Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Page 29 sur 31 Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Invité le Mar 9 Juil - 18:58

Au temps pour moi, alors Smile 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Cath le Mar 9 Juil - 18:58

Non, j'avoue honnêtement, je ne comprends pas.

"La France agit en fonction de ce qu'on fait dans tel ou tel pays comme un régime de réciprocité": qu'est-ce que ça veut dire ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 18:58

Faut-il faire un "pendu" pour le découvrir ? Tout à l'heure ça commençait par un H et maintenant un P.

Laughing Laughing Laughing 

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par WonderWoman le Mar 9 Juil - 19:01

@Ibn Khaldoun a écrit:
J'aimerais bien croire que le voile est autre chose qu'un instrument d'asservissement de la femme, malheureusement je ne le vois pas.


C'est ce genre de conclusions absurdes que je combat WonderWoman, que je trouve absurde car c'est absolument faux. Et que le fait de côtoyer des femmes voilées au quotidien me montre que ce genre de raccourcis fallacieux est dégueulasse !

Pourquoi ?
Je t'ai demandé de me démontrer que c'est faux.
Ce n'est pas en me disant que c'est parce que tu côtoies des femmes voilées que je vais te croire ...
1- rien ne prouve que ce que tu avances est vrai. Nous devons donc présupposer que tu es de bonne foi ... Or vu ta tendance à t'emporter, je doute.
2- ensuite il faudrait que tu sois intime, très intime avec ses femmes pour débloquer tout ce que l'éducation, la peur, etc a inculqué. (j'ai parlé tout à l'heure de mon propre exemple, mais tu ne l'as pas lu/vu/retenu/entendu )
3- tu es un homme.

ça fait pas mal de freins du coup pour des exemples lancés à l'emporte pièce.
Moi je peux dire que le fait d'avoir côtoyé une collègue musulmane pas voilée jusqu'à avant son mariage -forcé- pendant un an pour la voir ensuite se recroqueviller sur elle même et être obligée de ne plus travailler -ni sortir- et de porter le voile me permet d'affirmer que le voile est un instrument d'asservissement.

Bon sur ce je pars, mais j'espère vraiment avoir une réponse argumentée et étayée (autrement qu'avec les droits de l'homme, please)

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:02

C'est facile l'exemple de l'Irak.
Quelle matière enseigne donc Ibn Khaldoun? Et est-ce dans le public ou le privé?

Triste exemple en effet, nous en sommes à un million de morts depuis 2003.

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:03

WonderWoman, tu crois que ce que toi tu avances est plus convaincu que mes propos. J'en doute très très fortement... après j'avoue les médias n'arrangent pas l'affaire. Sans sens critique nous sommes morts.

Moi je peux dire que le fait d'avoir côtoyé une collègue musulmane pas voilée jusqu'à avant son mariage -forcé- pendant un an pour la voir ensuite se recroqueviller sur elle même et être obligée de ne plus travailler -ni sortir- et de porter le voile me permet d'affirmer que le voile est un instrument d'asservissement.

Tu as UN exemple, moi j'en ai des dizaines. Elles sont toutes heureuses, et ça peut te surprendre elles ont toutes choisies de porter le voile, il y a même des Françaises de souche convertis à l'Islam qui ont choisis de le porter (j'espère que tu tomberas pas dans les pommes en apprenant ça, le monde est vaste) dans un quartier où je travaille.


Dernière édition par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:05, édité 2 fois

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Cath le Mar 9 Juil - 19:05

Mais il est où, le tien, de sens critique ?


Dernière édition par cath5660 le Mar 9 Juil - 19:06, édité 1 fois (Raison : faute)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Jul le Mar 9 Juil - 19:05

H, puis P, c'est bien sibyllin tout cela.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par invitéW le Mar 9 Juil - 19:09

@Ibn Khaldoun a écrit:Holderfar je l'ai contacté par MP. Smile

Réponse non acceptable.
Si la réponse n'apparait pas sur le forum dans les 10 minutes, je banni ton pseudo.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:10

Will. T je vais sur mon topic de présentation.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par JPhMM le Mar 9 Juil - 19:11

L'a pas fait de pause de toute la journée le machin tout vert ? Shocked  Shocked  Shocked 

Par les biquettes de l'Enfer, le pont est bien gardé !



Mais que sa vie doit être triste. Crying or Very sad 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ben93 le Mar 9 Juil - 19:12

@Ibn Khaldoun a écrit:Bonjour à tous, Ibn Khaldoun, nom d'un historien que j'apprécie.

j'ai vu bon nombre de posts intéressants et une belle entraide qui m'ont finalement convaincu à m'inscrire. Je suis étudiant et je me prépare au Capes d'histoire-géographie.

Content d'être parmi vous. Smile

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:12

Sérieusement JpH ça frôle l'insulte ce que tu fais et ça commence à me taper sur les nerfs.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par JPhMM le Mar 9 Juil - 19:13

@Ibn Khaldoun a écrit:Sérieusement JpH ça frôle l'insulte ce que tu fais et ça commence à me taper sur les nerfs.
Ti'diou !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:13

Tu as 39 ans, donc je te dois un certain respect je sais, mais il ne faut pas abuser.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par JPhMM le Mar 9 Juil - 19:16

@Ibn Khaldoun a écrit:Tu as 39 ans, donc je te dois un certain respect je sais, mais il ne faut pas abuser.
Laughing  Laughing  Laughing

Quand on joue au clown, il faut pas s'étonner de faire rire. C'est même un compliment prononcé en regard du talent exposé. professeur 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:20

Quel clown ? Je défends mes idées comme tout le monde ici.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par philann le Mar 9 Juil - 19:22

@Ibn Khaldoun a écrit:Sérieusement JpH ça frôle l'insulte ce que tu fais et ça commence à me taper sur les nerfs.

Non l'insulte c'est de devoir te menacer de te bannir pour que tu daignes te présenter correctement à des gens qui, malgré tes propos, acceptent de discuter avec toi!

L'insulte c'est de n'opposer à ses interlocuteurs que des certitudes personnelles style "les femmes voilées peuvent être heureuses", j'en connais des qui..;" je les connais mieux que vous d'abord" (ça j'aimerais beaucoup savoir comment tu le sais!)

L'insulte c'est d'opposer à la laïcité française la Déclaration des Droits de l'Homme qui est ENCORE MOINS respectée par les pays ne connaissant pas de séparation entre l'Eglise et l'Etat...c'est-à-dire la grande majorité des pays du globe!!

Tu as affaire à des interlocuteurs vraiment patients et bien élevés!!

Spoiler:
sans aucune sympathie pour Sadam Hussein et sans négation aucune du traitement monstrueux des kurdes...je ne crois pas que la situation des irakiens se soit grandement améliorée depuis la chute de ce dictateur, bien au contraire..Je dis ça...je ne dis rien

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par JPhMM le Mar 9 Juil - 19:30

@Ibn Khaldoun a écrit:Quel clown ? Je défends mes idées comme tout le monde ici.
T'as tout compris. Enfin...

Rappel : c'est exactement ce que je disais il y a des heures : que débattre ne t'intéresse pas, mais seulement défendre tes idées.
@JPhMM a écrit:
@Ibn Khaldoun a écrit:Sans rancune, nous débattons c'est tout.
Le problème est que nul ne débat, non, puisque personne ne questionne la vérisimilitude des arguments d'autrui, mais travaille uniquement à exercer un devoir de défense du droit de propriété privé de ses propres opinions.

Mais sans rancune, ça c'est sûr. Very Happy
http://www.neoprofs.org/t62116p240-un-enseignant-siege-en-jury-de-bac-coiffe-dune-kippa#2062598

Sauf que : je n'en ai rien à quarrer de la défense de tes idées — pardon hein, rien de personnel. Je préfèrerai débattre. Ce qui demande un minimum d'honnêteté intellectuel. Et d'honnêteté tout court d'ailleurs.

Et comme...
@Ibn Khaldoun a écrit:Quel clown ? Je défends mes idées comme tout le monde ici.
Ben tu fais le clown donc, à balayer en te marrant les arguments d'autrui sans considérer leur vérisimilitude.

Je me répète : quelle tristesse ce doit être d'en être réduit à faire le clown toute une journée sur un forum.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:37

Rappel : c'est exactement ce que je disais il y a des heures : que débattre ne t'intéresse pas, mais seulement défendre tes idées.


Merci pour ta conclusion hâtive. Je débat et dans un débat on défends ses idées... Pourquoi toi depuis tout à l'heure tu as fait un pas vers les miennes non ? Tu défends aussi tes idées.

J'ai davantage d’honnêteté intellectuelle je pense. Quand je dis que la loi de 2004 est à l'encontre des Droits de l'Homme, on trouve encore des excuses à deux balles.

Ben tu fais le clown donc, à balayer en te marrant les arguments d'autrui sans considérer leur vérisimilitude.

C'est pathétique, je discute, je défends mes idées, je réponds et quand je suis d'accord avec quelqu'un je le signale comme à de multiples reprises. Je te demande une chose, respecte les gens avec qui tu causes, je ne suis pas ton ami.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:39

Non l'insulte c'est de devoir te menacer de te bannir pour que tu daignes te présenter correctement à des gens qui, malgré tes propos, acceptent de discuter avec toi!

L'insulte c'est de n'opposer à ses interlocuteurs que des certitudes personnelles style "les femmes voilées peuvent être heureuses", j'en connais des qui..;" je les connais mieux que vous d'abord" (ça j'aimerais beaucoup savoir comment tu le sais!)

L'insulte c'est d'opposer à la laïcité française la Déclaration des Droits de l'Homme qui est ENCORE MOINS respectée par les pays ne connaissant pas de séparation entre l'Eglise et l'Etat...c'est-à-dire la grande majorité des pays du globe!!

Tu as affaire à des interlocuteurs vraiment patients et bien élevés!!

Hé ça va ! Merci tu suis vraiment le topic, je ne répondrais pas à la fin de ton propos car ça me soule de me répéter. Relis moi.

Moi je suis outré par ta stigmatisation et tes préjugés à la noix. C'est honteux de penser ainsi. Tes arguments en carton ne sont pas mieux, tu affirmes des choses que tu ne vis pas, que tu ne connais pas, sur des préjugés. Tu crois que c'est mieux ?

Restons-en là, par ton propos tu as insulté toutes les femmes voilées, qui sont citoyennes françaises comme toi. Je n'ai manqué de respect à personne sur ce forum, contrairement à JpH je n'ai insulté personne.Si on ne doit pas m'aimer parce que j'expose gentiment des faits, je m'en fiche car je déteste l'hypocrisie.

Personne ne t'oblige à discuter avec moi, si tu n'es pas contente, trace ton chemin je m'en contrefiche.


Dernière édition par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:42, édité 2 fois

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par invitéW le Mar 9 Juil - 19:40

S'il y a une chose de certaine sur le forum, c'est bien le respect de JPhMM envers les membres.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ronub le Mar 9 Juil - 19:43

@Ibn Khaldoun a écrit:
Non l'insulte c'est de devoir te menacer de te bannir pour que tu daignes te présenter correctement à des gens qui, malgré tes propos, acceptent de discuter avec toi!

L'insulte c'est de n'opposer à ses interlocuteurs que des certitudes personnelles style "les femmes voilées peuvent être heureuses", j'en connais des qui..;" je les connais mieux que vous d'abord" (ça j'aimerais beaucoup savoir comment tu le sais!)

L'insulte c'est d'opposer à la laïcité française la Déclaration des Droits de l'Homme qui est ENCORE MOINS respectée par les pays ne connaissant pas de séparation entre l'Eglise et l'Etat...c'est-à-dire la grande majorité des pays du globe!!

Tu as affaire à des interlocuteurs vraiment patients et bien élevés!!

Hé ça va ! Merci tu suis vraiment le topic, je ne répondrais pas à la fin de ton propos car ça me soule de me répéter. Relis moi.

Moi je suis outré par ta stigmatisation et tes préjugés à la noix. C'est honteux de penser ainsi. Tes arguments en carton ne sont pas mieux, tu affirmes des choses que tu ne vis pas, que tu ne connais pas, sur des préjugés. Tu crois que c'est mieux ?

Restons-en là, par ton propos tu as insulté toutes les femmes voilées, qui sont citoyennes françaises comme toi. Je n'ai manqué de respect à personne sur ce forum, contrairement à JpH je n'ai insulté personne, et on ne dois pas m'aimer parce que j'expose gentiment des faits. Je m'en fiche car je déteste l'hypocrisie.
Surligné par moi. En quoi es-tu dépositaire des femmes voilées françaises?

Ronub
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:44

Will.T tu es plus apte à le juger que moi c'est juste. Mais son avant-dernier post tu appelles ça du respect ? scratch 

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Mar 9 Juil - 19:45

Surligné par moi. En quoi es-tu dépositaire des femmes voilées françaises?

Je ne suis dépositaire de rien du tout, relis les propos de Philann tu comprendras ma réaction.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par invitéW le Mar 9 Juil - 19:46

@Ibn Khaldoun a écrit:Will.T tu es plus apte à le juger que moi c'est juste. Mais son avant-dernier post tu appelles ça du respect ? scratch 
Non, c'est une mise au point !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 29 sur 31 Précédent  1 ... 16 ... 28, 29, 30, 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum