vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 13:31

Bonjour

Je serai en poste de reconversion à la rentrée, remplaçante lettres sur mon département (je suis/j'étais instit depuis 10 ans)
Comme je connaîtrai mon affectation soit avant le 20 juillet, soit après le 28 août, j'essaie de m'avancer un peu pour ne pas être (trop) submergée à la rentrée. Et puis ça a l'avantage de me mettre dans le bain.
Bref, j'aimerais bien réussir à faire une progression pour les 4 niveaux du collège, voire monter la 1ère séquence.
J'ai attaqué la progression 6°
Je sens bien que quelque chose ne va pas, mais je manque de recul. Du coup, j'aimerais avoir vos avis éclairés. (Même si j'ai peur ! ^^)
Voici donc :
Séq 1 la poésie
gram : la phrase (définition, les 4 types de phrases, affirmative/négative ; (a)verbale)
conj : le verbe (infinitif et groupe), les modes, les 8 temps de l'indicatif et leurs correspondances tps simples/tps composés) --> juste une découverte générale, je vous rassure, pas les tableaux de conjugaison !
orth : la ponctuation, l'utilisation du dictionnaire, 1ers homophones grammaticaux (a/à, et/est, on/ont, son/sont)
lexique : comparaison/métaphore/personnification, champ lexical, anto-paro-syno-homonymes

Séq 2 les fables
gram : les classes de mots var/invar, les classes de mots variables, noms adjectifs et déterminants
conj : conjug du présent + valeurs
orth : genre et nb des dét, noms, adj
lexique :sens propre/figuré ; les personnifications (bis)

Séq. 3 les contes
gram : les pronoms et reprises nominales et pronominales, les fonctions autour du verbe 1 : sujet
conj : ps/imparfait + valeurs
orth : accords S/V
lexique : la formation des mots : dérivation et composition

Séq. 4 le théâtre
gram : les fonctions autour du verbe 2 : cod/coi/cos + circonstanciels; les mots invariables 1:adverbes, interjections, onomatopées
conj : impératif conjug et valeurs
orth : homophones gram 2 : mes/mais, la/là/l'a, se/ce, s'est/c'est/ces/ses ; ponctuation dans le dialogue
lexique : les niveaux de langues

Séq 5 textes fondateurs
gram : les fonctions autour du nom : épithète, attribut, comp du nom
conjug : le futur (conjug) et le conditionnel
orth : les accords dans le GN
lexique : origine des mots, notions d'étymologie

Séq 6 l'Odyssée/les métamorphoses
gram : les mots invar 2 : conjonction de coord. et de sub ; la phrase complexe
conjug : le passé composé conjug (et autres temps composés)
orth : homophones verbaux é/er/ai ; les accords du participe passé
lexique : les familles de mots

J'attends avec crainte (et impatience quand même) vos remarques.
pale  Very Happy

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Dalva le Mar 9 Juil 2013 - 13:41

Bonjour Virgere,
juste une question avant d'observer dans le détail : tes leçons de langue seront-elles liées à tes textes, ou s'agit-il de progressions séparées que tu as intercalées ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Provence le Mar 9 Juil 2013 - 13:45

Tu as le droit de ne pas travailler en séquences et de distinguer étude littéraire et progression grammaticale. Cela permet de consacrer à chaque partie le temps qui lui revient. Very Happy 
http://www.neoprofs.org/t34201-nouvelle-facon-de-travailler-en-outils-de-la-langue?highlight=nouvelle

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 13:48

Dans l'idéal, elles le seront.
J'envisagerais de partir d'un texte étudié en lecture pour y repérer la notion de langue à travailler. On que la notion de langue travaillée puisse être réinvestie dans l'activité d'écriture à venir.
Mais vu comment j'ai galéré pour tenter de construire la séquence sur la poésie, je ne suis pas sûre de pouvoir le faire systématiquement.
Par ailleurs, j'ai peur d'abîmer le texte (le plaisir de lire) en liant langue et lecture. Mais d'un autre côté, j'ai du mal à décontextualiser les domaines, je trouve que ça fait plus facilement sens pour les élèves (et que c'est plus cohérent pour moi)
Bref, je ne suis pas figée sur ce point, je m'interroge encore et là aussi vos arguments sont les bienvenus !

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Provence le Mar 9 Juil 2013 - 13:52

@virgere a écrit:
Séq 1 la poésie
gram : la phrase (définition, les 4 types de phrases, affirmative/négative ; (a)verbale)
conj : le verbe (infinitif et groupe), les modes, les 8 temps de l'indicatif et leurs correspondances tps simples/tps composés) --> juste une découverte générale, je vous rassure, pas les tableaux de conjugaison !
orth : la ponctuation, l'utilisation du dictionnaire, 1ers homophones grammaticaux (a/à, et/est, on/ont, son/sont)
lexique : comparaison/métaphore/personnification, champ lexical, anto-paro-syno-homonymes
La plupart du temps, les élèves font bien la distinction entre les différents homophones, ils connaissent les règles mais ne les appliquent pas. A mon avis, ils ont besoin d'entraînement plus que d'une leçon: pense à faire des exercices réguliers d'entraînement orthographique.
Au sujet du lexique: cela fait beaucoup d'un seul coup. Une seule figure de style suffit en début d'année. Pense à travailler l'acquisition du vocabulaire aussi.

Avec les années, j'ai appris à simplifier: je ne parle plus du COS. En 6e, je n'aborde plus l'accord du pp avec COD antéposé. A trop vouloir en faire, on va trop vite et les élèves mélangent tout.

Plusieurs priorités en 6e, à mon sens: faire beaucoup lire, faire beaucoup écrire, faire manipuler la langue.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Provence le Mar 9 Juil 2013 - 13:59

@virgere a écrit:
J'envisagerais de partir d'un texte étudié en lecture pour y repérer la notion de langue à travailler.

C'est assez artificiel à mon avis. Ecrire le nom de la leçon au tableau, ça marche très bien aussi! Very Happy 

Mais vu comment j'ai galéré pour tenter de construire la séquence sur la poésie, je ne suis pas sûre de pouvoir le faire systématiquement.
Il vaut mieux savoir toujours où on va. A trop complexifier sa démarche, on risque de se perdre en route et de s'épuiser.


Par ailleurs, j'ai peur d'abîmer le texte (le plaisir de lire) en liant langue et lecture.
Bien d'accord.

Mais d'un autre côté, j'ai du mal à décontextualiser les domaines, je trouve que ça fait plus facilement sens pour les élèves (et que c'est plus cohérent pour moi)
Ce qui a du sens pour les élèves, c'est ce qu'ils comprennent. A nous de rendre les choses les plus claires possible. L'analyse que tu fais du texte ne repose pas sur rien, de toute façon. Mais on utilise mieux des connaissances rigoureusement construites. A force de tout contextualiser, on se rend compte que les élèves peinent parfois à utiliser les connaissances liées à une autre séquence ou qu'ils n'opèrent pas de distinction entre grammaire pure et analyse littéraire.

Et puis ce qui a du sens pour nous, adultes instruits, n'en a pas forcément pour un gamin de onze ans.
Bref, je ne suis pas figée sur ce point, je m'interroge encore et là aussi vos arguments sont les bienvenus !
je te conseille la lecture du fil indiqué plus haut.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 14:08

Je t'avoue que je ne comprend absolument pas l'intérêt du cos, je ne vois pas ce qu'il apporte. Mais il est dans les programmes...
Le problème, outre que ce sera la 1ère fois que j'enseignerai en collège (même si j'ai eu des cm2, du coup je sais ce qu'ils sont censés avoir vu avant ^^), c'est que je serai inspectée entre février et avril et qu'il faudra que cette inspection soit dithyrambique pour que je puisse espérer rester dans le second degré. Du coup, je m'autorise peu à dévier du programme (et du socle, mais je ne vais pas lancer de débat...)
Pour le lexique, oui, très lourde la séq. 1, mais la poésie s'y prête si bien... D'un autre côté, je pensais insister sur ça pour cette séq. profitant que le programme de gram/orth/conjug est moins lourd (ou disons qu'il est censé l'être puisqu'il s'agit uniquement de reprises et de présentations générale).
Pour l'ortho, je suis complètement d'accord. Et je compte bien faire des dictées régulièrement (courtes, une fois par semaine) quels que soient les niveaux que j'aurai. Une collègue de lettres fait un truc que je trouve pas mal : dictée, correction, puis cette dictée est redonnée en dictée préparée avec une autre, inconnue, qui sera la dictée préparée de la fois prochaine... Je me demande si je ne vais pas faire pareil !

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Provence le Mar 9 Juil 2013 - 14:22

@virgere a écrit:Je t'avoue que je ne comprend absolument pas l'intérêt du cos, je ne vois pas ce qu'il apporte. Mais il est dans les programmes...
Tu peux justifier le fait que tu ne le traites pas par l'adaptation au niveau de tes élèves, si tant est que l'inspecteur le remarque.

Le problème, outre que ce sera la 1ère fois que j'enseignerai en collège (même si j'ai eu des cm2, du coup je sais ce qu'ils sont censés avoir vu avant ^^),
C'est parfois très variable selon les écoles. Il y a une école de mon secteur qui s'est donné pour objectif que les élèves, à la sortie du CM2, maîtrisent "le plus important": le présent, l'imparfait, le futur. Ces élèves-là découvrent tout le reste en 6e. pale  Mais ça reste tout de même exceptionnel.

c'est que je serai inspectée entre février et avril et qu'il faudra que cette inspection soit dithyrambique pour que je puisse espérer rester dans le second degré. Du coup, je m'autorise peu à dévier du programme (et du socle, mais je ne vais pas lancer de débat...)

Du coup, tu as intérêt à travailler en séquences (ou à faire semblant). Effectivement, vu l'enjeu, il vaut mieux faire profil bas.


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Dalva le Mar 9 Juil 2013 - 14:25

Alors, à la lumière de ce que tu dis, voilà les remarques que j'aurais à formuler (au fil de ton message, en bleu).
@virgere a écrit:
Séq 1 la poésie
gram : la phrase (définition, les 4 types de phrases, affirmative/négative ; (a)verbale)
conj : le verbe (infinitif et groupe), les modes, les 8 temps de l'indicatif et leurs correspondances tps simples/tps composés) --> juste une découverte générale, je vous rassure, pas les tableaux de conjugaison !
orth : la ponctuation, l'utilisation du dictionnaire, 1ers homophones grammaticaux (a/à, et/est, on/ont, son/sont)
lexique : comparaison/métaphore/personnification, champ lexical, anto-paro-syno-homonymes
Contrairement à Provence, je pense qu'on peut tout faire dans le même chapitre si celui-ci est long et qu'on peut répéter d'un poème à l'autre. Ce genre de notions est facilement retenu et reconnu par les élèves parce qu'ils aiment ça, surtout en 6e. Ajouter tous les -nymes d'un coup me paraît beaucoup, mais je ne les place pas sur le même plan que les figures de style (pour moi, ces dernières font partie intégrante de l'étude des textes, je ne les classe pas dans les leçons de lexique).
Au niveau orthographe, comme Provence je crois qu'il vaut mieux travailler sur l'application que sur la leçon (exercices et dictée). J'ajouterai qu'en 6e, tu peux aussi travailler tout simplement sur la graphie pour commencer. En lien avec la poésie, c'est intéressant, notamment en passant par les calligrammes.


Séq 2 les fables
gram : les classes de mots var/invar, les classes de mots variables, noms adjectifs et déterminants
conj : conjug du présent + valeurs
orth : genre et nb des dét, noms, adj
lexique :sens propre/figuré ; les personnifications (bis)
Au niveau de la grammaire, j'inverserais phrases et mots (mots pour chapitre sur la poésie, phrases pour chapitre sur les fables, ce sera beaucoup plus facile à relier aux textes. Tout dépend des poèmes que tu as choisis, évidemment).
Je ne pense pas que tu pourras traiter toutes les classes variables au fil d'un même chapitre, étant donné tout ce que tu as prévu. As-tu essayé de quantifier, pour chaque semaine, combien d'heures tu dédieras à la langue et combien aux textes ? Cela te permettra de te rendre compte du caractère faisable de tes prévisions ou pas (et n'oublie pas qu'il faut compter aussi les heures de devoir + leur correction + les heures qui sautent inévitablement pour diverses sorties et choses imprévues mais incroyablement fréquentes au collège...)


Séq. 3 les contes
gram : les pronoms et reprises nominales et pronominales, les fonctions autour du verbe 1 : sujet
conj : ps/imparfait + valeurs
orth : accords S/V
lexique : la formation des mots : dérivation et composition

Séq. 4 le théâtre
gram : les fonctions autour du verbe 2 : cod/coi/cos + circonstanciels; les mots invariables 1:adverbes, interjections, onomatopées
conj : impératif conjug et valeurs
orth : homophones gram 2 : mes/mais, la/là/l'a, se/ce, s'est/c'est/ces/ses ; ponctuation dans le dialogue
lexique : les niveaux de langues
Je pense qu'il y en a trop d'un coup en grammaire. Par ailleurs, la ponctuation est davantage relative à la grammaire qu'à l'orthographe, à mon avis. (Organisation de la phrase.)

Séq 5 textes fondateurs
gram : les fonctions autour du nom : épithète, attribut, comp du nom
conjug : le futur (conjug) et le conditionnel (et réinvestissement de l'impératif)
orth : les accords dans le GN
lexique : origine des mots, notions d'étymologie

Séq 6 l'Odyssée/les métamorphoses
gram : les mots invar 2 : conjonction de coord. et de sub ; la phrase complexe
conjug : le passé composé conjug (et autres temps composés)
orth : homophones verbaux é/er/ai ; les accords du participe passé
lexique : les familles de mots
Il est impossible de relier le passé composé à L'Odyssée. Il faudrait le placer ailleurs (théâtre) ou le faire en "décroché". En revanche, l'emploi du présent de narration est extrêmement fréquent dans ces textes...

Sinon, je crois que tu te compliques trop la tâche : en tant que TZR, tu ne sais pas du tout sur quoi tu vas tomber lorsque tu prendras un remplacement. Tu devrais peut-être préparer d'abord la partie littéraire de tes chapitres, et tu verras sur place quels sont les points de langue non encore traités.
Ou alors j'ai mal compris et tu seras de toute façon en poste à l'année, mais tu ne sais pas encore où ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 14:37

Surtout que je ne connais pas l'inspecteur qui viendra, ni ses dadas pédagogiques...
Je vais donc tenter d'être la plus cohérente possible dans mes progressions et dans l'articulation langue/lecture-écriture.
Pour revenir à ma progression en langue, y a-t-il des horreurs, des incohérences, des choses à intervertir, modifier, écraser... ^^
Et puis tant que je vous tiens : je lis partout OI/LC. Je sais qu'une lecture LC c'est hors temps scolaire avec (ou pas) évaluation à la clé. OI, c'est hors temps scolaire aussi mais avec analyse en classe ? Du coup, les élèves ont une LC à lire en "devoir" en plus du reste, et une OI pendant les vacances pour préparer le séquence qui arrive ?
Du coup, ce serait cohérent pour la 6° de faire :
GT en poésie
GT en fables une LC pour conclure pendant les vacances (mais faut-il qu'elle soit en lien avec le thème ? Parce que je ne vois pas du tout du tout, à part peut-être le Petit Prince...)
OI et GT contes (La petite sirène peut-elle être considérée comme une OI ? Sinon quoi, le magicien d'Oz ? Pas Alice, pitié, je déteste ce livre !)
OI théâtre (le médecin volant, mais j'aime pas trop son seul intérêt à mes yeux est d'être court. Ou le médecin malgré lui, mais pas sûr que ça passe en 6°, si ?)
GT textes fondateurs (Gilgamesh, Ancien Testament, Coran)
OI odyssée + GT métamorphoses
Il me manque plein de LC...
J'aurais bien aimé faire la bibliothécaire de Gudule, et la grammaire est une chanson douce, mais je ne vois pas où les placer. Et puis tant que je ne sais pas où je serai donc ce que contient le CDI, pas facile non plus...


Dernière édition par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 14:52, édité 1 fois

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 14:47

A priori, je serai en poste à l'année (il manque beaucoup de prof de lettres par chez moi, et personne ne veut venir dans ma verte campagne. Dans 2 collèges sur 3 autour de chez moi, il y a 4 postes vacants sur 10 !Shocked ) Mais je ne peux être sûre de rien (ce qui est hautement confortable quand on sait qu'on sera inspectée, n'est-il pas, et que cette inspection déterminera (ou non) mes 10 prochaines années professionnelles...)
J'aurai mis aussi la ponctuation dans la grammaire, mais je la vois à orthographe grammaticale dans les programmes...
Pour les mots et phrases : j'ai prévu des haïkus qui se prêtent bien, je trouve, à un travail sur la phrase. Et les mots, j'ai pensé à un atelier d'écriture genre +7 de l'Oulipo à partir de fables (le corbeau et le renard par exemple). Du coup, on est en plein dans les classes de mots et l'utilisation du dictionnaire.
Pour le passé composé, il sera décroché du texte de l'Odyssée mais en lien avec le projet d'écriture : faire un journal de bord (Aujourd'hui, j'ai embarqué à bord de...)
Je ne suis pas butée, hein, si vous me dites qu'il serait mieux que je change je le ferai sans problème. J'essaie juste d'expliquer mes choix en fait.
Ma 1ère séquence ferait environ 12 séances, soit peu ou prou 4 semaines. C'est trop ?

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Dalva le Mar 9 Juil 2013 - 16:22

Tu fais bien d'expliquer tes choix, ils sont cohérents.
4 semaines, ce n'est pas trop.
Tout dépend de ta capacité à "tenir" les élèves et à suivre le rythme que tu t'es fixé, mais je dois te prévenir que généralement, ce qu'on prévoit pour 4 semaines dure 5 à 6 semaines... Mais ce ne sera peut-être pas ton cas : venant du primaire, tu connais sans doute la lenteur des élèves à se mettre à une tâche particulière et, surtout, à reprendre le fil des fois précédentes. Le problème au collège, c'est que les heures durent 55 minutes, que les élèves changent de salle (du coup, heures de 53 à 50 minutes s'il n'y a pas d'interclasse prévu), qu'il faut faire l'appel à chaque début d'heure, faire sortir les affaires, régler les problèmes du cours précédent... Toutes choses qui n'ont lieu je suppose qu'une fois par jour en primaire, le matin. Là, c'est à chaque heure de cours...

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 23:16

Merci pour ces avis.
Oui, la structure des cours (55min au mieux) risque me surprendre, en primaire, on peut faire durer la leçon 6 heures si besoin Razz (en vrai, je débordais régulièrement de l'heure que je m'étais impartie...)
Bon, je vais m'attaquer aux 5°... Heureusement que mon bahut de secteur m'a prêté moults ouvrages ^^
A bientôt sur le post "progression 5°" Embarassed 

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Serge le Mar 9 Juil 2013 - 23:19

Tu peux aussi consulter les nombreux topics déjà existants Wink 

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mar 9 Juil 2013 - 23:26

@Serge a écrit:Tu peux aussi consulter les nombreux topics déjà existants Wink 
Je le fais aussi ! Je ne vois d'ailleurs pas comment faire sans, c'est un tout autre métier en terme de pédagogie. Et je me demande, devant l'ampleur de la tâche, si je n'ai pas été un peu présomptueuse en demandant à passer dans le secondaire. Mais au moins, je sais comment occuper mes vacances ! Laughing 
Merci à tous ceux qui m'aident sans le savoir grâce à leurs posts ! veneration 

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Iliana le Mar 9 Juil 2013 - 23:28

Juste une chose, je ne trouve pas forcément judicieux de faire se suivre un chapitre sur la poésie, et un chapitre sur les fables.
Parce que tu vas retomber sur des textes poétiques. Alors certes, ce sera du coup plus rapide à traiter pour cet aspect-là, mais ça peut lasser les élèves. Par ailleurs, si tu le places plus tard dans l'année, ça permettra de faire une petite piqure de rappel sur la versification à ce moment-là, et ils seront contents de retrouver quelque chose pour lequel ils ont des bases.
Et, pour une raison purement pratique en ce qui me concerne : parce que le programme de 6ème est très lourd, je trouve, et qu'il vaut mieux qu'ils aient vu une fois la poésie, et un autre chapitre, quitte à faire sauter les fables si tu n'as pas le temps (d'autant qu'en général, il y a plein de choses qu'ils connaissent du primaire sur le sujet), plutôt que de faire sauter un autre chapitre (textes fondateurs, Odyssée, théâtre...). En tout cas pour ma part je n'arrive pas à boucler les deux chapitres, si je fais tout le reste.

Dans les récits d'apprentissage, tu peux faire Le Magicien d'Oz, Le Petit Prince, Leuk le lièvre... De toute façon, ça peut aussi être utile d'attendre de savoir ce que tes élèves ont lu, dans un collège où j'étais, aucun n'avait lu Le Petit Prince, dans un autre, 17 l'avaient lu, sur une classe. Ça oriente forcément les choix.

Bon courage en tout cas, et bienvenue Smile

EDIT : Sur le premier post de ce topic, un stagiaire avait posté une super progression annuelle, avec compétences, histoire des arts et tout ça. Si tu te fais inspecter, avec un truc comme ça tu es protégée je pense.
http://www.neoprofs.org/t49843-progression-annuelle-6eme?highlight=progression+6%E8me
Et je peux t'envoyer les miennes en 6ème, 5ème et 4ème si tu veux. Je me suis fait inspecter cette année, ça convenait à l'inspectrice. Je n'ai bien sûr pas eu le temps de faire tout ce qui était dessus.
(Les 3èmes, je suis en train de refaire mes cours, donc ça ne va pas)

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mer 10 Juil 2013 - 11:23

Merci !
Je veux bien tes progressions, oui, avec plaisir (et reconnaissance ^^)
Pour l'idée sur les fables, ça peut être bien en effet. Je vais me pencher dessus parce que du coup ça remet en cause ma progression de grammaire/conjugaison... Peut-être passer sur les textes fondateurs... Merci pour la piste, je vais creuser !
Ou alors faire La grammaire est une chanson douce en OI à la suite ? Et continuer sur les contes, remettre les fables à la fin, après les textes de l'Antiquité ?
Ca vous parait cohérent et/ou défendable, de faire une "mini" séquence (2 semaines, je pense), sur La grammaire... pour y glisser la nature des mots ?

Et merci aussi pour le lien, je vais m'y plonger !

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par lapetitemu le Mer 10 Juil 2013 - 14:37

Quelques remarques comme ça, et je peux aussi t'envoyer ma progression (voire la mettre ici si ça en intéresse d'autres) :

- La grammaire... c'est personnel, mais je ne trouve pas ça terrible comme lecture. En revanche, j'en ai tiré un extrait, le passage sur "La tribu des mots", qui me permet, effectivement, de revoir la définition d'une classe grammaticale et du groupe nominal de façon imagée (et, en même temps, de reparler personnification et champ lexical !). Je fais lire le texte, je propose quelques questions (à la fois compréhension de texte et introduction aux notions grammaticales), et je fais noter les vraies définitions ensuite dans ma leçon de langue. 
Mais (encore une fois, ce n'est que mon point de vue) je trouve que la lecture intégrale de ce roman n'est pas indispensable. Si tu as une classe de lecteurs, tu peux le faire en plus d'autres LC/OI. De mon côté, avec mes élèves peu lecteurs, je préfère leur donner de "vraies" oeuvres, plus littéraires (idem pour La bibliothécaire, d'ailleurs... Il y a tellement d'autres choses, bien meilleures, y compris en littérature jeunesse)

- Même remarque qu'Iliana pour les fables. Dans l'idéal, ce qui fonctionne bien, c'est poésie - contes -fables. Si tu as réussi à faire retenir un minimum de choses aux élèves sur la versification dans le chapitre poésie, et un minimum de choses sur le récit (et sur la langue du 17e, si tu as fait des contes de Perrault) dans le chapitre contes, tu vas pouvoir vraiment creuser sur le sens, l'interprétation, la moralité, l'art du récit... dans les fables. 

- en revanche, je ne trouve pas que le programme de 6e soit trop lourd : on peut traiter le programme en cinq chapitres de base (poésie, conte OI, fables, théâtre et un texte fondateur), avec un ou deux chapitres en GT sur le conte et les textes fondateurs, pour être sûre d'avoir bien tout balayé. Evidemment, on a toujours envie d'en faire plus, mais six ou sept chapitres dans l'année, c'est déjà pas mal - mais faisable. 

- pour ce qui est des LC et OI : les LC sont forcément à lire hors temps scolaire. Le mieux, effectivement, c'est de les placer sur les vacances scolaires. Mais tu peux aussi les donner en même temps qu'un chapitre GT, ce n'est pas la fin du monde. (De toute façon, les élèves exploitent rarement la totalité des vacances scolaires pour travailler, même si ce n'est "que" de la lecture...) Mais pour les OI, tu as une autre option : tu peux faire lire en même temps que tu fais le chapitre. Dans ce cas, tu décomposes la lecture en donnant un planning aux élèves : tant de chapitres pour telle semaine, contrôle de lecture ou pas à la clé. Tu n'es donc pas obligée de faire lire l'intégralité de l'oeuvre avant de commencer le chapitre. 
Pour indication, pour mes trois OI, j'ai eu trois fonctionnements différents : lecture en entier avant chapitre pour Le magicien d'Oz (mais je vais changer et couper la lecture en deux temps, car le chapitre paraît long aux élèves quand ils ont déjà lu en entier), lecture presque entièrement en classe pour Le Médecin malgré lui (car sinon, trop difficile pour mes élèves), lecture fragmentée (environ deux chapitres par semaine) pour L'Odyssée.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par virgere le Mer 10 Juil 2013 - 16:31

Merci à toi aussi.
Je viens d'emprunter La grammaire (entre autres...) à la bibliothèque, il faut que je le relise pour me me rendre compte.
Je vais intervertir fables et contes, alors. Je trouvais plus facile de glisser de la poésie vers le conte, mais n'avais pas pris en compte la possible lassitude des élèves. Et effectivement, je n'avais pas pensé au réinvestissement de la langue du 17° (même si je pensais faire Grimm puis glisser sur le théâtre avec les adaptations d'Olivier Py, LA jeune fille le diable et le moulin notamment) et sur le schéma narratif.
Bon, je vais revoir tout ça.
Je veux bien ta progression aussi, merci. Je vais pouvoir me faire une idée concrète pour peaufiner la mienne !
Merci encore à tous, seule face à moi même, je n'aurais pas pu pousser la réflexion comme ça.
veneration Smile 

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par lapetitemu le Mer 10 Juil 2013 - 19:20

(C'est moi ou bien on ne peut pas joindre de fichier en MP ?...)
J'ai essayé de mettre ma progression ici en pièce jointe mais ça n'a pas marché non plus.
Virgere, donne-moi ton adresse mail en MP, ce sera plus simple.

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Thomas de Kervalet le Mer 10 Juil 2013 - 20:35

Salut,

ça fait trois ans que j'ai des 6e, si tu veux je te file une progression complète langue/textes/OI/corpus/problématiques/histoire des arts/audiovisuel etc... que je rôde depuis ces trois ans...
je trouve que tes progressions sont "trop" centrées sur la langue et tu ne peux pas faire 5h de langue française par semaine, faut penser aux écritures, analyses, recherches documentaires, ateliers etc... n'hésite pas à me contacter !

amicalement

th.

Thomas de Kervalet
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Iliana le Mer 10 Juil 2013 - 21:07

Non, moi non plus ça ne marche pas quand j'essaie de mettre ma progression, et vu qu'on ne peut pas mettre de pj en mp...
Si tu veux tu m'envoies ton adresse mail en mp, et je t'envoie ça Wink

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Lilypims le Mer 10 Juil 2013 - 21:49

@Thomas de Kervalet a écrit:Salut,

ça fait trois ans que j'ai des 6e, si tu veux je te file une progression complète langue/textes/OI/corpus/problématiques/histoire des arts/audiovisuel etc... que je rôde depuis ces trois ans...
je trouve que tes progressions sont "trop" centrées sur la langue et tu ne peux pas faire 5h de langue française par semaine, faut penser aux écritures, analyses, recherches documentaires, ateliers etc... n'hésite pas à me contacter !

amicalement

th.

Au programme, il y a la langue et la littérature. L'atelier n'est qu'une manière parmi d'autres de mettre en œuvre ce programme, pas un but en soi. D'ailleurs, qu'entends-tu par "atelier" ?

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Thomas de Kervalet le Mer 10 Juil 2013 - 22:02

[quote="Lilypims"]
@Thomas de Kervalet a écrit:

Au programme, il y a la langue et la littérature. L'atelier n'est qu'une manière parmi d'autres de mettre en œuvre ce programme, pas un but en soi. D'ailleurs, qu'entends-tu par "atelier" ?

Salut, il n'y a absolument pas que les textes et la langue au programme de 6e mais aussi toute la méthodologie du travail personnel à acquérir et l'approfondissement de l'autonomie au travers des pédagogie actives... production documentaire (article, dossier, exposés), analyses de supports audiovisuels, lecture analytique, travail de groupe, semaine de la presse, séquence sur les textes explicatifs, TUIC etc... enfin il me semble que le programme ne se réduit pas aux lectures et à la grammaire et que les démarches interactionnelles sont fortement encouragées...

Thomas de Kervalet
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: vos avis sur la progression 6° d'une néophyte (voire béotienne...)

Message par Iliana le Mer 10 Juil 2013 - 22:11

Mais la méthodologie du travail personnel, elle s'acquiert à travers le travail de la langue et de la littérature, pour moi (en français, parce qu'elle s'acquiert dans toutes les disciplines). On mélange l'objet et la manière de le travailler là, je trouve.
Je fais travailler mes élèves en groupe sur la grammaire, produire des exposés sur un auteur qu'on travaille en classe ou en approfondissement, analyser des extraits de film en prolongement d'une lecture, en gros, je fais de la littérature et de la langue en variant les méthodes de travail et d'apprentissage.

J'ignore ce que sont les TUIC. J'espère que mes élèves s'en sortiront quand même Razz

_________________
http://www.librairiedialogues.fr/livre/2029239-un-seul-jour-un-seul-mot-le-roman-familial-d--annette-hippen-gondelle-l-harmattan

I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
I wear my shades all day long and I sing it in a folk song tune
I know I'm not supposed to wait for you the way I wait for you
So I pretend I'm on the go and only meant to say hello to you
I know I'm not supposed to look at you the way I look at you
So I stricly watch my feet when I'm walking down the street with you
You're not supposed to show, no yo'ure not supposed to know the truth
'Cause boy, I need your breeze more than I need your keys, I do

Iliana
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum