Les Médicis, banquiers et mécènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par cliohist le Mer 14 Aoû - 7:39


Les Médicis, banquiers et mécènes, un article dans une série du Monde économie sur les grands argentiers (Lucius Jucundus, Jacob Fugger, Henri Germain ...).
Pourquoi commencer un article qui traite du XIIIe-XVIe par "les cités italiennes du Haut Moyen-Age" ...

Sur les Médicis, L'Histoire a publié un dossier Florence au temps des Médicis, n°274 -03.2003
dont l'article de Patrick Boucheron, L'irrésistible ascension d'une famille sans pareille.
http://clioweb.canalblog.com/tag/medicis

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par cliohist le Jeu 15 Aoû - 12:51


Commentaire de Patrick Boucheron dans l'article cité :
En 1540, Cosme Ier ordonne à Vasari d'aménager pour lui et sa cour l'ancien palais de la Seigneurie. Il fait de la loggia un musée de la sculpture et y fait placer en 1554 le Persée de Cellini.
« La loggia a résonné pendant des siècles des débats entre citoyens. Elle abritera désormais la conversation muette d'un peuple de bronze et de marbre, placé ici poir la plus grande gloire du prince. »

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par JPhMM le Jeu 15 Aoû - 12:57

Palle ! Palle ! Palle !

Sait-on enfin pourquoi les médecins ont les boules ?

Spoiler:

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par Calipsa le Jeu 15 Aoû - 19:08

@JPhMM a écrit:Palle ! Palle ! Palle !

Sait-on enfin pourquoi les médecins ont les boules ?

Laughing 


Dernière édition par Calipsa le Dim 25 Aoû - 20:25, édité 2 fois

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par JPhMM le Jeu 15 Aoû - 21:56

@Calipsa a écrit:
@JPhMM a écrit:Palle ! Palle ! Palle !

Sait-on enfin pourquoi les médecins ont les boules ?

Laughing 
Je suppose que ça veut dire non.

Razz 

(Dommage...)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par Calipsa le Ven 16 Aoû - 2:29

Réponse ci-dessus.

Et la photo, elle est pas de vous...Smile 

Calipsa
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par JPhMM le Ven 16 Aoû - 9:29

Je voulais dire, sait-on pourquoi les Médicis ont des boules (et non des besants) en blason ?

PS : sans doute pas des besants puisque les partisans des Médicis criaient "Palle ! Palle ! Palle !"

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par Condorcet le Ven 16 Aoû - 9:45


_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par JPhMM le Ven 16 Aoû - 10:01

L'idée est umbos est élégante.

Merci. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par Condorcet le Ven 16 Aoû - 10:20

@JPhMM a écrit:Je voulais dire, sait-on pourquoi les Médicis ont des boules (et non des besants) en blason ?

PS : sans doute pas des besants puisque les partisans des Médicis criaient "Palle ! Palle ! Palle !"
En italien, "che palle" signifie aujourd'hui "quel ennui !" ou "quelle barbe !".

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Médicis, banquiers et mécènes

Message par retraitée le Ven 16 Aoû - 12:57

PaoloSarpi a écrit:
@JPhMM a écrit:Je voulais dire, sait-on pourquoi les Médicis ont des boules (et non des besants) en blason ?

PS : sans doute pas des besants puisque les partisans des Médicis criaient "Palle ! Palle ! Palle !"
En italien, "che palle" signifie aujourd'hui "quel ennui !" ou "quelle barbe !".
Oui, je suppose que l'évolution est la même que pour notre "casse-couilles", palla signifiant aussi testicules en argot.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum