais des heures de garderie à la con en plus, ce qui est très reposant, c'est bien connu. J'avoue ne pas comprendre non plus le bénéfice.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par philann le Ven 5 Juil 2013 - 9:57

Des bénévoles ou du personnel non formé coute moins cher que des PE...et ne pèse pas sur le budget de l'Etat!!

Attendez l'Acte II !!Evil or Very Mad

fleurs aux collègues PE en attendant!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Dinaaa le Ven 5 Juil 2013 - 9:59

supersoso a écrit:
Et imagine si Paris n'arrive pas à mettre ça en place, comment arriveront à le faire les petites municipalités ?

Eh bien elles ne le feront pas, et dès que les parents l'auront compris, ils se tourneront vers des structures privées pour garder les enfants.
D'autant que laisser les enfants jouer dans la cour ou regarder une vidéo de 15h à 18h... ça va quelques jours, mais toute l'année, sérieusement ?
Les parents qui le peuvent sortiront leurs enfants de l'école à 15h et paieront pour leur offrir des activités intéressantes.
Pour les autres... tant pis.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par carolette le Ven 5 Juil 2013 - 10:02

supersoso a écrit:Et oui, pour qu'au final ils aient atelier macramé ou ballon avec un bénévole, les gamins n'auront plus le temps matériellement de faire d'autres activités (combien de maman au 4/5ème emmenaient leur loupiots à la piscine le mercredi matin et à la musique ou au judo l'après-midi : là, les assoc ne pourront plus, les gamins seront crevés et honnêtement en semaine après 18h, hein, les petits ils ont autre chose à faire...). Mais tout ça c'est dans l'intérêdeszenfants....

Oui, et ça me rend dingue.

Économiquement c'est une aberration aussi : cela va détruire des emplois dans les associations et autres clubs de sports, arts ou culture, d'autant que ces professionnels ne pourront être employés par les collectivités locales parce qu'ils coûtent trop cher (si tant est que ça les aurait motivés d'être embauchés : la prof de danse classique de mes filles, très diplômée, n'aurait aucune envie d'enseigner le b-a-ba à des gamins plus ou moins motivés... Mais financièrement pour elle ce sera difficile : 3 cours à 10 ou 20 enfants sauteront avec le samedi matin en moins ; pas sûre qu'elle puisse mettre ces créneaux ailleurs, et/ou que les cours aient autant de succès en milieu d'après-midi...)
Mais c'est pas grave, c'est le plein emploi en ce moment...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par InvitéeSS le Ven 5 Juil 2013 - 10:10

@carolette a écrit:
supersoso a écrit:Et oui, pour qu'au final ils aient atelier macramé ou ballon avec un bénévole, les gamins n'auront plus le temps matériellement de faire d'autres activités (combien de maman au 4/5ème emmenaient leur loupiots à la piscine le mercredi matin et à la musique ou au judo l'après-midi : là, les assoc ne pourront plus, les gamins seront crevés et honnêtement en semaine après 18h, hein, les petits ils ont autre chose à faire...). Mais tout ça c'est dans l'intérêdeszenfants....

Oui, et ça me rend dingue.

Économiquement c'est une aberration aussi : cela va détruire des emplois dans les associations et autres clubs de sports, arts ou culture, d'autant que ces professionnels ne pourront être employés par les collectivités locales parce qu'ils coûtent trop cher (si tant est que ça les aurait motivés d'être embauchés : la prof de danse classique de mes filles, très diplômée, n'aurait aucune envie d'enseigner le b-a-ba à des gamins plus ou moins motivés... Mais financièrement pour elle ce sera difficile : 3 cours à 10 ou 20 enfants sauteront avec le samedi matin en moins ; pas sûre qu'elle puisse mettre ces créneaux ailleurs, et/ou que les cours aient autant de succès en milieu d'après-midi...)
Mais c'est pas grave, c'est le plein emploi en ce moment...

De toute façon, économiquement, tout ce que fait le gouvernement est une aberration à l'heure actuelle. Et une vision des choses à la petite semaine sans arriver à voir plus loin que les 3 prochains mois. Ils ne sont même pas capables de se rendre compte qu'aux prochaines présidentielles, ils ne seront même plus dans le jeu, au profit de MLP, alors No affraid 

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par InvitéeSS le Ven 5 Juil 2013 - 10:15

@Dinaaa a écrit:
supersoso a écrit:
Et imagine si Paris n'arrive pas à mettre ça en place, comment arriveront à le faire les petites municipalités ?

Eh bien elles ne le feront pas, et dès que les parents l'auront compris, ils se tourneront vers des structures privées pour garder les enfants.
D'autant que laisser les enfants jouer dans la cour ou regarder une vidéo de 15h à 18h... ça va quelques jours, mais toute l'année, sérieusement ?
Les parents qui le peuvent sortiront leurs enfants de l'école à 15h et paieront pour leur offrir des activités intéressantes.
Pour les autres... tant pis.

Sauf que pour sortir ton enfant de l'école à 15h il faut que tu ais les horaires adéquats... Et pour payer, il faut quand même que tu ais un salaire, donc difficile d'avoir les horaires. Donc soit tu te tournes vers une école privée (mais tout le monde ne peut pas), soit tu fais avec ce que le mairie propose malgré tout (et quand tu vois ce qui se passe déjà pendant la pause méridienne à l'heure actuelle, beaucoup de parents n'ont pas trop le choix et laisse leur gamin en espérant que les accidents, ça ne tombe pas sur lui... No ).

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par Dinaaa le Ven 5 Juil 2013 - 10:20

D'où mon "pour les autres... tant pis" qui était évidemment ironique, puisque "les autres" représentent la majorité des élèves : pour cette majorité, la réforme n'apporte vraiment pas d'amélioration ! Wink 


Dernière édition par Dinaaa le Ven 5 Juil 2013 - 17:41, édité 1 fois

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paris : les enseignants ont intérêt à jouer le jeu de la réforme, sinon...

Message par leyade le Ven 5 Juil 2013 - 17:38

@Dinaaa a écrit:Franchement, ça cause sec à la sortie des écoles.
Celle de mes enfants ne passe pas encore à la réforme, mais plusieurs mamans réfléchissent déjà à prendre des mi-temps pour être dispo l'ap-midi... et il y a celles qui ne peuvent pas se le permettre et qui se disent "bah tant pis, il restera à l'école...".

Quel progrès social cette réforme !
Soit on revoie les femmes au foyer, bloquant leurs carrières, limitant leur future pension de retraite (tiens, ce ne serait pas un sombre calcul, par hasard ?), soit on laisse les enfants aussi longtemps à l'école, mais avec moins de temps d'apprentissage.

Où est le bénéfice ? Je cherche encore !  

No No No No No 

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum