Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lolap78
Niveau 1

Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Lolap78 le Jeu 25 Juil 2013 - 21:19
Bonsoir à tous!

Le résumé de mes inquiétudes est dans le titre : je début au lycée, avec une classe de 1er ES, à la rentrée, et je patauge quant à l'organisation!
Ma question est simple : comment procéder?
J'ai évidemment pris connaissance du programme, et j'ai commencé à réfléchir aux textes que je vais étudier, mais je ne sais pas à quel point je dois (je peux...) m'avancer cet été sans connaître la classe, les autres professeurs (par quoi vont-ils commencer eux?) etc...
Que prévoir?
Tout, me direz-vous? Dois-je arriver à la rentrée avec les corpus imprimés, une méthode à leur donner, etc...?
Par quoi commencez-vous, les premières semaines?

Cela fait beaucoup de questions, mais je commence à perdre mes cheveux à force de vouloir anticiper, sans savoir!pale


Dernière édition par Will.T le Jeu 25 Juil 2013 - 21:25, édité 1 fois (Raison : coquille dans le titre.)
avatar
MillEiffel
Esprit éclairé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par MillEiffel le Jeu 25 Juil 2013 - 22:32
Pas de stress, ça va aller ! Razz 
Il te faut tout de même un minimum anticiper, tu as raison. Je ne pense pas que tu puisses attendre de voir tout avec tes collègues à la rentrée. As-tu une idée de la façon dont tu veux procéder ? De l'ordre des objets d'étude par exemple ? Des OI que tu veux étudier ?
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Al le Jeu 25 Juil 2013 - 22:35
Oui peut-être déjà sélectionner les O.I. et ébaucher les grandes séquences avec une idée de progression

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Abraxas
Doyen

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Abraxas le Ven 26 Juil 2013 - 6:00
Prévoyez un matraquage en règle pour le premier cours. Le côté "fiche de rentrée" n'impressionne pas un élève de Première. Trouvez autre chose qui les fasse transpirer. Inspirez la peur. En souriant.
Quant aux OI, de toute façon, quoi que vous choisissiez, ils ne l'auront pas lu. Alors, faites selon votre goût.
Et donnez-leur à lire la première OI pour la semaine d'après — avec interro écrite notée en vingt questions. Histoire de leur faire comprendre que vous ne plaisantez pas.
avatar
Dryopé
Niveau 7

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Dryopé le Ven 26 Juil 2013 - 7:59
Débute directement ton cours avec ton 1er groupement de texte. Un bon CM d'introduction où ils copient et n'en placent pas une ! Et tu leur donne un premier devoir maison à la fin du cours, afin de voir rapidement le niveau général. Ou une OI comme le suggère Abraxas.
Tu n'as pas à leur donner les corpus imprimés. Tu leur donne les texte au fur et à mesure, à eux de s'organiser. Tu leur donneras juste les liste de bac à la fin de l'année. Pour la méthode, ils sont "censés" l'avoir apprise l'an dernier. Regarde où ils en sont en leur proposant un DM et tu prépareras un cours adapté.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Iphigénie le Ven 26 Juil 2013 - 8:23
Et donnez-leur à lire la première OI pour la semaine d'après — avec interro écrite notée en vingt questions. Histoire de leur faire comprendre que vous ne plaisantez pas.
voui, enfin là ce sont eux qui risquent de lui faire comprendre qu'ils ne vont pas se prendre la tête juste pour du français... O tempora, o mores mais le monde a changé...Si tu leur donnes l'impression tout de suite que tu les largues, ils ne te suivront pas...Ce ne sont pas des khâgneux...Pas encore en tout cas: faut leur en donner l'envie Laughing 
De la mesure en toutes choses, donc....Il faut aussi prévoir un premier travail sur l'un des objectifs du programme, en sachant que selon l'organisation des bacs blancs il faudra organiser les chapitres en fonction du sujet choisi pour le bac blanc (s'il porte sur le théâtre et que tu as fait la poésie il y  aura un blème.)
Par contre prévoir tout de suite un premier devoir histoire de montrer que le rythme peinard de la seconde est terminé, là oui.
Tu peux commencer par une bonne question sur corpus bien rédigée (rappel de méthodo) pas la peine non plus de t'enferrer tout de suite sur des copies complètes illisibles.
Tu enchaînes avec un commentaire (rappel de méthodo): tu peux multiplier la fréquence( chaque semaine par exemple) au début pour faire entrer la méthode: un travail sur un extrait (par exemple faire écrire un morceau de commentaire sur un texte expliqué oralement) puis une intro bien conçue (toujours sur un texte déjà vu, ça évite les bourdes monstrueuses et inutiles) et ensuite tu passes au devoir complet, rythme régulier et soutenu
après le premier chapitre du programme tu passes à la dissertation, même méthode en accéléré puisqu'au fond la structure est commune) et toujours au début sur des questions préparées par le cours: sinon ce n'est pas la peine, ils ne pigent pas et se dégoutent définitivement de tout effort. Et pour ménager aussi ton temps, pas nécessairement sur un devoir complet pour commencer inutile de perdre du temps sur des inepties: du préparé qui permet d'exiger un résultat tant formel que sur le fond, et qui en plus permet d'éviter qu'ils ne se lancent sur Devoirsfacilesrecopiéssurinternet.com: des contraintes très précises et étroites pour utiliser le travail fait en classe précédemment.

Et sinon, rester zen, choisir ce que tu aimes et qui entre dans le programme, découvrir, continuer à se passionner, quoi: on y croit Very Happy Very Happy cheers
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par eliam le Ven 26 Juil 2013 - 8:34
D'accord avec Iphigénie. Je fais pareil. Attends le conseil d'enseignement de la rentrée avant de décider par quel objet d'étude tu commences à cause du ou des bacs blancs. A chaque fin de séquence, je leur donne un descriptif provisoire pour qu'ils pointent leurs cours et révisent au fur et à mesure (je sais, peu le font).


Dernière édition par eliam le Ven 26 Juil 2013 - 9:39, édité 1 fois (Raison : orthographe fautive)
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Al le Ven 26 Juil 2013 - 9:22
Le devoir lancé dès la 1re semaine, je le fais déjà avec les 2des Rolling Eyes Je suis d'accord avec Iphigénie, avec le public que j'ai, si je commence à vouloir les dégouter, aller vite exprès, les couvrir de boulot, leur interdire de participer (CM avec prise de note ultra rapide pour le 1er cours) : ben je me mets direct la classe à dos et 36 ados contre moi, surtout que je débute, je vais pas tenter :shock: sans être démago, un petit effort pour s'adapter à son public, répondre aux questions (même les "bêtes"), revenir sur ce qui aurait dû être acquis depuis longtemps (mais qui ne l'est pas), je trouve que ça ne nuit pas... Je pense aussi que selon les OI (et la manière de les "vendre") on aura un pourcentage plus ou moins important de la classe qui lira. Le 100% est illusoire mais même dans les classes "faibles" il me semble qu'on peut arriver au 80% (avec "contrôle de lecture", interros orales, l'artillerie lourde quoi). Pour mon premier cours je leur expliquerai ce que j'attends d'eux, que l'écrit c'est sans doute mort mais qu'à l'oral ça peut carrément le faire Laughing , je les rassurerai en fait parce que je trouve que certains conseils donnés plus haut sont supers pour des classes infectes de ZEP, mais pour des 1res "corrects" qui sont déjà stressés par leur année à venir, qui ne se sentent pas forcément à la hauteur, c'est toujours bien de leur faire sentir qu'on va mettre les choses en oeuvre pour que le plus grand nombre y arrive (à condition de bosser). En début de 2de j'ai certains de mes élèves qui pleurent... Suspect et j'enchainerai avec un texte, une LA sans doute, mais c'est à eux de participer, hors de question de leur balancer un CM ou une LA dictée qu'eux n'ont qu'à "gratter". Ils travaillent, ils auront de belles LA à la fin de l'année, ils ne travaillent pas, leur oral est compromis. C'est donnant donnant. Je ne fais pas cours seule (trop fastidieux, ils ne retiennent rien, et porte ouverte aux bavardages et au "décrochage", quant à l'intérêt intellectuel pour moi... il est moindre. Punition des deux côtés. D'ailleurs je pratique ce type de cours uniquement en "punition" quand ils m'énervent trop).

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Dryopé
Niveau 7

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Dryopé le Ven 26 Juil 2013 - 9:51
Je ne suis pas tout à fait d'accord. Contrairement aux idées reçues, les élèves apprécient souvent les cours magistraux. Cela introduit un rapport clair avec les élèves et ils sentent que je vais leur apporter du savoir. Et tout dépend de la façon de le mener mais cela peut leur sembler intéressant et je te l'affirme : ils retiennent des choses ! Certes, pas tous mais ils ne m'ont jamais semblé dégoûtés par ce premier cours. Un peu effrayés parfois pour certains mais c'est à mon sens plutôt positif.
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Al le Ven 26 Juil 2013 - 9:55
Je réagissais sur le "où ils copient et n'en placent pas une". Un bon CM est toujours très appréciable mais je n'ai pas très bien compris les conseils visant à faire de ce 1er cours une épreuve de force et d'autorité en "muselant" les élèves (c'était un peu l'impression que ça me donnait...). Si je fais un CM et que quelques élèves intéressés veulent poser des questions je trouve ça tellement mieux que s'ils copient bêtement !

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Dryopé
Niveau 7

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Dryopé le Ven 26 Juil 2013 - 10:02
Bien sûr, mon propos était volontairement exagéré... Il faut répondre aux questions... pertinentes sinon  
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par nlm76 le Ven 26 Juil 2013 - 10:13
@eliam a écrit:D'accord avec Iphigénie. Je fais pareil. Attends le conseil d'enseignement de la rentrée avant de décider par quel objet d'étude tu commences à cause du ou des bacs blancs.
Voilà une des principales raisons pour lesquelles je trouve les pratiques de "bac blanc" actuelles insupportables... Ce ne sont pas mes collègues, aussi charmantes soient-elles, qui vont décider de l'ordre dans lequel je vais étudier mes textes. En particulier, la plupart des collègues sont plutôt roman/argumentation, et commencent par ça, laissant la portion congrue (la fin de l'année) au théâtre et à la poésie. Ben moi c'est le contraire. Et pas question non plus d'imposer ma préférence aux autres.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Iphigénie le Ven 26 Juil 2013 - 10:18
sans rien imposer, ça peut aussi se discuter aimablement, non? (parce qu'en première , je trouve cela utile, les bac blancs communs !)
(par contre je suis d'accord pour les secondes , ça n'apporte rien si ce n'est des inconvénients dans l'ordre des apprentissages conçus par le professeur.)
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Al le Ven 26 Juil 2013 - 12:41
carinotte a écrit:Bien sûr, mon propos était volontairement exagéré... Il faut répondre aux questions... pertinentes sinon  

Je suis sans doute naïve (manque d'expérience) mais je vous trouve cruels avec ces pauvres 1res Laughing je pensais qu'il y avait quelques classes "boulets" (avec lesquelles, ok, aucune pitié), mais la plupart bien meilleures et agréables que les classes de collège et 2des... J'ai l'impression que les 1res seront assez consommateurs et passifs, c'est pour ça que ma stratégie ça sera plutôt de les forcer à bosser activement, s'approprier les oeuvres que l'on fera, etc. Mais j'avoue que je suis assez bien disposée à leur endroit... je sais qu'une 2de très difficile m'attend et je n'ai pas le même "plan d'attaque" pour les deux classes Twisted Evil 

Pour les bacs blancs communs, ...ça rejoint ce que je pense de l'EAF tout court Laughing mais comme je suis remplaçante, je me renseignerai docilement sur les bacs blancs et je ferai mes séquences dans l'ordre correspondant, sans faire de vague. Tant pis si en "cohérence annuelle" ça y perd un peu. Et puis bon, c'est pas parce qu'on a fait une séquence sur l'OE du bac blanc que les élèves réussiront mieux araignée

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
Lolap78
Niveau 1

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Lolap78 le Ven 26 Juil 2013 - 20:08
Un grand merci à tous! Ouf! Je me sens mieux:cheers:

Je retiens toutes vos idées pour le premier cours, d'autant que j'aurais eu tendance à faire très bateau, et donc louper un peu mon entrée... "faire peur, avec le sourire" noté! Et une éval'!

J'ai tellement paniqué hier que j'ai réussi à préparer dans les grandes lignes 3 objets d'étude sur 4 (le perso de roman, l'homme et l'argumentation, le théâtre et sa représentation)! Je n'ai pas réellement de progression (pas de lien entre chaque objet) mais j'ai dégagé deux problématiques à chaque fois, pour deux angles études par entrée, et j'ai choisi les textes en LA, les OI et les documents complémentaires.
Comme conseillé j'ai fait en fonction de mes goûts! Il n'y a donc pas de "classique" en 1er? J'ai évidement choisi des œuvres connues, mais la problématisation semble très ouverte, et le choix des œuvres également (tant mieux!)

Reste encore à trouver pour la poésie, et je respirerai mieux!

avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par nlm76 le Ven 26 Juil 2013 - 20:16
@iphigénie a écrit:sans rien imposer, ça peut aussi se discuter aimablement, non? (parce qu'en première , je trouve cela utile, les bac blancs communs !)
(par contre je suis d'accord pour les secondes , ça n'apporte rien si ce n'est des inconvénients dans l'ordre des apprentissages conçus par le professeur.)
En première, ça va, si ce n'est pas trop tôt (en février ou plutôt en mars), de sorte qu'on a eu le temps de travailler à peu près tous les genres.
Cela dit, je ne vois pas l'intérêt que le sujet soit commun. Organiser un branle-bas de combat, pourquoi pas; échanger les copies, pourquoi pas non plus; mais faire le même sujet que le voisin, je n'en vois pas l'intérêt.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par eliam le Ven 26 Juil 2013 - 21:20
@nlm76 a écrit:
@iphigénie a écrit:sans rien imposer, ça peut aussi se discuter aimablement, non? (parce qu'en première , je trouve cela utile, les bac blancs communs !)
(par contre je suis d'accord pour les secondes , ça n'apporte rien si ce n'est des inconvénients dans l'ordre des apprentissages conçus par le professeur.)
En première, ça va, si ce n'est pas trop tôt (en février ou plutôt en mars), de sorte qu'on a eu le temps de travailler à peu près tous les genres.
Cela dit, je ne vois pas l'intérêt que le sujet soit commun. Organiser un branle-bas de combat, pourquoi pas; échanger les copies, pourquoi pas non plus; mais faire le même sujet que le voisin, je n'en vois pas l'intérêt.

Nous décidons en commun, en septembre, de l'OE retenu pour le bac blanc fin mars. Aucun ordre n'est immuable puisque l'OE change d'une année sur l'autre. En ce qui concerne l'intérêt d'un sujet commun aux S /ES, il est pratique, bon nombre de collègues, chez nous, ont deux premières, cela leur évite de corriger deux sujets...
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Al le Sam 27 Juil 2013 - 13:12
@Lolap78 a écrit:Il n'y a donc pas de "classique" en 1er? J'ai évidement choisi des œuvres connues, mais la problématisation semble très ouverte, et le choix des œuvres également (tant mieux!)

Je ne comprends pas bien : il y a des "classiques" si tu proposes à tes élèves des "classiques"  , en effet le choix est ouvert donc tu fais ce que tu veux ! si tu veux proposer du Maulpoix en poésie, tu peux, si tu veux faire Apollinaire, tu peux aussi. Idem pour le théâtre, tu peux faire une pièce "peu" connue ou Rhinocéros... Ensuite, la problématisation, c'est toi qui la fait, pour chaque séquence. Donc là encore son degré d'ouverture dépend de ton propre choix. Elle doit en tout cas toucher à des enjeux littéraires forts (qui t'intéressent particulièrement, ça ne gâche rien !). Tu peux éviter les problématiques trop longues, à tiroir, et avec des termes de jargon littéraire complexe que les élèves ne sauront pas définir le jour de l'oral...

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par nlm76 le Sam 27 Juil 2013 - 14:39
@eliam a écrit:
@nlm76 a écrit:
@iphigénie a écrit:sans rien imposer, ça peut aussi se discuter aimablement, non? (parce qu'en première , je trouve cela utile, les bac blancs communs !)
(par contre je suis d'accord pour les secondes , ça n'apporte rien si ce n'est des inconvénients dans l'ordre des apprentissages conçus par le professeur.)
En première, ça va, si ce n'est pas trop tôt (en février ou plutôt en mars), de sorte qu'on a eu le temps de travailler à peu près tous les genres.
Cela dit, je ne vois pas l'intérêt que le sujet soit commun. Organiser un branle-bas de combat, pourquoi pas; échanger les copies, pourquoi pas non plus; mais faire le même sujet que le voisin, je n'en vois pas l'intérêt.

Nous décidons en commun, en septembre, de l'OE retenu pour le bac blanc fin mars. Aucun ordre n'est immuable puisque l'OE change d'une année sur l'autre. En ce qui concerne l'intérêt d'un sujet commun aux S /ES, il est pratique, bon nombre de collègues, chez nous, ont deux premières, cela leur évite de corriger deux sujets...
Soit. Mais je ne vois pas la difficulté de corriger deux sujets différents. Au moins ça renouvelle l'intérêt.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
brin d'acier
Niveau 7

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par brin d'acier le Sam 27 Juil 2013 - 18:38
Bonjour, j'aurai moi aussi pour la 1è fois une classe de 1è L /ES à la rentrée après 5 ans de collège et je me permets de rajouter d'autres questions pour compléter ce post :

-dois-je préparer un planning de lecture pour les élèves en fonction de la progression prévue ?
-combien de DS et de DM par trimestre ?
-combien de LA pour des L ? Une trentaine ?

merci d'avance et je prends moi aussi en note les conseils pour le 1er cours !
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par eliam le Sam 27 Juil 2013 - 19:00
Tu peux faire un planning de lecture mais il faudra quand même passer ton temps à rappeler aux élèves les échéances. Certains des miens se sont empressés d'égarer le planning, n'ont pas acheté les livres en temps et en heure et se sont retrouvés à lire les oeuvres en catastrophe. Je ne donne en DM que les inventions ou des devoirs à rédiger car je ne souhaite pas lire des commentaires ou des dissertations pêchés sur internet. Trente L.A, cela dépend du niveau de la classe et de son rythme de travail car les élèves sont assez lents et tu auras peut-être beaucoup à faire avec la préparation de l'écrit.
Contenu sponsorisé

Re: Débuts au lycée, avec une classe de 1re.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum