Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Marlou.Bassboost le Mar 30 Juil 2013 - 15:01

@Kiki a écrit:Sinon chaque année je fais Molière de la 6e à la 4e. Le succès est garanti et les élèves me le réclament car ils me connaissent bien.
Molière est encore d'actualité : la question du bonheur, les mariages forcés et les conflits parents/enfants existent encore...
J'adore aussi Molière.
Je crois que le classique on peut pas passer à côté, il n'y a qu'à l'école qu'on peut l'appréhender, le comprendre, que ce soit littérature, musique, arts...

Marlou.Bassboost
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par *Kati* le Mar 30 Juil 2013 - 15:02

Je ne comprends pas bien pourquoi Nigousse a lancé ce fil... Elle a déjà exprimé plusieurs fois ses problèmes, a déjà posé ce genre de questions...
là par exemple

_________________
Qui sème des fleurs,
récolte la tendresse...

 aaz

*Kati*
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par abricotedapi le Mar 30 Juil 2013 - 15:08

Elle est inscrite depuis un an et parle d'envie de reconversion depuis qu'elle est sur le forum.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

vous croyez que c'est facile?

Message par nigousse le Mar 30 Juil 2013 - 15:29

Parce que vous croyez que c'est facile de se reconvertir quand on a qu' une licence d'histoire? Je viens d'un milieu très très défavorisé, j'ai travaillé à côté de mes études que je n'ai pas pu poursuivre faute de moyens. D'ailleurs je n'ai pas pu faire les études souhaitées car pas de moyens ni de relations et surtout pas d'informations sur ce qu'il était possible de faire d'autre qu'une fac ( merci l'orientation!). C'est vrai j'ai envie de faire autre chose mais j'ai un apppart à rembourser et des problèmes de santé. Mon mari travaille dans l'industrie en horaires décalés ( en 5/8 pour ceux qui connaissent), ce qui fait que je connais bien ce milieu et je peux donc parler en connaissance de cause. Je ne permets à personne de me juger sans me connaitre ni ma situation personnelle( je sors de 2 ans d'enfer de voisinage, là je déménage au mois de septembre et ça va être la libération, mais aussi du stress car j'ai été obligée de revendre mon appart à perte à cause des nuisances de voisinage et je repars pour 20 ans de crédit. Et avant qu'on me dise que j'avais qu'à louer, dans ma ville c'est soit logements sociaux soit loyers hors de prix!). J'ai fait un burn-out en octobre et j'ai été arrêtée 1 mois, je ne dors quasiment plus sans médicament. J'ai consulté la cnseillère mobilité carrière ( quelle blague) qui m'a dit texto: il n'y a pas de moyen pour reconvertir les profs, la seule solution c'est l'arrêt maladie de longue durée. Alors si quelqu'un a une solution miracle je suis preneuse!

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Mar 30 Juil 2013 - 15:31

Et pour conclure en beauté j'emm.... Molière!!

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par philann le Mar 30 Juil 2013 - 15:32

Nigousse, je peux comprendre que l'on aille pas bien, que l'on ait besoin de changer, évoluer, faire autre chose...

MAIS:
Que de mépris dans tes messages à l'égard de tes élèves et de tes collègues !!!affraid 
Les profs ne connaissant pas la vraie vie? Toi seule la connaît?Combien ont travaillé dans des petits boulots de misère pour payer leurs études? Combien ont ils été précaires pendant des années avant d'avoir leur concours...quand ils l'ont (pas le cas de tous tes collègues)?

Les élèves qu'ont ennui avec des trucs ch... comme Molière ? affraid Crying or Very sad furieux Là j'ai manqué de très peu l'infarctus!!!
MAIS EVIDEMMENT que c'est indispensable, vital même de faire du Molière, de l'histoire antique, de la musique classique!
Le plus grand mépris que l'on montre aux élèves, c'est aujourd'hui lorsque l'on prétend ne leur parler que de LEUR monde, LEURS centres d'intérêt. Non seulement souvent nous nous ridiculisons...mais à force nous n'avons plus rien en commun: les générations ne se parlent plus ou n'ont rien à se dire, les personnes de classes sociales différentes ne partagent plus ou presque de culture commune etc... Molière ou la guerre de Troie n'était pas plus naturel à nos grand-parents au fin fond de leur campagne ou au fond des terrils ! Mais ils l'avaient en commun...même en arrêtant l'école très tôt.

L'injure pour moi est de considérer qu'on élève, parce qu'il fera une formation professionnelle devrait être privé de la culture classique, de la culture la plus universelle (celle qui s'éloigne le plus possible de notre petit nombril). C'est en agissant de la sorte que c'est culture, propriété de l'humanité, devient une "culture bourgeoise".
Spoiler:
C'est cela que je ne pardonnerai JAMAIS à Mérieu quelle que soit sa repentance

Et les fossoyeurs ont été nombreux! furieux Je vais peut-être gagner plein de points godwin...mais franchement quand j'entends quelqu'un haïr à ce point la culture, a fortiori quand il s'agit d'un prof, j'ai une petite musique qui me titille le cervelet: "quand j'entends le mot culture..."

Axel: merci, tes citations multiples sont très éclairantes...

Spoiler:
Au passage pour le concret et la "vraie vie" Patton était passionné d'histoire, y compris de batailles antiques, et de Gaulle était amateur d'histoire et lecteur assidu de Bergson et Péguy. C'est la hauteur qui permet de prévoir l'avenir et d'agir avec réflexion...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par abricotedapi le Mar 30 Juil 2013 - 15:33

Nous ne jugeons que la façon dont tu parles du métier et on dit simplement que travailler en aimant si peu son métier rend malheureux.
Personne ici n'a dit que c'était facile de se reconvertir, ni que tu as une vie parfaite et tranquille, ni même que ce métier est facile et tout rose...
Personne n'est ton ennemi ici, personne ne t'attaque.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par zina le Mar 30 Juil 2013 - 15:37

@nigousse a écrit:J'aime enseigner mais un enseignement qui me semble utile, j'ai des bac pro à qui je dois servir un bla-bla littéraire qui ne leur servira jamais à rien, je voudrais plutôt faire du vrai français: orthographe, conjugaison... qui leur servira dans leur vie quotidienne, c'est d'ailleurs ce qu'elles souhaiteraient! Je fais égalemment de la formation pour adultes ( niveau BTS) et ça me plait beaucoup, j'aime avoir des adultes et du répondant en face de moi. malheureusement il n'y a pas de possibilité de poste gagé car les régions financent de moins en moins et les Greta suppriment de plus en plus de sections. Bref pour moi l'enseignement doit être concret et en prise avec le monde réel, quand je vois qu'on fait encore ch... les collégiens avec Molière!!

Ce n'est pas vrai que les collégiens m'aiment pas Molière ou les auteurs classiques. Mes enfants ont adoré Molière au collège et c'est eux qui m'ont donnés envie de le lire alors que je n'ai jamais fait de la littérature française. Il ressortent même quelques passages quand ils rencontrent une situation qui leur semble similaire. Il faut arrêter de dire que les collégiens m'aiment pas les textes classiques.

zina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Provence le Mar 30 Juil 2013 - 15:45

@nigousse a écrit:Et pour conclure en beauté j'emm.... Molière!!

Si ça peut te soulager... Rolling Eyes 

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Mar 30 Juil 2013 - 15:47

C'est bizarre mais très souvent sur ce forum les débat dégénèrent par rapport au sujet initial, je voulais des témoignages de personnes sur l’enseignement après 50 ans ( bien qu'ayant 50 ans dans une dizaine d'années, la situation sera forcément différente). Je souhaitais des témoignages sur le quotidien des CPE car c'est une reconversion que j'envisage( horaires fixes, plus de préparation ni de copies), je vais aller voir ailleurs pour cela.

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par philann le Mar 30 Juil 2013 - 15:55


_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Mar 30 Juil 2013 - 15:56

J'adore ce film, je m'en suis servi très souvent en classe en lien avec la pièce de Marivaux!!

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par doublecasquette le Mar 30 Juil 2013 - 16:15

]
@nigousse a écrit: Alors si quelqu'un a une solution miracle je suis preneuse!

Le pari de Pascal, peut-être ? Ça vous conviendra peut -être mieux que Molière ?
Je vous le mets en vidéo, ça fera plus d'jeun, moins ringard intello ...




_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par philann le Mar 30 Juil 2013 - 16:34

@nigousse a écrit:J'adore ce film, je m'en suis servi très souvent en classe en lien avec la pièce de Marivaux!!

Shocked Alors là je ne comprends plus rien!
Si tu es sensible à ce film, tu l'es donc aussi au fait que l'on puisse faire "accrocher" des jeunes à des oeuvres très classiques et à une langue assez ardue pour eux...

Pourquoi alors avoir versé tant de haine sur l'enseignement des classiques aux élèves (sous prétexte qu'ils sont en LP)???

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Calipsa le Mar 30 Juil 2013 - 16:59

D'accord avec ce qui a été dit par nos collègues de lettres.


Dernière édition par Calipsa le Dim 25 Aoû 2013 - 22:56, édité 1 fois

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par philann le Mar 30 Juil 2013 - 17:42

Lecture de la Bible d'ailleurs indispensable si l'on veut pouvoir comprendre bon nombre d'heures classiques... 

Pour ce qui est des filières professionnelles, c'est un peu compliqué. Heureusement il me semble que l'on a moins qu'à une époque ce jugement stupide et discriminant que la filière professionnelle serait faite pour les idiots ou les défavorisés socialement (genre "pour un enfant de prolo ou de paysan ça suffit bien, mais quand même pas pour l'enfant de gens biens" Je caricature mais à peine. Voir le témoignage récent de je ne sais plus quel Néo, je crois Volubilys)

En revanche, nous sommes confrontés de plus en plus à 1) des filières qui ferment (ça a commencé par les CAP...) 2) des filières avec des places trop limitées, donc peu d'élèves accueillis 3) La volonté politique d'envoyer tout le monde en général. Je garde un souvenir ému du principal cette année, qui nous a dit que le "cru cette année était mauvais. On a encore eu X élèves (ie trop!!) qui ne sont pas allés en général!" Shocked furieux furieux furieux 

Spoiler:
comment le gamin bouffe après...bah on s'en fout, pas le sujet, rien à déclarer Crying or Very sad Rolling Eyes 

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par User5899 le Mar 30 Juil 2013 - 18:05

@nigousse a écrit:Bonjour, une question me taraude depuis un moment, est-il possible de vieillir dans ce métier? Je m'explique: je n'ai " que" 37 ans mais après une journée de cours je suis épuisée nerveusement vu la débauche d'énergie nécessaire pour faire cours et je m'inquiète beaucoup pour l'avenir. Qu'en sera-t-il dans 10/15 ans et après 50 ans que je vois comme un cap fatidique dans mon seuil de tolérance. Je suis PLP Lettres-Histoire dans un LP plutôt tranquille de puis 4 ans après 8 ans en ZEP mais la fatigue reste la même. Je me pose depuis un moment la question d'une reconversion mais ayant fait des études d'histoire peu " rentables" ce n'est pas évident. Vous posez-vous aussi cette question? Aux collègues plus âgés comment gérez-vous la fatigue? Merci d'avance.
Je vous réponds dans deux ans Razz

Sinon, je vais vous répondre ce que m'a dit l'IG qui me visita à l'issue de ma 1re année (il n'y avait pas de stage, alors) : "Ce sont vos élèves qui doivent être fatigués, pas vous !".

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Mar 30 Juil 2013 - 18:16

Mais mes élèves sont très fatiguées, vous n'imaginez pas le nombre de torsions de pouces en raison de l'envoi de sms!!

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par MarieL le Mar 30 Juil 2013 - 18:33

@nigousse a écrit:C'est bizarre mais très souvent sur ce forum les débat dégénèrent par rapport au sujet initial, je voulais des témoignages de personnes sur l’enseignement après 50 ans  ( bien qu'ayant 50 ans dans une dizaine d'années, la situation sera forcément différente). Je souhaitais des témoignages sur le quotidien des CPE car c'est une reconversion que j'envisage( horaires fixes, plus de préparation ni de copies), je vais aller voir ailleurs pour cela.

Témoignages sur l'enseignement après 50 ans, tu en as eu...

La situation sera peut-être différente dans dix ans mais pas nécessairement en pire.

Une CPE qui fait son travail dans un établissement comme le nôtre ne compte pas ses heures (alors les horaires fixes, hum), il faudra passer un concours qui n'offre pas tant de postes et passer une partie de la journée en réunions et une autre non négligeable à gérer des conflits.

Pour la reconversion, effectivement difficile, (mais elle le sera bien davantage après 50 ans Wink ) tu pourrais peut-être essayer de te proposer pour les DAEU, la formation continue (il n'y a pas que le Greta il me semble, les CCI recherchaient des enseignants autrefois, c'est peut-être toujours le cas ?), les cours privés, les cours d'alphabétisation... puisque apparemment c'est plutôt cette forme-là qui t'intéresse (des adultes et des petits groupes pour un enseignement plus rapidement utile).

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Ingeborg B. le Mar 30 Juil 2013 - 18:37

@nigousse a écrit:De toute manière je ne peux avoir que des impressions, car j'aurai 50 ans dans 15 ans donc les élèves seront 10 fois pires qu'aujourd'hui, j'ai pu voir la dégradation en 12 ans. Finalement j'ai trouvé la solution, multiplier les arrêts maladie ( y'a pas de raison de pas profiter du système, tout le monde le fait) jusqu’à ce qu'on me propose une planque dans un CDI ou autre; On a droit à trois mois payés, donc à prendre en-dehors des vacances et des périodes de stage des élèves. Le reste du temps DVD! Faut vraiment être c... pour continuer à préparer des cours pour 2000 euros par mois, en plus les examens sont donnés aujourd'hui. Finalement prof c'est le plus beau métier du monde.

Réponse en plusieurs points
1) c'est toi qui a fait dévier le sujet en vomissant sur Molière.
2) Ta remarque sur les arrêts maladie et particulièrement blessante et insultante pour les personnes qui sont gravement malades. Je t'avouerais que j'en fais partie et cela me fatigue de voir ce genre de poncif revenir dans plusieurs sujets, Je ne pense pas être la seule ici à avoir ce sentiment.

3) Avoir des difficultés ne justifie pas et n'autorise pas l'agressivité envers les autres. Pour pouvoir être aidée, il faudrait peut être faire preuve d'un peu plus d'écoute.
4) Personne ici n'a dénigré le LP, tu es partie en roue libre toute seule.
5) Change de métier. C'est possible mais si tu attends une solution toute cuite, tu je la trouveras pas. Fais un bilan de compétences, informe-toi sur des formations, etc.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Ingeborg B. le Mar 30 Juil 2013 - 18:41

@*Kati* a écrit:
groyer a écrit:
Très beaux poèmes qui montrent que les élèves peuvent se montrer à la hauteur de certaines exigences si on s'en donne un peu la peine. Je suis d'accord avec l'ensemble de ton message. J'ajouterais que c'est ce type de petits miracles qui fait le sel de notre métier.Pour cela, le maître-saulnier se doit de choisir la fleur de sel !
Oh que c'est joliment dit! I love you J'espère me rappeler la formule...

Allô, ici une "vieille" instit' de plus de 50ans! J'avoue, mon métier n'a pas grand chose à voir avec les profs en ZEP ou en LP, mais j'aime bien mon travail. Je me sens plus à l'aise qu'à mes débuts parce que je sais mieux où je vais, je suis plus "diplomate" aussi (avec les parents, la hiérarchie, les collègues...)... rebelle sans en avoir l'air. Avec l'âge, on acquiert la sagesse Wink 

Certes, un peu moins d'enthousiasme qu'avant (sauf en période de rentrée parce que c'est ça qui est super et qu'aucun autre boulot ne peut nous apporter: on repart à zéro avec un "matériel" vivant et toujours renouvelé!), un peu plus de fatigue à certaines périodes cafe mais je vois mieux l'essentiel et ne m'encombre plus de tout ce fatras pédagomachin... Je me sens beaucoup plus libre! Razz 

Mais bon... je ne sais pas comment je serai dans 10 ans!!!

Merci, j'ai eu des instits et des professeurs de lettres qui m'ont appris l'amour des mots !

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Mar 30 Juil 2013 - 18:56

J'ai moi-même des problèmes de santé mais qui ne sont pas reconnus par la sécu donc j'estime pouvoir me mettre en arrêt si nécessaire, un métier reste un métier pas un sacerdoce. Ensuite, je ne peux vivre d'amour et d'eau fraiche, j'ai un emprunt immobilier à rembourser, mon mari travaille dans le privé et n'est pas à l'abri de se retrouver au chômage donc toute solution type mise en dispo n'est pas envisageable, je ne peux me permette de gagner un euro de moins. De plus, après mon burn-out ( terme utilisé par mon médecin, je ne l'ai pas inventé) j'ai consulté une conseillère mobilité carrière du rectorat, pour l'ironie de l'histoire, c'est une prof de philo qui n'arrive plus à faire un temps plein et qui a donc une décharge pour "conseiller" les collègues. Son conseil: démissionnez ( ben voyons!) ou mettez-vous en arrêt longue durée, au bout de 2 ans d'arrêt on vous trouvera quelque chose. Demander une mutation ne servira à rien car je suis dans le meilleur LP de l'académie donc en demander un autre reviendrait à me retrouver à nouveau devant un public très difficile, j'ai donné 8 ans en ZEP dont l'année de stage. Il est clair que l’enseignement des Lettres me pèse, d'une part par manque de goût personnel, d'autre part en raison des changements dus à la réforme du bac pro 3 ans. En effet, avant cette réforme, on était libre de ses thèmes et je travaillais d'après mes goûts et ceux des élèves. maintenant les thèmes sont rigides et peu intéressants. Je ne veux pas repasser de Capès car je ne VEUX PAS être en collège. J'ai proposé à mes collègues de ne faire que de l'histoire-géo et plus de français, d'autant plus que la majorité de mes collègues sont des littéraires de formation et se plaignent des programmes d'histoire, mais ils ne veulent rien entendre. Je peux le comprendre car ça reviendrait à multiplier le nombre de classes par 2 par collègue.

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Isis39 le Mar 30 Juil 2013 - 19:03

Pourquoi ne pas être en collège ? Tu ne ferais que de l'histoire géo.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Ingeborg B. le Mar 30 Juil 2013 - 19:08

C'est compliqué. La conseillère t'a donné une solution adaptée. Après, tu peux aussi, comme quelqu'un l'a dit, obtenir un poste en histoire-géographie en collège ou lycée sans être obligée de passer le CAPES. Après, il faut faire preuve d'un peu de souplesse et savoir saisir les opportunités

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par nigousse le Mar 30 Juil 2013 - 19:10

Je ne veux pas aller en collège car j'y ai fait un an en tant que contractuelle avant d'avoir le concours et les élèves sont trop jeunes pour moi, je n'y arrive pas, les petits 6ième qui posent 56000 fois la même question " Madame, je peux souligner en vert?", les 4ième et leur crise d'ado....je sais que je ne supporterai pas.

nigousse
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseigner après 50 ans est-ce possible?

Message par Isis39 le Mar 30 Juil 2013 - 19:11

@nigousse a écrit:Je ne veux pas aller en collège car j'y ai fait un an en tant que contractuelle avant d'avoir le concours et les élèves sont trop jeunes pour moi, je n'y arrive pas, les petits 6ième qui posent 56000 fois la même question " Madame, je peux souligner en vert?", les 4ième et leur crise d'ado....je sais que je ne supporterai pas.

Tu n'as fait qu'un an. On s'y fait aux élèves.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum