Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par llaima le Mer 10 Juil 2013 - 21:19

Si c'est demander la lune le simple fait qu'il faut mieux pour les stations de faible altitude d'avoir les vacances de ski pas trop tard pour des raisons d'enneigement... En quoi ça nous gène nous les enseignants? De même que l'absentéisme des élèves pour des motifs personnels? Tant que ça ne remet pas en cause la scolarité franchement c'est se prendre la tête pour rien. L'école n'est pas un temple même laïque mais un service public alors tant que les élèves viennent pas mettre de bazar dans ma classe et qu'on me laisse des vacances raisonnables je laisse couler...Vous devriez en faire autant!

Et on devrait tous, par contre défendre nos congés d'été menacés par Peillon et son gouvernement de pseudo-socialistes

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par maikreeeesse le Mer 10 Juil 2013 - 21:35

Moi cela me gêne quand un élève est absent. Je pourrais me dire "tant pis pour lui", mais bon c'est quand même moi qui me décarcasse pour que son absence ne soit pas préjudiciable pour ses apprentissages...Je ne le fais surtout pas pour ses parents mais bien pour lui. Et encore, c'est pour un, mais lorsque cela concerne finalement une dizaine d'enfants sur l'année, je craque. Et la petite phrase des parents "il passe pas le bac hein ?"je n'en peux plus de l'entendre.

maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Volubilys le Mer 10 Juil 2013 - 21:37

Mais pourquoi obéir aux stations de ski? et pourquoi pas aux stations balnéaires tant qu'on y est? et aux producteurs de pommes et d'abricots ? et aux éleveurs de chèvres ?
Et pourquoi pas l'école à la carte où les enfants viendraient quand les parents ne seraient ni en vacances ni en RTT et quand monchérimoncoeur aurait envie de venir jouer avec les copains.

En France il ne neige pas l'hiver dans plus des trois quarts du pays. (Il faut voir le beau b*rdel quand y'a trois flocons sur la route.) Nous n'avons pas de culture du sport d'hiver, c'est tout.  C'est un loisir de luxe et trop cher pour la grande majorité des Français. Je n'en ai rien à f*utre des pleurnicheries des stations de ski, l'école n'est pas une garderie pour les enfants quand les familles ne sont pas en vacances!

Libre à toi Ilaima de considérer que ta classe est une garderie pour élèves qui n'ont rien de mieux à faire, mais je crois encore un peu à la mission d'instruction et d'éducation de l'école.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par User5899 le Mer 10 Juil 2013 - 21:52

@llaima a écrit:L'école n'est pas un temple même laïque mais un service public
Ca se discute. Je dirais plutôt une institution.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Dinaaa le Mer 10 Juil 2013 - 22:09

@Volubilys a écrit:

Libre à toi Ilaima de considérer que ta classe est une garderie pour élèves qui n'ont rien de mieux à faire, mais je crois encore un peu à la mission d'instruction et d'éducation de l'école.

Shocked 

Je partage globalement ton avis, mais ta conclusion me choque.
On peut parler et échanger en restant courtois et sans dénigrer l'autre, non ?


Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Daphné le Jeu 11 Juil 2013 - 5:07

@llaima a écrit:Si c'est demander la lune le simple fait qu'il faut mieux pour les stations de faible altitude d'avoir les vacances de ski pas trop tard pour des raisons d'enneigement... En quoi ça nous gène nous les enseignants? De même que l'absentéisme des élèves pour des motifs personnels? Tant que ça ne remet pas en cause la scolarité franchement c'est se prendre la tête pour rien. L'école n'est pas un temple même laïque mais un service public alors tant que les élèves viennent pas mettre de bazar dans ma classe et qu'on me laisse des vacances raisonnables je laisse couler...Vous devriez en faire autant!

Et on devrait tous, par contre défendre nos congés d'été menacés par Peillon et son gouvernement de pseudo-socialistes

Nos congés d'été sont justement rognés par l'étalement des vacances pendant l'année scolaire !
Avant on rentrait au 1er octobre, puis fin septembre.
Maintenant on a deux mois de vacances pendant l'année scolaire, à coupures de 15 jours avec à chaque fois des élèves à reprendre en mains.
Personnellement je préférais avant, avec des vacances d'été vraiment plus longues pour faire un vrai break.
Parce que les vacances en hiver, et je considère Toussaint, Noël et février comme des vacances hivernales, ça ne convient pas vraiment à tout le monde. Tout le monde ne part pas, loin s'en faut.
L'été non plus, mais au moins il fait beau.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par atrium le Jeu 11 Juil 2013 - 6:12

Le rythme 7/2 cher à la FCPE et aux chronotrucmuches est effectivement une arnaque. S'ils se souciaient réellement des plus fragiles et des plus jeunes, ils militeraient pour une année scolaire moins discontinue.
Les sports d'hiver c'est bien gentil mais ça reste un loisir ultra-minoritaire. On ne peut pas baser le calendrier scolaire là-dessus. Pour améliorer leur fréquentation, les stations peuvent viser un public européen.

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Marlou.Bassboost le Jeu 11 Juil 2013 - 6:25

ça me choque de lire que les professionnels du tourisme aient leur mot à dire.
Qui va aux sports d'hiver? les plus aisés.
quand on lit que plus d'un français sur deux ne part pas en vacances cet été , ça veut dire que les gens n'ont pas les moyens de partir.
Alors les phrases du style " les vacances d'hiver c'est fait pour aller au ski", ça me choque vu les prix exorbitants de ces sports ( et moi même je râle de ne pouvoir offrir cela à mes enfants... )
En ce qui concerne les élèves absents pour cause de vacances sur le temps scolaire, on ne peut pas vraiment jeter la pierre aux parents. On ne peut que le déplorer, mais c'est essentiellement du au coût des vacances hors période scolaire. C’est une aberration quand vous voyez les tarifs des locations qui vont du simple au double...



_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Volubilys le Jeu 11 Juil 2013 - 7:49

@Dinaaa a écrit:
@Volubilys a écrit:

Libre à toi Ilaima de considérer que ta classe est une garderie pour élèves qui n'ont rien de mieux à faire, mais je crois encore un peu à la mission d'instruction et d'éducation de l'école.

Shocked 

Je partage globalement ton avis, mais ta conclusion me choque.
On peut parler et échanger en restant courtois et sans dénigrer l'autre, non ?

Moi c'est lire un enseignant écrire que du moment qu'on lui fout la paix dans sa classe et qu'on lui laisse ses vacances d'été, tout va bien, ce n'est pas grave que les élèves soient absent, que l'école se plie aux volontés des marchands et à l'emploi du temps des loisirs de certaine famille ; ça, moi, ça me choque.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par llaima le Jeu 11 Juil 2013 - 8:39

@Volubilys a écrit:
@Dinaaa a écrit:
@Volubilys a écrit:

Libre à toi Ilaima de considérer que ta classe est une garderie pour élèves qui n'ont rien de mieux à faire, mais je crois encore un peu à la mission d'instruction et d'éducation de l'école.

Shocked 

Je partage globalement ton avis, mais ta conclusion me choque.
On peut parler et échanger en restant courtois et sans dénigrer l'autre, non ?

Moi c'est lire un enseignant écrire que du moment qu'on lui fout la paix dans sa classe et qu'on lui laisse ses vacances d'été, tout va bien, ce n'est pas grave que les élèves soient absent, que l'école se plie aux volontés des marchands et à l'emploi du temps des loisirs de certaine famille ; ça, moi, ça me choque.

Pourquoi ça ta choque? Un élève absent(pour maladie ou pour vacances le résultat est le même) ne provoque pas de perturbation du déroulement du cours! Ce n'est pas une provocation de le dire, ça n'a rien à voir avec le débat école garderie/ instruction. Justement j'estime que mon rôle c'est d'enseigner et pas de faire du flicage de l'absentéisme! Franchement même si c'est de l'auto-jugement je pense que ma classe est tout le contraire d'une garderie, j'y fais un enseignement très transmissif et directif loin de la caricature d'enseignement qu'on essaye de nous imposer avec les démarches d'investigation et autres situations problèmes.
Alors je défends une organisation du calendrier scolaire qui prenne en compte la réalité sociale et culturelle du pays (sinon sur quels critères organiser l'année scolaire, le calendrier religieux? la pseudoscience de la chronobiologie?) et je n'embête pas les élèves pour des raisons d'absences du moment qu'ils ne perturbent pas mon cours et qu'ils sont assez grand pour rattraper s'ils ont manqué quelque-chose mais ça ne fait pas de moi un enseignant qui n'enseigne plus!

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par atrium le Jeu 11 Juil 2013 - 8:53

Le problème Llaima, c'est que dans le secondaire vous avez des personnels non-enseignants chargés de s'assurer du respect de l'obligation scolaire au quotidien. En primaire,ce n'est pas le cas et rares sont les élèves capables de rattraper tous seuls.
Sur la réalité sociale et culturelle des vacances au sport d'hiver, bah, c'est celle d'une toute petite minorité privilégiée et d'un secteur économique qui ne vit pas exclusivement d'une clientèle nationale. Pourquoi leurs intérêts devraient ils prévaloir sur celui des enfants livrés à eux-mêmes pendant les congés avec des conséquences désastreuses pour certains, toujours les mêmes?
On peut juger une société à la manière dont elle traite les plus faibles, du moins c'est ce que mes parents m'ont appris...

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Volubilys le Jeu 11 Juil 2013 - 9:29

Je suis dans le primaire, ma vision de mon métier et mon métier en lui-même ne sont pas les mêmes que ceux du secondaire.
J'ai en charge les apprentissages de TOUS mes élèves, même de  Zébulon, Fifi Brindacier et autres casse-pied de service qui n'en ont rien à carrer de l'école et mettent la zone; même de Petit Kévin qui a eu des bronchites à répétition et a manqué plusieurs semaines de classe en hiver, ou de Kylian qui est allé au bled pendant un mois pendant la période scolaire.
Mes élèves ont de 2 à 12 ans et ne rattraperont pas par eux-même la classe manquée. S'ils manquent, ce n'est pas "tant pis pour eux, ils n'avaient qu'à être là et à bosser".

L'école primaire est pour TOUS les élèves, et pas seulement pour ceux qui sont là tout le temps et qui sont sages et motivés, en adaptant le temps scolaire pour que Jean-Charles puissent passer deux semaines au ski tous les hivers et Marie-Odile passe deux mois à l'île de Ré (ou en Angleterre, ou...) tous les étés.
Je dois veiller aux apprentissages de Zébulon, Fifi, Kévin, Kylian... même si ce sont des emm*rdeurs notoires qui passent leurs vacances d'hiver devant la TV ou à traîner dehors car aller au ski représente plusieurs mois de salaire pour leurs parents et qui iront une semaine au camping cet été à Palavas-les-flots et zoneront pendant tout le reste des vacances.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par doubledecker le Jeu 11 Juil 2013 - 9:34

@Volubilys a écrit:Je suis dans le primaire, ma vision de mon métier et mon métier en lui-même ne sont pas les mêmes que ceux du secondaire.
J'ai en charge les apprentissages de TOUS mes élèves, même de  Zébulon, Fifi Brindacier et autres casse-pied de service qui n'en ont rien à carrer de l'école et mettent la zone; même de Petit Kévin qui a eu des bronchites à répétition et a manqué plusieurs semaines de classe en hiver, ou de Kylian qui est allé au bled pendant un mois pendant la période scolaire. (...)

désolée du hors-sujet mais là je ne comprends pas : je bosse dans le secondaire et cependant moi aussi j'ai en charge l'apprentissage de TOUS mes élèves comme le souligne Volubilys...je ne vois pas où est la différence pointée au début du message heu heu heu

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par doublecasquette le Jeu 11 Juil 2013 - 9:56

marlène.N a écrit:ça me choque de lire que les professionnels du tourisme aient leur mot à dire.
Qui va aux sports d'hiver? les plus aisés.
quand on lit que plus d'un français sur deux ne part pas en vacances cet été , ça veut dire que les gens n'ont pas les moyens de partir.
Alors les phrases du style " les vacances d'hiver c'est fait pour aller au ski", ça me choque vu les prix exorbitants de ces sports ( et moi même je râle de ne pouvoir offrir cela à mes enfants... )
En ce qui concerne les élèves absents pour cause de vacances sur le temps scolaire, on ne peut pas vraiment jeter la pierre aux parents. On ne peut que le déplorer, mais c'est essentiellement du au coût des vacances hors période scolaire. C’est une aberration quand vous voyez les tarifs des locations qui vont du simple au double...



Sans parler des centres de loisirs type Eurodisney qui font des prix cassés hors périodes scolaires et des services concernés qui ne font aucune pression sur les familles qui font manquer leurs enfants sans autre raison valable que le "c'est moins cher"...

Vieux souvenir. Quand j'étais enfant, j'ai eu une longue convalescence suite à une opération de l'appendicite. Quand, en fin de convalescence, l'un ou l'autre de mes parents m'emmenait en ville (Paris) pour me distraire un peu, il n'était pas rare que nous soyons arrêtés par un agent de police qui nous demandait alors pourquoi je n'étais pas en classe. Même chose dans les cinémas, les magasins, le métro, l'autobus, de la part des commerçants, des contrôleurs,... Je suppose que s'ils ne l'avaient pas fait et qu'il y avait eu un contrôle, ils auraient eu des ennuis.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Volubilys le Jeu 11 Juil 2013 - 9:58

@doubledecker a écrit:

désolée du hors-sujet mais là je ne comprends pas : je bosse dans le secondaire et cependant moi aussi j'ai en charge l'apprentissage de TOUS mes élèves comme le souligne Volubilys...je ne vois pas où est la différence pointée au début du message heu heu heu
Il faut lire les messages d'Ilaima, par exemple :
Ilaima a écrit:je n'embête pas les élèves pour des raisons d'absences du moment qu'ils ne perturbent pas mon cours et qu'ils sont assez grand pour rattraper s'ils ont manqué quelque-chose
@llaima a écrit:Si c'est demander la lune le simple fait qu'il faut mieux pour les stations de faible altitude d'avoir les vacances de ski pas trop tard pour des raisons d'enneigement... En quoi ça nous gène nous les enseignants? De même que l'absentéisme des élèves pour des motifs personnels? Tant que ça ne remet pas en cause la scolarité franchement c'est se prendre la tête pour rien. L'école n'est pas un temple même laïque mais un service public alors tant que les élèves viennent pas mettre de bazar dans ma classe et qu'on me laisse des vacances raisonnables je laisse couler...Vous devriez en faire autant!

Et on devrait tous, par contre défendre nos congés d'été menacés par Peillon et son gouvernement de pseudo-socialistes

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par doubledecker le Jeu 11 Juil 2013 - 10:15

@Volubilys a écrit:
@doubledecker a écrit:

désolée du hors-sujet mais là je ne comprends pas : je bosse dans le secondaire et cependant moi aussi j'ai en charge l'apprentissage de TOUS mes élèves comme le souligne Volubilys...je ne vois pas où est la différence pointée au début du message heu heu heu
Il faut lire les messages d'Ilaima, par exemple (...)

je les ai lus. Avant d'écire mon message précédent. Mais même en les relisant une seconde fois je ne vois pas la différence entre un prof du primaire et un du secondaire.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par grandesvacances le Jeu 11 Juil 2013 - 10:16

@llaima a écrit:

Pourquoi ça ta choque? Un élève absent(pour maladie ou pour vacances le résultat est le même) ne provoque pas de perturbation du déroulement du cours! Ce n'est pas une provocation de le dire, ça n'a rien à voir avec le débat école garderie/ instruction. Justement j'estime que mon rôle c'est d'enseigner et pas de faire du flicage de l'absentéisme!

D'accord là-dessus : les parents qui veulent s'offrir un séjour en famille à Punta Cana à prix cassés ne doivent pas venir se plaindre que Monchérimoncoeur a manqué tel cours ou tel contrôle, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre !
Pour ma part je me contentais de mettre de côté les documents distribués, comme pour n'importe quelle absence, et de rester à la disposition des parents pour un éventuel rendez-vous.

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par llaima le Jeu 11 Juil 2013 - 12:29

@atrium a écrit: Pourquoi leurs intérêts devraient ils prévaloir sur celui des enfants livrés à eux-mêmes pendant les congés avec des conséquences désastreuses pour certains, toujours les mêmes?
On peut juger une société à la manière dont elle traite les plus faibles, du moins c'est ce que mes parents m'ont appris...

Et c'est moi qu'on accuse de vouloir faire garderie ??!!!!! C'est justement l'argument de Peillon et Cie pour raccourcir les vacances : ne pas laisser les enfants à l'abandon ; mais enfin le rôle de l'école n'est pas de garder les enfants pendant que les parents travaillent ou font je ne sais quoi! L'école est là pour instruire les enfants qui sont jeunes et qui ne peuvent pas travailler toute l'année : c'est pour cela qu'on laisse des plages importantes de vacances, on n'est pas à l'usine.

C'est à cause de cette vision qu'on raccourcit les congés et qu'on va finir baby-sitter. Après je suis conscient du problème des gamins laissés à l'abandon par des parents qui n'auraient jamais dû avoir d'enfants, mais qui sont là quand même. Pour cela il faudrait des structures pour les acceuillir : centres de loisirs gratuits etc. Et surtout il faudrait abandonner la politique nataliste de la France qui incite les gens à faire des gosses alors que la société est incapable de prendre en charge le fardeau de ces enfants délaissés. Ca fait 60 ans que la contraception existe et on est toujours à ce point là c'est triste mais c'est pas une raison de vouloir rogner les vacances et de transformer notre métier.

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par carolette le Jeu 11 Juil 2013 - 12:43

@llaima a écrit:
Et surtout il faudrait abandonner la politique nataliste de la France qui incite les gens à faire des gosses alors que la société est incapable de prendre en charge le fardeau de ces enfants délaissés. Ca fait 60 ans que la contraception existe et on est toujours à ce point là c'est triste mais c'est pas une raison de vouloir rogner les vacances et de transformer notre métier.

affraid 
Qui va juger, et sur quels critères, ceux qui sont aptes à être parents ?
Le "fardeau des enfants délaissés" : de certains les parents s'occupent peu, certes, mais d'autres ont moins de chance que les autres en naissant dans des familles moins fortunées (et je ne parle pas que de l'argent, là), mais sont-ils délaissés pour autant ? Certains élèvent leur enfants avec des critères qui ne sont pas forcément les nôtres, c'est sûr... Mais ceux qui peinent à l'école ne sont pas tous issus de familles nombreuses je pense.

Que l'on réfléchisse à la place de l'enfant dans la société, à l'articulation des temps de travail des parents et des temps de classe, de garde des enfants, me paraît essentiel, et on en est bien loin malheureusement.
De là à évoquer des politiques natalistes et à parler de contraception, je trouve le raccourci un brin rapide.


carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par atrium le Jeu 11 Juil 2013 - 12:44

@llaima a écrit:
@atrium a écrit: Pourquoi leurs intérêts devraient ils prévaloir sur celui des enfants livrés à eux-mêmes pendant les congés avec des conséquences désastreuses pour certains, toujours les mêmes?
On peut juger une société à la manière dont elle traite les plus faibles, du moins c'est ce que mes parents m'ont appris...

Et c'est moi qu'on accuse de vouloir faire garderie ??!!!!! C'est justement l'argument de Peillon et Cie pour raccourcir les vacances : ne pas laisser les enfants à l'abandon ;  mais enfin le rôle de l'école n'est pas de garder les enfants pendant que les parents travaillent ou font je ne sais quoi! L'école est là pour instruire les enfants qui sont jeunes et qui ne peuvent pas travailler toute l'année : c'est pour cela qu'on laisse des plages importantes de vacances, on n'est pas à l'usine.

C'est à cause de cette vision qu'on raccourcit les congés et qu'on va finir baby-sitter. Après je suis conscient du problème des gamins laissés à l'abandon par des parents qui n'auraient jamais dû avoir d'enfants, mais qui sont là quand même. Pour cela il faudrait des structures pour les acceuillir : centres de loisirs gratuits etc. Et surtout il faudrait abandonner la politique nataliste de la France qui incite les gens à faire des gosses alors que la société est incapable de prendre en charge le fardeau de ces enfants délaissés. Ca fait 60 ans que la contraception existe et on est toujours à ce point là c'est triste mais c'est pas une raison de vouloir rogner les vacances et de transformer notre métier.

Faut se calmer. Je parlais (mais c'était peut-être mal formulé) des ruptures dans la continuité des apprentissage, nuisibles particulièrement aux plus jeunes et aux plus faibles. Rien à voir avec la garderie donc.

Quant aux arguments, chaque corporation va vous présenter son calendrier scolaire idéal en fonction de ses intérêts. Encore une fois, pourquoi les skieurs et les professionnels de la montagne devraient-ils être écoutés et pas les outremers exilés en métropole ou les franco-maghrébins qui veulent garder le lien avec leur pays d'origine?

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par maikreeeesse le Jeu 11 Juil 2013 - 13:08

@grandesvacances a écrit:
@llaima a écrit:

Pourquoi ça ta choque? Un élève absent(pour maladie ou pour vacances le résultat est le même) ne provoque pas de perturbation du déroulement du cours! Ce n'est pas une provocation de le dire, ça n'a rien à voir avec le débat école garderie/ instruction. Justement j'estime que mon rôle c'est d'enseigner et pas de faire du flicage de l'absentéisme!

D'accord là-dessus : les parents qui veulent s'offrir un séjour en famille à Punta Cana à prix cassés ne doivent pas venir se plaindre que Monchérimoncoeur a manqué tel cours ou tel contrôle, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre !
Pour ma part je me contentais de mettre de côté les documents distribués, comme pour n'importe quelle absence, et de rester à la disposition des parents pour un éventuel rendez-vous.

 Oui, mais moi je ne peux pas juste laisser à disposition les documents distribués et c'est bien le problème. Que l'enfant soit malade ou parte avec ses parents jamais je ne lui ferais payer son absence, mais comme j'ai un minimum de progression dans ce que j'enseigne (oui même chez les maternelles), et que je m'appuie sur toutes les experiences vécues ensemble: sortie, anniversaire, motricité, celui qui a manqué un événement peut être pénaliser. Je dois fournir un gros effort pour que cela ne soit pas le cas. Et comme je l'ai dit préalablement, de temps en temps oui, je le fais, mais quand cela se reproduit une dizaine fois, cela m'énerve.

maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par frederiik le Jeu 11 Juil 2013 - 13:15

@carolette a écrit:
@llaima a écrit:
Et surtout il faudrait abandonner la politique nataliste de la France qui incite les gens à faire des gosses alors que la société est incapable de prendre en charge le fardeau de ces enfants délaissés. Ca fait 60 ans que la contraception existe et on est toujours à ce point là c'est triste mais c'est pas une raison de vouloir rogner les vacances et de transformer notre métier.

affraid 
Qui va juger, et sur quels critères, ceux qui sont aptes à être parents ?
Le "fardeau des enfants délaissés" : de certains les parents s'occupent peu, certes, mais d'autres ont moins de chance que les autres en naissant dans des familles moins fortunées (et je ne parle pas que de l'argent, là), mais sont-ils délaissés pour autant ? Certains élèvent leur enfants avec des critères qui ne sont pas forcément les nôtres, c'est sûr... Mais ceux qui peinent à l'école ne sont pas tous issus de familles nombreuses je pense.

Que l'on réfléchisse à la place de l'enfant dans la société, à l'articulation des temps de travail des parents et des temps de classe, de garde des enfants, me paraît essentiel, et on en est bien loin malheureusement.
De là à évoquer des politiques natalistes et à parler de contraception, je trouve le raccourci un brin rapide.


+1000

frederiik
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par llaima le Jeu 11 Juil 2013 - 14:09

@carolette a écrit:
@llaima a écrit:
Et surtout il faudrait abandonner la politique nataliste de la France qui incite les gens à faire des gosses alors que la société est incapable de prendre en charge le fardeau de ces enfants délaissés. Ca fait 60 ans que la contraception existe et on est toujours à ce point là c'est triste mais c'est pas une raison de vouloir rogner les vacances et de transformer notre métier.

affraid 
Qui va juger, et sur quels critères, ceux qui sont aptes à être parents ?
Le "fardeau des enfants délaissés" : de certains les parents s'occupent peu, certes, mais d'autres ont moins de chance que les autres en naissant dans des familles moins fortunées (et je ne parle pas que de l'argent, là), mais sont-ils délaissés pour autant ? Certains élèvent leur enfants avec des critères qui ne sont pas forcément les nôtres, c'est sûr... Mais ceux qui peinent à l'école ne sont pas tous issus de familles nombreuses je pense.

Que l'on réfléchisse à la place de l'enfant dans la société, à l'articulation des temps de travail des parents et des temps de classe, de garde des enfants, me paraît essentiel, et on en est bien loin malheureusement.
De là à évoquer des politiques natalistes et à parler de contraception, je trouve le raccourci un brin rapide.


Et que l'on réfléchisse aussi à la politique familiale catastrophique de la France!

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par Volubilys le Jeu 11 Juil 2013 - 15:15

On ne devrait autoriser que les gens riches à avoir des enfants, ceux qui ont les moyens d'aller au ski tous les hivers  et obliger l'un des parents à ne pas travailler et à rester  à la maison pour s'occuper des enfants, je propose la femme, après tout l'enfant sort de son utérus.
Et les autres gens? ceux qui n'ont pas les moyens de payer une gouvernante ou de n'avoir qu'un salaire? et encore moins les moyens d'aller au ski, vu que la contraception ne suffit pas, je propose la stérilisation.
Mais que fait-on des familles monoparentale? bha on leur retire leurs enfants vu que cette mère ou ce père indigne ne peut se consacrer 24h sur 24h à élever sa progéniture et l'emmener au ski et on confie ces enfants à des gens bien qui ont les moyens d'élever un enfant comme il faut en lui payant des vacances au ski...

Quoi? j'ai l'humour très noir et de mauvais goût aujourd'hui?

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.

Volubilys
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par atrium le Jeu 11 Juil 2013 - 15:37

Et ne parlons pas des irresponsables qui ont des horaires décalés (soirs, nuits, matin de bonne heure) ou des cas sociaux qui élèvent seuls 3 enfants avec un salaire de PE...

_________________
It's okay to be a responsible member of society if only you know what you're going to be held responsible for.

John Brunner, The Jagged Orbit

atrium
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les stations de ski râlent contre les futures dates de vacances

Message par llaima le Jeu 11 Juil 2013 - 18:39

@Volubilys a écrit:On ne devrait autoriser que les gens riches à avoir des enfants, ceux qui ont les moyens d'aller au ski tous les hivers  et obliger l'un des parents à ne pas travailler et à rester  à la maison pour s'occuper des enfants, je propose la femme, après tout l'enfant sort de son utérus.
Et les autres gens? ceux qui n'ont pas les moyens de payer une gouvernante ou de n'avoir qu'un salaire? et encore moins les moyens d'aller au ski, vu que la contraception ne suffit pas, je propose la stérilisation.
Mais que fait-on des familles monoparentale? bha on leur retire leurs enfants vu que cette mère ou ce père indigne ne peut se consacrer 24h sur 24h à élever sa progéniture et l'emmener au ski et on confie ces enfants à des gens bien qui ont les moyens d'élever un enfant comme il faut en lui payant des vacances au ski...

Quoi? j'ai l'humour très noir et de mauvais goût aujourd'hui?

En effet c'est une vision assez caricaturale du contrôle des naissances et du planning familiale... Je savais que la France était très nataliste du FN à la gauche mais à ce point quand même. En plus cette vision élitiste des sports d'hiver... c'est sûr si on applique les nouveaux calendriers mettant en péril l'équilibre économique de beaucoup de petites stations il ne restera que les grandes, déjà très chère car toute l'Europe y vient skier, alors à ce moment là le ski sera devenu aristocratique

llaima
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum