[5e] Chevalerie au Moyen-Age

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Lun 5 Aoû 2013 - 14:32

Bonjour,

1) Je vais étudier Yvain avec mes 5e. Le faites-vous en GT ou en OI ? Quels textes choisissez-vous ?

2) Faites-vous un autre chapitre sur la chevalerie ?

Merci.

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Lun 5 Aoû 2013 - 14:40

Peut-être un GT sur La chanson de Roland ?

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Marie-Noire le Lun 5 Aoû 2013 - 15:45

Une année j'ai fait un G.T. sur la Chanson de Roland... mais j'ai dû mal m'y prendre : je me suis ennuyée et les élèves aussi. scratch 
Cette année j'aimerais faire un G.T. "Preux chevaliers et gentes dames" (titre repris à un ancien Fleurs d'encre je crois ?) dans lequel je voudrais évoquer les devoirs et les valeurs du chevalier, sa relation avec la dame et le conflit qui peut opposer devoirs chevaleresques et service d'amour. Pour l'instant, sans avoir relu aucun texte, je pense à l'adoubement de Perceval, à des portraits de chevaliers et de dames (Erec et Enide ?), à l'épisode où Lancelot doit combattre au pire, peut-être à une chanson de Bernard de Ventadour sur le service d'amour (à voir car je n'ai pas encore réfléchi à la question de savoir si c'est judicieux de mêler une chanson à des extraits de roman). Comme travail d'écriture, je ferais bien écrire un (des ?) portrait(s) de chevalier(s et de dames ?).
En O.I. ensuite, je travaille habituellement sur Tristan et Iseut. Je m'arrête sur le combat (contre le dragon en lecture, et je fais écrire le combat contre le Morholt) et le merveilleux (sur l'ensemble de l'oeuvre). Avec le G.T. auquel je pense, pour l'amour, je pourrais aller plus vite et montrer essentiellement en quoi l'amour fatal de Tristan et Iseut s'oppose à l'amour courtois. Enfin, tout en travaillant Tristan et Iseut, j'aurais quand même l'occasion de parler de Chrétien de Troyes.


Dernière édition par Marie-Noire le Jeu 24 Oct 2013 - 9:02, édité 1 fois

Marie-Noire
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par V.Marchais le Lun 5 Aoû 2013 - 16:12

Pour Roland, ce qui marche, c'est de centrer l'étude sur l'affrontement Roland/Ganelon.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Marie-Noire le Lun 5 Aoû 2013 - 16:34

Oui ce serait certainement plus efficace que ce que j'ai fait. Je me suis trop appesantie sur le début.
Pour le moment je reste sur une impression mitigée, mais je pense que je réessaierai plus tard. Ceci dit, maintenant qu'on en parle, je me dis que je pourrais insérer le passage où Roland refuse de sonner le cor dans le G.T. que je médite.

Marie-Noire
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par V.Marchais le Lun 5 Aoû 2013 - 16:56

Pour ma part, j'étudie les extraits suivants :
- Ganelon envoyé en émissaire chez Marsile, sa peur, le gant qui tombe, sa colère contre Roland, le portrait d'un homme fort, terrible, mais orgueilleux, et qui porte le change en lui.
- Le moment où il faut désigner qqn pour l'arrière-garde ou la revanche de Ganelon. Roland aussi orgueilleux que Ganelon, aussi entêté.
- Roland refuse de sonner du corps : les reproches d'Olivier, la faute de Roland.
- La bataille de Roncevaux.
- Roland sonne du corps ou le rachat par la mort.
Présenté comme un duel entre deux personnalités excessives et des figures de la sagesse qui peinent à se faire entendre, avec la catastrophe qui s'ensuit, ça passe bien. Les élèves veulent absolument savoir ce qui arrive à Ganelon à la fin et jouissent de ses tortures.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Marie-Noire le Lun 5 Aoû 2013 - 18:50

Passionnant ! Merci pour ces pistes Véronique !
@V.Marchais a écrit:Les élèves veulent absolument savoir ce qui arrive à Ganelon à la fin et jouissent de ses tortures.
Twisted Evil Twisted Evil 

Marie-Noire
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Lun 5 Aoû 2013 - 20:34

Je n'ai jamais travaillé sur La Chanson de Roland ni sur Tristan et Iseut. J'ai regardé rapidement et La Chanson de R me semble une oeuvre compliquée.

J'aimerais faire découvrir à mes élèves les grands chevaliers, mais j'ai peur de me répéter après en travaillant sur Yvain. Non ?

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Marie-Noire le Lun 5 Aoû 2013 - 23:23

Difficile à dire comme ça. Tout dépend de ce sur quoi tu comptes axer l'étude d'Yvain. Pour évoquer quelques grands chevaliers, tu peux peut-être faire faire des exposés aux élèves ?

Marie-Noire
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par V.Marchais le Mar 6 Aoû 2013 - 7:57

Ou alors tu choisis deux entrées complètement différentes.
Tu fais un GT qui balaie les personnages de la Table Ronde, mettant en évidence le rôle symbolique de cette dernière et les relations entre les différents personnages : Lancelot, chevalier favori d'Arthur et amant de la Reine, Perceval, jeune, ingénu et de grande valeur, qui voit passer le Graal, la quête du Graal, tiens. Il y a de la matière.
Et ensuite, tu étudies Yvain comme roman d'initiation double, initiation à la perfection chevaleresque et initiation amoureuse, et tu développes la dimension courtoise.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Mar 6 Aoû 2013 - 8:19

@Marie Noire : Jadis, je donnais des exposés. J'ai abandonné petit à petit.

@VM : Je vais regarder si je trouve des textes qui vont dans ce sens concernant les chevaliers de la Table Ronde.
Quand j'étudie Yvain, je travaille sur la fontaine merveilleuse, la rencontre avec le Lion, le combat avec Harpin, le dialogue entre Y et Laudine.

D'un autre côté, je me dis que deux chapitres sur les chevaliers, ça va peut-être faire beaucoup. J'ai huit chapitres dans ma progression. Je ne suis pas certaine de réussir à tout faire.

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par V.Marchais le Mar 6 Aoû 2013 - 9:02

Le GT dont je parle, tu le trouveras à peu près tel quel dans TDL5e.

Pour Yvain, si tu fais une OI, tu as aussi des études transversales. C'est là que tu peux travailler sur la dimension initiatique et le parcours d'Yvain : la faute (il a manqué à la promesse faite à sa dame), le châtiment (elle le rejette), l'expiation (la folie), le rachat (les nombreux combats au cours desquels il affronte des créatures de plus en plus explicitement diaboliques), la rédemption et la consécration (Yvain retrouve Laudine et égale au combat Gauvain, le meilleur chevalier).

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Mar 6 Aoû 2013 - 9:08

Je n'avais pas envisagé d'étudier cette oeuvre dans cette perspective. Je restais très "classique". J'aime bien cette approche ; je vais essayer de l'exploiter.

J'ai parcouru le TDL hier dans lequel j'ai vu effectivement deux GT sur la chevalerie. Je vais regarder plus attentivement.

Merci !

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Nuits le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:20

Une fois de plus, je viens chercher vos conseils avisés. J'ai appris hier que j'aurais aussi des cinquièmes. Je n'ai donc rien de prêt et je dois bosser dans l'urgence totale (je suis loin d'être la seule, je le sais bien). Je suis vraiment stressée, c'est l'horreur. Si vous vouliez bien m'aider...

Pour des raisons diverses et variées, je vais commencer par le roman de chevalerie. Je vais faire étudier Yvain.

Je pensais, comme le suggère Véronique, étudier le parcours d'Yvain et son double accomplissement. J'aimerais également insister sur ll'importance de la parole dans le roman, et plus généralement au M. A. ( j'y reviendrai certainement avec Renart ).
Je voudrais aussi faire les passages incontournables pour les L.A et aborderai ainsi les motifs essentiels du roman  ( la fontaine, un combat, la forêt, le lion etc )

Questions:

1) Comment accompagner les élèves dans la lecture et croiser L.A et études transversales ?

Le plus simple serait, pour moi, de lire le romans par étapes, vérifier à chaque fois la compréhension globale, s'arrêter quelques instants sur des passages importants ou remarquables, et tisser des liens  entre differents passages au fil de l'avancement dans le roman. Les LA viendraient s'intercaler dans ces temps de compréhension globale. Enfin il y aurait une ou deux séances bilan pour embrasser tout le roman, sa construction, le parcours dYvain etc. Si j'ai le temps, on parlera peut-être de Lancelot ou d'Erec.

C'est donc très bateau comme organisation, mais j'ai peur de mal faire. Je ne voudrais pas que les élèves se lassent. Ni qu'un ins.pecteur trouve cette organisation mauvaise et me le reproche.
Qu'en pensez-vous ? Est-ce jouable ou trop chargé ? ou trop rébarbatif ? nullissime sur le plan pédagogique ?

2) encore et toujours la même question: comment commencer ? Par le premier vers, oui mais encore ?

Croyez-vous que je puisse d'abord faire une petite séquence avant ( ne serait-ce que pour laisser aux élèves le temps de se procurer le livre) ? Je voudrais voir rapidement l'univers arthurien, commencer à débroussailler le vocabulaire médiéval, rappeler la notion de mythe, ( hop le lien avec la sixième) et surtout insister sur l'importance de la pensée symbolique. Ah, et si possible, j'emmènerai les élèves faire un tour sur le site de la BNF.
Je comptais étudier un texte sur la table ronde, peut-être l'avènement d'Arthur. Pour ces deux textes, je ne doute pas trop. En revanche, je suis moins certaine pour mes autres choix: Perceval rencontrant les chevaliers et l'adoubement de Perceval. L'idée serait de présenter le chevalier de manière statique ( ses vertus, ses devoirs etc.) pour le suivre ensuite dans une aventure.

Mon problème: si je commence avec Perceval, pourquoi ne pas continuer avec lui ? Parce que je me sens plus à l'aise avec Lancelot ou Yvain ou Erec. Mais si j'étudie Yvain, pourquoi ne pas voir les vertus du chevalier etc à travers ce roman ? Par facilité. Pour les élèves et pour moi ( il y aurait ainsi moins de choses à découvrir au moment de la lecture ).
Trouvez- vous cela très gênant ?  Si non, dans quel ordre feriez-vous ces quatre textes ?

Merci beaucoup !

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par saocae le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:56

Tu peux travailler sur Chrétien de Troyes, et pourquoi pas faire une initiation à l'ancien français. Plutôt que trouver d'autres chevaliers alors que tu vas te centrer ensuite sur Yvain, tu peux peut-être travailler sur Merlin ? Puisqu'il est à la base des chevaliers de la table ronde, c'est crédible. Et pour l'initiation à l'ancien français, tu fais un petit passage du Merlin de Robert de Boron avec traduction à côté pour que les élèves ne soient pas complètement perdus.
Quand tu auras vu tout ça, tes élèves auront le bouquin non ?

saocae
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Mehitabel le Jeu 29 Aoû 2013 - 22:01

Je fais toujours un GT sur les chevaliers: valeurs, code, amour courtois, avant d'attaquer Yvain, séquence que je centre sur un travail d'écriture long pour éviter les redites avec mon GT.
Nuits, veux tu ma séquence sur les chevaliers?

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Nuits le Jeu 29 Aoû 2013 - 22:32

Oh ce serait vraiment sympa ! Merci merci ! Je t'envoie mon adresse en MP !

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Ven 30 Aoû 2013 - 7:59

@Mehitabel a écrit:Je fais toujours un GT sur les chevaliers: valeurs, code, amour courtois, avant d'attaquer Yvain, séquence que je centre sur un travail d'écriture long pour éviter les redites avec mon GT.
Nuits, veux tu ma séquence sur les chevaliers?
Peux-tu donner des précisions concernant le travail d'écriture dont tu parles, stp ?

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par cannelle21 le Ven 30 Aoû 2013 - 8:11

En travail d'écriture longue, quelqu'un avait posté il y a peu un "récit dont vous êtes le héros". Je l'ai remanié et mes gamins ont bossé dessus avec enthousiasme. Si jamais certains sont intéressés...


Dernière édition par cannelle21 le Ven 30 Aoû 2013 - 8:24, édité 1 fois

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Ven 30 Aoû 2013 - 8:18

Je ne pense pas avoir le temps finalement de faire deux chapitres sur les chevaliers. Donc je vais faire un GT comme celui de Mehitabel et je pensais donner Yvain ou un autre roman en LC (dirigée).

L'écriture longue m'intéresse donc.Very Happy 

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par cannelle21 le Ven 30 Aoû 2013 - 11:01

Pour le sujet, il me faudra par contre les adresses mail en mp.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Ven 30 Aoû 2013 - 20:21

Merci Cannelle, c'est très intéressant. Comment fais-tu matériellement/techniquement pour mettre en oeuvre ce travail ?

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par cannelle21 le Ven 30 Aoû 2013 - 20:29

Chaque étape est à travailler en cours ou à la maison et je ramasse à chaque fois. C'est du travail, je l'avoue.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.

cannelle21
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par Mehitabel le Ven 30 Aoû 2013 - 20:42

Plume Bleue a écrit:
@Mehitabel a écrit:Je fais toujours un GT sur les chevaliers: valeurs, code, amour courtois, avant d'attaquer Yvain, séquence que je centre sur un travail d'écriture long pour éviter les redites avec mon GT.
Nuits, veux tu ma séquence sur les chevaliers?
Peux-tu donner des précisions concernant le travail d'écriture dont tu parles, stp ?
J'étudie plusieurs passages d'Yvain, et s'en suit immédiatement un travail d'écriture, qui est donc construit dans la durée, remanié à l'aide des séances de langue, la rédaction sert d'évaluation finale. Elle permet de poser réellement les bases de la rédaction pour le reste de l'année.

Le passage de la fontaine magique: les élèves doivent inventer un lieu magique qui reprend les codes du merveilleux
Le passage où Yvain acquiert son surnom: invention de leur chevalier, et écriture du passage où il acquiert un surnom (par un animal, une qualité, un défaut...)
Un récit de combat: écriture du combat du chevalier inventé avec un autre chevalier

Voilà à la fin cela crée un récit cohérent, et assez long, mais travaillé, relu, corrigé.
Yvain est donc étudié dans l'optique de l'écriture, et non centré sur l'étude des chevaliers, puisque je fais un long GT qui précède cette séquence.

Mehitabel
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [5e] Chevalerie au Moyen-Age

Message par InvitéP22 le Ven 30 Aoû 2013 - 20:49

@Cannelle : Oui, c'est sûr que ça demande pas mal de temps de correction, mais je trouve que c'est bien construit et que le "jeu" doit les intéresser.

@Mehitabel : Tu leur fais lire l'oeuvre intégralement ?

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum