La mauvaise image des enseignants

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jul le Mar 23 Juil 2013 - 15:59

Will.T a écrit:
@Aletheia a écrit:Salaires similaires à fonctionnaires catégorie A ? heu vous avez vu les salaires des magistrats ? Shocked 

ils sont catégorie A supérieure.
Donc comme le sont les agrégés, non? Pour autant, les salaires sont supérieurs à ceux des agrégés.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par invitéW le Mar 23 Juil 2013 - 16:01

@Jul a écrit:
Will.T a écrit:
@Aletheia a écrit:Salaires similaires à fonctionnaires catégorie A ? heu vous avez vu les salaires des magistrats ? Shocked 

ils sont catégorie A supérieure.
Donc comme le sont les agrégés, non? Pour autant, les salaires sont supérieurs à ceux des agrégés.

non, ils sont au dessus des agrégés.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jul le Mar 23 Juil 2013 - 16:04

Will.T a écrit:
@Jul a écrit:
Will.T a écrit:

ils sont catégorie A supérieure.
Donc comme le sont les agrégés, non? Pour autant, les salaires sont supérieurs à ceux des agrégés.

non, ils sont au dessus des agrégés.
Oui, c'est bien l'idée que je voulais exprimer. Bref, nous sommes les clochards de la catégorie A.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Ingeborg B. le Mar 23 Juil 2013 - 16:10

En quoi est-ce choquant, vues les responsabilités d'un magistrat ?

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jul le Mar 23 Juil 2013 - 16:14

Je n'ai JAMAIS dit que cela était choquant!

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Al le Mar 23 Juil 2013 - 16:25

Je pensais que les agrégés étaient catégorie A supérieure également. Il doit y avoir une histoire avec l'alignement des salaires sur la catégorie A+...? Les salaires des magistrats sont tout à fait mérités !!! ce n'est pas dans ce sens qu'il fallait comprendre mon propos Laughing à ce que je sache, le concours de l'ENM n'est pas plus dur que l'agreg (comprendre : les deux sont très difficiles). Et pour avoir vécu avec un magistrat, les deux boulots comportent leur lot de stress et de responsabilités, la possibilité de bosser à la maison, des moments de "bourre" et d'autres + relax, bref. Pourtant le salaire est bien du simple au double, du début à la fin de carrière.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jul le Mar 23 Juil 2013 - 16:30

@Aletheia a écrit:Je pensais que les agrégés étaient catégorie A supérieure également. Il doit y avoir une histoire avec l'alignement des salaires sur la catégorie A+...? Les salaires des magistrats sont tout à fait mérités !!! ce n'est pas dans ce sens qu'il fallait comprendre mon propos Laughing à ce que je sache, le concours de l'ENM n'est pas plus dur que l'agreg (comprendre : les deux sont très difficiles). Et pour avoir vécu avec un magistrat, les deux boulots comportent leur lot de stress et de responsabilités, la possibilité de bosser à la maison, des moments de "bourre" et d'autres + relax, bref. Pourtant le salaire est bien du simple au double, du début à la fin de carrière.
+ 1

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Leclochard le Mar 23 Juil 2013 - 17:28

@Zenxya a écrit:Ils sont pas énormes les salaires des infirmiers :

http://archives.coordination-nationale-infirmiere.org/index.php/Nouvelle-grille-des-salaires/Nouvelle-grille-des-salaires.html#ideclassenormale

C'est pas non plus un métier de tout repos.
En fait, il faudrait payer les gens en fonction de leur utilité sociale, rêvons un peu  Razz

Les éboueurs auraient des salaires pharaoniques dans ton monde. Smile 
Il y aurait beaucoup à dire sur le niveau des salaires. Maintenant je ne connais pas beaucoup de métiers qui n'ont aucune utilité sociale (haute finance ?, les intermédiaires dans le commerce ? Les artistes ? Les sportifs ? Les publicitaires ?).

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Aemilia le Mar 23 Juil 2013 - 17:40

@Aletheia a écrit:Je pensais que les agrégés étaient catégorie A supérieure également. Il doit y avoir une histoire avec l'alignement des salaires sur la catégorie A+...? Les salaires des magistrats sont tout à fait mérités !!! ce n'est pas dans ce sens qu'il fallait comprendre mon propos Laughing à ce que je sache, le concours de l'ENM n'est pas plus dur que l'agreg (comprendre : les deux sont très difficiles). Et pour avoir vécu avec un magistrat, les deux boulots comportent leur lot de stress et de responsabilités, la possibilité de bosser à la maison, des moments de "bourre" et d'autres + relax, bref. Pourtant le salaire est bien du simple au double, du début à la fin de carrière.

Les IPR sont de catégorie A+ également, mais au-dessus des agrégés dans la grille indiciaire. Il faut comparer les autres métiers de la fonction publique de "même catégorie" A (directeur de police, ingénieur des travaux public etc.)

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Leclochard le Mar 23 Juil 2013 - 17:45

@Aemilia a écrit:
@Aletheia a écrit:Je pensais que les agrégés étaient catégorie A supérieure également. Il doit y avoir une histoire avec l'alignement des salaires sur la catégorie A+...? Les salaires des magistrats sont tout à fait mérités !!! ce n'est pas dans ce sens qu'il fallait comprendre mon propos Laughing à ce que je sache, le concours de l'ENM n'est pas plus dur que l'agreg (comprendre : les deux sont très difficiles). Et pour avoir vécu avec un magistrat, les deux boulots comportent leur lot de stress et de responsabilités, la possibilité de bosser à la maison, des moments de "bourre" et d'autres + relax, bref. Pourtant le salaire est bien du simple au double, du début à la fin de carrière.

Les IPR sont de catégorie A+ également, mais au-dessus des agrégés dans la grille indiciaire. Il faut comparer les autres métiers de la fonction publique de "même catégorie" A (directeur de police, ingénieur des travaux public etc.)

Les primes des IPR (9000 euros par ex) font toute la différence car je crois que le traitement de base n'est pas très au-dessus de l'agrégé.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Al le Mar 23 Juil 2013 - 17:50

Trouvé sur un site de syndicat (je sais pas ce que ça vaut) : "Comme pour tous les autres fonctionnaires, le gel de la valeur du point d’indice a conduit sur les 10 dernières années à une baisse du pouvoir d’achat supérieure à 8%. Le corps des professeurs agrégés relève de la catégorie A+ comme le corps des administrateurs civils qui exercent dans les administrations centrales des ministères ou celui des ingénieurs des ponts et chaussées. Pourtant les agrégés ont été exclus en 2002 de la reconstruction de la grille de la catégorie A+. Leur déroulement de carrière reste décroché : l’indice 783 (10e échelon) est atteint en 24,5 ans contre 11 ans chez les administrateurs civils et 15,5 ans chez les ingénieurs."

Du coup, même la carrière d'un agrégé (niveau salaire) a été dévalorisée, sans parler de celle d'un certifié, et on se retrouve vite avec... --> "oh je trouve que tu as beaucoup de mérite de faire ce métier, moi je pourrais pas"

Rolling Eyes 

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Ingeborg B. le Mar 23 Juil 2013 - 17:51

@Leclochard a écrit:
@Zenxya a écrit:Ils sont pas énormes les salaires des infirmiers :

http://archives.coordination-nationale-infirmiere.org/index.php/Nouvelle-grille-des-salaires/Nouvelle-grille-des-salaires.html#ideclassenormale

C'est pas non plus un métier de tout repos.
En fait, il faudrait payer les gens en fonction de leur utilité sociale, rêvons un peu  Razz

Les éboueurs auraient des salaires pharaoniques dans ton monde. Smile 
Il y aurait beaucoup à dire sur le niveau des salaires. Maintenant je ne connais pas beaucoup de métiers qui n'ont aucune utilité sociale (haute finance ?, les intermédiaires dans le commerce ? Les artistes ? Les sportifs ? Les publicitaires ?).

Les infirmiers sont passés de catégorie B à A mais en contrepartie, ils ont perdu des "avantages " comme la retraite à 55 ans si j'ai bien compris. Sinon, faut pas éxagérer, ils sont mal payés pour un métier à forte pénibilité. Un infirmier peut faire 3 fois 12 h d'affilée. Ils sont de moins en moins nombreux et sont soumis à un stress important.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Leclochard le Mar 23 Juil 2013 - 18:10

groyer a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Zenxya a écrit:Ils sont pas énormes les salaires des infirmiers :

http://archives.coordination-nationale-infirmiere.org/index.php/Nouvelle-grille-des-salaires/Nouvelle-grille-des-salaires.html#ideclassenormale

C'est pas non plus un métier de tout repos.
En fait, il faudrait payer les gens en fonction de leur utilité sociale, rêvons un peu  Razz

Les éboueurs auraient des salaires pharaoniques dans ton monde. Smile 
Il y aurait beaucoup à dire sur le niveau des salaires. Maintenant je ne connais pas beaucoup de métiers qui n'ont aucune utilité sociale (haute finance ?, les intermédiaires dans le commerce ? Les artistes ? Les sportifs ? Les publicitaires ?).

Les infirmiers sont passés de catégorie B à A mais en contrepartie, ils ont perdu des "avantages " comme la retraite à 55 ans si j'ai bien compris. Sinon, faut pas éxagérer, ils sont mal payés pour un métier à forte pénibilité. Un infirmier peut faire 3 fois 12 h d'affilée. Ils sont de moins en moins nombreux et sont soumis à un stress important.

Oui. Par exemple, la sage-femme qui a accompagné ma femme durant l'accouchement était présente de 8 heures à 20 heures.
Le changement de catégorie contre un meilleur salaire et la perte de la possibilité de partir à 55 ans a été faite aux instituteurs devenus professeurs des écoles. Je suis pas certain que ce fut complètement un progrès, maintenant qu'on se prépare à un rallongement de la carrière et un âge de départ repoussé à 65 ans dans les faits.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jacq le Mar 23 Juil 2013 - 23:22

zazouyle a écrit:
@Jacq a écrit:
@Ibn Khaldoun a écrit:J'ai vu au contraire il y a quelques mois, un sondage mettant en avant le fait que le métier d'enseignant avait une bonne image dans notre société : http://www.leparisien.fr/societe/sondage-8-francais-sur-10-ont-une-image-positive-des-enseignants-10-12-2012-2395761.php


Je ne sais plus quel néo le signalait plus haut. Notre environnement (famille, proches ou voisins) nous dit toujours "ah je ne voudrais pas faire votre métier" et nous félicite, mais dès qu'on arrive sur l'image globale c'est : fainéants, toujours en grève, ne font pas 35h.... Toujours la même chose.

Pas forcément: ma mère n'aime pas particulièrement les enseignants et leurs jugements péremptoires.

Ta mère doit se fier à sa progéniture (je précise : remarque totalement gratuite et non personnelle, j'avais juste l'envie de dire une connerie Very Happy Very Happy Very Happy ) !

Sérieusement mais sans généraliser.
Je me souviens de vacances en Bretagne où nous visitionsn je ne sais plus quoi. Et là il y avait un troupeau de touristes, comme nous, qui déclamait son savoir à voix haute, sans aucun respect pour les autres touristes présents (dont nous). J'avais indiqué : "me font penser à des prof". Le soir nous allons manger au restaurant, et nous tombons sur les mêmes. Infectes, puants, méprisants, chiants, et là, en entendant leur conversation : PAF, des prof !

Idem, à mon encontre, j'ai constaté un réel changement d'attitude chez moi lorsque je suis devenu prof, ou plutôt ce sont mes ami(es) qui me l'ont fait remarquer. Pendant ou une deux année je n'acceptais plus aucune contestation, plus aucun bruit, et même maintenant j'ai tendance, lors de soirées, à demander le silence lorsque je parle ! Un ami, père de famille, m'a indiqué qu'il avait senti que son attitude avait changé vis à vis de ses enfants depuis qu'il était devenu prof. Intolérance au bruit surtout, sans doute parce que le soir nous avons besoin de repos à ce sujet.

Et puis, il n'est pas faux, pour revenir à tes propos (surlignés par moi) que nous avons tendance à porter des jugements assez radicaux parfois.


Propos non réfléchis suite à ton propos, des remarques en l'air plutôt. Et je dis à nouveau que ma remarque du début n'était que provocation, et pas du tout personnelle !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par philann le Mar 23 Juil 2013 - 23:27

@Jacq a écrit:
Idem, à mon encontre, j'ai constaté un réel changement d'attitude chez moi lorsque je suis devenu prof, ou plutôt ce sont mes ami(es) qui me l'ont fait remarquer. Pendant ou une deux année je n'acceptais plus aucune contestation, plus aucun bruit, et même maintenant j'ai tendance, lors de soirées, à demander le silence lorsque je parle ! Un ami, père de famille, m'a indiqué qu'il avait senti que son attitude avait changé vis à vis de ses enfants depuis qu'il était devenu prof. Intolérance au bruit surtout, sans doute parce que le soir nous avons besoin de repos à ce sujet.

Embarassed Embarassed Embarassed suis comme ça aussi!!


Et puis, il n'est pas faux, pour revenir à tes propos (surlignés par moi) que nous avons tendance à porter des jugements assez radicaux parfois.

J'essaie de combattre cette tendance, mais je crains que ce ne soit vrai...aussi! Neutral 


philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jacq le Mer 24 Juil 2013 - 0:23

Philann.
Tu es en philo, donc lycée général, donc par rapport à certains, de meilleures conditions (ce n'est pas une assurance, mais tu as plus de chance à ce sujet).
Mais le bruit, parfois, selon les classes, peut être terrible (suis en LP,volume sonore décuplé), ou alors c'est l'effort demandé au prof pour obtenir le silence qui est décuplé... ça c'est le lot du prof de LP (pas seulement lui).

J'ai été du coup insupportable vis à vis de mes amis.

J'ai souvenir d'un ami qui m'a dit un soir : "nous ne sommes pas tes élèves".... Et à qui j'ai répondu : 'j'attends mieux de vous -amis donc -  que de mes élèves de CAP".


Un ami qui d'ailleurs lit régulièrement ce forum, sans intervenir, et pourtant sa participation serait des plus intéressante.... Avis au lecteur anonyme !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Apices Juris le Mer 24 Juil 2013 - 12:12

@Fabire a écrit:Comme je le dis souvent à mon entourage qui ont une langue bien pendue sur le métier d'enseignant: c'est un des seul métier, dès lors que tu rentres chez toi (soir, wk, vacances)  tu as des choses à travailler. au final, ils se taisent.
C'est vrai.
Mais paradoxalement, ça doit bien arranger les profs car à chaque fois que j'ai discuté avec des profs de l'idée qu'ils devraient avoir un bureau dans leur établissement (comme les enseignants du supérieur) et y effectuer la totalité de leur 1593 heures annuelles, j'ai eu le droit à une levée de boucliers Wink
Finalement, ces facilités horaires et cette possibilité de travailler à domicile plutôt que dans un bureau créent un dommage collatéral : ils donnent l'impression que les profs travaillent moins que les autres...

@Jacq a écrit:
zazouyle a écrit:Pas forcément: ma mère n'aime pas particulièrement les enseignants et leurs jugements péremptoires.
Ta mère doit se fier à sa progéniture (je précise : remarque totalement gratuite et non personnelle, j'avais juste l'envie de dire une connerie Very Happy:D:D) !

Sérieusement mais sans généraliser.
Je me souviens de vacances en Bretagne où nous visitionsn je ne sais plus quoi. Et là il y avait un troupeau de touristes, comme nous, qui déclamait son savoir à voix haute, sans aucun respect pour les autres touristes présents (dont nous). J'avais indiqué : "me font penser à des prof". Le soir nous allons manger au restaurant, et nous tombons sur les mêmes. Infectes, puants, méprisants, chiants, et là, en entendant leur conversation : PAF, des prof !
Il y a vraiment un "style prof", reconnaissable entre tous, c'est indéniable. Tous les gens de mon entourage qui travaillent en lien avec du public (commerçants, administratifs, artisans) font le même constat : il ne leur faut pas plus de 30 s pour déterminer si leur interlocuteur est prof ! Et c'est la seule profession qu'ils sont capables d'identifier ainsi après seulement un échange de quelques instants. Tout est effectivement dans le ton et une certaine attitude "péremptoire", comme le rapporte zazouyle.
Mais à chaque profession sa déformation professionnelle. Quand on passe sa journée à transmettre le savoir et maintenir la discipline, il n'est pas étonnant qu'on continue inconsciemment à le faire en-dehors. Wink

Apices Juris
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Isis39 le Mer 24 Juil 2013 - 12:17

groyer a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Zenxya a écrit:Ils sont pas énormes les salaires des infirmiers :

http://archives.coordination-nationale-infirmiere.org/index.php/Nouvelle-grille-des-salaires/Nouvelle-grille-des-salaires.html#ideclassenormale

C'est pas non plus un métier de tout repos.
En fait, il faudrait payer les gens en fonction de leur utilité sociale, rêvons un peu  Razz

Les éboueurs auraient des salaires pharaoniques dans ton monde. Smile 
Il y aurait beaucoup à dire sur le niveau des salaires. Maintenant je ne connais pas beaucoup de métiers qui n'ont aucune utilité sociale (haute finance ?, les intermédiaires dans le commerce ? Les artistes ? Les sportifs ? Les publicitaires ?).

Les infirmiers sont passés de catégorie B à A mais en contrepartie, ils ont perdu des "avantages " comme la retraite à 55 ans si j'ai bien compris. Sinon, faut pas éxagérer, ils sont mal payés pour un métier à forte pénibilité. Un infirmier peut faire 3 fois 12 h d'affilée. Ils sont de moins en moins nombreux et sont soumis à un stress important.

Je confirme. Ma sœur est infirmière. Elle ne roule pas sur l'or et ses conditions de travail sont difficiles. Sans parler du travail les week-ends, les jours fériés, de nuit...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Nasopi le Mer 24 Juil 2013 - 12:18

Il y a vraiment un "style prof", reconnaissable entre tous, c'est indéniable. Tous les gens de mon entourage qui travaillent en lien avec du public (commerçants, administratifs, artisans) font le même constat : il ne leur faut pas plus de 30 s pour déterminer si leur interlocuteur est prof ! Et c'est la seule profession qu'ils sont capables d'identifier ainsi après seulement un échange de quelques instants. Tout est effectivement dans le ton et une certaine attitude "péremptoire", comme le rapporte zazouyle.
Mais à chaque profession sa déformation professionnelle. Quand on passe sa journée à transmettre le savoir et maintenir la discipline, il n'est pas étonnant qu'on continue inconsciemment à le faire en-dehors.

Mon grand-oncle (qui était prof lui-même) disait qu'on reconnaissait facilement un prof parce qu'il s'arrêtait de parler au bout de 55 minutes.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Zenxya le Mer 24 Juil 2013 - 12:22

Razz  yesyes yesyes yesyes 

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jacq le Mer 24 Juil 2013 - 12:27

@Nasopi a écrit:
Il y a vraiment un "style prof", reconnaissable entre tous, c'est indéniable. Tous les gens de mon entourage qui travaillent en lien avec du public (commerçants, administratifs, artisans) font le même constat : il ne leur faut pas plus de 30 s pour déterminer si leur interlocuteur est prof ! Et c'est la seule profession qu'ils sont capables d'identifier ainsi après seulement un échange de quelques instants. Tout est effectivement dans le ton et une certaine attitude "péremptoire", comme le rapporte zazouyle.
Mais à chaque profession sa déformation professionnelle. Quand on passe sa journée à transmettre le savoir et maintenir la discipline, il n'est pas étonnant qu'on continue inconsciemment à le faire en-dehors.

Mon grand-oncle (qui était prof lui-même) disait qu'on reconnaissait facilement un prof parce qu'il s'arrêtait de parler au bout de 55 minutes.

yesyes yesyes 

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Paddy le Mer 24 Juil 2013 - 13:15

message supprimé


Dernière édition par Paddy le Mer 24 Juil 2013 - 13:19, édité 1 fois

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Paddy le Mer 24 Juil 2013 - 13:18

@Apices Juris a écrit:Il y a vraiment un "style prof", reconnaissable entre tous, c'est indéniable. Tous les gens de mon entourage qui travaillent en lien avec du public (commerçants, administratifs, artisans) font le même constat : il ne leur faut pas plus de 30 s pour déterminer si leur interlocuteur est prof ! Et c'est la seule profession qu'ils sont capables d'identifier ainsi après seulement un échange de quelques instants.

Laughing  Je veux bien faire le test !

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Abraxas le Mer 24 Juil 2013 - 13:22

Hmm… Je me souviens de deux secrétaires que j'ai sérieusement aidées (l'une d'elles avait une jolie entorse) sur le GR 20 il y a quelques années, et à qui, pour ne pas les effaroucher, j'ai raconté que j'étais manutentionnaire (aux Galeries Barbès à Paris 18ème…). Et ma foi, ça a pris, et ça a tenu jusqu'à ce que nous nous quittions, le lendemain matin.
Il m'est arrivé pas mal de fois, pour des raisons plus ou moins avouables et / ou intéressées, d'avoir menti sur ma profession, et on n'y a vu que du feu. Il suffit de modifier légèrement son vocabulaire et ses références — le PSG plutôt que Mallarmé.

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par celitian le Mer 24 Juil 2013 - 13:23

Et le style "prof" est contagieux, mon mari, ouvrier dans le bâtiment, est devenu comme moi et tique sur les erreurs de français à l'oral. Very Happy
Le plus difficile étant de s'empêcher de reprendre les personnes comme on peut le faire avec nos élèves.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mauvaise image des enseignants

Message par Jacq le Mer 24 Juil 2013 - 13:24

Ma dentiste me disait que sa clientèle la plus particulière était le "public MGEN", selon ses propos.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum