Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Isis39 le Mar 16 Juil 2013 - 11:25

Des conseils de lecture : la collection Histoire de France de chez Belin est excellente.
http://www.editions-belin.com/ewb_pages/r/recherche-avancee.php?rech_go=1&collection=Histoire%20de%20France

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par cnaudin le Mar 16 Juil 2013 - 12:12

Je me permets de mettre le lien de la critique de quelques-uns des volumes de cette collection, qui est en passe de devenir un classique :

- http://www.histoire-pour-tous.fr/livres/182-beaux-livres/3777-la-france-avant-la-france-g-buehrer-thierry-c-meriaux.html

- http://www.histoire-pour-tous.fr/livres/182-beaux-livres/3864-les-rois-absolus-h-drevillon.html

Je conseille aussi les volumes sur la Guerre de Cent ans, sur les Capétiens et sur la France de François Ier.
Je n'ai pas décortiqué l'énorme volume sur les deux guerres mondiales, mais il a l'air passionnant (et utile).

Les volumes sur les "ateliers" sont également incontournables pour être à la page niveau recherche et historiographie.

Je conseille aussi, dans un tout autre style, mais un peu complémentaires des Belin, la collection des PUF, dirigée par Claude Gauvard :

- http://www.histoire-pour-tous.fr/livres/67-essais/4535-des-gaulois-aux-carolingiens-b-dumezil.html

- http://www.histoire-pour-tous.fr/livres/67-essais/4543-le-temps-des-capetiens-c-gauvard.html

Rapide et facile à lire.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)

cnaudin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Calipsa le Ven 19 Juil 2013 - 19:44

Le message initial a été supprimé par son auteur.


Dernière édition par Calipsa le Lun 26 Aoû 2013 - 6:40, édité 1 fois

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Charlot le Ven 19 Juil 2013 - 21:10

@Amalthee a écrit:
Tu devrais profiter des vacances en attendant de connaître ton établissement. On aura tout le temps de parler gestion de classe et lectures après.
J'adore lire et me documenter !! Je profite bien de mes vacances, même en lisant des infos sur la rentrée, au contraire Very Happy

Une petite réserve par rapport à ce que je lis de toi. Ne t'imagine pas que les élèves auront un gros niveau, on peut être vite être frappé entre le niveau de connaissances des élèves et ce qu'on t'a demandé durant le concours. Mes 3e ne connaissaient pas les fleuves français par exemple.

Mais ca n'empêche pas de te documenter Wink
Sinon, comme les camarades, je te conseille de feuillleter quelques manuels et établir une progression même si elle peut te paraître un peu abstraite. Enfin, l'essentiel est quand même de profiter des vacances Razz 

Charlot
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Al le Ven 19 Juil 2013 - 21:18

@kiwi a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@kiwi a écrit:

heu 
Les 3èmes seraient ravis de lire ça !

Tu m'étonnes! Tous les niveaux en fait seraient ravis d'apprendre qu'il n'y a plus de dates à apprendre par coeur... Rolling Eyes 

Ben en français, on a bien plus le droit de leur enseigner la conjugaison, l'orthographe et la grammaire Twisted Evil c'est un peu provocant ce que je dis mais j'assume, je discutais avec un stagiaire d'anglais qui me certifiait qu'ils avaient interdiction de faire des cours de langue cloisonnés (cours de langue tout court d'ailleurs !) et surtout plus d'apprentissage des verbes (le pire c'est que ce stagiaire y croyait, j'ai failli rendre mon déjeuner...) Depuis je n'ai plus aucune illusion...Evil or Very Mad 

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Artysia le Ven 19 Juil 2013 - 22:58

@Aletheia a écrit:
@kiwi a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
Les 3èmes seraient ravis de lire ça !

Tu m'étonnes! Tous les niveaux en fait seraient ravis d'apprendre qu'il n'y a plus de dates à apprendre par coeur... Rolling Eyes 

Ben en français, on a bien plus le droit de leur enseigner la conjugaison, l'orthographe et la grammaire Twisted Evil c'est un peu provocant ce que je dis mais j'assume, je discutais avec un stagiaire d'anglais qui me certifiait qu'ils avaient interdiction de faire des cours de langue cloisonnés (cours de langue tout court d'ailleurs !) et surtout plus d'apprentissage des verbes (le pire c'est que ce stagiaire y croyait, j'ai failli rendre mon déjeuner...) Depuis je n'ai plus aucune illusion...Evil or Very Mad 

En français on ne fait peut etre plus les séquences de la même manière mais la conjugaison, la grammaire etc restent il me semble.
En histoire on ne peut pas dire qu'on ne doit plus apprendre de dates par coeur… c'est même dans les programmes heu 

Sinon je suis d'accord avec mes collègues : REPOS ! Le marathon commence bientôt.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Invité le Ven 19 Juil 2013 - 22:59

Bon, il faut faire attention aux généralisations: on peut encore faire de la grammaire en LV évidemment, y compris faire apprendre les verbes irréguliers, mais l'apprentissage uniquement par liste ne marche pas bien, je trouve: les élèves sauront parfaitement réciter leur liste, mais ne réussissent pas ensuite à réutiliser tout cela dans leurs expressions écrites. Je trouve qu'ici, le saupoudrage n'est pas forcément idiot: leur faire apprendre les verbes à petite dose et par groupes de sons, par exemple, en allemand.
C'est un peu le sens des recommandations officielles qui se transforment souvent en affirmations péremptoires dans la bouche de certains formateurs, mais il faut se méfier de tout ce qui est trop péremptoire, dans ce métier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Ingeborg B. le Ven 19 Juil 2013 - 23:06

@Aletheia a écrit:
@boris vassiliev a écrit:
@Aletheia a écrit:Repose toi, prends des forces. Je crois que les élèves sont en attente de sens dans l'enseignement de l'H.G. A toi de savoir ce qui est vraiment important mais la même idéologie que pour le français a affaibli cette matière si j'ai bien compris (pas le droit de faire apprendre des dates par coeur aux élèves... ?). Bon courage ! Smile 

C'est plus compliqué que ça, mais effectivement le résultat est celui que tu décris : les élèves (et pas seulement...) ont de plus en plus de mal à comprendre le sens de ce qu'on doit leur enseigner (surtout de la manière dont on est censé leur enseigner...).

Ce sont mes élèves de 2nde qui m'ont avertie de cette "débâcle", ils étaient très frustrés cette année... ils en connaissaient parfois + sur les sujets abordés que ce qui avait été traité en cours (pourtant c'est pas des lumières Razz ), je crois qu'ils en ont marre des études de documents et qu'ils aimeraient bien un peu de fond, le regard original d'un Professeur sur sa matière... un parti pris, quoi.

Mes élèves m'ont dit que leur professeur de Français les dégoûtaient de la littérature.... Non... en fait, je ne les crois pas. Conclusion : je ne me permets pas de juger la discipline que je n'enseigne pas. Allez donc voir les programmes d'histoire-géographie, essayez de maîtriser quelques concepts qui demandent quelques années d'études et on en reparlera. Et, là, vous découvrirez que l'histoire ne se résume pas à une succession de dates.... Vous découvrirez aussi que le fondement de l'histoire est l'analyse de documents. Bref,c'est dingue le nombre de gens qui pensent mieux connaître l'histoire-géographie que ceux qui l'enseignent.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par boris vassiliev le Sam 20 Juil 2013 - 0:23

groyer a écrit:
@Aletheia a écrit:
@boris vassiliev a écrit:

C'est plus compliqué que ça, mais effectivement le résultat est celui que tu décris : les élèves (et pas seulement...) ont de plus en plus de mal à comprendre le sens de ce qu'on doit leur enseigner (surtout de la manière dont on est censé leur enseigner...).

Ce sont mes élèves de 2nde qui m'ont avertie de cette "débâcle", ils étaient très frustrés cette année... ils en connaissaient parfois + sur les sujets abordés que ce qui avait été traité en cours (pourtant c'est pas des lumières Razz ), je crois qu'ils en ont marre des études de documents et qu'ils aimeraient bien un peu de fond, le regard original d'un Professeur sur sa matière... un parti pris, quoi.

Mes élèves m'ont dit que leur professeur de Français les dégoûtaient de la littérature.... Non... en fait, je ne les crois pas. Conclusion : je ne me permets pas de juger la discipline que je n'enseigne pas. Allez donc voir les programmes d'histoire-géographie, essayez de maîtriser quelques concepts qui demandent quelques années d'études et on en reparlera.  Et, là, vous découvrirez que l'histoire ne se résume pas à une succession de dates....  Vous découvrirez aussi que le fondement de l'histoire est l'analyse de documents. Bref,c'est dingue le nombre de gens qui pensent mieux connaître l'histoire-géographie que ceux qui l'enseignent.

Bien entendu, mais le fait est que lorsque les "mises en activité" avec des questions sur documents se succèdent à chaque cours et font plus ou moins office de "trace écrite", comme on nous apprend à faire (ou du moins apprenait, de mon temps) à l'IUFM, les élèves ont bien du mal à s'y retrouver.

Je suis de plus en plus convaincu que les analyses de docs devraient venir la plupart du temps après une leçon bien structurée (et bien rédigée, pour pouvoir être apprise...) à base magistrale, où on explique clairement les notions, en s'appuyant sur des documents quand c'est utile. L'analyse de doc étant alors conçue comme un exercice de réutilisation des connaissances et en particulier des notions apprises, et non comme un moyen de "découvrir par soi-même" des connaissances (travail cependant utile et souhaitable pour comprendre une idéologie, un système, et donc à intégrer dans la leçon). "L'étude critique" du document devient alors possible grâce à la "comparaison" du document avec les connaissances.
C'est en fait la nouvelle épreuve "d'étude critique d'un ou deux documents" au bac qui me laisse à penser qu'on ne mériterait pas totalement le bûcher si on procédait de la sorte.Laughing

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Ibn Khaldoun le Sam 20 Juil 2013 - 5:35

Bonsoir, à quel moment on nous donne notre NUMEN et par quel moyen ?

Merci.

_________________
Qui pourrait, en France, parler de « race » ? Notre Midi a sa pinte de sang sarrasin, espagnol, andalou. [...] Tant d'« immigrés », depuis si longtemps, depuis notre Préhistoire jusqu'à l'histoire très récente, ont réussi à faire naufrage sans trop de bruit dans la masse française que l'on pourrait dire, en s'amusant, que tous les Français, si le regard se reporte aux siècles et aux millénaires qui ont précédé notre temps, sont fils d'immigrés. Très diverse, la France ne peut-elle courir le risque de le devenir, biologiquement, davantage encore ?
L'identité de la France - Fernand Braudel

Ibn Khaldoun
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Ingeborg B. le Sam 20 Juil 2013 - 8:54

@boris vassiliev a écrit:
groyer a écrit:
@Aletheia a écrit:

Ce sont mes élèves de 2nde qui m'ont avertie de cette "débâcle", ils étaient très frustrés cette année... ils en connaissaient parfois + sur les sujets abordés que ce qui avait été traité en cours (pourtant c'est pas des lumières Razz ), je crois qu'ils en ont marre des études de documents et qu'ils aimeraient bien un peu de fond, le regard original d'un Professeur sur sa matière... un parti pris, quoi.

Mes élèves m'ont dit que leur professeur de Français les dégoûtaient de la littérature.... Non... en fait, je ne les crois pas. Conclusion : je ne me permets pas de juger la discipline que je n'enseigne pas. Allez donc voir les programmes d'histoire-géographie, essayez de maîtriser quelques concepts qui demandent quelques années d'études et on en reparlera.  Et, là, vous découvrirez que l'histoire ne se résume pas à une succession de dates....  Vous découvrirez aussi que le fondement de l'histoire est l'analyse de documents. Bref,c'est dingue le nombre de gens qui pensent mieux connaître l'histoire-géographie que ceux qui l'enseignent.


Bien entendu, mais le fait est que lorsque les "mises en activité" avec des questions sur documents se succèdent à chaque cours et font plus ou moins office de "trace écrite", comme on nous apprend à faire (ou du moins apprenait, de mon temps) à l'IUFM, les élèves ont bien du mal à s'y retrouver.

Je suis de plus en plus convaincu que les analyses de docs devraient venir la plupart du temps après une leçon bien structurée (et bien rédigée, pour pouvoir être apprise...) à base magistrale, où on explique clairement les notions, en s'appuyant sur des documents quand c'est utile. L'analyse de doc étant alors conçue comme un exercice de réutilisation des connaissances et en particulier des notions apprises, et non comme un moyen de "découvrir par soi-même" des connaissances (travail cependant utile et souhaitable pour comprendre une idéologie, un système, et donc à intégrer dans la leçon). "L'étude critique" du document devient alors possible grâce à la "comparaison" du document avec les connaissances.
C'est en fait la nouvelle épreuve "d'étude critique d'un ou deux documents" au bac qui me laisse à penser qu'on ne mériterait pas totalement le bûcher si on procédait de la sorte.Laughing

Je répondais juste à une présentation caricaturale de notre enseignement fondée de plus sur les dires des élèvee. Pour le reste, on pourra en discuter sur le fil dédié à l'histoire-géographie.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par philann le Sam 20 Juil 2013 - 9:58

holderfar a écrit:Bon, il faut faire attention aux généralisations: on peut encore faire de la grammaire en LV
évidemment Mouais... le "évidemment" est à mon avis de trop!!!, y compris faire apprendre les verbes irréguliers, mais l'apprentissage uniquement par liste ne marche pas bien, je trouve: les élèves sauront parfaitement réciter leur liste, mais ne réussissent pas ensuite à réutiliser tout cela dans leurs expressions écrites. Je trouve qu'ici, le saupoudrage n'est pas forcément idiot: leur faire apprendre les verbes à petite dose et par groupes de sons, par exemple, en allemand.
C'est un peu le sens des recommandations officielles qui se transforment souvent en affirmations péremptoires dans la bouche de certains formateurs, mais il faut se méfier de tout ce qui est trop péremptoire, dans ce métier.

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Pandorafa le Sam 20 Juil 2013 - 10:28

Je te conseille de lire les programmes pour chaque classe, en regardant plus précisément les premiers chapitres pour les niveaux de 6è, 5è, 4è, 2nde et 1ère que tu es susceptible d'avoir. On confie rarement des classes à examens aux stagiaires.

Et quand tu connaîtras ton établissement, ça te permettra de savoir si tu es en collège ou lycée mais pas forcément quels niveaux tu auras, si l'établissement n'est pas encore ouvert.

Sinon, je te conseillerai de te renseigner sur tes droits en tant que fonctionnaire, c'est toujours utile Twisted Evil 

Prévois quelques jours fin août pour préparer tes premiers cours une fois que tu connaîtras tes niveaux (renseigne toi sur les manuels utilisés dès la réouverture du bahut, ou prévois des polys).; Ça te permettra de les montrer dès la pré-rentrée à ton tuteur.

Pandorafa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Al le Sam 20 Juil 2013 - 10:32

Ce ne sont pas mes propos qui ont été déformés, mais l'état d'esprit dans lesquels je les ai rédigés. Il s'agissait de donner pour conseil à un jeune prof de faire selon son sens, son coeur vis à vis de sa matière, sans écouter les injonctions (souvent contradictoires) des IPR, formateurs ex-IUFM, etc. C'est pour ça que j'ai couplé le français, l'HG, les langues... bien sûr qu'on DOIT continuer à enseigner ces matières avec passion et rigueur, mais on ne peut pas nier qu'on subit beaucoup d'attaques visant à dégrader la qualité de notre enseignement, en tout cas la grande majorité des interventions sur néo pointe ce fléau du doigt, et pour moi il est évident que ce ne sera qu'en unissant nos forces, au delà des matières, que nous aurons un poids, mais je vois que ma démarche n'est pas la bienvenue (pour Groyer notamment).
Inepties entendues pour ma matière :
- voir le fil sur les cours "creux" de 6e, ça résume tout
Comme ça a été dit, il faut une alliance entre le magistral, le par coeur et des exercices qui réactivent tout ça. Mais ce qu'on entend davantage, c'est la disgrâce de l'apprentissage des déclinaisons, conjugaisons, or sans rentrer dans les détails de l'enseignement de chaque matière qu'évidemment je ne peux pas connaitre, il est évident que tout cela formait l'esprit, apportait des capacités de mémorisation supérieures (la mémoire, ça s'entraine...), un sens de la structure et de la rigueur.
Et pour les sciences humaines, la question du sens est primordiale, comment nier que nous sommes menacés sur ce terrain là ?! et qu'il est peut-être plus important que jamais d'oser exister en tant que professeur qui a une "vision" de son enseignement, de sa matière ?
C'est tout ce que je voulais dire, les "dates" ce n'était qu'une sorte d'image pour englober tous ces savoirs indispensables.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Ingeborg B. le Sam 20 Juil 2013 - 11:29

@Aletheia a écrit:Ce ne sont pas mes propos qui ont été déformés, mais l'état d'esprit dans lesquels je les ai rédigés. Il s'agissait de donner pour conseil à un jeune prof de faire selon son sens, son coeur vis à vis de sa matière, sans écouter les injonctions (souvent contradictoires) des IPR, formateurs ex-IUFM, etc. C'est pour ça que j'ai couplé le français, l'HG, les langues... bien sûr qu'on DOIT continuer à enseigner ces matières avec passion et rigueur, mais on ne peut pas nier qu'on subit beaucoup d'attaques visant à dégrader la qualité de notre enseignement, en tout cas la grande majorité des interventions sur néo pointe ce fléau du doigt, et pour moi il est évident que ce ne sera qu'en unissant nos forces, au delà des matières, que nous aurons un poids, mais je vois que ma démarche n'est pas la bienvenue (pour Groyer notamment).
Inepties entendues pour ma matière :
- voir le fil sur les cours "creux" de 6e, ça résume tout
Comme ça a été dit, il faut une alliance entre le magistral, le par coeur et des exercices qui réactivent tout ça. Mais ce qu'on entend davantage, c'est la disgrâce de l'apprentissage des déclinaisons, conjugaisons, or sans rentrer dans les détails de l'enseignement de chaque matière qu'évidemment je ne peux pas connaitre, il est évident que tout cela formait l'esprit, apportait des capacités de mémorisation supérieures (la mémoire, ça s'entraine...), un sens de la structure et de la rigueur.
Et pour les sciences humaines, la question du sens est primordiale, comment nier que nous sommes menacés sur ce terrain là ?! et qu'il est peut-être plus important que jamais d'oser exister en tant que professeur qui a une "vision" de son enseignement, de sa matière ?
C'est tout ce que je voulais dire, les "dates" ce n'était qu'une sorte d'image pour englober tous ces savoirs indispensables.

Pardon ? Vous affirmez comme des vérités ce qui relève de votre opinion et votre ressenti. En vous lisant, j'ai l'impression que l'éducation nationale est pesque pire que le goulag. Il ne faudrait pas exagérer ! J'entame ma vingtiéme année d'enseignement, j'ai rencontré quelques fondus de méthodes farfelues. Je râle contre les programmes. Je ne suis pas une naïve mais, sincèrement, je n'ai jamais ressenti qu'on m'imposait telle ou telle méthode. Dans mon lycée, nous sommes 17 professeurs d'histoire-géographie et autant de manières d'enseigner différentes. Nous avons tout de même une certaine liberté.

Cela peut vous sembler étrange mais il existe des profs heureux et j'en fais partie. Peut être que j'ai la chance d'ensegner dans un bon lycée et de travailler avec des profs d'autres matières toujours prêts à échanger. Dans tous les cas, je préfère accueillir les jeunes collègues avec enthousiasme pour les aider positivement. Ensuite, cela permet de mobiliser son énergie pour les défendre en cas de problème.


Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Isis39 le Sam 20 Juil 2013 - 11:41

@Aletheia a écrit:
Et pour les sciences humaines, la question du sens est primordiale, comment nier que nous sommes menacés sur ce terrain là ?! et qu'il est peut-être plus important que jamais d'oser exister en tant que professeur qui a une "vision" de son enseignement, de sa matière ?
C'est tout ce que je voulais dire, les "dates" ce n'était qu'une sorte d'image pour englober tous ces savoirs indispensables.

Quelle est la menace pour les sciences humaines ?

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Invité le Sam 20 Juil 2013 - 17:35

@philann a écrit:
holderfar a écrit:Bon, il faut faire attention aux généralisations: on peut encore faire de la grammaire en LV
évidemment Mouais... le "évidemment" est à mon avis de trop!!!, y compris faire apprendre les verbes irréguliers, mais l'apprentissage uniquement par liste ne marche pas bien, je trouve: les élèves sauront parfaitement réciter leur liste, mais ne réussissent pas ensuite à réutiliser tout cela dans leurs expressions écrites. Je trouve qu'ici, le saupoudrage n'est pas forcément idiot: leur faire apprendre les verbes à petite dose et par groupes de sons, par exemple, en allemand.
C'est un peu le sens des recommandations officielles qui se transforment souvent en affirmations péremptoires dans la bouche de certains formateurs, mais il faut se méfier de tout ce qui est trop péremptoire, dans ce métier.
Si, si on peut, on ne l'enseigne plus de la même manière, par contre. Je voulais juste dire que ce n'était absolument pas interdit, même pas par les formateurs les plus butés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par philann le Sam 20 Juil 2013 - 17:38

je sais je pousse un peu!!!
Mais franchement...ils freinent quand même des quatre fers pour ceux que je connais...
Genre: apprendre un verbe de modalité à la fois, uniquement quand on le rencontre. Donc ne surtout pas parler DES verbes de modalité, ce qui pourtant augmente le voca et permet l'assimilation d'une règle plus rapidement!! JE ne dis pas qu'il serait malin d'apprendre les listes entières de conjugaison...mais que ce qui est mal vu c'est l'apprentissage par la logique et la formation même de la langue...Rolling Eyes 

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire pendant les vacances avant sa première rentrée des classes ?

Message par Invité le Sam 20 Juil 2013 - 18:37

Encore une fois, ça dépend (un point sur la formation des noms, suffixes etc, est assez apprécié, par exemple.)
Quant aux verbes de modalité, je m'arrange pour que la séquence en cours permette de tous les introduire (oui, je suis vilaine:twisted: Twisted Evil )Razz 
Et pour les verbes forts, il y a vraiment moyen de faire passer une petite liste basique (j'ai par exemple une liste des verbes "de première urgence" à faire apprendre) pour un renforcement lexical, qui est un des chevaux de bataille de l'inspection. Bref, on peut presque toujours s'arranger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum