Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gautier
Niveau 9

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par gautier le Jeu 15 Aoû 2013 - 10:51
@JPhMM a écrit:
@mascarade a écrit:
@iphigénie a écrit:en passant de la biscotte à la triscotte de l'adjectif qualificatif à l'adjectif qualificatif de qualité et l'adjectif qualificatif de relation.
On ne parle pas d'adjectif qualificatif de qualité et de relation, mais d'adjectif qualificatif vs. adjectif relationnel.

Et le bénéfice de cette distinction est de discriminer une catégorie d'adjectifs qui ont des singularités syntaxiques que j'ai rappelées plus haut.
Je peux vous assurer que pour certains collègues, une réflexion est philosophique ou elle n'est pas.

:bebe: 
C'est exactement pour cela que je m'interrogeais sur le bien-fondé de la variation en degré pour cet adjectif.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par JPhMM le Jeu 15 Aoû 2013 - 10:53
@gautier a écrit:
@JPhMM a écrit:
@mascarade a écrit:On ne parle pas d'adjectif qualificatif de qualité et de relation, mais d'adjectif qualificatif vs. adjectif relationnel.

Et le bénéfice de cette distinction est de discriminer une catégorie d'adjectifs qui ont des singularités syntaxiques que j'ai rappelées plus haut.
Je peux vous assurer que pour certains collègues, une réflexion est philosophique ou elle n'est pas.

:bebe: 
C'est exactement pour cela que je m'interrogeais sur le bien-fondé de la variation en degré pour cet adjectif.
ou de la fonction attribut... Rolling Eyes

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par Iphigénie le Jeu 15 Aoû 2013 - 10:58
Razz 
j'abandonne la partie aux lettres vraiment modernes.Laughing
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par JPhMM le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:18
@iphigénie a écrit:bref, je n'arrive pas à voir une catégorie vraiment convaincante (une convaincante catégorie): là aussi par le sens il est difficile d'être "un peu convaincant: on convainc ou on ne convainc pas , et tout le reste est figure de style...
En effet.
D'ailleurs j'ai tiqué hier en entendant parler d'une cuisine très contemporaine. Soit on est contemporain, soit on ne l'est pas.

Razz 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par Iphigénie le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:27
bon allez une dernière remise en question:
je me demande si les adjectifs désignés comme relationnels ne sont pas ceux justement qui retrouvent la fonction première des adjectifs, la désignation de l'appartenance en variante du génitif du nom: l'autorité paternelle versus une affection paternelle.
avatar
mascarade
Niveau 5

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par mascarade le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:29
@iphigénie a écrit: J'ai bien lu les singularités syntaxiques, le problème c'est qu'elles ne sont pas vraiment discriminantes:
un homme jeune n'est pas un jeune homme
un grand homme ne revient pas à dire "cet homme est grand"
Je vais être tatillonne... Very Happy 
L'antéposition de l'épithète dans ces deux cas est possible, comme je le disais on ne s'intéresse pas à la sémantique, mais bien à la syntaxe. Effectivement, il y a une sorte d'abstraction / de virtualisation du sens de "grand" quand l'adjectif est antéposé, mais ce n'est pas ce qui nous occupe : l'antéposition est possible.

Pour ce qui est des critères syntaxiques déterminants, il faut que les trois soient réunis pour discriminer les relationnels.
Invariablement tous les qualificatifs peuvent être attribut, mais aucun relationnel ne peut occuper cette fonction. Ce critère est infaillible (jusqu'à preuve du contraire). Rolling Eyes 
Effectivement, comme le montrent tes exemples, tous les adjectifs qualificatifs ne varient pas forcément en degré, et tous ne supportent pas l'antéposition en fonction épithète pour diverses raisons sémantiques et prosodiques. Mais dire que les relationnels ne varient pas en degré et ne peuvent être antéposés ne signifie pas que tous les qualificatifs varient en degré et peuvent être antéposés.
avatar
mascarade
Niveau 5

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par mascarade le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:32
@iphigénie a écrit:bon allez une dernière remise en question:
je me demande si les adjectifs désignés comme relationnels ne sont pas ceux justement qui retrouvent la fonction première des adjectifs, la désignation de l'appartenance en variante du génitif du nom: l'autorité paternelle versus une affection paternelle.
Ce n'est pas une remise en question, tu rejoins ce qui avait été dit précédemment. Les relationnels sont convalents de compléments du nom marquant l'appartenance.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par User5899 le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:42
@JPhMM a écrit:
@iphigénie a écrit:bref, je n'arrive pas à voir une catégorie vraiment convaincante (une convaincante catégorie): là aussi par le sens il est difficile d'être "un peu convaincant: on convainc ou on ne convainc pas , et tout le reste est figure de style...
En effet.
D'ailleurs j'ai tiqué hier en entendant parler d'une cuisine très contemporaine. Soit on est contemporain, soit on ne l'est pas.

Razz 
Ca c'est mathématique.Mais si vous utilisez "contemporain" pour connoter, je ne sais pas, moi, disons des rations étiques ou des coulis de vinaigres aussi divers que pâteux,là on peut moduler et parler d'une cuisine plus contemporaine qu'une autre Razz
D'où un adjectif dont la catégorie se met à fluctuer en fonction de l'emploi ?
Bref, comme dit Iphigénie, laissons cela. Il y a des moments où l'on sent qu'on a raté un carrefour,mais qu'au fond, la route imprévue vaut bien l'autre.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par User5899 le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:45
@mascarade a écrit:Pour ce qui est des critères syntaxiques déterminants, il faut que les trois soient réunis pour discriminer les relationnels.
Invariablement tous les qualificatifs peuvent être attribut, mais aucun relationnel ne peut occuper cette fonction. Ce critère est infaillible (jusqu'à preuve du contraire). Rolling Eyes 
Bon.On remonte donc plusieurs messages et on retombe donc dans le problème de "philosophique", qui occupe, et syntaxiquement, et sémantiquement, une fonction d'attribut sans le moindre problème. Non ?
avatar
mascarade
Niveau 5

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par mascarade le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:50
Cripure a écrit:
@mascarade a écrit:Pour ce qui est des critères syntaxiques déterminants, il faut que les trois soient réunis pour discriminer les relationnels.
Invariablement tous les qualificatifs peuvent être attribut, mais aucun relationnel ne peut occuper cette fonction. Ce critère est infaillible (jusqu'à preuve du contraire). Rolling Eyes 
Bon.On remonte donc plusieurs messages et on retombe donc dans le problème de "philosophique", qui occupe, et syntaxiquement, et sémantiquement, une fonction d'attribut sans le moindre problème. Non ?
Oui-da. Razz 

"Ce livre est philosophique."
Après réflexion (la nuit porte conseil), ça marche. Donc c'est un qualificatif.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par Iphigénie le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:56
ça dépend du sens: il lit une revue philosophique: on ne peut pas dire *il lit une revue qui est philosophique/(comme on ne peut pas dire: *cette société est géographique. Par contre on peut dire: cette attitude est très philosophique ou ce thème est géographique plus qu'historique.
donc ce sont des qualificatifs qui ont différents sens..
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par User5899 le Jeu 15 Aoû 2013 - 12:02
@mascarade a écrit:
Cripure a écrit:
@mascarade a écrit:Pour ce qui est des critères syntaxiques déterminants, il faut que les trois soient réunis pour discriminer les relationnels.
Invariablement tous les qualificatifs peuvent être attribut, mais aucun relationnel ne peut occuper cette fonction. Ce critère est infaillible (jusqu'à preuve du contraire). Rolling Eyes 
Bon.On remonte donc plusieurs messages et on retombe donc dans le problème de "philosophique", qui occupe, et syntaxiquement, et sémantiquement, une fonction d'attribut sans le moindre problème. Non ?
Oui-da. Razz 

"Ce livre est philosophique."
Après réflexion (la nuit porte conseil), ça marche. Donc c'est un qualificatif.
C'est donc tout qu'est-ce que je dis depuis deux jours mdr
avatar
mascarade
Niveau 5

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par mascarade le Jeu 15 Aoû 2013 - 12:17
Cripure a écrit:
C'est donc tout qu'est-ce que je dis depuis deux jours mdr


Very Happy 

Après, je pense que "philosophique" étant polysémique, c'est le contexte qui va lui donner le sens de "livre de philosophie" ou de "livre compliqué, intellectuel, sage", le premier étant relationnel, le second qualificatif.
avatar
roxanne
Devin

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par roxanne le Jeu 15 Aoû 2013 - 12:45
Cripure a écrit:J'aimerais bien m'instruire, puisque je découvre aujourd'hui le terme "adjectif relationnel" Smile
Faut croire que jadis, on ne faisait pas d'études Rolling Eyes
Bon, quoi t'est-ce ? bounce
me voici rassurée...
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par JPhMM le Jeu 15 Aoû 2013 - 14:07
L'adjectif relationnel est-il un adjectif relationnel ?

 

Laughing 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par Gryphe le Jeu 15 Aoû 2013 - 14:12
@JPhMM a écrit:L'adjectif relationnel est-il un adjectif relationnel ?
titanic
avatar
dorémy
Esprit éclairé

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par dorémy le Jeu 15 Aoû 2013 - 14:50
@Gryphe a écrit:
@JPhMM a écrit:L'adjectif relationnel est-il un adjectif relationnel ?
titanic
Very Happy 

Sinon, en effet, relationnel semble être un adjectif relationnel.



Je commence à avoir mal à la tête...y'a pas idée de se poser de telles questions pendant les vacances. Pour me refroidir les neurones je vais être obligée de regarder la saison complète des anges de la télé réalité en me demandant ce que Nabilla penserait d'une telle problématique... Laughing
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par User5899 le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:07
@JPhMM a écrit:L'adjectif relationnel est-il un adjectif relationnel ?

 

Laughing 
*fessée*

Razz
yphrog
Sage

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par yphrog le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:35
A question of great philosophical import which -- to be resolved -- will surely require a largely philosophic turn of mind.

(J'ai jamais compris la distinction entre -ic et -ical: les latinistes pourraient sans doute m'aider...)


Dernière édition par xphrog le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:38, édité 1 fois

_________________
ok

avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par JPhMM le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:37
xphrog a écrit:A question of great philosophical import which -- to be resolved -- will surely require a philosophic turn of mind.

Merci. J'ai songé à l'anglais durant tout le topic, car je suis tout à fait incapable de distinguer les usages de philosophical et de philosophic.

Edit :
xphrog a écrit:(J'ai jamais compris la distinction entre -ic et -ical)
Ah ben ça me rassure. lol! 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par JPhMM le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:42
--
Alt + [0151] sous Windows

Tada !
Wink 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
yphrog
Sage

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par yphrog le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:46
philosophic est rare dans la langue moderne.  Ce n'est pas comme "economic / economical" où il y a une différence de sens.

merci pour le dash JPhMM, je peux enfin faire ma lessive!


Dernière édition par xphrog le Jeu 15 Aoû 2013 - 16:09, édité 1 fois (Raison : xtadpole corrige mes genres)

_________________
ok

avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par JPhMM le Jeu 15 Aoû 2013 - 15:50
xphrog a écrit:merci pour le dash JPhMM, je peux enfin faire mon lessive!
lol! 

Pour le n dash, c'est 0150, bien sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par Gryphe le Jeu 15 Aoû 2013 - 16:13
@JPhMM a écrit:L'adjectif relationnel est-il un adjectif relationnel ?
L'adjectif qualificatif est-il un adjectif qualificatif ?

(Vous me perturbez avec vos histoires. Laughing )
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par User5899 le Jeu 15 Aoû 2013 - 16:57
@Gryphe a écrit:
@JPhMM a écrit:L'adjectif relationnel est-il un adjectif relationnel ?
L'adjectif qualificatif est-il un adjectif qualificatif ?

(Vous me perturbez avec vos histoires. Laughing )
Et ces EdT, hmm ? Ca avance ? coeurs 
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par Gryphe le Jeu 15 Aoû 2013 - 17:15
Cripure a écrit:Et ces EdT, hmm ? Ca avance ? coeurs 
Lentement mais sûrement... Merci. Very Happy 
Bon, j'y retourne alors.
Contenu sponsorisé

Re: L'adjectif "philosophique", quel type d'adjectif ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum