De pire en pire...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: De pire en pire...

Message par Pierre_au_carré le Mer 11 Mar - 21:51

@zabou a écrit: c'est comme si on disait un prof de maths peut faire de la physique-chimie.

Je peux le dire !? Razz

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De pire en pire...

Message par Reine Margot le Jeu 12 Mar - 6:50

justement je ne fais de latin QUE comme remplaçante. je n'en ferais pas pour avoir un poste fixe, pierre, je me suis rendue compte que ça menaçait les postes de LC.

je distingue deux problèmes: la question de la compétence, et celle des postes. je vais faire hurler beaucoup de gens, mais depuis 2 ans que je remplace des collègues de LC, je vois leurs cours et leur progression et il n'y a rien qui soit en dehors de ma portée, de la 5e à la 3e. Un LM qui a un niveau correct en latin a les connaissances suffisantes pour enseigner en collège (pas en lycée).en collège, en fin de 3e rares sont les élèves qui connaissent les 5 déclinaisons par coeur. Ma collègue de LC que je remplace laisse les élèves en 4e une fiche cas-fonctions pour aide mémoire. c'est dire le niveau des élèves. Certes, le LC aura une formation plus complète, plus de connaissances, mais ce seront des connaissances universitaires et pointues que l'on met peu en oeuvre en collège, car on n'y fait que le BA BA. C'est MIEUX, mais pas indispensable. je suppose que pour les maths et la physique c'est pareil.

En revanche, la question est celle des postes. quelqu'un qui est bivalent prend le poste de quelqu'un d'autre, pour son confort personnel (ne pas avoir se service à cheval par ex). et cela contribue à supprimer des postes. Donc, même si je m'en sens capable, je ne demanderai pas de poste de LC en poste fixe. En tant que TZR je fais des rempla en latin mais mon poste est un poste de LM, je ne mets pas en danger un poste de LC. Quand je demanderai un poste fixe ce serra un poste de LM je le répète.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De pire en pire...

Message par Pierre_au_carré le Jeu 12 Mar - 8:52

marquisedemerteuil a écrit:

je distingue deux problèmes: la question de la compétence, et celle des postes. je vais faire hurler beaucoup de gens, mais depuis 2 ans que je remplace des collègues de LC, je vois leurs cours et leur progression et il n'y a rien qui soit en dehors de ma portée, de la 5e à la 3e. Un LM qui a un niveau correct en latin a les connaissances suffisantes pour enseigner en collège (pas en lycée).en collège, en fin de 3e rares sont les élèves qui connaissent les 5 déclinaisons par coeur. Ma collègue de LC que je remplace laisse les élèves en 4e une fiche cas-fonctions pour aide mémoire. c'est dire le niveau des élèves. Certes, le LC aura une formation plus complète, plus de connaissances, mais ce seront des connaissances universitaires et pointues que l'on met peu en oeuvre en collège, car on n'y fait que le BA BA. C'est MIEUX, mais pas indispensable. je suppose que pour les maths et la physique c'est pareil.

Pour la fin, c'est ce que j'essaye de faire comprendre...
Le prof de maths n'aura pas les compétences disciplinaires et pédagogiques pour faire de la physique en lycée, mais les aura pour du collège, car notamment la façon de faire apprendre n'y est pas compliquée (en physique, hein...). Beaucoup de par coeur et de choses de base car on commence, un peu comme le latin...

Pour les LM qui font latin, bien sûr qu'il vaut mieux un LC, mais là aussi ce que je veux dire c'est que s'il manque 2-3-4 h, c'est impossible de faire venir un LC pour si peu d'heures.
Sinon si ça se fait, il sera sur 3 établissements.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De pire en pire...

Message par Mermoz le Jeu 12 Mar - 9:46

@Pierre_au_carré a écrit:
Pour les LM qui font latin, bien sûr qu'il vaut mieux un LC, mais là aussi ce que je veux dire c'est que s'il manque 2-3-4 h, c'est impossible de faire venir un LC pour si peu d'heures.
Sinon si ça se fait, il sera sur 3 établissements.
Normalement non, car le LC fait aussi du français! Normalement, un LC a grosso modo la moitié de ses heures en français, l'autre moitié en langues anciennes... mais on essaie par tous les moyens de supprimer les LC! donc on supprime leurs postes pour remplacer par LM, et de plus en plus de LC se retrouvent à ne faire que langues anciennes sur un ou plusieurs établissements! (ce qui est quand même une horreur, on aime bcp le français!).
POur en revenir aux compétences, je suis d'accord que certains LM peuvent enseigner le latin proprement dit en collège, le pb est qu'on ne sait pas qui! je reviens sur le fait que certains réussissent à faire leur cursus sans vraiment étudier le latin (une de mes meilleures amies a sa licence de lettres modernes, mais ne lui demandez rien en latin)... Comment faire pour savoir si la personne en est réellement capable??? C'est pour ça qu'il y a des LC, eux on est sûr qu'ils ont le niveau! Autre pb: la LM qui a effectivement le niveau en langue pour enseigner au collège (ce qui effectivement n'est pas compliqué...) n'a quand même pas le même niveau en civilisation! Comment fait-elle pour aller chercher les textes les plus intéressants? Comment fait-elle pour répondre à toutes les curiosités des élèves! Même moi, LC, il ya des questions qui me piègent!

_________________
De même que Louis Pasteur inventa la pasteurisation, c'est à Jean-Pierre Démoral que nous devons la démoralisation, et je dis bravo. Jean-Pierre Démoral commença humblement ses expériences sur sa logeuse, Mme Brouchard, qu'il démoralisa le 12 Septembre 1847.
Concierge : Y fait beau.
Démoral : Ca va pas durer.
Concierge : Je suis démoralisée.

Mermoz
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: De pire en pire...

Message par Stered le Jeu 12 Mar - 18:17

Même en grammaire, de bons élèves aiment bien tester nos limites Very Happy
Mes 3e connaissent leurs 5 déclinaisons sur le bout des doigts (je suis intransigeante là dessus) et la majorité se démêlent avec les fonctions sans trop de casse. Ils traduisent régulièrement de petites extraits seuls et s'en sortent pour une bonne moitié seuls. Les autres ont besoin que j'éclaire un peu les constructions.

Bref, tout dépend des élèves ! Je n'aurais jamais rêvé faire ça dans mon collège précédent !

Un exemple bête qui demande de mon point de vue plus que le b a ba en latin : on fait la poésie et ils apprennent à scander. Si on n'a pas poussé l'étude la langue assez loin, on tombe trèèèèèèèèèès vite sur des vers insolubles !

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: De pire en pire...

Message par Reine Margot le Ven 13 Mar - 6:51

pour la civilisation, on peut rester sobre et faire simple même si effectivement un LC ferait mieux. pour le choix de textes, les manuels sont en général bien faits, et comme j'ai été amenée à faire du latin je lis des oeuvres latines de temps en temps, ça me permet de completer mes connaissances.

tu as de la chance stered, les collègues LC que je remplace ont des 3e qui sont bien incapables de savoir leurs 5 déclinaisons et les cas-fonctions. et encore plus de traduire...pourtant j'ai dû faire une 10aine d'étb...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De pire en pire...

Message par razmoquette le Ven 13 Mar - 7:44

Il faut bien avoir en tête que nous faisons partie d'une "entreprise" et qu'il faut être rentable et occuper nos chères têtes blondes. Si on leur enseigne des âneries, c'est pas grave car au moins ils ne sont pas dans la rue. De plus, un enseignant s'il peut remplacer un de ses collègues d'une autre matière, tant mieux ! Vue du rectorat, nous sommes plus des pions et on ne tient pas compte de la réalité ni de la qualité d'enseignement offert aux élèves. On nous place dans des situations difficiles (proches du choix cornélien) pour réduire les postes (n'oublions pas que des milliers de postes (retraités, mi-temps) ne seront pas remplacés cette année encore). Franchement, je me vois mal un jour enseigner des math pour éviter de combler mes heures dans un autre établissement ! Il est possible aussi en étant au collège d'effectuer les heures de français en lycée pro (où la bivalence existe déjà : lettres- histoire). J'ai une collègue d'anglais (en lycée pro) qui donne 6h au collège pour combler ses 15h poste (elle fait bien en plus 3h sup, on lui a fait comprendre qu'elle ne pouvait pas les refuser, j'ai une autre collègue qui jongle aussi entre ses 2 établissements, elle a refusé les heures sup et le pro lui fait vivre un enfer). J'enseigne ses 2 disciplines mais j'ai été formé pour cela et j'ai choisi ce type d'établissement !!!

razmoquette
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum