Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Page 4 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 17 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Nita le Dim 7 Juil 2013 - 10:14

Les Juifs traditionalistes se couvrent toujours la tête, à l'intérieur comme à l'extérieur : la kippa, c'est la version light du chapeau (on la porte souvent sous le couvre-chef) pour marquer la conscience qu'ils ont de la présence de Dieu.

Cela dit, le fait que ce soit une obligation ou non est sujet à débat (passionné ?) chez les pratiquants.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par User5899 le Dim 7 Juil 2013 - 10:45

@Nita a écrit:Les Juifs traditionalistes se couvrent toujours la tête, à l'intérieur comme à l'extérieur : la kippa, c'est la version light du chapeau (on la porte souvent sous le couvre-chef) pour marquer la conscience qu'ils ont de la présence de Dieu.

Cela dit, le fait que ce soit une obligation ou non est sujet à débat (passionné ?) chez les pratiquants.
Non mais ça, je le sais. Et je m'en fous d'ailleurs comme de ma première paire de chaussettes. Je ne vais pas aux délibérations de bac ou en cours en harnais de cuir et en jock strap, nom de Zeus. Il y a des moments où je parviens à comprendre que je dois deux ou trois marques élémentaires de respect aux gens qui m'entourent.
Par ailleurs, mais ça, bon... Vouloir toujours témoigner par un accessoire vestimentaire qu'on pense à dieu et qu'on est un bon fidèle, hein, quelle farce ! Quel orgueil ! Et quel signe tangible de faiblesse !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Celadon le Dim 7 Juil 2013 - 10:48

Je sens qu'ils vont vous gâcher votre dimanche, Cripure... Twisted Evil 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Raoul Volfoni le Dim 7 Juil 2013 - 10:49

Même avant la loi sur les signes ostentatoires, les enseignants ne pouvaient porter, dans l'exercice de leurs fonctions, de signes religieux. Cela ne contredit pas la liberté d'expression consentie à chacun : c'est une restriction de cette liberté, que chacun accepte en devenant agent de l'Etat. Les agents de l'Etat doivent observer la neutralité et donc ne pas afficher leurs convictions, religieuses ou politiques, dans l'exercice de leurs fonctions... et cela n'a rien à voir avec le fait de cacher le visage ou pas.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Cath le Dim 7 Juil 2013 - 11:25

@neomath a écrit:
@Ibn Khaldoun a écrit:
L'enseignant a pu croire de bonne foi que n'étant pas en présence d'élèves il pouvait conserver sa kippa

Pourtant la loi s'applique avec ou sans élèves, dès que le pied est mis dans l'établissement.
+1
Il faut quand même des trésors de mauvaise foi, après toutes les débats qui ont eu lieu autour des élèves voilées, pour prétendre qu'il y a un doute sur le fait qu'un professeur puisse porter la kippa dans un lycée public.


Évidemment, c'est de la pure mauvaise foi (tu vois qu'on peut être d'accord sur ce type de sujet...)

Chacun laisse obligeamment ses croyances à la porte, et c'est tout.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Stered le Dim 7 Juil 2013 - 11:46

Je trouve abjectes les accusations gratuites d'antisémitisme quand on s'attache avant tout au principe de laïcité. Mais c'est bien pratique pour clore la discussion de se réfugier derrière ce type de diffamation.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par doublecasquette le Dim 7 Juil 2013 - 11:56

Et les papillotes, il faut les couper ou on peut les garder ? scratch 

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par steph.stephy3 le Dim 7 Juil 2013 - 11:57

cath5660 a écrit:
@neomath a écrit:
@Ibn Khaldoun a écrit:

Pourtant la loi s'applique avec ou sans élèves, dès que le pied est mis dans l'établissement.
+1
Il faut quand même des trésors de mauvaise foi, après toutes les débats qui ont eu lieu autour des élèves voilées, pour prétendre qu'il y a un doute sur le fait qu'un professeur puisse porter la kippa dans un lycée public.


Évidemment, c'est de la pure mauvaise foi (tu vois qu'on peut être d'accord sur ce type de sujet...)

Chacun laisse obligeamment ses croyances à la porte, et c'est tout.

C'est très exactement le principe de la laïcité dans les établissements scolaires.
C'est si simple. Je comprends mal toutes ces discussions autour de la religion dans les écoles.

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!

steph.stephy3
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par User5899 le Dim 7 Juil 2013 - 12:03

@Stered a écrit:Je trouve abjectes les accusations gratuites d'antisémitisme quand on s'attache avant tout au principe de laïcité. Mais c'est bien pratique pour clore la discussion de se réfugier derrière ce type de diffamation.
Technique bien rodée...

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par User5899 le Dim 7 Juil 2013 - 12:03

@doublecasquette a écrit: Et les papillotes, il faut les couper ou on peut les garder ? scratch 
A Noël, on les garde nutella

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Gryphe le Dim 7 Juil 2013 - 12:18

Cripure a écrit:Vouloir toujours témoigner par un accessoire vestimentaire qu'on pense à dieu et qu'on est un bon fidèle, hein, quelle farce ! Quel orgueil ! Et quel signe tangible de faiblesse !
+ 1.

Sinon, si le jury de bac avait lieu dans un établissement public, je ne comprends pas que personne ne lui ait demandé d'enlever sa kippa.
C'est bien beau de faire tout un cinéma après coup, mais la question se réglait par une courtoise conversation de deux minutes avec le président du jury et en cas de souci, après, c'est coup de téléphone au rectorat. Mais pas à la presse, une fois de plus, je ne vois pas en quoi la médiatisation permet d'aider en quoi que ce soit en cette situation (à moins que le but soit délibérément, effectivement, de monter les gens les uns contre les autres).

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Celadon le Dim 7 Juil 2013 - 12:20

Et si les collègues avaient craint de passer pour antisémites, hum ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Dim 7 Juil 2013 - 12:29

Sinon, si le jury de bac avait lieu dans un établissement public, je ne comprends pas que personne ne lui ait demandé d'enlever sa kippa.
C'est bien beau de faire tout un cinéma après coup, mais la question se réglait par une courtoise conversation de deux minutes avec le président du jury et en cas de souci, après, c'est coup de téléphone au rectorat. Mais pas à la presse, une fois de plus, je ne vois pas en quoi la médiatisation permet d'aider en quoi que ce soit en cette situation (à moins que le but soit délibérément, effectivement, de monter les gens les uns contre les autres).

Que les médias fassent la même chose dès lors pour les autres affaires du genre. Arrêtons de trouver des excuses.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par LadyC le Dim 7 Juil 2013 - 12:33

@Nita a écrit:Les Juifs traditionalistes se couvrent toujours la tête, à l'intérieur comme à l'extérieur : la kippa, c'est la version light du chapeau (on la porte souvent sous le couvre-chef) pour marquer la conscience qu'ils ont de la présence de Dieu.

Cela dit, le fait que ce soit une obligation ou non est sujet à débat (passionné ?) chez les pratiquants.

Et pourquoi pas la perruque, qui ne se voit pas ? J'ai appris ici même que certaines femmes juives (pourquoi pas les hommes ?) l'utilisaient.
Ou alors, on considère qu'il faut que ça se voit... et on refuse d'être agent de l'Etat, puisqu'en France il y a obligation de laïcité.

@Raoul Volfoni a écrit:Même avant la loi sur les signes ostentatoires, les enseignants ne pouvaient porter, dans l'exercice de leurs fonctions, de signes religieux. Cela ne contredit pas la liberté d'expression consentie à chacun : c'est une restriction de cette liberté, que chacun accepte en devenant agent de l'Etat. Les agents de l'Etat doivent observer la neutralité et donc ne pas afficher leurs convictions, religieuses ou politiques, dans l'exercice de leurs fonctions... et cela n'a rien à voir avec le fait de cacher le visage ou pas.
Voilà.
@Gryphe a écrit:
Cripure a écrit:Vouloir toujours témoigner par un accessoire vestimentaire qu'on pense à dieu et qu'on est un bon fidèle, hein, quelle farce ! Quel orgueil ! Et quel signe tangible de faiblesse !
+ 1.

Sinon, si le jury de bac avait lieu dans un établissement public, je ne comprends pas que personne ne lui ait demandé d'enlever sa kippa.
C'est bien beau de faire tout un cinéma après coup, mais la question se réglait par une courtoise conversation de deux minutes avec le président du jury et en cas de souci, après, c'est coup de téléphone au rectorat. Mais pas à la presse, une fois de plus, je ne vois pas en quoi la médiatisation permet d'aider en quoi que ce soit en cette situation (à moins que le but soit délibérément, effectivement, de monter les gens les uns contre les autres).

+ 1

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Celadon le Dim 7 Juil 2013 - 12:36

Il n'y a pas que les accessoires vestimentaires. Je vais soulever un pb : que se passerait-il si un musulman qui porte sur le front les stigmates de sa piété passait le concours brillamment, avec tout bon tout juste à l'épreuve du bon fonctionnaire ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Dim 7 Juil 2013 - 12:47

Euh quand même là Celadon, il ne faut pas exagérer ! Il y a des limites quand même, les tatouages des hindous tant qu'on y est..et le type peut se justifier de diverses manières pour sa tâche. Chose qui est moins aisé avec un accessoire clairement identifiable.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Celadon le Dim 7 Juil 2013 - 12:49

Je ne suis pas aussi certaine que toi, Ibn.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Nita le Dim 7 Juil 2013 - 12:51

@LadyC : moi, je ne rappelais qu'un fait, en particulier que le fait que le port de la kippa soit ou non une obligation est sujet à controverse chez les rabbins, qu'on ne va pas taxer d'irrespect envers la religion juive, ou d'antisémitisme.

Pour le reste, je garde mon opinion pour moi, je trouve, du reste, que ce fil n'a guère d'intérêt.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Cath le Dim 7 Juil 2013 - 12:51

(heu c'est quoi les stigmates de la piété sur le front?)

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Dim 7 Juil 2013 - 12:56

Je ne suis pas aussi certaine que toi, Ibn.

Ça devient absurde sérieux, tu crois qu'ils font exprès de se frotter le front pour avoir une tâche ou quoi ? Et encore les gens qui ont cette tâche ne sont pas super nombreux donc relativisons.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Celadon le Dim 7 Juil 2013 - 12:57

A force de se taper le front sur le sol, une callosité marron peut s'installer...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Iliana le Dim 7 Juil 2013 - 13:03

Une marque que tu vois sur le front de certains pratiquants assidus, je suppose à force de toucher le sol avec le front lors de la prière ?
Mais je dis peut-être une grosse bêtise sur la cause de la marque.

En tout cas en effet, je ne comprends même pas pourquoi il y a débat :
- Je trouve très choquant d'être venu avec une kippa et de ne pas avoir eu l'intelligence de l'enlever de lui-même.
- Je trouve très choquant de la part des collègues de n'avoir pas fait de remarque.

Mais au-delà de ça je ne vois pas en quoi il y a matière à discuter pendant 5 pages sur le sujet. Ni le rapport que ça a avec l'antisémitisme, le voile ou je ne sais quoi d'autre Rolling Eyes 

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Ibn Khaldoun le Dim 7 Juil 2013 - 13:27

Je propose qu'ils se coupent la peau du front marquée par la prière pour devenir professeur (au passage c'est bien ce que tu dis Iliana concernant les raisons de cette tâche). Et je conseille aux adeptes du paganisme qui ont des cicatrices dû à leurs rituels de passer un coup de chalumeau dessus.

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par User5899 le Dim 7 Juil 2013 - 13:46

Je ne vois pas en quoi des cicatrices seraient forcément lues comme des signes religieux. Un signe peut s'ôter, non ? Peu de rapport entre porter un foulard ou un chapeau et avoir une cicatrice ou un tatouage.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Gryphe le Dim 7 Juil 2013 - 13:51

@Ibn Khaldoun a écrit:(au passage c'est bien ce que tu dis Iliana concernant les raisons de cette tâche)
Grâce à ce topic, je découvre des choses insoupçonnées. Et me rends compte que je connaissais quelqu'un dans la situation mais sans le savoir, je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'un signe religieux. Bon, c'était le gars qui tenait le cybercafé que je fréquentais naguère, fermé le vendredi midi pour cause de prière... Un signe pourtant ! Razz 

J'ai demandé à Google et suis tombée là-dessus :
http://www.mosquee-lyon.org/forum3/index.php?topic=3814.20;wap2


Dernière édition par Gryphe le Dim 7 Juil 2013 - 13:54, édité 1 fois

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un enseignant siège en jury de bac coiffé d’une kippa

Message par Celadon le Dim 7 Juil 2013 - 13:53

En effet. Fin de discussion en ce qui me concerne.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 31 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 17 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum