Tzr muté loin loin, là-bas.

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Stered le Sam 27 Juil 2013 - 21:09

On peut aussi comprendre que Ramoneur, comme d'autres avant lui, a parlé avec une légèreté certaine et sans doute blessante pour d'aucuns de se mettre en CLM parce qu'il est en colère, sans que cela reflète vraiment ses actes. Qui n'a jamais eu envie d'envoyer tout bouler avant de se poser calmement, pour faire le point ?

Alors, certes, il était maladroit de le dire ainsi, maintenant, on peut comprendre le ras-le-bol des TZR qui le sont depuis longtemps et n'ont pas d'espoir immédiat d'amélioration (hélas, dans certaines matières...).

Renvoyer au privé, ou au "c'est pire ailleurs" me laisse perplexe. Ne peut-on espérer que l'EN traite ses personnels avec un peu moins de désinvolture quant à leurs situations personnelles ? Certains ont déjà vécu pire donc interdit de "chouiner" ?

Quant au "on ne peut jamais rien dire", il me semble qu'ici les deux points de vue s'expriment largement...

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par *Fifi* le Sam 27 Juil 2013 - 21:41

Pour ma part c'est pas tellement l'idée qu'on a vu pire, c'est qu'à mes yeux avoir une affectation a l'année a 45 min de chez soi et être remboursé au moins en partie n'est pas si terrible en fait ... Après on peut toujours espérer mieux c'est sur !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Ramoneur le Sam 27 Juil 2013 - 21:44

Je ne pensais pas être "anti-stagiaire" : j'ai fait mon stage il n'y a pas si longtemps, à l'époque bénie des 6 heures de cours. Je plains vraiment de tout cœur les nouveaux stagiaires. En revanche, il faut bien comprendre une chose, probablement étrangère aux enseignants de lettres ou autres : un poste de professeur de musique occupe bien souvent un etb entier. Ce qui veut dire que les titulaires de poste et les stagiaires ont des etb, et que les TZR attendent gentiment qu'un "ancien" quitte son poste pour espérer l'avoir. Pour vous donner une idée, il y avait cinq postes cette années dans l'Isère... Alors le TZR qui arrive la gueule enfarinée avec ses pauvre points de rapprochement de conjoint peut attendre un bout de temps. Dans ces conditions, vous comprendrez aisément que la réforme des stagiaires a encore ajouté des barrières dans cet espoir de l'inaccessible poste fixe.
Quand au CLM, comme l'a justement dit Stered, j'en ai probablement parlé sans me douter des affects que cela pourrait engendrer chez certains d'entre vous. Je veux bien m'excuser encore une fois, mais cela commence à ressembler à un dialogue de sourds, ce qu'apprécierait fortement le personnage de mon avatar. Vous remarquerez cependant en lisant mon tout premier post tout là-haut que je ne souhaitais pas et ne souhaite toujours pas obtenir un congé ou un arrêt maladie. On peut donc arrêter sur ce point-là.
En revanche, accepter gentiment cette situation globalement dégueulasse infligée aux TZR et les mesquineries administratives pour grappiller le moindre euro sur leur dos sous prétexte que d'autres vivent pire ne me semble pas le meilleur moyen de faire avancer les choses.


Dernière édition par Ramoneur le Sam 27 Juil 2013 - 23:44, édité 1 fois

_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Hoa Mai le Sam 27 Juil 2013 - 21:51

@Ramoneur a écrit:Je ne pensais pas être "anti-stagiaire" : j'ai fait mon stage il n'y a pas si longtemps, à l'époque bénie des 6 heures de cours. Je plains vraiment de tout cœur les nouveaux stagiaires. En revanche, il faut bien comprendre une chose, probablement étrangère aux enseignants de lettres ou autres : un poste de professeur de musique occupe bien souvent un etb entier. Ce qui veut dire que les titulaires de poste et les stagiaires ont des etb, et que les TZR attendent gentiment qu'un "ancien" quitte son poste pour espérer l'avoir. Pour vous donner une idée, il y avait cinq postes cette années dans l'Isère... Alors le TZR qui arrive la gueule enfarinée avec ses pauvre points de rapprochement de conjoint peut attendre un bout de temps. Dans ces conditions, vous comprendrez aisément que la réforme des stagiaires a encore ajouté des barrières dans cet espoir de l'inaccessible poste fixe.
Quand au CLM, comme l'a justement dit Stered, j'en ai probablement parlé sans me douter des affects que cela pourrait engendrer chez certains d'entre vous. Je veux bien m'excuser encore une fois, mais cela commence à ressembler à un dialogue de sourds, ce qu'apprécierait fortement le personnage de mon avatar. Vous remarquerez cependant en lisant mon tout premier post tout là-haut que je ne souhaitais pas et ne souhaite toujours pas obtenir un congé ou un arrêt maladie. On peut donc arrêter sur ce point-là.
En revanche, accepter gentiment cette situation globalement dégueulasse infligée aux TZR et les mesquineries administratives pour grappiller le moindre euro sur leur dos sous prétexte que d'autres vivent pire ne me semble pas le meilleur moyen de faire avancer les choses?.

Tout à fait d'accord avec toi. La situation des TZR est vraiment à plaindre dans la majorité des cas, et c'est encore pire depuis que les points qu'on accumulait dans cette situation (+20 par an par rapport à un poste fixe) ont été supprimés.

Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par philann le Sam 27 Juil 2013 - 21:51

Voli vola a écrit:Il est quand même désespérant (ah ? le terme est peut-être un peu fort) que dans 9 fils sur 10 on repasse toujours par les mêmes poncifs
- ta situation n'est pas si grave
- arrête de te plaindre
- fallait t'y attendre
- y a pire
ça me fatigue...
A croire qu'il faudrait presque s'excuser d'oser dire que les affectations dont on écope ne nous conviennent pas. On est presque à deux doigts du discours de certains rectorats, là, "si vous n'êtes pas contents d'autres attendent pour prendre votre place". Si on commence à se le servir nous-mêmes entre nous... Ce n'est pas comme ça qu'on arrangera la situation pour le plus grand nombre et c'est loin de faire avancer la cause commune. Je trouve dommage que nous ne soyons pas plus solidaires...
[ceci était un message qui visait personne et tout le monde à la fois, bref]


+ 1000!!
groyer a écrit:
@Hoa Mai a écrit:Ayant été commissaire paritaire académique durant trois ans, je peux avec certitude affirmer que, dans mon académie en tout cas, les postes en musique étaient parmi les moins nombreux et donc forcément nécessitaient un barème énorme pour les obtenir. Rien à voir avec les postes de maths, anglais ou histoire pour ne citer que ces matières.

Cela dépend des académies. A Versailles, même en histoire. les postes fixes sont de plus en plus rares. Je connais plein de personnes qui sont TZR depuis des années.
Par ailleurs, le discours c'était mieux avant me laisse rêveuse. Tout le monde a connu des galère. Quand j'ai eu le concours, la majorité des gens étaient TZR, nommés en LEP ou dans des collèges zone sensible.

À Versailles, à mon avis, il y a aussi un gros problème de gestion des postes...
J'ai été contractuelle à l'année pendant 2 ans, alors que dans le même temps des titulaires étaient TZR en courts et moyens remplacements. Ce n'est pas vraiment une pub pour les concours...Rolling Eyes 

Par ailleurs, une collègue qui était stagiaire dans mon collège souhaitait rester comme T1 dans le même collège. Ils lui ont répondu, non, que ça restait un poste stagiaire pour l'année suivante. Elle a donc fait d'autres voeux...et puis finalement le poste a été ouvert et une jeune T1 sans plus de points qu'elle n'a eu!! Rolling Eyes  Rien de dramatique, elle a eu un poste fixe direct (en anglais!!) quand même et éviter la case TZR...mais c'est pour dire que parfois, ça fonctionne bizarrement même si la complexité du mouvement et des postes stagiaires peuvent expliquer certains trucs...

Spoiler:
l'an dernier en allemand la barre pour accéder aux Hauts de Seine était moins élevée que pour l'Essonne Shocked Shocked Shocked 
Spoiler:
pourvu que ça dure....

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Ingeborg B. le Sam 27 Juil 2013 - 21:56

@*Fifi* a écrit:Pour ma part c'est pas tellement l'idée qu'on a vu pire, c'est qu'à mes yeux avoir une affectation a l'année a 45 min de chez soi et être remboursé au moins en partie n'est pas si terrible en fait ... Après on peut toujours espérer mieux c'est sur !

+ 1000

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Al le Sam 27 Juil 2013 - 22:02

Non mais en fait, je trouve que tu as (Ramoneur) bien réagi dans ce fil : j'ai eu l'impression qu'effectivement tu mesurais vite ce que certains de tes propos avaient de dérangeant, et dans ton dernier message tu sépares les choses (CLM/stagiaires et situation financière). Ok pour le "anti stagiaire" : je comprends que c'est frustrant (moi-même c'est un stagiaire qui m'a "jetée" de 50 kms de chez moi à 100). J'ai juste du mal à concevoir comment faire autrement sans sacrifier les nouveaux.
On a toujours été d'accord sur l'aspect financier... je n'ai pas lu beaucoup de messages sur ce fil dire que c'était normal de se faire flouer ainsi, de façon très générale on t'a conseillé de te battre pour obtenir mieux. C'est pour ça que les messages (pas les tiens) d'autres personnes montant immédiatement au créneau pour dire que nous n'étions que des...(je vais pas répéter) m'ont un petit peu énervée.

Pour la question du public, de l'EN et des TZR, on pourrait en débattre sur un autre fil, mais : tout le monde TZR pendant 2 ans (chiffre au hasard) en début de carrière et ça règlerait beaucoup de problèmes il me semble, tout comme tout le monde fait au moins x temps en ZEP dans sa carrière. Personnellement, je suis TZR par choix mais j'avoue que je vais essayer d'échapper à la ZEP, cela dit si cette mesure était votée pour tout le monde, je m'y plierais, je ne dirais pas "avec plaisir", mais avec la satisfaction de garantir de meilleures conditions pour tous.
Mais pour ça, j'imagine qu'il faut se penser comme un tout, uni, et j'ai l'impression que c'est pas gagné.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Isis39 le Sam 27 Juil 2013 - 22:06

@*Fifi* a écrit:Pour ma part c'est pas tellement l'idée qu'on a vu pire, c'est qu'à mes yeux avoir une affectation a l'année a 45 min de chez soi et être remboursé au moins en partie n'est pas si terrible en fait ... Après on peut toujours espérer mieux c'est sur !

Oui, j'en connais qui sont à plus d'une heure de chez eux sans aucun remboursement !!!

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par *Fifi* le Sam 27 Juil 2013 - 22:06

Qu'on parle de la situation pénible des TZR qui ont des affectations courtes a répétition, qui changent de bahuts tous les 15 jours, qui apprennent ça la veille de la rentrée ou qui n'ont pas du tout d'affectation ok. Je suis d'accord pour dire que le statut est difficile. Mais là il me semble que le sujet etait sur la distance. Donc si on ne pense qu'à ce critère là, c'est là que j'ai du mal a comprendre : on peut être aussi loin voire plus en poste fixe sans pour autant pouvoir déménager (pour x raisons comme le fait que le conjoint bosse autrepart) et n'avoir aucun remboursement.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Al le Sam 27 Juil 2013 - 22:09

Oui mais ce que dit Ramoneur, c'est que ce n'est pas une raison pour accepter et ne pas réclamer des remboursements dus. En fait la situation de TZR demande une adaptation au réel (inutile de fantasmer le job de rêve qui n'existe nulle part comme l'avait écrit WW au début de ce fil), y a pire, y a mieux, tout le monde ne peut pas être affecté à 10 minutes de chez lui... MAIS aussi d'être prêt à se battre car le statut est plus précaire qu'un poste fixe, les textes sont peu respectés, etc.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Ingeborg B. le Sam 27 Juil 2013 - 22:13

Non mais, personnellement, j'ai répondu en fonction du message initial qui faisait penser que nous étions proches d'une nouvelle Affaire Dreyfus.
A part çà, personne ne nie que le sort des TZR est parfois difficile. La nuance se niche dans le parfois. S'entendre dire qu'on accepterait une servitude volontaire, c'est trop. Dans mon lycée, j'ai défendu les tzr et dénoncé les heures sup qui entravent la création de postes. Je n'ai de leçons de solidarité à recevoir de personne. A-t-on le droit de penser que ce cas particulier n'est pas représentatif de cas plus scandaleux ?

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par InviteeF le Sam 27 Juil 2013 - 22:14

@Aletheia a écrit:Oui mais ce que dit Ramoneur, c'est que ce n'est pas une raison pour accepter et ne pas réclamer des remboursements dus. En fait la situation de TZR demande une adaptation au réel (inutile de fantasmer le job de rêve qui n'existe nulle part comme l'avait écrit WW au début de ce fil), y a pire, y a mieux, tout le monde ne peut pas être affecté à 10 minutes de chez lui... MAIS aussi d'être prêt à se battre car le statut est plus précaire qu'un poste fixe, les textes sont peu respectés, etc.

 C'est une excellente synthèse, bravo yesyes

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Al le Sam 27 Juil 2013 - 22:29

Je rêve ou tu m'as corrigée ?

Laughing Laughing Laughing 

c'est les vacances, VoLi ! prof, sors de ce corps Razz (ça me fait penser au fil "mauvaise réputation")

j'ai même une note, enfin une appréciation Wink

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Invité le Sam 27 Juil 2013 - 22:34

@Aletheia a écrit:Non mais en fait, je trouve que tu as (Ramoneur) bien réagi dans ce fil : j'ai eu l'impression qu'effectivement tu mesurais vite ce que certains de tes propos avaient de dérangeant, et dans ton dernier message tu sépares les choses (CLM/stagiaires et situation financière). Ok pour le "anti stagiaire" : je comprends que c'est frustrant (moi-même c'est un stagiaire qui m'a "jetée" de 50 kms de chez moi à 100). J'ai juste du mal à concevoir comment faire autrement sans sacrifier les nouveaux.
On a toujours été d'accord sur l'aspect financier... je n'ai pas lu beaucoup de messages sur ce fil dire que c'était normal de se faire flouer ainsi, de façon très générale on t'a conseillé de te battre pour obtenir mieux. C'est pour ça que les messages (pas les tiens) d'autres personnes montant immédiatement au créneau pour dire que nous n'étions que des...(je vais pas répéter) m'ont un petit peu énervée.

Pour la question du public, de l'EN et des TZR, on pourrait en débattre sur un autre fil, mais : tout le monde TZR pendant 2 ans (chiffre au hasard) en début de carrière et ça règlerait beaucoup de problèmes il me semble, tout comme tout le monde fait au moins x temps en ZEP dans sa carrière. Personnellement, je suis TZR par choix mais j'avoue que je vais essayer d'échapper à la ZEP, cela dit si cette mesure était votée pour tout le monde, je m'y plierais, je ne dirais pas "avec plaisir", mais avec la satisfaction de garantir de meilleures conditions pour tous.
Mais pour ça, j'imagine qu'il faut se penser comme un tout, uni, et j'ai l'impression que c'est pas gagné.
Ces mesures d'imposer le tézédariat et la ZEP à tout le monde, c'est assez mesquin et ça ne garantit absolument pas un meilleur sort à tout le monde. Cette manière de souhaiter que tout le monde passe par la galère, c'est tout sauf solidaire, désolée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par *Fifi* le Sam 27 Juil 2013 - 22:36

@Aletheia a écrit:Oui mais ce que dit Ramoneur, c'est que ce n'est pas une raison pour accepter et ne pas réclamer des remboursements dus. En fait la situation de TZR demande une adaptation au réel (inutile de fantasmer le job de rêve qui n'existe nulle part comme l'avait écrit WW au début de ce fil), y a pire, y a mieux, tout le monde ne peut pas être affecté à 10 minutes de chez lui... MAIS aussi d'être prêt à se battre car le statut est plus précaire qu'un poste fixe, les textes sont peu respectés, etc.
Personne ne nie que le statut des TZR est pénible ! Mais ça ne me semblait pas l'objet de ce fil. Je pensais qu'il etait créé par rapport a une situation particulière et posait le problème de la distance jugée excessive et du remboursement jugé trop léger. Or, a mes yeux faire 45 min n'est pas la chose la pire dans la vie d'un tzr car justement le statut est dur notamment pour ceux qui apprennent leur affectation a la rentree, eux en courtes durees ou sans remplacement et aussi car on peut avoir autant de distance en poste fixe et sans remboursement. Bien sur que le statut est pénible, difficile notamment dans certaines matières mais ça me semblait pas le sujet !

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par InviteeF le Sam 27 Juil 2013 - 22:39

@Aletheia a écrit:Je rêve ou tu m'as corrigée ?

Laughing Laughing Laughing 

c'est les vacances, VoLi ! prof, sors de ce corps Razz (ça me fait penser au fil "mauvaise réputation")

j'ai même une note, enfin une appréciation Wink

Ah non, je ne me le permettrais pas !
J'ai juste enlevé le seul petit détail qui me chiffonnait et m'empêchait d'adhérer pleinement, nuance ! Very Happy

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Hoa Mai le Sam 27 Juil 2013 - 22:39

En poste fixe, tu peux envisager de déménager.

Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par *Fifi* le Sam 27 Juil 2013 - 22:43

@Hoa Mai a écrit:En poste fixe, tu peux envisager de déménager.
Et les gens affectes en poste fixe loin du boulot de leur conjoint et enfants ? Ou en poste avec un complément qui change tous les ans ?

Bref c'est pas le sujet, je disais juste que pour moi 45 min ce n'etait pas le fait le plus a plaindre de la vie d'un TZR.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement

*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Ingeborg B. le Sam 27 Juil 2013 - 22:45

@*Fifi* a écrit:
@Hoa Mai a écrit:En poste fixe, tu peux envisager de déménager.
Et les gens affectes en poste fixe loin du boulot de leur conjoint et enfants ? Ou en poste avec un complément qui change tous les ans ?

Bref c'est pas le sujet, je disais juste que pour moi 45 min ce n'etait pas le fait le plus a plaindre de la vie d'un TZR.
+1000

Oui, c'est ce que plusieurs personnes essaient de dire depuis le début de cette discussion.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Invité le Sam 27 Juil 2013 - 22:45

Et je souscris parfaitement à cela. J'ai eu jusqu'à 3h de transport par jour, l'an dernier...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Hoa Mai le Sam 27 Juil 2013 - 22:58

En tout cas, je vous souhaite à tous de conduire mieux que moi : avec les distances que vous parcourez ou avez parcourues, je me serais envoyée dans le décor depuis longtemps (car la conduite et moi, ça fait deux). Je mesure ma chance de pouvoir pendre le métro.

Hoa Mai
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Al le Sam 27 Juil 2013 - 22:59

Les remboursements insuffisants sont ce qui a fait dire à Ramoneur que c'était un statut de m..., on lui a conseillé de se renseigner pour en obtenir de meilleurs, je vois pas où est le problème. Financièrement il a le droit de s'y retrouver.

On peut ne pas pleurer de pitié devant sa situation et l'encourager sincèrement à se battre pour améliorer ses conditions de travail non ?

Holderfar, génial, j'ai proposé ça par mesquinerie, c'est évident que c'était mon seul but Laughing évidemment que si ça n'améliore pas les choses pour tout le monde, il faut abandonner ce projet, c'est juste "logiquement" ce qui me semblait pouvoir le faire : que les profs tournent très vite sur les postes difficiles pour que personne n'y reste "englué" contre sa volonté. C'est peut-être une idée "bête" de quelqu'un qui n'est pas familier de ces questions, mais j'aurais préféré que tu me démontres poliment en quoi ça ne marche pas + que tu proposes ta solution plutôt que de telles attaques.
Bref Ramoneur avait raison : dialogue de sourds.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Invité le Sam 27 Juil 2013 - 23:07

Ecoute, Alethéia, c'est une question de simple logique: c'est comme si tu disais, à partir du constat que nous faisons tous sur les dysfonctionnements du système des mutations, qu'étant donné que parfois même des couples avec enfants ne peuvent rester dans leur académie, on devrait interdire à tous les stagiaires et néotits de rester dans la leur. Je suis désolée, mais ça ne règlerait en rien le problème des régions plus chères que d'autres et donc des couples séparés, non? Eh bien pour le tézédariat et la ZEP (et pour ces bahuts, ce que tu proposes est en plus catastrophique: ce qui les coule aussi, c'est le turnover dramatique des,équipes péda) c'est pareil. Ce sont des établissements peu demandés et des missions dont presque personne ne veut, donc même si on oblige tout le monde à goûter à ça, ça ne changera rien au problème de "l'offre et la demande". Par contre, on est du coup très content ou soulagé de savoir que les autres sont dans la même situation pourrie. Je ne te visais pas spécialement, parce que c'est très humain comme ressenti, mais si, c'est mesquin. Nulle impolitesse de ma part.


Dernière édition par holderfar le Sam 27 Juil 2013 - 23:08, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Finrod le Sam 27 Juil 2013 - 23:51

Hoa Mai : j'ai déjà vu qqun partir avec les 1000 points de bonification médicale pour ce motif (bon après avoir provoqué 3 accidents graves de la route en qq années, ceci explique cela)

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Malaga le Dim 28 Juil 2013 - 9:16

Je comprends l'idée d'Aletheia mais je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. Comme l'a dit Holderfar, pour les établissements difficiles, mieux vaut créer de meilleurs conditions (plus de personnel notamment vie scolaire, moins d'heures de cours pour les profs, des classes vraiment peu nombreuses...) pour les enseignants et donc les élèves qui y sont que d'obliger tout le monde à y aller. Cela pourrait permettre de pérenniser un peu les équipes ce qui est toujours bénéfique.

Obliger chaque prof à faire durant deux années TZR, je ne sais pas si cela est possible techniquement. J'imagine qu'il y a des disciplines et des académies dans lesquelles un jeune prof avec peu de points peu obtenir un poste fixe: c'est donc qu'il y a assez de postes fixes pour tout le monde. Enfin, cela ne règlerait pas le problème des disciplines (comme la musique) où il y a très peu de postes fixes.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tzr muté loin loin, là-bas.

Message par Invité le Dim 28 Juil 2013 - 17:35

Pour le tout le monde TZR pendant 2 ans, ça doit être faisable, au prix d'une précarisation inutile de l'ensemble des jeunes profs, et de couacs dont l'EN a le secret. Ce n'est évidemment pas souhaitable...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum