Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Krupionova
Je viens de m'inscrire !

Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Krupionova le Mer 14 Aoû 2013 - 18:13
Bonjour,

Que pensez-vous d'une séquence sur le mythe de la séductrice / femme fatale dans le cadre de l'objet d'étude sur le personnage de roman en 1ère?
Je pensais à un GDT autour des Liaisons dangereuses, Carmen, La Femme et le Pantin, Les Diaboliques, et puis pour l'histoire des arts, la Salomé de Moreau, entre autres...

Est-ce que ça peut tenir la route? D'autres suggestions de textes?
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par eliam le Jeu 15 Aoû 2013 - 10:05
Manon Lescaut.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Ruthven le Jeu 15 Aoû 2013 - 10:39
Pour une promenade dans la littérature européenne sur ce thème, tu peux lire le chap. IV "La belle dame sans merci" de La chair, la mort et le diable dans la littérature du XIXème siècle. Le romantisme noir de M. Praz (le chap. V est aussi consacré à Salomé).

Les élèves accrochent bien à l'adaptation personnelle de Bunuel de La femme et le pantin.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par JPhMM le Jeu 15 Aoû 2013 - 10:49


http://shelton.berkeley.edu/mymyth/pics29/OA0012080300.jpg
http://shelton.berkeley.edu/mymyth/

Razz 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par User5899 le Jeu 15 Aoû 2013 - 11:49
Le problème, à mon sens, c'est que la femme fatale est un personnage parmi des milliers d'autres, mais qu'il n'est pas créé par le roman, mais par le mythe. Le personnage de roman, c'est le personnage en tant qu'il est créé, développé, obscurci, nié, démembré par le genre littéraire du roman. Donc, la femme fatale est une vignette de l'immense catalogue :pourquoi lui plus qu'un autre ?
avatar
ysabel
Devin

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par ysabel le Jeu 15 Aoû 2013 - 12:24
Cripure a écrit:Le problème, à mon sens, c'est que la femme fatale est un personnage parmi des milliers d'autres, mais qu'il n'est pas créé par le roman, mais par le mythe. Le personnage de roman, c'est le personnage en tant qu'il est créé, développé, obscurci, nié, démembré par le genre littéraire du roman. Donc, la femme fatale est une vignette de l'immense catalogue :pourquoi lui plus qu'un autre ?
+1

D'ailleurs en lisant le titre du topic, ce sont des poèmes qui me sont venus à l'esprit.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par User5899 le Ven 16 Aoû 2013 - 23:34
Bé ? Topic avorté ?
avatar
ysabel
Devin

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par ysabel le Sam 17 Aoû 2013 - 8:29
logique avec la femme fatale lol! 

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Condorcet le Sam 17 Aoû 2013 - 9:01
Brigitte Bardot : "Viva Maria", film de Louis Malle (1965)

Roland Barthes : «Elle n'est pas plus licencieuse mais simplement plus libérée. Elle représente un ­érotisme plus ouvert, dépouillé de tous ces substituts faussement protecteurs qu'étaient le semi-vêtement, le fard, le fondu, l'allusion, la fuite.»

Cocteau : «Elle vit comme tout le monde en n'étant comme personne.»

Duras : «Du Japon à New York et vice versa, elle représente l'aspiration inavouée de l'être humain du sexe mâle, son infidélité virtuelle d'un ordre bien particulier - celle qui l'inclinerait vers le contraire de son épouse, vers la femme de cire qu'il pourrait modeler, faire et défaire à volonté, jusqu'à la mort incluse. Nous l'appellerons de son vrai nom, la reine Bardot.»

http://netlexfrance.free.fr/gallery/index.php?showimage=2802

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Condorcet le Sam 17 Aoû 2013 - 9:02
Ouverture : http://www.arte.tv/fr/l-empire-des-sens/7261554,CmC=7261348.html

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Iphigénie le Sam 17 Aoû 2013 - 9:16
ou Blanche-Neige, ça dépend du niveau Razz 
avatar
Méréthide
Habitué du forum

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Méréthide le Sam 17 Aoû 2013 - 9:40
La femme en rouge au début de Sin-City ça marche aussi ? (pardonnez mes médiocres références)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par JPhMM le Sam 17 Aoû 2013 - 10:15
Cripure a écrit:Le problème, à mon sens, c'est que la femme fatale est un personnage parmi des milliers d'autres, mais qu'il n'est pas créé par le roman, mais par le mythe. Le personnage de roman, c'est le personnage en tant qu'il est créé, développé, obscurci, nié, démembré par le genre littéraire du roman. Donc, la femme fatale est une vignette de l'immense catalogue :pourquoi lui plus qu'un autre ?
Car de Lilith à Lolita, il n'y a qu'un Lo, qu'un Lii, qu'un Ta.

Spoiler:
(Et de Humbaba à Humbert Humbert, etc...)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Invité
Invité

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Invité le Sam 17 Aoû 2013 - 10:23
Pour rejoindre un peu ce qui a été dit, j'ai un fabuleux souvenir d'avoir interrogé à l'oral sur le thème de la Femme dans le roman et le collègue avait exploré toutes les figures de la femme: femme-enfant, femme-ange, femme-fatale, femme-mère....et avait lui-même très bien illustré chaque texte. C'était magique et les élèves étaient très enthousiastes.
Donc je trouve aussi plus pertinent d'opposer, par exemple, la femme-ange à la femme-fatale ou à la mère et de balayer un peu différentes époques.
Pour la femme fatale, je crois me souvenir qu'il avait choisi Salammbô de Flaubert.
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Al le Sam 17 Aoû 2013 - 10:32
Manon Lescaut en "femme fatale", je ne suis pas très convaincue... (c'est quand même pas Nana...). En licence j'avais employé cette expression à propos de l'Hélène de Ronsard (pour présenter son assimilation à Hélène de Troie et autres héroïnes mythologiques "fatales"), le professeur s'était étranglé en pointant l'anachronisme. Selon lui, "femme fatale" serait une expression affaiblie, actuelle, vulgarisée (moi je voulais juste dire "fatale" - "qui apporte la mort"), désémantisée en un mot. Et effectivement, pour les élèves, "femme fatale" c'est juste une femme très belle, à laquelle on ne peut résister. Peut-être serait-il intéressant de travailler sur ce terme (étymologie, etc.) ou alors de changer d'expression. Je préfère travailler sur la notion de monstrueux par exemple.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Celeborn le Sam 17 Aoû 2013 - 10:56
Effectivement, la notion même de "femme fatale" pose question (ce qui peut d'ailleurs être intéressant). Merteuil est-elle une femme fatale ? Rien n'est moins sûr...

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par User5899 le Dim 18 Aoû 2013 - 1:53
Moi, c'était la relation femme fatale -personnage de roman que je voulais discuter. Ca me semble complètement hors-sujet. Je suis le seul ?
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par MrBrightside le Dim 18 Aoû 2013 - 2:48
J'ai une question bête de non-initié mais le terme "femme fatale" n'est-il pas une invention moderne (je pensais que cet archétype avait été défini avec l'avènement du film noir) ? Personnellement, j'ai du mal à appliquer ce concept à la littérature tant il est lié au cinéma dans mon esprit (je ne saurais dire pourquoi).

Après, s'il ne faut en nommer qu'une, je suis surpris que personne n'ait cité Milady de Winter Razz

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Iphigénie le Dim 18 Aoû 2013 - 9:13
en effet..
La femme fatale, je pense qu'elle part d'Eve et de la pomme, passe par la misogynie antique et la vision de l'amour comme sentiment négatif (Didon), et que tout ça se mélange et se complexifie et s'embrouille avec l'amour courtois et le culte marial, et prend en effet une nouvelle "jeunesse" avec le cinéma. Bref, je ne crois pas non plus que ce soit un thème spécifiquement "romanesque" ...
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Celeborn le Dim 18 Aoû 2013 - 9:21
En même temps, bien que le thème ne soit pas exclusivement romanesque, il peut être intéressant de voir comment le roman se l'approprie, comment il en donne sa vision, comment il le fait évoluer, en l'inscrivant historiquement, socialement, symboliquement, etc.
Ensuite, il faut voir à ne pas faire de la première femme de roman venue une femme fatale.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Iphigénie le Dim 18 Aoû 2013 - 9:22
et l'homme fatal, ça existe? (Dom Juan?)
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Celeborn le Dim 18 Aoû 2013 - 9:24
@iphigénie a écrit:et l'homme fatal, ça existe?
Ça fait partie des grandes dissymétries sexuées de la société : on a des femmes fatales, mais pas d'homme fatal (on a le tombeur, en revanche). Le fait que la culture ait été longtemps faite quasi uniquement par des hommes doit jouer Wink.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par JPhMM le Dim 18 Aoû 2013 - 10:26
@iphigénie a écrit:en effet..
La femme fatale, je pense qu'elle part d'Eve et de la pomme, passe par la misogynie antique et la vision de l'amour comme sentiment négatif (Didon), et que tout ça se mélange et se complexifie et s'embrouille avec l'amour courtois et le culte marial, et prend en effet une nouvelle "jeunesse" avec le cinéma. Bref, je ne crois pas non plus que ce soit un thème spécifiquement "romanesque" ...
Je ne suis pas expert, mais je l'imaginais plutôt prendre racine dans les divinités, telle Inanna séduisant Gilgamesh, comme personnification de la séduction qui produit un désir qui obscurcit la volonté. Mais le Christianisme, refusant les divinités de la sexualité les diabolisa en succubes et incubes. Et la grande prêtresse d'Inanna devint dévoreuse.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Celeborn le Dim 18 Aoû 2013 - 10:37
Plutôt Lilith qu'Ève, non ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par User5899 le Dim 18 Aoû 2013 - 17:44
@Celeborn a écrit:En même temps, bien que le thème ne soit pas exclusivement romanesque, il peut être intéressant de voir comment le roman se l'approprie, comment il en donne sa vision, comment il le fait évoluer, en l'inscrivant historiquement, socialement, symboliquement, etc.
Ensuite, il faut voir à ne pas faire de la première femme de roman venue une femme fatale.
Et on parie quoi ? Razz
Contenu sponsorisé

Re: Séquence mythe de la femme fatale en 1ère?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum