Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

Aristote et la langue grecque ?

par John le Lun 8 Juil 2013 - 22:40
Question de béotien : Aristote est-il un auteur qui écrit en grec ancien "classique", à l'image de Cicéron par exemple pour le latin ?

Ou bien y a-t-il beaucoup de variantes par rapport à la langue telle qu'elle est communément apprise, comme par exemple Tite-Live par rapport au latin ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Libé-Ration
Guide spirituel

Re: Aristote et la langue grecque ?

par Libé-Ration le Lun 8 Juil 2013 - 22:46
De mes lointains souvenirs de lycéenne puis hypokhâgeuse, il me semble que la langue d'Aristote est assez académique ; en revanche je me rappelle les traductions d'Homère qui nécessitaient un coup de pouce de notre professeur (mais quelle belle langue !). Mais les collègues de LC auront sans doute un meilleur avis que moi sur la question.


Dernière édition par Libellune le Lun 8 Juil 2013 - 23:53, édité 1 fois
Mamba
Niveau 7

Re: Aristote et la langue grecque ?

par Mamba le Lun 8 Juil 2013 - 23:36
même souvenir que Libellune
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Aristote et la langue grecque ?

par User5899 le Mar 9 Juil 2013 - 1:02
Entre "Homère" (faisons simple) et Aristote, il y a environ 5 siècles Razz
thrasybule
Oracle

Re: Aristote et la langue grecque ?

par thrasybule le Mar 9 Juil 2013 - 1:04
Quel bonheur quand il y avait Homère au programme du bac.

_________________
Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/
avatar
John
Médiateur

Re: Aristote et la langue grecque ?

par John le Mar 9 Juil 2013 - 1:09
Bon si tout le monde est d'accord, alors je considère qu'Aristote, c'est du grec ancien correct Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Aristote et la langue grecque ?

par User5899 le Mar 9 Juil 2013 - 1:13
John, pour ta question, je vais laisser des gens qui pratiquent le grec au quotidien te répondre. En général, on se pose cette question par rapport au thème : quel auteur faut-il imiter ? Cicéron et César en latin (les intégristes disent même que la correspondance de Cicéron doit être exclue, car trop familière Rolling Eyes ), Lysias, Isocrate, Platon, Démosthène pour le grec. Perso, même si Aristote écrit au IVe siècle et que cette époque voit le recul d'influence d'Athènes après sa défaite, j'aurais tendance à dire que c'est du grec classique. Mais bon, encore une fois, c'est une question sur laquelle j'ai à apprendre.
Je note toutefois que Gargantua ne conseille pas à Pantagruel de former son style sur Aristote Razz
avatar
Kilmeny
Guide spirituel

Re: Aristote et la langue grecque ?

par Kilmeny le Mar 9 Juil 2013 - 7:31
Le grec d'Aristote est plus ou moins classique. Mais il l'est moins que celui de Lysias ou d'Isocrate. Nous avions un professeur de thème grec qui nous disait qu'il fallait toujours choisir les termes utilisés par les orateurs attiques. Interrogé sur Aristote, il a répondu : à la limite, oui, mais à termes équivalents chez les orateurs et chez Aristote, choisissez les orateurs.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Aristote et la langue grecque ?

par JPhMM le Mar 9 Juil 2013 - 9:23
veniet flumen orationis aureum fundens Aristoteles

professeur 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Infiniment
Habitué du forum

Re: Aristote et la langue grecque ?

par Infiniment le Mar 9 Juil 2013 - 9:29
@Kilmeny a écrit:Le grec d'Aristote est plus ou moins classique. Mais il l'est moins que celui de Lysias ou d'Isocrate. Nous avions un professeur de thème grec qui nous disait qu'il fallait toujours choisir les termes utilisés par les orateurs attiques. Interrogé sur Aristote, il a répondu : à la limite, oui, mais à termes équivalents chez les orateurs et chez Aristote, choisissez les orateurs.

+1

On m'a aussi toujours conseillé de prendre comme références les orateurs. Au sujet d'Aristote, quelques mots de Jacqueline de Romilly dans un hors-série du Point sur la pensée antique :

Vous semblez avoir une affection particulière pour Platon et Socrate, moins pour Aristote.
Oui, c'est très net, et je l'avoue. Je crois qu'Aristote est plus important pour les philosophes professionnels, sa pensée est très complète, souvent plus précise que celle de Platon, mais cela ne m'émeut pas. Les textes sont mal écrits, quelquefois d'ailleurs ce ne sont que des notes. Ce n'est pas de la littérature. Alors qu'un texte de Platon rend tout de suite les choses émouvantes, drôles, amusantes... C'est un auteur qui attire les gens, les jeunes notamment, et ils en viennent à la philosophie et aux valeurs de cette pensée grâce aux merveilles de l'expression.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Aristote et la langue grecque ?

par Presse-purée le Mar 9 Juil 2013 - 10:02
En bref, si tu entends classique au sens de "qui doit être lu dans les classes", Aristote est un classique, mais si tu entends ce mot comme "modèle pour apprendre la langue", ce n'en est pas un.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Aristote et la langue grecque ?

par User5899 le Mar 9 Juil 2013 - 16:06
Donc, finalement, Gargantua a raison professeur

Infiniment, merci pour le petit texte de Jacqueline de Romilly.
avatar
Robin
Neoprof expérimenté

Re: Aristote et la langue grecque ?

par Robin le Mar 9 Juil 2013 - 16:20
Comme le fait remarquer Cripure, Aristote a vécu au -IV siècle, c'est-à-dire au moment de la décadence d'Athènes. Il fut le précepteur d'Alexandre Le Grand. Ce que dit Jacqueline de Romilly est très juste. Aristote n'est pas un écrivain, comme Platon, mais paradoxalement, c'est Platon, dans la République qui veut "chasser les poètes (Homère, Hésiode, Eschyle, Sophocle, Euripide) de la Cité" et Aristote qui y puise l'inspiration dans La Poétique. En Philosophie, Aristote me semble incoutournable, même s'il est moins "amusant".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum