Eval poésie 6ème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Eval poésie 6ème

Message par Esméralda le Mar 10 Mar 2009 - 19:49

Je cherche un poème pas trop dur ( pour des 6ème assez faibles) pour élaborer mon éval sur ma séq. poésie en 6ème/
Merci d'avance

Esméralda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Eval poésie 6ème

Message par bibliominis le Sam 14 Mar 2009 - 10:39

Le journal des chats

Les chats ont un journal qui donne
Le dimanche une fois par mois
Après les nouvelles du monde
Les « Offres d’emploi et demandes d’emploi ».

« Cherche maison confortable
Avec fauteuils bien moelleux ;
Enfants priés de s’abstenir
Parce qu’ils tirent la queue. »

« Cherche vieille dame seule
Pour lui tenir compagnie.
Préciser les références,
Fournir notes de boucheries. »

« Chasseur plusieurs fois primé
Cherche emploi dans un grenier. »
« Végétarien, célibataire
Cherche jeune et riche laitier. »

Le dimanche après le dîner
Les chats qui n’ont pas de maison
Lisent ces petites annonces
Bien plus belles qu’un feuilleton.

Et pendant une heure ou deux
Ils rêvent les yeux ouverts,
Puis ils grimpent sur les murs
Se préparer pour leurs concerts.

Gianni Rodari, Filastroche in cielo e in Terra (1996). Edizioni Trieste.


Le givre

Mon Dieu ! comme ils sont beaux
Les tremblants animaux
Que le givre a fait naître
La nuit sur ma fenêtre

Ils broutent des fougères
Dans un bois plein d’étoiles,
Et l’on voit la lumière
A travers leurs corps pâles.

Il y a un chevreuil
Qui me connaît déjà ;
Il soulève pour moi
Son front d’entre les feuilles.

Et quand il me regarde,
Avec ses grands yeux si doux,
Je sens mon cœur battre
Et trembler mes genoux.

Laissez moi, ô décembre !
Ce chevreuil merveilleux.
Je resterai sans feu
Dans ma petite chambre.
Maurice Carême


Quand on est chat on n’est pas vache
on ne regarde pas passer les trains
en mâchant les pâquerettes avec entrain
on reste derrière ses moustaches
Quand on est chat on n’est pas chien
on ne lèche pas les vilains moches
parce qu’ils ont du sucre plein les poches
on passe l’hiver sur le radiateur
à se chauffer doucement la fourrure
Au printemps on monte sur les toits
Pour faire taire les sales oiseaux
Extraits du Poème du chat de Jacques Roubaud.
(Je peux te scanner celui-ci en entier.)

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum