[édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par lapetitemu le Mer 3 Juil 2013 - 12:51

Nous avions jusque là trois classes de 6e (sauf l'année dernière, avec la génération des "bébés 2000"), mais pour la rentrée on nous annonce 89 (peut-être 91) inscrits. Ce qui ferait deux classes à 30, une classe à 29. Notre chef a demandé l'ouverture d'une 4e classe. (Bien sûr, rien ne nous dit que ça se fera, hein...)

Dans l'hypothèse où cette classe ouvrirait : quid des heures d'enseignement ? Le rectorat (ou je ne sais qui qui "donne" des heures aux établissements) est-il obligé de nous donner des heures poste (et donc, de faire venir des BMP, TZR, stagiaires ou autres pour les assurer, dans le cas où les collègues de la matière seraient déjà au maximum) ou peut-il nous imposer des heures sup, dans une sorte de contrat : on vous donne une classe, vous nous donnez des heures ?... (Et dans cette deuxième option, si nous refusons les HSA -sachant que certains en ont déjà un certain nombre-, que peut-il arriver ? Peut-nous décider finalement de ne pas ouvrir la classe ?)

Si certains collègues bien au courant de ces choses-là, syndiqués ou autre, peuvent me répondre, ce serait super : je voudrais pouvoir savoir assez vite ce qu'on est en droit d'accepter, de refuser, savoir aussi s'il faut qu'on réfléchisse à de nouvelles répartitions au cas où...
Merci beaucoup d'avance, donc !

(La rentrée prochaine me fait donc très peur... En gros, on aura soit des classes surchargées - en 3e aussi, on sera à 28 élèves/classe -, soit des HSA à la pelle. Et moi, j'aurai déjà 3 niveaux différents, dont les 3e que je découvre, et la fonction de PP 6e. cafe )


Dernière édition par lapetitemu le Lun 8 Juil 2013 - 13:48, édité 1 fois

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par Lora le Mer 3 Juil 2013 - 13:15

L'année dernière, on a eu l'ouverture d'une classe de 4e le dernier jour de l'année. On a donc obtenu des heures postes, mais qui ne couvraient pas tous les besoins de cette classe. Concrètement, des collègues qui devaient partir sur d'autres établissements sont restés. Après, je n'ai pas eu plus de détails.

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par lapetitemu le Mer 3 Juil 2013 - 13:31

Et ça n'a pas posé problème avec les autres établissements qui devaient accueillir les collègues ? Ici tous les compléments de service ont été trouvés, j'ai peur que, du coup, les collègues partent quand même et que ça ne règle pas le problème des heures...

Merci en tout cas pour ta réponse ! Je veux bien encore d'autres témoignages, s'il y en a...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par totoro le Mer 3 Juil 2013 - 14:12

@lapetitemu a écrit:Nous avions jusque là trois classes de 6e (sauf l'année dernière, avec la génération des "bébés 2000"), mais pour la rentrée on nous annonce 89 (peut-être 91) inscrits. Ce qui ferait deux classes à 30, une classe à 29. Notre chef a demandé l'ouverture d'une 4e classe. (Bien sûr, rien ne nous dit que ça se fera, hein...)

Dans l'hypothèse où cette classe ouvrirait : quid des heures d'enseignement ? Le rectorat (ou je ne sais qui qui "donne" des heures aux établissements) est-il obligé de nous donner des heures poste (et donc, de faire venir des BMP, TZR, stagiaires ou autres pour les assurer, dans le cas où les collègues de la matière seraient déjà au maximum) ou peut-il nous imposer des heures sup, dans une sorte de contrat : on vous donne une classe, vous nous donnez des heures ?... (Et dans cette deuxième option, si nous refusons les HSA -sachant que certains en ont déjà un certain nombre-, que peut-il arriver ? Peut-nous décider finalement de ne pas ouvrir la classe ?)

Si certains collègues bien au courant de ces choses-là, syndiqués ou autre, peuvent me répondre, ce serait super : je voudrais pouvoir savoir assez vite ce qu'on est en droit d'accepter, de refuser, savoir aussi s'il faut qu'on réfléchisse à de nouvelles répartitions au cas où...
Merci beaucoup d'avance, donc !

(La rentrée prochaine me fait donc très peur... En gros, on aura soit des classes surchargées - en 3e aussi, on sera à 28 élèves/classe -, soit des HSA à la pelle. Et moi, j'aurai déjà 3 niveaux différents, dont les 3e que je découvre, et la fonction de PP 6e. cafe )

Dans mon collège-lycée, on ouvre une classe de seconde sans heures poste... affraid  (sachant qu'on a ouvert une classe de 4e avec 7h poste). affraid 
C'est l'horreur, on supprime tout ce qui peut être supprimé (dédoublement, AP, heures-classe...)
Mais c'est un établissement privé, vous êtes peut-être mieux lotis dans le public.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par lapetitemu le Mer 3 Juil 2013 - 14:31

Pffff... je ne suis pas du tout sûre qu'on sera mieux lotis ! Mais en même temps, on n'a déjà pas de dédoublement, pas d'AP (enfin, sauf l'heure d'ATP, je ne sais pas si c'est la même chose ?). Donc on ne pourra pas supprimer grand-chose ! Je pense que tout simplement on aura des HSA.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par marjolie.june le Mer 3 Juil 2013 - 14:33

Le cas s'est présenté chez nous : on a appris il y a une semaine qu'on nous ouvrait deux classes (6e et 4e). On a eu des heures-postes pour faire fonctionner ces classes, mais pas assez (25H/classe il me semble). La principale a dû reprendre la DHG et le TRMD, et faire quelques coupes pour trouver les heures dont elle avait besoin (la carto + les heures de coordo, qui pour l'instant n'existent plus dans les matières où ce n'est pas obligatoire). Des BMP deviennent donc des temps pleins, tandis que des BMP ont été créés dans les matières où les profs avaient déjà des services complets et/ou des HSA. On ne se plaint pas trop, ça aurait pu être bien pire.

marjolie.june
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par Lux_ le Mer 3 Juil 2013 - 16:07

IL y a 2 ans quand on a dû ouvrir une nouvelle classe (6e ou 5e, je ne me souviens pas), le rectorat nous a attribué 21h poste alors qu'il en faut environ 25 pour faire fonctionner la classe.

Le CdE a dû reprendre des heures sur la DHG pour trouver les heures manquantes (entre autre fermeture d'un groupe sur certains niveaux en sciences, si je me souviens bien).

Certains collègues qui devaient faire 3h ou 5h ailleurs (Lettres, HG, Math) sont restés sur l'établissement, mais d'autres ont dû prendre des HSA (notamment AP, EM, EPS...)

Lux_
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par Lora le Mer 3 Juil 2013 - 16:51

@lapetitemu a écrit:Et ça n'a pas posé problème avec les autres établissements qui devaient accueillir les collègues ? Ici tous les compléments de service ont été trouvés, j'ai peur que, du coup, les collègues partent quand même et que ça ne règle pas le problème des heures...

Merci en tout cas pour ta réponse ! Je veux bien encore d'autres témoignages, s'il y en a...
Si, tout est à revoir. Mais on a encore le même problème cette année : une collègue du collège d'à côté devait faire 6h chez nous, mais on a gagné une 4e, donc ce ne sera pas elle... puis on a perdu une 3e, donc ça peut être elle... mais j'ai appris lundi en voyant ses collègues à la correction du brevet qu'ils perdaient aussi une classe, donc qu'il fallait qu'elle parte pour 9h, donc pas chez nous.aal 

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par gnafron2004 le Mer 3 Juil 2013 - 17:42

des classes de 6è à 30, ça ne les a pas gênés, ici...et notre établissement est exactement de la même taille (3 classes/niveau). Je ne voudrais pas être rabat-joie, mais la tendance actuelle n'est pas à l'ouverture de classe pour des effectifs à 30...humhum 

gnafron2004
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par anthinéa le Mer 3 Juil 2013 - 18:17

Et bien chez moi on est ric rac pour les 3 quatrièmes mais on va avoir deux sixièmes à 29.
Et visiblement notre CDE n'a pu négocier qu'une ouverture ( ou plutôt elle s'est faite avoir. ...)
Donc la question était la quatrième ou la sixième. ...
On a donc choisi la quatrième. ...( postes des collègues à sauvegarder. ... )

Cependant rien ne nous dit qu'on aura ni l'un ni l'autre. ...
Si c'est le cas en lettres ce serait un reliquat de 12,5 et une collègue d'espagnol devrait faire du français (4 h)

Et si on obtient les 2,
Reliquat de 24h donc deux Bmps quoi. ...

Partir sans aucune certitude c'est rude

Bref c'est qyand même un système de chiotte. ...

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par lapetitemu le Mer 3 Juil 2013 - 22:22

@gnafron2004 a écrit:des classes de 6è à 30, ça ne les a pas gênés, ici...et notre établissement est exactement de la même taille (3 classes/niveau). Je ne voudrais pas être rabat-joie, mais la tendance actuelle n'est pas à l'ouverture de classe pour des effectifs à 30...humhum 

Oui, je sais bien, et je ne suis guère optimiste ! Mais bon, la chef a fait la demande, donc je me renseigne, au cas où.

@anthinéa a écrit:Et bien chez moi on est ric rac pour les 3 quatrièmes mais on va avoir deux sixièmes à 29.
Et visiblement notre CDE n'a pu négocier qu'une ouverture ( ou plutôt elle s'est faite avoir. ...)
Donc la question était la quatrième ou la sixième. ...
On a donc choisi la quatrième. ...( postes des collègues à sauvegarder. ... )

Sachant que nous aussi, on aura des troisièmes chargées, mais on fait aussi le choix de ne demander qu'une ouverture en sixième. Déjà qu'on ne sait pas si on l'aura...


lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par totoro le Mer 3 Juil 2013 - 22:33

@gnafron2004 a écrit:des classes de 6è à 30, ça ne les a pas gênés, ici...et notre établissement est exactement de la même taille (3 classes/niveau). Je ne voudrais pas être rabat-joie, mais la tendance actuelle n'est pas à l'ouverture de classe pour des effectifs à 30...humhum 

On ne l'a déjà pas obtenue pour des classes à 40 (en seconde).

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par Choupsy le Jeu 4 Juil 2013 - 22:03

Dans notre collège, nous nous battons depuis plusieurs mois face à l'annonce de la fermeture de trois classes (petit établissement: 3 classes par niveau jusque là)et par conséquent des compléments de service pour 11 enseignants sur 19. Nous avons appris la semaine dernière que finalement nous ne perdrons qu'une classe et pourtant le nombre d'heures postes alloué est encore insuffisant pour qu'un maximum de collègues fassent leurs heures sur un seul collège...La situation est d'ailleurs ubuesque puisque ces mêmes collègues ont des heures supp (entre 3et 5)...Ils les refusent mais on leur met la pression sous prétexte qu'il n'y a plus qu'une classe de supprimée...sous-entendu: "vous devriez être contents"!

Choupsy
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [édité] Ouverture potentielle d'une nouvelle classe en 6e : le rectorat ne donnerait pas d'heures poste

Message par lapetitemu le Lun 8 Juil 2013 - 12:17

Suite à un coup de fil avec ma chef (pour tout autre chose), je viens de me faire sonder pour les heures sup... Car, elle me l'a dit très clairement, si nouvelle classe il y a (mais elle n'a pas encore la réponse), il n'y aura aucune heure poste. Pour moi, ce sera 2 ou 3h.

J'ai juste dit que je prendrai l'heure obligatoire, et que pour les autres, cela dépendrait de mon service. Mais je commence à m'inquiéter sérieux, là. Je sais que certains croulent déjà sous les heures sup, donc je ne vais pas me plaindre, mais, franchement, ça me botte très moyennement.

Franchement, de quoi doit-on se réjouir ? D'avoir des 6e aux effectifs "normaux" mais tous avec des services de +3 ou 4h ? (Certaines matières sont déjà bien concernées...) C'est vraiment un cadeau empoisonné...

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum