Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Pseudo le Sam 27 Juil 2013 - 2:11

@Fesseur Pro a écrit:C'est pas faux...

 Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Arverne le Sam 27 Juil 2013 - 6:12

Le sens de la répartie, c'est comme le sens de l'humour, on l'a ou on ne l'a pas, me semble-t-il.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Pseudo le Sam 27 Juil 2013 - 10:09

@Ombredeloup a écrit:Je n'arrive pas toujours à avoir l'idée de la bonne répartie (humoristique ou cassante) face aux élèves... Je pense vraiment que cela peut contribuer à la bonne ambiance de travail dans la classe. Avez-vous une idée pour que je puisse développer ce sens de la répartie?

 Qu'est-ce qui te fait penser que cela contribue à une bonne ambiance de travail ?

Quand je lis le fil répartis à la Brice de Nice, je ris parfois, mais le plus souvent je trouve ça cruel, et pas si propice que ça à la bonne ambiance. Au mieux ça permet d'humilier un élève particulièrement casse noix.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Serge le Sam 27 Juil 2013 - 10:22

@Caspar Goodwood a écrit:J'ai décidé de manier l'humour et la répartie avec beaucoup de précaution, car les élèves ne comprennent pas toujours le second degré et il m'a parfois été reproché d'être trop cassant. Il faut surtout ne pas s'énerver quand un élève fait une remarque, et faire avec sa propre personnalité. Un humour et une "répartie" artificiels ou trop préparés peuvent vite devenir ridicules et avoir l'effet inverse de celui qui est recherché.

Alors là, je suis bien d'accord sur tout.
J'ai été très surpris une année de découvrir un jour que je faisais "trop peur" aux 5èmes suite à une boutade qui me semblait ... ne pouvoir être prise que comme telle. Laughing 

C'est presque dommage qu'il ait compris rapidement que j'aime bien plaisanter, ça filait juste, ça filait droit lol! 
Spoiler:

Dans le fond, je suis sûr que certains ont toujours un doute sur le fait que ce soit de l'humour, alors à défaut de faire de l'humour, j'ai entretenu le doute Razz

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par abricotedapi le Sam 27 Juil 2013 - 10:31

@Pseudo a écrit:
@Ombredeloup a écrit:Je n'arrive pas toujours à avoir l'idée de la bonne répartie (humoristique ou cassante) face aux élèves... Je pense vraiment que cela peut contribuer à la bonne ambiance de travail dans la classe. Avez-vous une idée pour que je puisse développer ce sens de la répartie?

 Qu'est-ce qui te fait penser que cela contribue à une bonne ambiance de travail ?

Quand je lis le fil répartis à la Brice de Nice, je ris parfois, mais le plus souvent je trouve ça cruel, et pas si propice que ça à la bonne ambiance. Au mieux ça permet d'humilier un élève particulièrement casse noix.
+1

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Marlou.Bassboost le Sam 27 Juil 2013 - 10:40

d'abord comme je disais plus haut: faut que les élèves sentent que t'es carré. Sérieux dans le rendu des copies, que tu t'intéresses à leur travail, que tu les fais bosser, que t'aimes ta matière.
Mais je dirai avant de manier des techniques d'humour: attend de les sentir, de les connaître un peu.

ensuite je vais un peu raconter ma vie mais bon :

quand j'utilise l'humour, je ne le fais pas systématiquement.
Si l'ambiance est détendue, qu'elle est propice au travail et que ça participe bien... OK, l'humour et la répartie sur un élève qui a une place de leader ou qui n'est pas farouche, tu peux y aller... si l'élève est réceptif, il le comprend.
Si au contraire celui ci est en souffrance pour diverses raisons, ce n'est pas le moment. Faut rester sérieux .

Cette année j'ai eu la chance d'avoir deux classes faciles.
Le truc c'est qu'il faut maintenir la bonne ambiance naturelle.
Faut sentir l'ambiance de la classe...travailleuse, déconneuse, les deux, méprisante, chiante... et s'adapter.

Il y a des moments ou c'est pas gagné.
Si l'ambiance est merdique, faut pas abuser de l'humour. Faut prendre son caractère de cochon. ( c'est vrai que le théâtre peut aider, dans la confiance en soi, moi ça a été la musique, un peu de scène, de danse... bref, la confiance c’est PRIMORDIAL ) )
cette année avec une classe difficile, j'ai réussi à manier l'humour, mais en les mettant sans cesse en activité, en les sollicitant systématiquement.
ça marchait pas trop mal, mais c'était usant.
Puis parfois, quand ils me cassaient vraiment les bonbons, je prenais un air dur, genre caractère de cochon ( j'ai un visage dur quand je veux... ). Il a plané dans la classe une ambiance mortifère, tellement que le premier qui a bougé une oreille une seule remarque et les yeux qui tuent c'est bon pour tous les autres.
Faut arriver à sentir l'ambiance... et que tu t'adaptes pour en créer une, celle la plus propice au travail.
Une touche d'humour c'est bien, mais c'est vrai que ça vient pas tout seul.
Puis quand ils ont pas compris la blague...ils te prennent pour une demeurée...ben l'autodérision est pas mal aussi pour contrebalancer.

Allez, t'as toutes les vacances pour te préparer. Mais ça vient aussi avec les années tout cela....

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Numéro 6 le Dim 28 Juil 2013 - 20:06

C'est à prendre avec beaucoup de sérieux cette histoire de second degré... Tous les élèves n'y accèdent pas. Cela condamne donc votre pseudo "sens de la répartie" à rester "au premier degré" à être quelque chose qui vous sécurisera en ayant "barre sur" le mouflet, une épreuve de force quoi... Cela ne pourra être que dans l'humiliation, et au premier degré on arrive vite à la trivialité, à l'humiliation... non vraiment... persuadez vous, vous même que vous n'avez en aucun cas besoin de vous protéger ne fusse que par un "sens de la répartie" qui ne vous grandirait pas et pourrait même générer des incompréhensions qui vous seraient fatales.

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Invité le Dim 28 Juil 2013 - 20:09

Bien utilisé, le sens de la répartie n'est jamais humiliant, mais plutôt bienveillant et vise à détendre une atmosphère un peu tendue ou à permettre une petite détente de tous avant de reprendre le travail.
Je suis d'accord, il faut faire attention, mais toutes ces mises en garde contre l'humour me semblent quand même un peu excessives.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par bidule le Dim 28 Juil 2013 - 20:22

Je ne croyais que ça m'aurait été utile à l'époque mais, étudiante, j'ai bossé plusieurs étés et petites vacances comme serveuse dans un resto ouvrier/routier. D'un naturel réservé, ce boulot m'a aidé à avoir du répondant, un certain sens de la répartie. Gérer une salle de routiers et d'ouvriers affamés (je précise que je n'ai rien contre les routiers, mon homme est routier) qui s'amuse à chambrer ou draguouiller la serveuse, ça forme. A la première commande, un habitué avait demandé s'il pouvait avoir la serveuse sur un lit de salade, j'étais rouge comme une pivoine et ne savais quoi répondre. Une semaine plus tard, j'avais beaucoup plus de répondant, je peux te l'assurer!
Je pense que je ne serai pas comme je suis face à une classe sans ça. Ce job m'a permis d'avoir du répondant, de ne pas me laisser démonter et parfois de "basher" un élève (ce que je fais avec parcimonie, car ça peut vite dégénérer avec certaines classes, et pas avec tous les élèves).

bidule
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Pseudo le Dim 28 Juil 2013 - 20:59

holderfar a écrit:Bien utilisé, le sens de la répartie n'est jamais humiliant, mais plutôt bienveillant et vise à détendre une atmosphère un peu tendue ou à permettre une petite détente de tous avant de reprendre le travail.
Je suis d'accord, il faut faire attention, mais toutes ces mises en garde contre l'humour me semblent quand même un peu excessives.

L'humour, j'ai rien contre. Mais "sens de la répartie", c'est déjà un humour particulier. 
J'ai connu des gens au sens de la répartie qui était humiliant (mais toute répartie n'est pas humiliante). Mais comme, normalement, on attend pas de l'élève qu'il réponde (et pourtant, pourquoi ne pourrait-il, lui aussi, avoir le sens de la répartie ?) je préfère les autres formes d'humour auxquelles peuvent participer les élèves sans risque. 
J'avais un prof de français qui maniait le sens de l'humour et de la répartie, je peux t'assurer qu'on préférait quand ça tombait sur quelqu'un d'autre que soi !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Invité le Dim 28 Juil 2013 - 21:03

Je vois bien ce que tu veux dire, oui. Personnellement, je choisis toujours avec soin mes "clients" et ça implique aussi de l'autodérision de ma part: mes élèves ont bien sûr le droit de me chambrer un peu en retour.
Ca signifie que je n'utilise jamais cela quand je sens que je suis énervée ou face à un élève qui me paraît vraiment très méfiant, ou en conflit. Je n'attaque jamais la personne non plus, même pour rire: par exemple, je ne réponds jamais "Oh que oui" à un élève qui s'exclame: "Mais je suiiiis trop bêêêêête".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par User5899 le Lun 29 Juil 2013 - 0:37

@Celeborn a écrit:Comme beaucoup, je ne peux que conseiller l'improvisation.
J'ajouterais : être attentif à ce qu'ils disent, ne jamais faire semblant de ne pas entendre, tâcher d'avoir une certaine "culture" de ce qu'ils connaissent et pratiquent pour pouvoir le détourner à votre profit.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Calipsa le Lun 29 Juil 2013 - 9:04

Le message initial a été supprimé par son auteur.


Dernière édition par Calipsa le Dim 25 Aoû 2013 - 23:17, édité 1 fois

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Arverne le Lun 29 Juil 2013 - 9:25

Calipsa, je ne suis pas du tout d'accord avec toi.
@Calipsa a écrit:Tant mieux, mais dans beaucoup de classes calmes, l'humour est très peu pratiqué.
C'est justement dans les classes calmes que je vais le plus d'humour. C'est dans ces classes là qu'il n'y aura pas de débordements si tu fais de l'humour. Les classes de "zozos" attendent la moindre occasion pour s'amuser donc il vaut mieux éviter l'humour, à mon avis.

@Calipsa a écrit:Les profs qui ont de l'autorité sont peu drôles en salle des profs. Les profs sympas et détendus ont souvent du bordel (ils ne font pas peur)
Beaucoup de collègues ont une personnalité différente en cours et dans la vraie vie. Beaucoup jouent un rôle en classe. La plus grosse terreur des élèves dans mon collège est un collègue super délirant en salle des profs.
Quant à moi, je suis considérée par les élèves comme sympa mais sévère, ce n'est pas incompatible. Il y a des choses que je ne tolère pas, dont le bavardage et une fois que les élèves ont compris, ça se passe très bien. Je suis détendue en classe mais ça ne moufte pas. Il ne faut donc pas généraliser.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Magic Marmotte le Lun 29 Juil 2013 - 9:34

Les profs qui ont de l'autorité sont peu drôles en salle des profs. Les profs sympas et détendus ont souvent du bordel (ils ne font pas peur).
Calipsa, je ne partage pas ton point de vue. J'ai plutôt l'expérience de collègues stricts en classe mais plein d'humour en salle des profs. Je ne vois pas non plus en quoi prof sympas et détendus= prof bordelisé.
Je ne conçois pas la salle de classe comme un ring. Je suis là pour faire passer un savoir; j'ai besoin d'un minimum de conditions permettant la mise en place de cet apprentissage; le silence et l'attention en font parties. Je suis une prof plutôt sympa et détendue et je ne me fais pas bordeliser. J'utilise souvent l'humour pour faire passer mes messages; je peux être cassante mais jamais vexatoire.

Pour en revenir au sujet initial, je crois que le sens de la répartie ne se travaille pas vraiment. S tu veux "t'exercer", commencé avec ton entourage. Avoir de la repartie n'est pas forcément être "méchant ".
Je te donne un exemple qui, cette année, m'a permis de mettre fin au petit jeu d'un élève ( assez sympa, par ailleurs, mais un insolent) . Cet élève de 3ème rentrait systématiquement en classe avec son chewing-gum alors même que je répétais plusieurs fois avant d'entrer dans la salle qu'ils devaient être jeter à la poubelle en entrant. Lui et quelques uns de ses camarades trouvaient assez drôles d'y aller en cours d'heure traversant ainsi la salle sous le regard goguenard des autres. Fin mai, exaspérée par la situation, je le laisse faire puis au moment fatidique où Mônsieur se lève, m'expliquant que "non, il n'avait pas entendu, qu'il ne savait pas, ...", je dis sur un ton égal : " et bien, '...., la mastication te rends sourd alors."
Moment d'incertitude puis rires. Plus de mastication intempestive jusqu'à la fin de l'année.

Magic Marmotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Calipsa le Lun 29 Juil 2013 - 9:50

Message blanchi par son auteur.


Dernière édition par Calipsa le Dim 25 Aoû 2013 - 23:17, édité 1 fois

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Magic Marmotte le Lun 29 Juil 2013 - 9:52

Cripure a écrit:
@Celeborn a écrit:Comme beaucoup, je ne peux que conseiller l'improvisation.
J'ajouterais : être attentif à ce qu'ils disent, ne jamais faire semblant de ne pas entendre, tâcher d'avoir une certaine "culture" de ce qu'ils connaissent et pratiquent pour pouvoir le détourner à votre profit.
+1

Magic Marmotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Aevin le Lun 29 Juil 2013 - 10:00

@Calipsa
Ce qui me gène un peu dans ton discours sont les termes "peur" et "terreur". Comme si cela faisait de quelqu'un un bon prof. Personnellement, je n'en suis pas convaincu.

Certes, on ne peut faire cours uniquement avec de l'humour, mais je trouve que ça facilité les choses et très souvent ça fait mieux passer le contenu.

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Iphigénie le Lun 29 Juil 2013 - 10:05

@Magic Marmotte a écrit:
Cripure a écrit:
@Celeborn a écrit:Comme beaucoup, je ne peux que conseiller l'improvisation.
J'ajouterais : être attentif à ce qu'ils disent, ne jamais faire semblant de ne pas entendre, tâcher d'avoir une certaine "culture" de ce qu'ils connaissent et pratiquent pour pouvoir le détourner à votre profit.

Ah si! quelquefois ça vaut mieux! Very Happy Parfois c'est l'inverse qui convient: montrer que l'on a l'ouïe très fine ... Faut doser...
L'humour sert à désamorcer la tension. On ne fait pas de l'humour en classe pour faire le show, mais parce que parfois, il vaut mieux sourire qu'exploser, c'est plus efficace. Mais le sens de la répartie n'aide pas à prendre confiance en soi: c'est parce qu'on a confiance en soi qu'on a parfois et à bon escient le sens de la répartie. Ce n'est pas un "truc" pédagogique comme les deux doigts sur la table, c'est du vrai sens pédagogique qui consiste à adapter la bonne attitude au bon moment, et ça, ça ne peut s'apprendre que "sur le tas", ce n'est pas transmissible.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Celeborn le Lun 29 Juil 2013 - 10:12

@iphigénie a écrit:On ne fait pas de l'humour en classe pour faire le show,

J'avoue que parfois, si Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Iphigénie le Lun 29 Juil 2013 - 10:13

oui mais chuttttttttttttttttttttt    

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par B-Becker le Lun 29 Juil 2013 - 12:26

@c0c0 a écrit:Je te conseillerais de te méfier un peu de la répartie.
Personnellement  j'ai une répartie humoristique/cassante qui vient très (trop) facilement et cela peut être à double tranchant avec des collégiens.

Je confirme. Une année, les élèves me disaient que j'étais "prof de clash". C'est difficile à imaginer de prime abord, mais ils en demandaient toujours plus et mes réponses à leurs niaiseries finissaient par les amuser. J'ai finalement dû modérer mes propos et adopter un style plus neutre avec eux. Casser (les attitudes méprisables j'entends, les questions objectivement idiotes) n'est pas systématiquement la bonne attitude à adopter. Ca dépend du public.

B-Becker
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par JEMS le Lun 29 Juil 2013 - 12:27

Oui, un bon passing et hop... (en référence au grand boum boum de ton pseudo) !

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Dionysos le Lun 29 Juil 2013 - 13:16

@Magic Marmotte a écrit:Les profs qui ont de l'autorité sont peu drôles en salle des profs. Les profs sympas et détendus ont souvent du bordel (ils ne font pas peur).
Calipsa, je ne partage pas ton point de vue. J'ai plutôt l'expérience de collègues stricts en classe mais plein d'humour en salle des profs. Je ne vois pas non plus en quoi prof sympas et détendus= prof bordelisé.
Je ne conçois pas la salle de classe comme un ring. Je suis là pour faire passer un savoir; j'ai besoin d'un minimum de conditions permettant la mise en place de cet apprentissage; le silence et l'attention en font parties. Je suis une prof plutôt sympa et détendue et je ne me fais pas bordeliser. J'utilise souvent l'humour pour faire passer mes messages; je peux être cassante mais jamais vexatoire.

Approuvé à 100%.
Quoique j'aie un peu tendance à me faire avoir par mon sens de la répartie.
Il ne faut l'utiliser que quand les conditions sont créées, sinon il tombe à plat.


Pour en revenir au sujet initial, je crois que le sens de la répartie ne se travaille pas vraiment. S tu veux "t'exercer", commencé avec ton entourage. Avoir de la repartie n'est pas forcément être "méchant ".
Je te donne un exemple qui, cette année, m'a permis de mettre fin au petit jeu d'un élève ( assez sympa, par ailleurs, mais un insolent) . Cet élève de 3ème rentrait systématiquement en classe avec son chewing-gum alors même que je répétais plusieurs fois avant d'entrer dans la salle qu'ils devaient être jeter à la poubelle en entrant. Lui et quelques uns de ses camarades trouvaient assez drôles d'y aller en cours d'heure traversant ainsi la salle sous le regard goguenard des autres. Fin mai, exaspérée par la situation, je le laisse faire puis au moment fatidique où Mônsieur se lève, m'expliquant que "non, il n'avait pas entendu, qu'il ne savait pas, ...", je dis sur un ton égal : " et bien, '...., la mastication te rends sourd alors."
Moment d'incertitude puis rires. Plus de mastication intempestive jusqu'à la fin de l'année.

J'adore.
Mais tu as des élèves assez subtils pour comprendre la référence.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Dionysos le Lun 29 Juil 2013 - 13:18

@Celeborn a écrit:
@iphigénie a écrit:On ne fait pas de l'humour en classe pour faire le show,

J'avoue que parfois, si Razz

La salle de classe est une salle de théâtre dans laquelle on fait le show pour faire passer un savoir, tous les moyens sont bons à mobiliser.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment développer mon sens de la répartie face aux élèves ?

Message par Aevin le Lun 29 Juil 2013 - 13:39

@Dionysos a écrit:
@Celeborn a écrit:
@iphigénie a écrit:On ne fait pas de l'humour en classe pour faire le show,

J'avoue que parfois, si Razz

La salle de classe est une salle de théâtre dans laquelle on fait le show pour faire passer un savoir, tous les moyens sont bons à mobiliser.
+1

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum