Le développement durable en géographie

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 14:38

@Marie Laetitia a écrit:
Je suis d'accord avec toi Kiwi, mais du coup, nous sommes obligés de faire une parenthèse sur les différents types de climats, par exemple, une parenthèse "hors programme". Et c'est dommage. De la même manière, même si le programme de 5e réputé porter sur le DD est beaaaaucoup plus intéressant pour moi, ce qui est dommage c'est que ne plus travailler par continent ne donne plus l'occasion d'expliquer comme il faudrait (autrement qu'en zapping) aux élèves que l'Afrique ne se résume pas à de vastes étendues désertiques... De ce point de vue, l'ancien programme était mieux.

Pourquoi hors programme? Les programmes ne disent pas tout et contiennent des implicites que le prof, par ses connaissances, va enseigner. Pour reprendre les climats, tu ne te contenteras pas de dire que le climat continental est là sans expliquer aux élèves en quoi consiste un climat continental. Pour rendre intelligible le document, il faut développer et expliquer davantage. Dans l'ancien c'était clair et net ; dans le programme, là, tu ne peux pas t'en passer même si c'est seulement évoqué. Sinon c'est ridicule, poser des repères sans en donner le sens...

Pour l'Afrique je viens de retrouver mes anciens cours. Je faisais : le peuplement/ la pauvreté/les défis pour le développement/typologie spatiale. Du coup, l'image de l'Afrique n'était pas meilleure...


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par boris vassiliev le Ven 09 Aoû 2013, 14:44

@Gryphe a écrit: je trouvais bien lors de mes cours d'IUFM que non, la méthode proposée ne marchait pas, faire reconstruire aux élèves les connaissances historiques indispensables systématiquement à partir de "documents" historiques "originaux", c'était irréaliste et totalement inefficace.
En gros, je faisais acheter les manuels scolaires qui comportaient des résumés de cours structurés et je me cachais plus ou moins pour les faire lire aux élèves.
Résultat : j'ai longtemps été persuadée d'être une mauvaise prof et d'avoir usurpé mes titres, tout en étant étonnée qu'aux évaluations communes mes élèves obtiennent à chaque fois de bons résultats. Suspect 
Rhôôôôhhh !!! Mais c'est drôlement subversif, ça !!!    
Et si on y ajoute la "trace écrite" rédigée "par les élèves eux-mêmes", on est sûr de l'efficacité de l'apprentissage... Wink 

_________________
La politique, c'est du show business ! Du show business !!

boris vassiliev
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par doctor who le Ven 09 Aoû 2013, 14:47

@kiwi a écrit:On ne saurait se contenter de dire que l'Himalaya c'est là sans expliquer brièvement ce qu'est une montagne et une plaine.
En outre, c'est aux repères du DNB. Je vois mal un IPR remettre en cause cet enseignement.
Vas-tu jusqu'à leur expliquer sa formation ? A mon avis, il faudrait aller jusque là dans le secondaire. Les élèves adoreraient, m'est avis.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Gryphe le Ven 09 Aoû 2013, 14:55

Du coup je viens aussi de relire le nouveau programme de 6ème.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_6/51/6/Programme_hist_geo_education_civique_6eme_33516.pdf

A vrai dire, même s'il est fait mention de "Localiser et situer les grands ensembles de relief et les principales zones climatiques de la planète", je ne vois pas de chapitre consacré aux grands ensembles climatiques du globe. Jamais pu faire ce chapitre en moins de 4h...

Pour la répartition des hommes sur la Terre, "L’étude se fonde sur l’analyse de différents planisphères : climats, reliefs, aires culturelles, États, croissance démographique… ". Ah ben oui, les planisphères sont plaqués dans le livre ex abrupto. humhum 
C'est bien connu qu'un enfant de onze ans connaît sans étude préalable les climats, les reliefs, les aires culturelles, ce qu'est un État (il faut une bonne heure de cours pour cela) et ce que signifie "croissance démographique" (rien que pour le mot "démographique", il faut 10 minutes d'explication).

Je crois que je ne comprends pas bien ce programme. scratch

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 14:56

@doctor who a écrit:
@kiwi a écrit:On ne saurait se contenter de dire que l'Himalaya c'est là sans expliquer brièvement ce qu'est une montagne et une plaine.
En outre, c'est aux repères du DNB. Je vois mal un IPR remettre en cause cet enseignement.
Vas-tu jusqu'à leur expliquer sa formation ? A mon avis, il faudrait aller jusque là dans le secondaire. Les élèves adoreraient, m'est avis.
Ils le font en SVT. Si j'ai une question à ce sujet, je réponds de façon très brève. Le peu de connaissances solides à ce sujet ne me permettent pas d'en dire davantage. Après, on est dans du flou, du vague pour ma part.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Gryphe le Ven 09 Aoû 2013, 14:59

@boris vassiliev a écrit:Et si on y ajoute la "trace écrite" rédigée "par les élèves eux-mêmes", on est sûr de l'efficacité de l'apprentissage... Wink 
J'avais oublié la trace écrite rédigée directement par les élèves. yesyes 

Quand je pense au temps qu'il me fallait pour préparer de bons résumés clairs et nets...
Ce qui n'empêche pas de faire des exercices en cours avec des paragraphes rédigés par les élèves, presque à chaque cours en plus, mais pas le fond de la trame de la leçon, non mais oh. (Je suis une horrible réac'. Et le pire c'est que ce n'est pas en train de s'arranger. Razz )

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 15:00

@Gryphe a écrit:Du coup je viens aussi de relire le nouveau programme de 6ème.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_6/51/6/Programme_hist_geo_education_civique_6eme_33516.pdf

A vrai dire, même s'il est fait mention de "Localiser et situer les grands ensembles de relief et les principales zones climatiques de la planète", je ne vois pas de chapitre consacré aux grands ensembles climatiques du globe. Jamais pu faire ce chapitre en moins de 4h...

Pour la répartition des hommes sur la Terre, "L’étude se fonde sur l’analyse de différents planisphères : climats, reliefs, aires culturelles, États, croissance démographique… ". Ah ben oui, les planisphères sont plaqués dans le livre ex abrupto. humhum 
C'est bien connu qu'un enfant de onze ans connaît sans étude préalable les climats, les reliefs, les aires culturelles, ce qu'est un État (il faut une bonne heure de cours pour cela) et ce que signifie "croissance démographique" (rien que pour le mot "démographique", il faut 10 minutes d'explication).

Je crois que je ne comprends pas bien ce programme. scratch
Mais si tu le comprends puisque tu tiques. Tu ne te conteras pas juste de montrer où c'est et de leur faire apprendre par cœur. Tu expliqueras, ce qui évidemment prend du temps. Ce chapitre a un quota horaire de 6h. Faire le planisphère de la répartition de la pop associée aux autres planisphères ne te prendrait guère plus que 2h sans explication et détail. Même en ajoutant l'exemple de l'Asie ou de l'Europe, on n'est pas à 6h pour ce chapitre. Il y a donc du temps pour faire les explications nécessaires de géographie générale sur les grands repères terrestres physiques et climatiques.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 15:03

@Gryphe a écrit:
@boris vassiliev a écrit:Et si on y ajoute la "trace écrite" rédigée "par les élèves eux-mêmes", on est sûr de l'efficacité de l'apprentissage... Wink 
J'avais oublié la trace écrite rédigée directement par les élèves. yesyes 

Quand je pense au temps qu'il me fallait pour préparer de bons résumés clairs et nets...
Ce qui n'empêche pas de faire des exercices en cours avec des paragraphes rédigés par les élèves, presque à chaque cours en plus, mais pas le fond de la trame de la leçon, non mais oh. (Je suis une horrible réac'. Et le pire c'est que ce n'est pas en train de s'arranger. Razz )
En général, la trace écrite rédigée par les élèves et mise en commun ressemble beaucoup à celle que tu as préparée sur ton cours...
Le seul problème que je vois à ça, c'est que c'est chronophage et donc impossible de faire à chaque séance comme le voudrait l'inspection.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Malaga le Ven 09 Aoû 2013, 15:44

@kiwi a écrit:
@Gryphe a écrit:Du coup je viens aussi de relire le nouveau programme de 6ème.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_6/51/6/Programme_hist_geo_education_civique_6eme_33516.pdf

A vrai dire, même s'il est fait mention de "Localiser et situer les grands ensembles de relief et les principales zones climatiques de la planète", je ne vois pas de chapitre consacré aux grands ensembles climatiques du globe. Jamais pu faire ce chapitre en moins de 4h...

Pour la répartition des hommes sur la Terre, "L’étude se fonde sur l’analyse de différents planisphères : climats, reliefs, aires culturelles, États, croissance démographique… ". Ah ben oui, les planisphères sont plaqués dans le livre ex abrupto. humhum 
C'est bien connu qu'un enfant de onze ans connaît sans étude préalable les climats, les reliefs, les aires culturelles, ce qu'est un État (il faut une bonne heure de cours pour cela) et ce que signifie "croissance démographique" (rien que pour le mot "démographique", il faut 10 minutes d'explication).

Je crois que je ne comprends pas bien ce programme. scratch
Mais si tu le comprends puisque tu tiques. Tu ne te conteras pas juste de montrer où c'est et de leur faire apprendre par cœur. Tu expliqueras, ce qui évidemment prend du temps. Ce chapitre a un quota horaire de 6h. Faire le planisphère de la répartition de la pop associée aux autres planisphères ne te prendrait guère plus que 2h sans explication et détail. Même en ajoutant l'exemple de l'Asie ou de l'Europe, on n'est pas à 6h pour ce chapitre. Il y a donc du temps pour faire les explications nécessaires de géographie générale sur les grands repères terrestres physiques et climatiques.
Ce qui signifie que les bases de la géographie physique doivent être acquises, pour un élève, en 6h de cours. Cela me semble insuffisant surtout que, rien qu'en climato, il y a tellement de choses à dire et à faire étudier.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Isis39 le Ven 09 Aoû 2013, 15:47

@kiwi a écrit:
@Gryphe a écrit:Du coup je viens aussi de relire le nouveau programme de 6ème.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_6/51/6/Programme_hist_geo_education_civique_6eme_33516.pdf

A vrai dire, même s'il est fait mention de "Localiser et situer les grands ensembles de relief et les principales zones climatiques de la planète", je ne vois pas de chapitre consacré aux grands ensembles climatiques du globe. Jamais pu faire ce chapitre en moins de 4h...

Pour la répartition des hommes sur la Terre, "L’étude se fonde sur l’analyse de différents planisphères : climats, reliefs, aires culturelles, États, croissance démographique… ". Ah ben oui, les planisphères sont plaqués dans le livre ex abrupto. humhum 
C'est bien connu qu'un enfant de onze ans connaît sans étude préalable les climats, les reliefs, les aires culturelles, ce qu'est un État (il faut une bonne heure de cours pour cela) et ce que signifie "croissance démographique" (rien que pour le mot "démographique", il faut 10 minutes d'explication).

Je crois que je ne comprends pas bien ce programme. scratch
Mais si tu le comprends puisque tu tiques. Tu ne te conteras pas juste de montrer où c'est et de leur faire apprendre par cœur. Tu expliqueras, ce qui évidemment prend du temps. Ce chapitre a un quota horaire de 6h. Faire le planisphère de la répartition de la pop associée aux autres planisphères ne te prendrait guère plus que 2h sans explication et détail. Même en ajoutant l'exemple de l'Asie ou de l'Europe, on n'est pas à 6h pour ce chapitre. Il y a donc du temps pour faire les explications nécessaires de géographie générale sur les grands repères terrestres physiques et climatiques.
Si tu lis la fiche d'accompagnement du programme, il n'est aucunement question d'expliquer les reliefs et les climats. Les planisphères ne sont là que pour être confrontés à celui de la répartition de la population.
S l'on respecte le programme, que l'on fait une EDC, puis le planisphère de répartition puis quelques notions d'évolution.... On remplit les heures, surtout en début de 6e et en les faisant rédiger.
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/57/3/College_Ressources_HGEC_6_Geo_OuSontLesHommes_127573.pdf

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Isis39 le Ven 09 Aoû 2013, 15:48

@Malaga a écrit:
@kiwi a écrit:
@Gryphe a écrit:Du coup je viens aussi de relire le nouveau programme de 6ème.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/special_6/51/6/Programme_hist_geo_education_civique_6eme_33516.pdf

A vrai dire, même s'il est fait mention de "Localiser et situer les grands ensembles de relief et les principales zones climatiques de la planète", je ne vois pas de chapitre consacré aux grands ensembles climatiques du globe. Jamais pu faire ce chapitre en moins de 4h...

Pour la répartition des hommes sur la Terre, "L’étude se fonde sur l’analyse de différents planisphères : climats, reliefs, aires culturelles, États, croissance démographique… ". Ah ben oui, les planisphères sont plaqués dans le livre ex abrupto. humhum 
C'est bien connu qu'un enfant de onze ans connaît sans étude préalable les climats, les reliefs, les aires culturelles, ce qu'est un État (il faut une bonne heure de cours pour cela) et ce que signifie "croissance démographique" (rien que pour le mot "démographique", il faut 10 minutes d'explication).

Je crois que je ne comprends pas bien ce programme. scratch
Mais si tu le comprends puisque tu tiques. Tu ne te conteras pas juste de montrer où c'est et de leur faire apprendre par cœur. Tu expliqueras, ce qui évidemment prend du temps. Ce chapitre a un quota horaire de 6h. Faire le planisphère de la répartition de la pop associée aux autres planisphères ne te prendrait guère plus que 2h sans explication et détail. Même en ajoutant l'exemple de l'Asie ou de l'Europe, on n'est pas à 6h pour ce chapitre. Il y a donc du temps pour faire les explications nécessaires de géographie générale sur les grands repères terrestres physiques et climatiques.
Ce qui signifie que les bases de la géographie physique doivent être acquises, pour un élève, en 6h de cours. Cela me semble insuffisant surtout que, rien qu'en climato, il y a tellement de choses à dire et à faire étudier.
En beaucoup moins de 6e car c'est quand même un chapitre sur la répartition de la population avec une EDC.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Isis39 le Ven 09 Aoû 2013, 15:51

Quand je lis le programme :
"La répartition de la population mondiale est expliquée en faisant intervenir l’histoire, les conditions naturelles, la culture, le développement économique et l’évolution démographique. L’étude se fonde sur l’analyse de différents planisphères : climats, reliefs, aires culturelles, États, croissance démographique...
Une comparaison avec les époques antérieures souligne la stabilité dans le temps long des grands foyers de la population mondiale."
Et :
"CAPACITÉS
Localiser sur un planisphère
− les principaux foyers de population
− les dix plus grandes métropoles mondiales
− les espaces faiblement peuplés
Décrire et expliquer la répartition de la population à l’échelle du foyer de peuplement choisi. Décrire la répartition de la population mondiale."

Je ne vois pas trop où est la géo physique...

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 16:07

@Isis39 a écrit:

En beaucoup moins de 6e car c'est quand même un chapitre sur la répartition de la population avec une EDC.
Il n'y a pas d'edc sur ce chapitre. Le BO dit "avec l'exemple de l'Asie de l'Est ou de l'Europe". C'est nettement plus court un exemple qu'une edc. Pour les planisphères tout de même, je ne peux pas croire que les collègues se contentent juste de montrer le planisphère aux élèves et de leur faire apprendre que le climat océanique est là sans expliquer un temps soit peut quelles en sont les caractéristiques. Cela n'a aucun sens et aucun intérêt.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 16:15

@Isis39 a écrit:
Si tu lis la fiche d'accompagnement du programme, il n'est aucunement question d'expliquer les reliefs et les climats. Les planisphères ne sont là que pour être confrontés à celui de la répartition de la population.
S l'on respecte le programme, que l'on fait une EDC, puis le planisphère de répartition puis quelques notions d'évolution.... On remplit les heures, surtout en début de 6e et en les faisant rédiger.
http://cache.media.eduscol.education.fr/file/college/57/3/College_Ressources_HGEC_6_Geo_OuSontLesHommes_127573.pdf
Je ne m'en sers jamais de ces fiches car ce ne sont que des interprétations du BO. C'est le BO qui me sert de référence. Ceci dit, j'ai lu cette fiche, et je comprends moi qu'il faut bien qu'on en parle des caractéristiques du climat. Lorsque tu montres que le Sahara est un désert humain, que tu confrontes ça avec la carte des zones bioclimatiques, et que les élèves voient que le climat est aride, il faut bien expliquer ce qu'est l'aridité et donc que ça correspond à un climat chaud et sec avec peu de précipitations (en expliquant ce que sont les précipitations). A contrario, quand tu dit que l'Europe est un foyer de peuplement, que tu vois que ça correspond souvent à des zones de climat océanique ou méditerranéen par exemple, tu es bien obligé de dire en quoi consiste chaque climat au niveau des températures et des précipitations.

les facteurs naturels :en confrontant différentes cartes du monde (planisphère du peuplement,zones bioclimatiques, reliefs), on identifie les contraintes de conditions naturelles extrêmes comme facteurs limitant l’implantation humaine (le grand froid, la forte aridité, les pentes, la haute altitude par exemple).
Mais on est bien d'accord : ceci n'est pas de la géo physique.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 16:23

@Malaga a écrit:

Ce qui signifie que les bases de la géographie physique doivent être acquises, pour un élève, en 6h de cours. Cela me semble insuffisant surtout que, rien qu'en climato, il y a tellement de choses à dire et à faire étudier.
Quelles bases? Apprendre à distinguer une plaine, d'une montagne et d'un plateau, ça ne prend pas 6h. C'est un peu plus long pour les climats, je te l'accorde. Enfin pour moi, on n'est pas dans de la géographie physique. On est dans l'apprentissage des grands repères terrestres auxquels il faut donner du sens, rien de plus. A moins d'une question, je n'explique pas comment ça se forme. On ne le faisait pas davantage dans les programmes de 1996. Seul l'apprentissage des grands repères terrestres et leurs explications était formalisé dans un bloc en 6ème. La géomorpho, la géologie, c'était déjà laissé aux SVT.
En outre, on revient dessus avec les milieux à fortes contraintes par exemple, voire les littoraux pour les reliefs, ou encore le monde rural. ET en 5ème aussi. Et en 3ème certainement un peu pour la France et l'Europe.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Gryphe le Ven 09 Aoû 2013, 16:25

@kiwi a écrit:Lorsque tu montres que le Sahara est un désert humain, que tu confrontes ça avec la carte des zones bioclimatiques, et que les élèves voient que le climat est aride, il faut bien expliquer ce qu'est l'aridité et donc que ça correspond à un climat chaud et sec avec peu de précipitations (en expliquant ce que sont les précipitations). A contrario, quand tu dit que l'Europe est un foyer de peuplement, que tu vois que ça correspond souvent à des zones de climat océanique ou méditerranéen par exemple, tu es bien obligé de dire en quoi consiste chaque climat au niveau des températures et des précipitations.
Donc c'est bien comme pour les séquences et le décloisonnement en français : il y a une "apparence" de quelque chose de davantage élaboré et problématisé, sauf que pour les élèves, c'est complètement déstructuré. humhum Ils n'ont jamais dans leur cahier un chapitre complet sur les climats. Sad

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Isis39 le Ven 09 Aoû 2013, 16:35

@kiwi a écrit:
@Isis39 a écrit:

En beaucoup moins de 6e car c'est quand même un chapitre sur la répartition de la population avec une EDC.
Il n'y a pas d'edc sur ce chapitre. Le BO dit "avec l'exemple de l'Asie de l'Est ou de l'Europe". C'est nettement plus court un exemple qu'une edc. Pour les planisphères tout de même, je ne peux pas croire que les collègues se contentent juste de montrer le planisphère aux élèves et de leur faire apprendre que le climat océanique est là sans expliquer un temps soit peut quelles en sont les caractéristiques. Cela n'a aucun sens et aucun intérêt.
Tu as cependant une interprétation très personnelle du BO (note que je ne suis pas contre du tout).

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Ingeborg B. le Ven 09 Aoû 2013, 16:37

@Gryphe a écrit:
@kiwi a écrit:Lorsque tu montres que le Sahara est un désert humain, que tu confrontes ça avec la carte des zones bioclimatiques, et que les élèves voient que le climat est aride, il faut bien expliquer ce qu'est l'aridité et donc que ça correspond à un climat chaud et sec avec peu de précipitations (en expliquant ce que sont les précipitations). A contrario, quand tu dit que l'Europe est un foyer de peuplement, que tu vois que ça correspond souvent à des zones de climat océanique ou méditerranéen par exemple, tu es bien obligé de dire en quoi consiste chaque climat au niveau des températures et des précipitations.
Donc c'est bien comme pour les séquences et le décloisonnement en français : il y a une "apparence" de quelque chose de davantage élaboré et problématisé, sauf que pour les élèves, c'est complètement déstructuré. humhum Ils n'ont jamais dans leur cahier un chapitre complet sur les climats. Sad
Je ne vois pas pourquoi c'est problématique en histoire-géographie. Je comprends bien le problème pour le Français mais pas pour notre discipline. Au contraire, si on décloisonne, ils ne font pas le lien... Enfin, je le sens aussi comme cela au lycée.
De même, pour l'utilisation des documents ou le travail en autonomie des élèves, c'est une question de dosage. Il ne s'agit pas de faire un cours uniquement à base de documents et de questions auxquelles les élèves répondraient frénétiquement. Je fais du cours magistral mais j'alterne beaucoup et je fais de plus en plus préparer une partie du cours à la maison (lecture du manuel, renvoi à des fiches sur l'ENT,etc.). Cela a très bien fonctionné avec mes premières L qui étaient de gentils flemmards qui ne rêvaient que d'un cours magistral bêtement copié, et qui râlaient car je leur demandais de faire fonctionner leur cervelle. Résultat : ils ont davantage travaillé, ont plus appris et surtout ils ont fait de gros progrès en analyse et argumentation.
Il est vrai que j'ai la chance d'enseigner dans un bon lycée avec des élèves qui ne posent pas de problèmes de discipline et ont un certain bagage culturel.
A mon sens, l'essentiel est de varier les approches et de ne pas tomber dans l'excessif...
Enfin, pour la question du développement durable, comme l'a indiqué Kiwi, on est pas obligé de tomber dans le sentimentalisme à la Nicolas Hulot ou Yann Arthus-Bertrand (sponsorisé par ERDF et Areva, ce que je ne manque pas de faire remarquer à mes élèves). En seconde, j'insiste surtout sur les piliers sociaux et économiques.

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Celeborn le Ven 09 Aoû 2013, 16:40

@kiwi a écrit:
les facteurs naturels :en confrontant différentes cartes du monde (planisphère du peuplement,zones bioclimatiques, reliefs), on identifie les contraintes de conditions naturelles extrêmes comme facteurs limitant l’implantation humaine (le grand froid, la forte aridité, les pentes, la haute altitude par exemple).
Mais on est bien d'accord : ceci n'est pas de la géo physique.
Tu n'aurais pas une vision un peu restrictive de la géographie physique, là, quand même ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Sakei le Ven 09 Aoû 2013, 16:54

En géographie on fait de la géographie et la climatologie, la géologie, ce ne sont pas de la géographie en tant que telle. Elles ne sont géographie que lorsqu'on les rattache à l'étude des Hommes/sociétés (répartition de la population, les risques etc.).

Sakei
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 16:57

@Gryphe a écrit:
@kiwi a écrit:Lorsque tu montres que le Sahara est un désert humain, que tu confrontes ça avec la carte des zones bioclimatiques, et que les élèves voient que le climat est aride, il faut bien expliquer ce qu'est l'aridité et donc que ça correspond à un climat chaud et sec avec peu de précipitations (en expliquant ce que sont les précipitations). A contrario, quand tu dit que l'Europe est un foyer de peuplement, que tu vois que ça correspond souvent à des zones de climat océanique ou méditerranéen par exemple, tu es bien obligé de dire en quoi consiste chaque climat au niveau des températures et des précipitations.
Donc c'est bien comme pour les séquences et le décloisonnement en français : il y a une "apparence" de quelque chose de davantage élaboré et problématisé, sauf que pour les élèves, c'est complètement déstructuré. humhum Ils n'ont jamais dans leur cahier un chapitre complet sur les climats. Sad
Ah c'est sûr que non, ils n'auront jamais un chapitre "climat", un chapitre "relief". Pas plus que dans les anciens programmes où beaucoup, dont moi, mélangeaient la géographie générale avec l'étude de paysages pour faire des cas concrets.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par kiwi le Ven 09 Aoû 2013, 17:10

@Celeborn a écrit:
@kiwi a écrit:
les facteurs naturels :en confrontant différentes cartes du monde (planisphère du peuplement,zones bioclimatiques, reliefs), on identifie les contraintes de conditions naturelles extrêmes comme facteurs limitant l’implantation humaine (le grand froid, la forte aridité, les pentes, la haute altitude par exemple).
Mais on est bien d'accord : ceci n'est pas de la géo physique.
Tu n'aurais pas une vision un peu restrictive de la géographie physique, là, quand même ?
Pourquoi? Apprendre qu'une montagne c'est pas une plaine, excuse moi, c'est pas de la géomorpho. Apprendre que le froid freine l'implantation humaine c'est pas de la climato. Dire que la pente c'est pas pratique pour l'agriculture non plus. En revanche, si on te fait étudier une photo des Causses et qu'on te fait repérer une formation karstique caractéristique, on est déjà plus dans de la géomorpho et donc dans de la géographie physique. Mais je doute que mes collègues qui défendent becs et ongles la géo physique parlent de doline ou de cuesta aux élèves.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 09 Aoû 2013, 18:06

@Celeborn a écrit:
@kiwi a écrit:Mais Isis a bien rappelé que dans les programmes d'avant 1996, c'était de la géo physique pure qui était enseignée et qui est apparemment regrettée.
J'étais au collège avant 1996, et on ne faisait pas la formation des typhons ou la tectonique des plaques en géographie (les plaques, c'était déjà en SVT à l'époque). Et je ne sais pas où tu as vu que c'était ça qui était regretté.
Je crois que c'est surtout pour les programmes de lycée que 1996 est une date de changement. J'ai fait ma seconde en 1995, et nous étions les derniers à faire de la géographie physique. Et c'était rudement bien.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par doctor who le Ven 09 Aoû 2013, 18:43

@Malaga a écrit:Même en ajoutant l'exemple de l'Asie ou de l'Europe, on n'est pas à 6h pour ce chapitre. Il y a donc du temps pour faire les explications nécessaires de géographie générale sur les grands repères terrestres physiques et climatiques.
Ce qui signifie que les bases de la géographie physique doivent être acquises, pour un élève, en 6h de cours. Cela me semble insuffisant surtout que, rien qu'en climato, il y a tellement de choses à dire et à faire étudier.
Sauf si l'élève a suivi les programmes du GRIP en primaire (en cours d'élaboration pour la géo) : http://instruire.fr/Grip_1/GRIP/ekQAAHEE8mNCcE50ckhCTFNjAgA?WD_ACTION_=MENU&ID=OPT_EGEOGRAPHIE

(Toute remarque constructive est bienvenue.)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le développement durable en géographie

Message par Malaga le Dim 11 Aoû 2013, 10:24

@kiwi a écrit:
@Isis39 a écrit:

En beaucoup moins de 6e car c'est quand même un chapitre sur la répartition de la population avec une EDC.
Il n'y a pas d'edc sur ce chapitre. Le BO dit "avec l'exemple de l'Asie de l'Est ou de l'Europe". C'est nettement plus court un exemple qu'une edc. Pour les planisphères tout de même, je ne peux pas croire que les collègues se contentent juste de montrer le planisphère aux élèves et de leur faire apprendre que le climat océanique est là sans expliquer un temps soit peut quelles en sont les caractéristiques. Cela n'a aucun sens et aucun intérêt.
Dans ce chapitre, tes élèves ont, dans leur cahier, un résumé ou un bilan avec les caractéristiques de chaque climat ? Pour ma part, je faisais toujours cela à l'oral (par manque de temps, encore et toujours) donc cela n'apparaissait pas dans le cahier.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum