Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
InvitéMa6
Niveau 5

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par InvitéMa6 le Dim 7 Juil 2013 - 11:00
Je vais débuter comme PLP stagiaire en septembre et je dépends donc d'un IEN. Je me suis renseigné sur le site du MEN pour connaître un peu le parcours des IEN, les pré-requis pour le devenir, ... J'aime bien savoir à quel type de supérieur hiérarchique je vais avoir à faire.

J'ai lu certains rapports de jurys et il est souvent fait allusion aux profs du secondaire qui passent le concours d'IEN pour le primaire.

Qu'en pensez-vous ? Est-ce une évolution de carrière pertinente selon vous ? Quelqu'un l'a déjà tenté ?
avatar
Cath
Bon génie

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Cath le Dim 7 Juil 2013 - 11:03
Ton inspecteur sera exactement comme n'importe quel IPR, aucune différence. Les miens sont d'anciens PLP. Et je ne sais pas pourquoi il est fait mention du primaire car ils n'exercent qu'en LP.

Il y en a de bons et d'autres...
Des inspecteurs, quoi.
avatar
InvitéMa6
Niveau 5

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par InvitéMa6 le Dim 7 Juil 2013 - 11:07
On s'est mal compris...
Dans les rapports sur le concours d'IEN, toutes les matières sont mélangées : PLP, primaire, enseignement technique, ...
Il est fait allusion aux candidats au concours d'IEN du primaire qui proviennent du secondaire. Autrement dit, les certifiés/PLP/agrégés du secondaire qui tentent de devenir IEN du primaire. J'aimerais savoir si ça se fait bcp. Un témoignage ?
avatar
Cath
Bon génie

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Cath le Dim 7 Juil 2013 - 11:09
Ah, ok, j'avais mal compris.
Désolée, je n'ai jamais rencontré/entendu parler d'un tel cas (en 20 ans).
MarieL
MarieL
Érudit

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par MarieL le Dim 7 Juil 2013 - 11:14
Une collègue d'histoire est en effet devenue IEN dans le primaire, selon elle parce qu'elle était effarée de voir les inexactitudes dans les leçons de ses enfants. Mais nous avons perdu tout contact depuis longtemps.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
avatar
InvitéMa6
Niveau 5

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par InvitéMa6 le Dim 7 Juil 2013 - 11:18
Merci Axel. Je tombe des nues, je pensais que le concours d'IEN du primaire était réservé aux profs des écoles !
Daphné
Daphné
Dieu de l'Olympe

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Daphné le Dim 7 Juil 2013 - 11:21
mateo6988 a écrit:Merci Axel. Je tombe des nues, je pensais que le concours d'IEN du primaire était réservé aux profs des écoles !

Mais non.
On a aussi des PE qui passent le concours de chef d'établissement du secondaire.
steph.stephy3
steph.stephy3
Niveau 5

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par steph.stephy3 le Dim 7 Juil 2013 - 12:00
Il doit être tout de même très difficile d'inspecter des établissements au sein desquels l'on n'a pas pratiqué. Je n'ai jamais enseigné dans le secondaire et je serais bien ennuyée de devoir donner des conseils aux enseignants ...

_________________
www.stellapeel.com

Y a pas qu'le travail dans la vie !!!
Abraxas
Abraxas
Doyen

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Abraxas le Dim 7 Juil 2013 - 12:13
@steph.stephy3 a écrit:Il doit être tout de même très difficile d'inspecter des établissements au sein desquels l'on n'a pas pratiqué. Je n'ai jamais enseigné dans le secondaire et je serais bien ennuyée de devoir donner des conseils aux enseignants ...

Allons, allons… Un inspecteur est poly-compétent, par principe…Very Happy 
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Gryphe le Dim 7 Juil 2013 - 12:27
@Daphné a écrit:On a aussi des PE qui passent le concours de chef d'établissement du secondaire.
Oui, j'en connais beaucoup. Souvent avec une année de tremplin du style "coordonnateur RSS" ou toute mission "à cheval" sur le primaire et le secondaire.
avatar
InvitéMa6
Niveau 5

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par InvitéMa6 le Dim 7 Juil 2013 - 12:33
@Gryphe a écrit:
@Daphné a écrit:On a aussi des PE qui passent le concours de chef d'établissement du secondaire.
Oui, j'en connais beaucoup. Souvent avec une année de tremplin du style "coordonnateur RSS" ou toute mission "à cheval" sur le primaire et le secondaire.

késaco ?
arguin
arguin
Niveau 8

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty PROF reconverti en IEN du 1° degré

par arguin le Dim 7 Juil 2013 - 12:57
@Axel a écrit:Une collègue d'histoire est en effet devenue IEN dans le primaire, selon elle parce qu'elle était effarée de voir les inexactitudes dans les leçons de ses enfants. Mais nous avons perdu tout contact depuis longtemps.
Prof disciplinaire du secondaire reconverti en IEN du 1° degré, c'est un profil assez répandu. Dans notre circonscription et celle d'à côté nous en avons deux représentantes, toutes deux littéraires. Dans leur genre, ce sont des IEN qui font plutôt bien leur travail.
John
John
Médiateur

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par John le Dim 7 Juil 2013 - 16:49
Prof disciplinaire du secondaire reconverti en IEN du 1° degré, c'est un profil assez répandu.
+1.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Abraxas
Abraxas
Doyen

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Abraxas le Dim 7 Juil 2013 - 17:45
@John a écrit:
Prof disciplinaire du secondaire reconverti en IEN du 1° degré, c'est un profil assez répandu.
+1.

Eh bien je ne me vois pas reconverti en IEN et allant donner des conseils à DoubleCasquette.
Mais pour qui se prennent-ils ? Déjà que je récuse la compétence de la plupart des Inspecteurs, IPR ou IG, que j'ai croisés dans ma carrière — et je le leur ai dit… Comment peut-on oser inspecter des gens quand on ignore absolument tout de leur travail ?
atrium
atrium
Neoprof expérimenté

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par atrium le Dim 7 Juil 2013 - 17:51
@Abraxas a écrit:
@John a écrit:
Prof disciplinaire du secondaire reconverti en IEN du 1° degré, c'est un profil assez répandu.
+1.

Eh bien je ne me vois pas reconverti en IEN et allant donner des conseils à DoubleCasquette.
Mais pour qui se prennent-ils ? Déjà que je récuse la compétence de la plupart des Inspecteurs, IPR ou IG, que j'ai croisés dans ma carrière — et je le leur ai dit… Comment peut-on oser inspecter des gens quand on ignore absolument tout de leur travail ?

J'ai eu un IEN ex prof d'EPS. Très bon gestionnaire de la circo, modeste, à l'écoute des personnels et compétent sur les questions administratives et légales. Pour les conseils en classe, il nous envoyait... le conseiller pédagogique Very Happy En inspection, il vérifiait qu'on avait tenu compte de l'avis de son bras droit... avant de se faire plaisir en prenant la classe en EPS! Il ne faut pas voir le mal partout.
B-Becker
B-Becker
Niveau 7

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par B-Becker le Mar 8 Oct 2013 - 1:24
@Abraxas a écrit:Eh bien je ne me vois pas reconverti en IEN et allant donner des conseils à DoubleCasquette.
Mais pour qui se prennent-ils ? Déjà que je récuse la compétence de la plupart des Inspecteurs, IPR ou IG, que j'ai croisés dans ma carrière — et je le leur ai dit… Comment peut-on oser inspecter des gens quand on ignore absolument tout de leur travail ?
Il faut considérer la fonction publique dans son ensemble sans se focaliser sur l'éducation nationale. Vous pouvez passer le concours d'officier de police et devenir du jour au lendemain le supérieur hiérarchique de milliers de policiers qui auront fait carrière depuis longtemps. Pour autant, vous seriez légitime dans votre poste. Je ne vois absolument aucune différence avec le cas présent, sous réserve que ces IEN soient correctement formés, et à en croire les commentaires positifs ci-dessus c'est probablement le cas.

L'évolution de carrière au sein de l'EN est souvent vue d'un mauvais oeil alors qu'elle est encouragée dans la fonction publique. Un véritable paradoxe...
Ronin
Ronin
Guide spirituel

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Ronin le Mar 8 Oct 2013 - 9:37
Moi je vois parfaitement le problème comme Abraxas. J'ai eu un IEN, ancien prof de maths de collège. Que pouvait-il dire sur la lecture en CP ou les activités en maternelle ? rien, absolument rien. Ne me faites pas rire ou alors vous admettez que tout se vaut. C'est la compétence qui forge la légitimité. Du reste on voit assez les dégâts en primaire ou tout le monde se croit compétent. Je travaille à l'hôpital depuis plusieurs années, il me viendrait jamais à l'idée, et heureusement de dire aux infirmiers comment travailler.

_________________
Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Keshik11
B-Becker
B-Becker
Niveau 7

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par B-Becker le Mar 8 Oct 2013 - 12:32
@Ronin a écrit:C'est la compétence qui forge la légitimité.
Quand bien même on adhère à cet axiome discutable, la compétence n'est absolument pas proportionnelle à l'expérience. Si l'on enferme un individu dans une pièce avec un ordinateur pendant 15 ans, deviendra-t-il ingénieur informatique pour autant ? Nombre d'enseignants s'isolent et s'engagent dans une routine incompatible avec l'évolution des élèves d'aujourd'hui. Tout s'apprend et pas nécessairement "sur le tas". Le même argument pourrait être opposé aux tout jeunes titulaires du CAPES en leur prétextant qu'ils ne sont pas encore "légitimes". Inimaginable, ce sont des collègues. Pourtant, tu le fais très bien pour un nouvel IEN (dont la formation, je le répète, est sans doute de meilleur qualité que celle de nos collègues). Bien étrange raisonnement.
Ronin
Ronin
Guide spirituel

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Ronin le Mar 8 Oct 2013 - 12:44
Ne me fais pas dire ce que je n'ai dis. Je dis simplement que tu ne peux évaluer correctement, finement, objectivement le travail de quelqu'un si tu n'as pas exercé correctement ce métier pendant plusieurs années afin de le connaître en profondeur. Tu peux me faire toutes les formations que tu veux, même dans ma matière universitaire, je ne peux pas être IPR et évaluer le travail des enseignants de la matière en question sans avoir bossé comme enseignant en collège et en lycée plusieurs années.

Donc, que cela te semble convaincant ou pas, je dénie toute légitimité à un IEN qui vient du secondaire et qui s'est contenté de passer un an à l'ESEN. Et je suis absolument certain qu'il ne comprendra pas plus de 10 % de mon travail. A moins que le rôle de l'IEN soit uniquement de vérifier l'application des textes réglementaires. Et encore dans ce cas on aura uniquement des petits chefs administratifs ne voyant pas plus loin que le bout de leur nez ( comment ça c'est déjà le cas ? ).

Que tu ne vois pas le problème dans le cas de figure d'un prof de maths de collège qui vient inspecter un PE de CP pour lui dire si sa séance d'apprentissage de la lecture est valable ou pas je trouve ça proprement stupéfiant. Je ne m'étonne pas que certains collègues réclament l'entrée des parents à l'école. Après tout si on a déjà eu un enfant au cp on est sans doute aussi compétent qu'un PE de CP.

Ce n'est pas qu'une expérience, il est tout simplement question de savoir de quoi l'on parle. Dans le même ordre d'idée, mon seul cours sur l'apprentissage de la lecture à l'iufm a consisté en UN cours de trois heures en tout et pour tout dans l'année. Cours effectué par une prof de français de collège n'ayant jamais bossé ni au cp ni en primaire, qui s'est contentée de nous montrer une vidéo montrant une séance sur un son faite par un IMF avec huit élèves. Puis la lecture des textes officiels et au revoir, bon courage, vous êtes formés. Mais j'imagine qu'elle était aussi légitime qu'un PE qui travaille en CP depuis 20 ans.

Mon raisonnement n'en est pas un. C'est une colère dont tu n'as même pas idée parce qu'avec ce genre de conneries, d'absence de formation et de compétence de la hiérarchie, l'institution a massacré des milliers de gosses et des centaines de jeunes PE. Mais nous sommes tous égaux et les IEN sont mieux formés, pfff.

_________________
Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Keshik11
John
John
Médiateur

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par John le Mar 8 Oct 2013 - 12:49
Je travaille à l'hôpital depuis plusieurs années, il me viendrait jamais à l'idée, et heureusement de dire aux infirmiers comment travailler.
Certes, les infirmières-cadres sont des infirmières à la base.
Mais l'exemple est mal choisi en ce qui concerne les directeurs d'hôpitaux : leur profil n'est pas forcément en phase avec la médecine.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ronin
Ronin
Guide spirituel

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Ronin le Mar 8 Oct 2013 - 13:02
La tu compares un niveau DASEN ou recteur. Moi je parle des IEN et IPR.

_________________
Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Keshik11
John
John
Médiateur

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par John le Mar 8 Oct 2013 - 13:12
Dasen ou recteur, ce serait plutôt les niveaux de l'ARS. Mais ça ne contredit pas fondamentalement ta position, c'est juste pour dire que, puisque tu prends l'exemple de l'hôpital, il me semble que les directeurs d'hôpitaux viennent d'horizons plus éloignés de la médecine que les IEN ne sont éloignés du niveau où ils interviennent.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Ronin
Ronin
Guide spirituel

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Ronin le Mar 8 Oct 2013 - 13:42
Certes. Mais les médecins ne sont pas évalués par le directeur de l'hôpital. Une fois qu'ils ont le concours de praticien hospitalier ils sont titulaires et ne rendent plus de compte qu'à leurs pairs.

En ce qui nous concerne, je ne vois pas comment on peut évaluer un enseignant sans avoir enseigner la même matière ou au même niveau pour les PE pendant assez longtemps pour bien connaître le métier et pouvoir vraiment juger du travail de la personne.

_________________
Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Keshik11
B-Becker
B-Becker
Niveau 7

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par B-Becker le Mar 8 Oct 2013 - 13:50
@Ronin a écrit:Que tu ne vois pas le problème dans le cas de figure d'un prof de maths de collège qui vient inspecter un PE de CP pour lui dire si sa séance d'apprentissage de la lecture est valable ou pas je trouve ça proprement stupéfiant.
Que tu dénies la titularisation légitime d'un fonctionnaire, fusse-t-il ton supérieur hiérarchique (quoi que tu en dises, je vois bien que c'est ça le problème, personne n'est assez bien pour t'évaluer), je trouve ça proprement scandaleux.

Aussi, que tu fasses l’amalgame entre un fonctionnaire nouvellement nommé, et ce même fonctionnaire avant son détachement, sa réussite au concours, sa titularisation et sa formation, est extrêmement idiot. Aucun prof de maths ne vient inspecter des PE, tu le sais très bien.

Ton raisonnement est rigoureusement le même que celui des parents qui disaient (avant la masterisation) que les jeunes stagiaires étaient des étudiants ignorants et qu'ils n'étaient pas légitimes. C'était méprisant et c'était faux.

De fait, avec la masterisation, des étudiants viennent dans nos établissements gérer quelques classes. Et bien pour ma part, ce sont des collègues et je leur confère volontiers le statut d'enseignant parce que sans ça, c'est la porte ouverte aux objections déplacés des élèves et des parents, comme tu le fais. On ne juge pas quelqu'un sur son passé, on le juge sur son présent.

@Ronin a écrit:Je dis simplement que tu ne peux évaluer correctement, finement, objectivement le travail de quelqu'un si tu n'as pas exercé correctement ce métier pendant plusieurs années afin de le connaître en profondeur.
Mince, les chefs d'entreprises doivent avoir un sacré parcours pour pouvoir juger de l'efficacité des techniciens de surface jusqu'aux experts comptables. Tu n'es pas sérieux, tout de même, tu n'ignores pas à ce point comment tourne le monde. Nies-tu que l'on puisse juger de l'harmonie et de la qualité d'une musique sans être ingénieur du son ? Tu t'imposes aussi de ne pas juger "splash" sous pretexte que tu n'es pas producteur ? Tout le monde juge tout le monde, certains se spécialisent et se forment même pour en faire leur métier.

A l'échelle de la fonction publique, les fonctionnaires de catégorie A n'ont pas tous exercés les fonctions de fonctionnaires de catégorie B qu'ils évaluent pourtant. De même pour les catégories B et C. C'est l'environnement professionnel dans sa globalité que tu discrédites.

Au cours d'un grand projet réformiste/révolutionnaire, je te conseille d'imposer aux élèves dyslexiques seulement des professeurs anciennement dyslexiques . Sans quoi ces professeurs seraient amenés à juger un travail sous des conditions qu'ils n'ont pas eux-même connus, ce serait contraire à ton axiomatique :shock: 

@John a écrit:Mais l'exemple est mal choisi en ce qui concerne les directeurs d'hôpitaux : leur profil n'est pas forcément en phase avec la médecine.
Très bon exemple de l'ouverture d'esprit des autres ministères. Les directeurs des établissements de soins sont recrutés sur concours... externe, notamment. L'EN verrouille beaucoup de portes par concours interne et ça donne à nos collègues une vision biaisée de la mobilité des fonctionnaires. S'il savaient le nombre de concours qui leur sont ouverts dans les autres ministères !
supersoso
supersoso
Grand sage

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par supersoso le Mar 8 Oct 2013 - 14:01
Oui enfin le problème est que l'IEN vient quand même te dire des choses sur ta pratique de classe alors que lui-même n'a pas eu l'occasion d'enseigner à des enfants du même âge, ni d'ailleurs toutes les matières (et que sa vision, de ce fait est souvent biaisée). Certains font parfois des demandes qui sont complètement aberrantes et impossibles à satisfaire parce qu'ils ont justement une vision erronée et extérieure de nos pratiques (et pour reprendre ce que tu dis, c'est plutôt comme si certains parents se mettaient à venir dans nos classes pour en juger la pratique).
Le directeur de l'hôpital est un gestionnaire : il va s’immiscer dans la pratique en ce sens qu'il va en délimiter par exemple les conditions financières (les lits, etc) mais il ne va pas expliquer aux médecins comment faire pour soigner !
Contenu sponsorisé

Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire. Empty Re: Prof du secondaire devenu IEN dans le primaire.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum