Le classique que l'on n'a pas lu...

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Aïnara le Dim 17 Aoû 2008 - 20:03

Les Mémoires d'Outre-Tombe (désolée, Seb Embarassed)
En revanche, super fan de Proust depuis mes 16 ans.

Aïnara
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Golou le Dim 17 Aoû 2008 - 20:08

j'ai lu Chateaubriand!!!! Bon d'accord je suis très "Romantisme!"

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Seb le Dim 17 Aoû 2008 - 20:10

Mais non ne soyez pas désolées. Chateaubriand est un grand haï. Le talent est souvent détesté.
Nan je rigole Wink Je comprends que l'on n'aime pas les grandes envolées lyriques ou les lamentos infinis. Mais Dieu quel style...
Bien entendu j'ai lu et relu Mémoires d'Outre-Tombe, mais bon c'est normal c'est mon auteur.
Mais il y a de très belles oeuvres de Chato à faire avec les pupils : Atala, René, Les Aventures du dernier Abencérage... Je les bassine avec ça les pauvres petits, mais bon ils parviennent encore à avoir des intuitions incroyables sur le texte, des choses parfois que je n'ai même pas vu et là ils parviennent à m'épater.
Ca m'est arrivé avec une STT (bonne, certes) il y a 5 ans.
Vive Chato!!!!!!!!!!!!! (oups).

Rousseau j'ai adoré. J'ai lu Les Confessions quand j'avais 19 ans, pendant les grandes vacances, pour préparer la Licence : je m'en souviens comme si c'était hier. J'étais parti en Irlande avec des amis et sur le bateau j'ai ouvert le volume pour ne plus le refermer jusqu'à la fin. Rousseau en jetant des regards sur l'océan, avec le vent du large balayant le visage, le pied! J'ai beaucoup aimé : on réduit souvent JJR au ruban volé, à l'épisode du trio avec "Maman" Warens, mais ses oeuvres sont fabuleuses. Que dire de La Nouvelle Héloïse?? Très sentimental et eau de rose, mais quel style! veneration


Dernière édition par Seb le Dim 17 Aoû 2008 - 20:22, édité 8 fois

Seb
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par ysabel le Dim 17 Aoû 2008 - 20:11

@jeanne a écrit:Je n'ai toujours pas lu Proust, et jamais pu me mettre sérieusement aux Confessions et aux Mémoires d'outre-tombe... C'est ce qu'on se disait avec des amis il n'y a pas longtemps sur la tombe de Chateaubriand à Saint-Malo : qui a lu les Mémoires en entier ?

Chateaubriand et Rousseau, je n'arrive pas... J'ai lu le début des Confessions, qqs Promenades mais j'arrive pas...
Une de mes collègues a lu l'intergralité des Mémoires d'Outre-tombe ! pompom

Le rivage des Syrtes impossible...

comme bcp pas lu les Essais dans l'intégralité comme Les Tragiques, ou Pascal...

Et il doit y en avoir bien d'autres. Et c'est bien car on a encore bcp de lectures à faire chirolp iei

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Ruthven le Dim 17 Aoû 2008 - 20:15

Farnace a écrit:..bon je me méfie quand même de ceux qui aiment Sade.. toujours un gros préjugé et je préfére les voir en virtuel sous peine de me voir transformer en saucisson dans une oubliette .

Soit, soit, mais Bataille, c'est quand même quelque chose comme écrivain et surtout comme penseur... (C'est sûr qu'avec C.Millet, notre époque a peut-être ce qu'elle mérite).

Et le SM cela peut aussi être spirituel - pas besoin d'une boîte à outils professeur .

Une référence pour la route qui permettra de pimenter les cours de ceux qui la liront : L'autre désir. Du sado-masochisme à l'amour courtois, de Emmanuel-Juste Duits, sur les points communs de la cortezia et du SM (c'est tout public et plutôt littéraire, je précise, et c'est plutôt du côté du romantisme noir de Sacher-Masoch que de la folie gore de Sade).

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Nell le Dim 17 Aoû 2008 - 20:26

euh...il y en a tant!!!! Mme Bovary en tête! De Stendhal, je n'ai plu que Vie de Henri Brûlard (que je n'ai pas aimé en plus! Embarassed ). J'ai commencer le rouge et le noir...jamais fini
L'éducation sentimentale, pas lu non plus. Mais je ne supporte pas Flaubert depuis la lecture d'Un coeur simple: l'histoire de cette pauvre fille, plate, sans existence...aucun intérêt... pour moi! et du coup...
En revanche, j'ai adoré Zola (aaaahhh Nana Very Happy ) et même Proust, contre toute attente Laughing De même, ça a été une bonne surprise pour moi: Manon Lescaut que j'ai trouvé super.

S'il y en a que je ne peux pas voir en peinture en revanche, c'est Du Bellay et Rousseau! Un profiteur du système et un faux-cul :boum:

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Invité le Dim 17 Aoû 2008 - 20:27

[quote]Et le SM cela peut aussi être spirituel - pas besoin d'une boîte à outils .

Une référence pour la route qui permettra de pimenter les cours de ceux qui la liront : L'autre désir. Du sado-masochisme à l'amour courtois[/quote]

Bataille est différent... même si j'apprécie trés modérement là encore. Je ne connais pas le livre dont tu parles mais j'ai souvent fait le rapprochement entre l'amour courtois et le sm.. sans boite à outils..du reste je trouvais que la sublime Dame de Mortsauf avait des allures de maîtresse dans sa vallée.

Ceci dit, Michel Delon à la fin des années 70 avait publié un petit livre fort sympathique sur l'énergie des années 1780 à 1810 où il parlait longuement du cher marquis comme symbole du romantisme noir.. Du reste, je ne déteste pas tout Sade "Aline et Valcourt" ou même certaines histoires noires ne provoquent pas en moi une grande répulsion.... c'est comparable aux histoires tragiques de Rosset

Pour parler de C Millet, elle publie bientôt un nouvel opus et au vu du titre, je me suis dit qu'elle allait nous parler justemen de sa caisse à outils ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Aloysa le Dim 17 Aoû 2008 - 20:30

Farnace a écrit:

Je comprends parfaitement..je n'aime pas certains des Robbe comme les Gommes mais j'aime le Voyeur par exemple.. mais ce qui a fait le succés du livre est justement le battage médiatique et le côté sulfureux.

je n'aime pas les gommes non plus. Quant au Voyeur, ce qui me fait toujours sourire c'est que pour trouver le sulfureux dans ce livre, faut se lever de bonne heure Very Happy

Aloysa
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Electre le Dim 17 Aoû 2008 - 20:33

C'est Rousseau qui est traité ici de "faux-cul" ? Sympa...
Un peu anachronique ce terme, non ?

Electre
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Invité le Dim 17 Aoû 2008 - 20:34

[quote]le sulfureux dans ce livre, faut se lever de bonne heure [/quote]

Si quand même le fait que la pauvre fille se fasse assassiner sans aucun sentiment de sa famille.. certes ce n'est pas son dernier petit conte à l'imitation du divin marquis. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

oui

Message par Nell le Dim 17 Aoû 2008 - 20:42

@Electre a écrit:C'est Rousseau qui est traité ici de "faux-cul" ? Sympa...
Un peu anachronique ce terme, non ?

mais comme l'a dit Proflolo, pas de jugement, pas de honte. C'est mon jugement personnel, je déteste son contrat de lecture et tout ce qu'il transgresse lui-même, les excuses qu'il se trouve à chaque instant. Et pourtant, j'ai dévoré le contrat social mais ça ne change rien. L'image que je retire de lui après les confessions contamine tout le reste Embarassed

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Amaliah le Dim 17 Aoû 2008 - 20:48

Ouh la la vaste question!
Moi il y en a plein que je n'ai pas lu, à commencer par Zola (juste lu L'Assommoir de moi mm au lycée ms jms étudié un seul pdt mes études!), Butor, Césaire (acheté cet été et je comprends rien et ça me saoûle!), Rousseau (je déteste Rousseau) et tellement d'autres!
Le problème c'est qu'à force de lire des classiques "inconnus" pr l'agrég par ex on en arrive à ne pas avoir le temps de connaître les plus grands classiques!
Et puis il y a tlt de Balzac ou de Zola par ex qu'il va me falloir du tps pr tt lire! Mais en mm tps c'est passionnant de se dire qu'il ns reste tant de choses à découvrir, non?

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Seb le Dim 17 Aoû 2008 - 20:56

Césaire ça ne se comprend pas tout de suite : ça se vit, ça se sent et après si l'on cherche tout le vocabulaire, ultra riche, l'explosion des sens (aux deux "sens" du terme) stupéfie.
Césaire, c'est fabuleux... J'ai aussi acheté ses poèmes cet été, je me régale. Par contre, en effet, ça n'est pas aisé d'approche, un peu comme Saint-John Perse (mais je le trouve bien meilleur que ce vieux SJP).

Seb
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Bibiou le Dim 17 Aoû 2008 - 21:14

A vous entendre j'ai plus envie de faire la liste des livres que j'ai lus plutôt que ceux que je n'ai pas lus parce que sinon... y en aurait pour des heures.

J'ai fait une formation ES et non L alors on peut dire que j'ai commencé à lire très tard!

En tous les cas, je me souviens avoir eu 0 à un contrôle de lecture sur un livre de Balzac, j'ai jamais pu dépasser la 3ème page de description interminable!

Enfin j'ai lu les livres qui étaient au programme de mes formations mais pas plus! C'est pourquoi je profite depuis que je suis prof pour lire pendant mes vacances... Je me suis achetée L'attrape cœur et Si c'est un homme et pour les prochaines vacances promis, je lis un roman de Victor Hugo.

Bibiou
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par clairah le Dim 17 Aoû 2008 - 22:49

Les Confessions de Rousseau, Voyage au bout de la nuit de Celine, Les liaisons dangereuses, La nouvelle Héloïse : pas moyen de dépasser la cinquantaine de pages !
Je ne suis pas peu fière d'avoir l'année dernière réussi à lire La Chartreuse de Parme qui me résistait depuis plusieurs tentatives...
Et Zola par contre j'adooooooore.....

clairah
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Kilmeny le Lun 18 Aoû 2008 - 8:51

J'adorais Balzac plus tôt, mais maintenant, je le supporte de moins en moins... Suis-je la seule?

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Mafalda le Lun 18 Aoû 2008 - 9:08

Ah ah ah! Ca me fait penser au jeu des personnages de Changement de décor de David Lodge: ce sont des profs de Littérature à la fac qui jouent à citer les classiques qu'ils n'ont pas lus!

Pour ma part, il y en a beaucoup, étant donné que j'ai toujours été rebutée par la pression : je n'ai jamais lu les livres demandés par les profs au collège-lycée ni même en fac (je les commençais puis je les finissais l'année suivante): c'est ainsi que j'ai passé mes épreuves de Littérature en licence sans avoir lu Aurélien d'Aragon (sur quoi portait le cours et l'examen), ni la dispute de Marivaux... Ce qui ne m'a pas empêché d'en parler et d'avoir les meilleures notes de mon groupe! C'est le fait de rencontrer un charmant et mystérieux Aurélien en agreg' qui m'a fait finir le roman d'Aragon, et j'ai adoré! De la même façon, je ne lis pas les livres qu'on m'offre ou qu'on me conseille, c'est toujours décevant!

Deux tentatives qui ont toujours échoué: Belle du Seigneur de Cohen, le premier livre offert par mon chéri en Pléiade: j'ai lu 200 pages et je ne l'ai pas fini (c'est sans doute l'effet Pleiade: je n'ai jamais les mains assez propres, la position adéquate pour le lire sans l'abîmer) et Proust (j'aime beaucoup les extraits que je lis, j'ai eu un prof de prépa passionné, mais je n'ai pas pu finir Du Côté de chez Swann)... Je picore beaucoup de classiques sans les finir. J'adhère à la théorie de Pierre Bayard dans Comment parler des livres qu'on n'a pas lus?: un essai que j'ai lu avec plaisir et que je vous conseille!

Mafalda
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Reine Margot le Lun 18 Aoû 2008 - 11:55

pour rousseau, je vais défendre jean-jacques: son pacte de "tout dire "est de toute façon impossible à respecter! parce que personne ne peut mettre sa vie en texte sans changer des choses, reconstruire, donc donner un sens (le sien). nous réfléchissons tous à notre vie et nous lui donnons tous un sens qui nous arrange plus ou moins (l'insconsient et tout ça).

pour avoir travaillé en maitrise sur lui je sais pour quelle raison rousseau suscite une telle fascination-répulsion: il construit le texte de manière à contraindre le lecteur à s'indentifier au JE (de JJ) et à évacuer la deuxième personne, ce qui fait que soit cette identification marche (et on adore JJ) soit ça ne marche pas (et on s'identifie aux ennemis, au complot).

d'un autre côté Rousseau est un authentique paranoïaque (plus exactement sujet au "délire sensitif de relation" selon starobinski mais bon c'est une variante) donc peu facile à aborder huamainement si on ne s'identifie pas à lui (on est avec lui ou contre lui, pas de milieu)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Invité le Lun 18 Aoû 2008 - 12:18

Ce que nous disons aujourd'hui est du même ordre que la réaction que les élèves d'une même classe peuvent éprouver par rapport aux textes que fait lire le professeur. Apprécier une oeuvre demande souvent d'y être préparé par sa culture, sa langue...mais aussi plus généralement par son vécu.

J'adorais Balzac plus tôt, mais maintenant, je le supporte de moins en moins... Suis-je la seule?
J'ai eu ce mouvement d'humeur à une époque et finalement j'y suis revenu.. Je n'aime pas certaines oeuvres du cher Honoré mais j'apprécie toujours avec un grand plaisir des romans comme Le Lys dans la Vallée ou Beatrix .. j'ai récemment beaucoup évolué sur la Cousine Bette; Quand j'ai lu le roman la première fois, j'en ai conservé un ennui profond.. les personnages m'horripilaient à 18 ans. Il m'a fallu de la maturité pour saisir toute la perversité jubilatoire de certains passages comme la mort de Valérie Marneffe.. ou le dialogue d'Atala judici et la baronne Hulot. Le destin de Balzac est d'ailleurs fort singulier, mis à part quelques best sellers, beaucoup de ses romans ont eu de trés mauvaises ventes. Zola les voyait prendre la poussière dans les boutiques des libraires et on aurait surpris les contemporains si on avait dit que le brave Honoré serait un jour célèbre. C'est un petit groupe d'adorateurs ..... plus ou moins respectueux qui l'ont imposé et fait connaître. Aprés des années d'acharnement de nouvelle critique et de nouveau roman, il faut un regard fort aiguisé pour saisir que Balzac est le plus grand romancier du siècle parce qu'il n'est pas un mais polymorphe.. toujours à l'affut de renouveler le roman en lui même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Joe le Lun 18 Aoû 2008 - 12:21

Proust!!! enfin, j'ai lu les cent premières pages de la Recherche mais comme je m'endors dessus depuis 20 ans, j'ai pas avancé Embarassed

Joe
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Invité23 le Lun 18 Aoû 2008 - 12:23

Les Chouans ! Impossible, et pourtant j'ai essayé plusieurs fois ! De Proust, je ne suis parvenue qu'à lire Du Côté de chez Swann et Le Temps retrouvé... Les autres tomes m'endorment irrémédiablement...

Invité23
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Invité le Mar 19 Aoû 2008 - 10:33

Ceux pour lesquels je recule toujours : L'Etranger, de Camus parce qu'une prof nous l'a fait lire en 3e et j'ai détesté (le pire, c'est que mon dégoût a fait tache d'huile et je n'ai lu AUCUN Camus encore !) et La Princesse de Clèves.
Sinon, je me dis que le temps fera son oeuvre : je me vois bien lire les Essais après 60-70 ans, quand je ferai le bilan de ma vie. Les lectures, ça se planifie sur une vie (soyons optimiste !) elephant2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Mada Mouette le Mer 20 Aoû 2008 - 16:57

Proust! et plein d'autres aussi...

Mada Mouette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Angua le Mer 20 Aoû 2008 - 20:56

Beaucoup trop pour être capable de faire la liste!

J'ai fini par terminer L'Education Sentimentale et Madame Bovary et par les aimer, tout comme Du côté de chez Swan. A force d'acharnement, j'ai terminé Le Rouge et le noir, pour lequel j'ai développé un dégoût rarement atteint pour un roman...
Mon plus grand échec reste... Les Misérables... j'ai été interrogée sur un extrait à l'oral du CAPES, me suis dit que si je l'avais, je retentais de m'y plonger, mais non, rien n'y a fait. La seule façon que j'ai trouvé pour soulager un peu ma conscience et ENFIN parvenir à lire l'histoire a été l'abrégé Larousse. Embarassed

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Carabas le Jeu 21 Aoû 2008 - 17:57

Mmmmh, je vais me faire huer, mais je n'ai jamais lu un Rabelais en entier. Il me saoûle à un point... J'aime beaucoup le passage de l'Abbaye de Thélème, mais alors le reste me tombe des mains.
Sinon, je me suis toujours efforcée de lire un peu de tout, de couvrir toutes les périodes, bien que mon époque préférée soit de loin le XIXe siècle. Même en pratiquant de la sorte, on ne comble pas toutes les lacunes. Rolling Eyes

Sinon, je fais une différence entre "aimer lire" et "aimer étudier". Parfois, on peut allier les 2 et c'est génial, mais j'ai du mal à lire certains textes que je trouve cependant géniaux à étudier : Les Confessions et Les Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau, l'oeuvre de Proust, les Mémoires d'Outre Tombe de Chateaubriand...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le classique que l'on n'a pas lu...

Message par Invité le Jeu 21 Aoû 2008 - 18:05

je vais me faire huer, mais je n'ai jamais lu un Rabelais en entier.
A ces mots, on cria haro... Twisted Evil

Je blague.. Rabelais est une oeuvre trés chouette.. surtout pour des garçons. On se bastonne, on joue à la guerre. beaucoup de scatologie. darkvador

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum