Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par Daphné le Sam 13 Juil 2013 - 15:20

@Pili a écrit:Prévenir qu'on prend un temps partiel n'est pas forcement possible ...notamment quand on change d'académie !

Je savais que j'allais reprendre apres mon congé parental à temps partiel, mais je suis entrante dans l'academie, pas d'etablissement de rattachement , toujours inconnue dans la base du rectorat au mois de juin ( no comment ....)
J'apprends seulement fin juin où je suis affectée, c'est seulement à ce moment que je peux faire part de mon temps partiel de droit ....

Désolée pour le chef d'etablissement, les collègues mais je ne pouvais faire autrement !

Il y a des cas qui ne dépendent pas forcement de nous ....
 
En effet les entrants dans une académie peuvent faire leur demande de TP après la phase intra du mouvement, ils ne peuvent pas la faire avant.
Mais eux et eux seuls, ce qui ne fait pas de ce dispositif une généralité.
Cela limite les cas à gérer in extremis, les autres ayant fait leur demande en janvier, ce qui permet d'anticiper la gestion des services : postes à CS, TZR à nommer pour compléter, BMP etc........

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par Pili le Sam 13 Juil 2013 - 15:49

Cripure a écrit:
@petit karibou a écrit:
Cripure a écrit:
C'est une mentalité d'ado qui fait sa crise, ça. On n'est pas tout seul et avoir un droit ne signifie pas qu'on puisse s'arroger le droit de cracher sur la gueule des autres. Premier point.
Second point, à partir du moment où quelqu'un a un avis à donner, il est présomptueux de parier sur un avis systématiquement favorable.
Et maintenant, estô to mellon Rolling Eyes

1) Je pensais qu'on pouvait avoir des avis divergeants sans en arriver à l'invective gratuite.
L'invective, c'est de ne pas lire ce qu'écrivent les gens, mais de leur prêter ce qu'on veut bien compendre.

J'ajoute qu'avec des je m'en foutistes comme ce topic semble en être rempli, il ne fait pas s'étonner ensuite des "je râle", "j'hallucine" etc. sur le thème "mon dieu, mais mes collègues semblent ne pas pouvoir me supporter, comment se fait-ce ?". Bé oui, quand on pourrit la situation des autres parce qu'on s'aperçoit trop tard qu'on n'a pas fait valoir ses droits et que lesdits droits vont obliger à des contorsions engageant la vie des autres, les autres, ils en ont marre. C'est avec des situations comme celle-ci qu'on en arrive aux raccourcis malheureux sur les problèmes qu'entraîne la féminisation d'un métier.

Dans le genre "je ne sais pas lire" Cripure, vous vous défendez pas mal aussi ...il y a des cas, des situations pour lesquelles on ne peut anticiper, je le dis et je le répète .
Maintenant je suis d'accord avec vous pour râler contre ceux qui n'ont pas respecté les délais

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par ee le Sam 13 Juil 2013 - 16:09

Il y a aussi des collègues qui n'ont pas envie d'étaler leur vie privée, surtout quand elle est douloureuse, pour obtenir un "droit" et préfèrent, tant que c'est possible, demander et obtenir un temps partiel ou une dispo pour "convenances personnelles".
Il y a aussi le fait qu'une administration qui ne méprise pas ses agents doit appliquer des règles générales équitables, mais permettre des dérogations ou souplesses en fonction des situations personnelles - ça parait l'évidence. Des délais de plus de 6 mois, pour des décisions qui sont lourdes financièrement (mi-temps, dispo...), alors qu'on peut espérer des évolutions de sa situation dans ce laps de temps, c'est un peu raide!


ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par petit karibou le Sam 13 Juil 2013 - 18:51

groyer a écrit: Enfin, je rejoints Gryphe, les personnels de direction ne sont pas là uniquement pour satisfaire les doléances des profs (surtout quand elles ne respectent pas les délais de rigueur ), ils ont accessoirement un établissement scolaire à faire tourner.

Je suis d'accord avec toi Groyer concernant les personnels de direction. Pendant des années je suis restée jusqu'à la fin des permanence pour aider à la mise en place de la rentrée (à l'époque où certains n'étaient pas à l'aise avec l'informatique et avaient besoin d'un coup de main).

Cependant, dans le cas précis, il semble que ce soit précisement le cde qui a choisi de ne pas appliquer les règles pendant 10 ans et qui subitement change d'avis. Alors oui, comme cela a été dit par d'autres, nul n'est censé ignorer la loi... sauf que généralement ceux qui en ont le plus besoin du fait de leur situation délicate l'ignorent la loi, par manque de temps et parce qu'il font confiance à leur hierarchie pour ce genre de problème. Visiblement vif argent n'aurait pas du... C'est cela qui me choque ici.
J'aurai réagit tout autrement pour quelqu'un qui s'en fout et qui arrive la bouche en coeur en disant "oups, je suis étourdie, j'ai oublié de faire ma demande de TP, et maintenant on me la refuse, c'est pas normal". Et dans ce cas effectivement l'argument de "t'es bien gentille ma cocotte mais t'es pas toute seule dans le bahut "se tient. Mais là ce n'est pas du tout comme ça que je comprends la situation.

Le respect c'est à double sens.

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par Dalva le Sam 13 Juil 2013 - 19:02

@ee a écrit:Il y a aussi des collègues qui n'ont pas envie d'étaler leur vie privée, surtout quand elle est douloureuse, pour obtenir un "droit" et préfèrent, tant que c'est possible, demander et obtenir un temps partiel ou une dispo pour "convenances personnelles".

Je trouve cette raison aussi déplacée que ridicule. Encore une fois, un droit ne s'use que si on ne s'en sert pas. Cette formule a peut-être l'air banale et éculée, mais elle se vérifie. Demander à bénéficier d'un droit en raison d'une situation personnelle difficile ne revient pas à "étaler sa vie privée" sur la place publique. Il faut seulement la faire connaître à qui de droit, en toute confidentialité. Ce qu'on en dit n'a pas à revenir en salle des profs ni ailleurs.
Se prévaloir de cette sorte d'héroïsme sacrificiel ("Je ne demande pas ce qui pourrait m'aider, je souffre en silence (et accessoirement je fulmine si on ne m'accorde pas juste pour mes beaux yeux ce qu'on m'aurait accordé immédiatement si j'avais fait part de ma situation).") ne conduit qu'à une chose : faire regarder ceux qui ont l'outrecuidance de faire valoir leurs droits en raison de difficultés personnelles (santé ou autre) comme des plaintifs, des gêneurs à la limite, des sans courage.

Quand on pense au mal qu'ont certains collègues pour obtenir des emplois du temps décents tout en étant à temps partiel pour s'occuper des leurs enfants ayant des Syndromes tous plus graves les uns que les autres, alors qu'ils ont droit à des emplois du temps aménagés mais que les CdE rechignent parfois à les respecter ! Je suis dégoûtée de lire de telles choses.
Ce n'est pas une attaque contre toi, ee, mais bien contre les personnes qui, sous prétexte de "vie privée" dont on n'a que faire de toute façon, compliquent la vie de tout le monde, y compris celle de ceux qui sont dans le même cas qu'elles.

A ce compte-là, moi aussi je pourrais demander un temps partiel pour convenance personnelle, pour me remettre au piano plus efficacement ou faire des virées à la ville. En quoi ma demande pourra-t-elle être différenciée de celle d'une personne demandant un temps partiel pour convenance personnelle pour s'occuper mieux de son enfant souffrant de la maladie de l'ange ?

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par ee le Sam 13 Juil 2013 - 23:58

Dalva, sur le principe, nous sommes d'accord : un droit ne s'use que si l'on ne s'en sert pas, et quand droit il y a, le mieux est de s'y référer.

Mais dans la pratique, je comprends fort bien que des collègues puissent ne pas souhaiter "officialiser" des situations douloureuses - surtout celles qui ne sont pas figées, qui sont susceptibles d'empirer ou de s'améliorer. Il y a parfois une part de superstition, ou de la pudeur, une culpabilité à "utiliser" la maladie pour gagner un mieux être professionnel, la difficulté à réduire à un dossier administratif quelque chose de complexe et lourd...
Une administration humaine (notamment à l'échelon local d'un CDE) peut tenir compte de ce qu'elle sait sans que cela soit officiel et faciliter le temps partiel pour "convenances personnelles" d'un-e collègue qui pourrait bénéficier d'un TP de droit en en faisant la démarche.

ee
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par Dalva le Dim 14 Juil 2013 - 0:21

Le problème étant que ce n'est pas le CdE qui décide : il ne fait que donner un avis favorable ou pas.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par dandelion le Dim 14 Juil 2013 - 0:45

@Dalva a écrit:Le problème étant que ce n'est pas le CdE qui décide : il ne fait que donner un avis favorable ou pas.
Ce que je trouve très étrange, c'est qu'il y ait eu une demande tout court, puisque les délais sont dépassés (en somme, le CDE ne peut être favorable à une demande faite hors délai de toute façon). D'autre part, le CDE doit motiver son refus de façon circonstanciée (j'ai vu au moins une circulaire qui conseillait un entretien pour expliquer les difficultés à l'agent et chercher un accord). Il faudrait consulter la circulaire rectorale pour avoir plus de précisions sur les pratiques dans ton académie et il aurait sans doute fallu en rediscuter avec ton CDE afin de trouver une éventuelle solution ensemble, mais souvent les établissements sont fermés à compter du 14 juillet. De toute façon, si tu fais les démarches pour un temps partiel de droit, il faut aussi en discuter avec ton CDE, car ton temps partiel commencera avec du retard sur l'année scolaire.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par User5899 le Mar 16 Juil 2013 - 2:50

@Pili a écrit:
Cripure a écrit:
@petit karibou a écrit:

1) Je pensais qu'on pouvait avoir des avis divergeants sans en arriver à l'invective gratuite.
L'invective, c'est de ne pas lire ce qu'écrivent les gens, mais de leur prêter ce qu'on veut bien compendre.

J'ajoute qu'avec des je m'en foutistes comme ce topic semble en être rempli, il ne fait pas s'étonner ensuite des "je râle", "j'hallucine" etc. sur le thème "mon dieu, mais mes collègues semblent ne pas pouvoir me supporter, comment se fait-ce ?". Bé oui, quand on pourrit la situation des autres parce qu'on s'aperçoit trop tard qu'on n'a pas fait valoir ses droits et que lesdits droits vont obliger à des contorsions engageant la vie des autres, les autres, ils en ont marre. C'est avec des situations comme celle-ci qu'on en arrive aux raccourcis malheureux sur les problèmes qu'entraîne la féminisation d'un métier.

Dans le genre "je ne sais pas lire" Cripure, vous vous défendez pas mal aussi ...
Ca m'étonnerait, et pour une raison simple : je n'ai répondu en première analyse qu'au post initial.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps partiel : Mon principal refuse ma demande de mi-temps pour m'occuper de mon enfant - que faire ?

Message par Pseudo le Mar 16 Juil 2013 - 8:42

De toute façon, il y aura quelqu'un d'enquiquiné dans l'histoire (alors autant que ça soit un autre Laughing ) . Soit vifargent en n'obtenant pas son temps partiel, soit un tzr ou autre. Enfin, c'est l'hypothèse de Cripure.
En fait, ça n'est pas si sûr. Quelqu'un peu avoir envie de faire des heures sup, ça peut filer du taf à un vacataire qui en a besoin, etc.... Bref, même le pire n'est jamais sûr.
Dans le doute de la situation des autres, je défendrais mon temps partiel, même si je suis hors délai, parce que si le chef les acceptait pendant 10 ans, que ou qui devais-je consulter pour savoir que ça n'était pas possible ? Doit-on vérifier en permanence que ce que fait le chef est bien dans les clous ? On va changer de métier alors !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum