Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Al
Expert spécialisé

Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Al le Mar 16 Juil 2013 - 12:24
Bonjour,

Je reprends une classe de 1ère S d'octobre à juin, j'ai compté que grosso modo j'aurai 24 semaines de cours avec eux. J'ignore totalement si le collègue arrivera à boucler une séquence au mois de septembre (j'en doute fort et c'est bien normal), je ne sais même pas s'il arrivera à faire plus d'une L.A. pale  Mais pour l'instant, je prévois 4 séquences (dont une "grosse" qui mêle deux objets d'étude), et 18 L.A. à peu près... en "finissant" la séquence du collègue début octobre, donc, ce qui fera 5 séquences. Ca me parait peu par rapport aux attentes, je sais que les collègues râlent quand les descriptifs sont minces et qu'ils peinent à créer suffisamment de sujets différents / nombre d'élèves... mais les miens seront faibles et je ne veux pas les noyer sous un flux de séquences / textes survolés. Il faut qu'on ait le temps de revoir (voir...) les méthodes pour l'écrit, s'exercer, corriger, et surtout bosser l'oral, leur seule chance de dépasser la moyenne... (d'où l'intérêt qu'ils maitrisent leurs textes). cafe 
Ca vous parait cohérent comme projet par rapport au profil des élèves ?
Merci !

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Circé le Mar 16 Juil 2013 - 13:43
Y'a pas de souci. Ne t'angoisse pas, 18 LA c'est très bien. Mieux vaut 18 textes que les élèves maîtrisent que 25 qu'ils massacreront. Tu as raison de ne pas vouloir aller trop vite avec une classe faible.
Bon courage en tout cas !Wink 
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Al le Mar 16 Juil 2013 - 13:49
Oui voilà. Mais il n'y a pas que les LA, il y aussi les L.C et les textes complémentaires. J'ai été assez fâchée de découvrir en interrogeant à l'oral cette année, que certaines L.C. n'avaient pas du tout été traitées en cours (sur Les Fleurs du Mal inscrites en L.C., une sélection de poèmes par l'élève ! aucun cours sur Baudelaire, rien ! ; et des textes complémentaires non étudiés). Cela a pénalisé les élèves dans la notation pour l'entretien, et ce n'est qu'à la fin, en comparant les prestations, que je me suis aperçue de ce défaut du cours. J'ai demandé en dehors des oraux, "officieusement", à quelques bons éléments qui m'ont confirmé que certaines L.C. et textes complémentaires n'avaient pas été étudiés réellement. J'ai laissé mes notes en considérant que c'est aussi à l'élève de bosser par lui-même ce qui est sur son descriptif, mais "ça se fait pas", je trouve...

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Circé
Expert spécialisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Circé le Mar 16 Juil 2013 - 13:58
Une lecture cursive n'a pas a être étudiée en tant que telle. Tu ne peux reprocher à un élève de ne pas pouvoir t'en faire une étude. Il doit l'avoir lue, ça c'est certain et le contraire est pénalisable ... et quand il l'a lue, au moins s'assurer qu'il a compris le pourquoi de cette lecture cursive dans sa séquence. Idem pour les TC.
De plus, les élèves ont toujours l'impression de n'avoir rien fait avec leur prof...
Quand on voit le boulot qui est fait en classe et ce qu'il en ressort, il faut savoir relativiser.
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Al le Mar 16 Juil 2013 - 14:03
Pour les livres lus personnellement, sans cours du prof, il y a "lectures et activités personnelles" dans le descriptif. Je suis peut-être vieux jeu mais je trouve ça tellement réducteur de considérer qu'une lecture cursive doit juste être 1) lue (ce qui ne veut pas dire comprise, on est bien d'accord) et 2) mise en lien avec la problématique de la séquence. Comment peut-on mettre en lien une oeuvre et une problématique sans avoir compris l'oeuvre... ? qui en 1re comprend Les Fleurs du Mal sans avoir un minimum d'informations de son professeur ?

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Al le Mar 16 Juil 2013 - 14:06
ps : je précise que j'interrogeais des élèves très appliqués, scolaires, et que j'ai eu des soupçons en remarquant la différence entre les textes où il y avait eu cours (qu'ils avaient appris par coeur...) et certains textes, toujours les mêmes, sur lesquels aucun ne s'en sortait. Bien sûr ils sont responsables, ils auraient dû approfondir par eux mêmes. Mais bon.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par eliam le Mar 16 Juil 2013 - 14:13
Circée a raison. Une lecture cursive n'est pas étudiée en cours. Je m'attache à vérifier que les élèves l'ont lu, je leur fournis un guide avec des questions pour approfondir leur lecture et je les interroge dessus quand je travaille l'oral tout en leur fournissant quelques éléments de correction à l'oral mais c'est tout.
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Al le Mar 16 Juil 2013 - 14:19
Heu, ben, si, vous l'étudiez en cours puisque vous y consacrez un certain nombre de minutes... :shock: évidemment que ce n'est pas comparable avec une O.I., le découpage en L.A., des études d'ensemble, etc., mais vos élèves sont capables d'en parler en entretien ensuite. Et les textes complémentaires, quand il faut les découvrir le jour de l'oral... évidemment qu'ils n'ont pas à être traités en plan détaillé ou autre, mais un minimum quoi. Maintenant je redis que la responsabilité est partagée, quand on met des textes sur le descriptif sans les avoir faits avec les élèves, c'est aux élèves d'approfondir chez eux pour pouvoir en parler un minimum.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par eliam le Mar 16 Juil 2013 - 14:36
Pour les LC le travail essentiel est effectué par les élèves eux-mêmes (lecture et travail sur le guide de lecture à la maison), je me contente quand je travaille l'entretien en AP, de les interroger, entre autres, sur les LC et de corriger leurs réponses. Cela ne prend donc pas de temps sur le cours lui-même, il me semble que c'était là l'objet d'une de tes interrogations dans ton premier post.
Je consacre en revanche plus de temps aux textes complémentaires mais il faut insister lourdement pour que les élèves y fassent attention, la plupart ne s'attachent qu'aux L.A.


Dernière édition par eliam le Mar 16 Juil 2013 - 16:16, édité 1 fois
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par User5899 le Mar 16 Juil 2013 - 14:46
Aletheia a écrit:Oui voilà. Mais il n'y a pas que les LA, il y aussi les L.C et les textes complémentaires. J'ai été assez fâchée de découvrir en interrogeant à l'oral cette année, que certaines L.C. n'avaient pas du tout été traitées en cours (sur Les Fleurs du Mal inscrites en L.C., une sélection de poèmes par l'élève ! aucun cours sur Baudelaire, rien ! ; et des textes complémentaires non étudiés). Cela a pénalisé les élèves dans la notation pour l'entretien, et ce n'est qu'à la fin, en comparant les prestations, que je me suis aperçue de ce défaut du cours. J'ai demandé en dehors des oraux, "officieusement", à quelques bons éléments qui m'ont confirmé que certaines L.C. et textes complémentaires n'avaient pas été étudiés réellement. J'ai laissé mes notes en considérant que c'est aussi à l'élève de bosser par lui-même ce qui est sur son descriptif, mais "ça se fait pas", je trouve...
Les lectures cursives n'ont pas à être abordées par l'enseignant en classe.
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Al le Mar 16 Juil 2013 - 16:07
Heu... alors je ne trouve pas le texte officiel (BO), mais j'avais en tête que "La lecture cursive, forme courante de la lecture, peut être pratiquée hors de la classe ou en classe. Elle est prescrite par le professeur et fait l'objet d'une exploitation dans le cadre de la séquence d'enseignement." Exploitation qui peut être exposé, questionnaire... et plus loin dans le même document, analyse que je partage "Concernant les LC (lectures cursives), il est apparu unanimement souhaitable pour des raisons d'équité et de crédibilité pédagogiques, que soient retenues pour figurer sur le descriptif ÉAF, uniquement celles des LC ayant fait l'objet d'une validation par le professeur sous quelque forme que ce soit.Ce dernier point permet de respecter strictement le texte du B.0 qui définit la lecture cursive «en classe, le professeur propose des titres et des textes, indique des orientations pour aider les élèves à avoir une lecture active, en fonction d'un projet, et établit des bilans.» (B.0 n° 28, 12 juillet 2001), mais aussi afin d'éviter que ne se révèlent pénalisants d'éventuels contresens, insuffisances ou approximations en tous genres commis par les élèves. Il peut donc être judicieux aussi d'indiquer, sans lourdeur excessive, la consigne de lecture cursive ou son lien avec les LA ou encore l'activité de validation mise en œuvre par le professeur (enjeux de débat, exposé, sujet d'écriture d'invention,etc.) et ce, afin d'orienter le départ de l'entretien dans une direction pertinente."

Lien : http://ldm.phm.free.fr/BO/11-11-NvxPrgrammesConf.pdf

Bon alors la fin est discutable (de toute façon "il peut donc être judicieux", c'est seulement un conseil qui vaut ce qu'il vaut, je n'aime pas l'idée de limiter la liberté de l'examinateur pour l'entretien), mais bon voilà, c'est exactement ce qu'il me paraissait juste de faire vis à vis des élèves. Je rajoute qu'au vu de ce document, sont appelés L.C. tous les documents complémentaires également, appellation qui disparait donc au profit de "lectures cursives".

ps : je précise que je tiens ce document pour ce qu'il est, un compte rendu de réunion d'IPR affraid , à manipuler avec distance critique bien entendu ! par exemple il préconise 8 séquences et plus de 24 L.A. en 1re générale, ce qui me fait bien rire. Razz mais sincèrement, je ne vois pas comment un élève faible aujourd'hui pourrait parler d'une L.C. sans l'avoir réinvestie un minimum en cours. Ou alors ça accroit l'inégalité entre les élèves (ceux qui ont des parents qui peuvent expliquer chez eux, qui aiment parler littérature avec leurs enfants, etc.). Cette idée me gêne, la plupart des parents de mes élèves ne parlent pas français.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
lilicheng
Esprit éclairé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par lilicheng le Mer 17 Juil 2013 - 12:46
@eliam a écrit:Circée a raison. Une lecture cursive n'est pas étudiée en cours. Je m'attache à vérifier que les élèves l'ont lu, je leur fournis un guide avec des questions pour approfondir leur lecture et je les interroge dessus quand je travaille l'oral tout en leur fournissant quelques éléments de correction à l'oral mais c'est tout.

+1
Contenu sponsorisé

Re: Remplacement 24 semaines en lycée, 1ère S faible : combien de séquences / L.A. ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum