Chahut généralisé

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chahut généralisé

Message par ceceg le Ven 16 Aoû 2013, 13:06

Bonjour,

Comme dit dans ma présentation, je suis enseignante non-titulaire depuis février. J'ai été parachuté dans des classes sans savoir ce qu'est le rôle d'un prof !

Je me suis retrouvé plusieurs fois avec un chahut généralisé sans trop savoir quoi faire pour calmer la classe et pouvoir faire cours. La seule chose que j'ai trouvé à faire c'est attendre mais cela peut être très long parfois.

Comment faites vous ?

Merci d'avance pour vos conseils qui me seront très précieux !

ceceg
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par ann le Ven 16 Aoû 2013, 13:42

Je n'ai jamais été confronté à cela , mais j'imagine que je prendrai la brosse du tableau , je taperai plusieurs fois sur le bureau , je demanderai le silence avec le regard le plus meurtrier du monde et j'annoncerai immédiatement un devoir- sanction !

ann
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Provence le Ven 16 Aoû 2013, 13:51

Auras-tu tes prochaines classes dans le même établissement?

En cas de chahut, il me semble qu'il faut essayer de casse l'effet groupe en punissant les élèves individuellement. Un élève se sent protégé dans la masse, il se calme généralement quand il est seul. A titre d'exemple, quand il y a du bavardage, il est parfois plus efficace, après avoir demandé le silence, de s'adresser directement aux bavards et non de reproduire une demande d'ensemble. La difficulté est évidemment d'isoler les fauteurs de trouble quand ils sont nombreux: le chahut est le signe que le désordre est déjà bien installé. L'idéal serait d'éviter l'installation de ce chahut en repérant les signes avant-coureurs et en punissant avant. Ne pas craindre de punir surtout. fleurs

Sais-tu ce qui, à chaque fois, a entraîné ce chahut?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par ceceg le Ven 16 Aoû 2013, 14:00

J'ai essayé les punitions collectives et je me suis rendue compte que cela n'est pas efficace sur le long terme.

Je ne sais absolument pas où je serais à la rentrée, je suis non-titulaire (remplaçante). Le probléme c'est que non, je n'arrive pas à comprendre d’où vient cela. Je crois que c'est parce que j'ai du mal à "imposer" mon autorité. Le pire c'est avec les classes de 4ieme.

ceceg
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Provence le Ven 16 Aoû 2013, 14:08

@ceceg a écrit:J'ai essayé les punitions collectives et je me suis rendue compte que cela n'est pas efficace sur le long terme.
Non, parce que les punitions collectives peuvent entraîner un sentiment d'injustice chez les élèves, ou encore le sentiment que ce n'est pas si grave puisque tout le monde est puni (sans parler de l’aspect légal). C'est pour cela qu'il faut repérer les meneurs (parfois sournois).

Je ne sais absolument pas où je serais à la rentrée,
Il vaudrait mieux que tu ne retournes pas dans ton établissement: une réputation se rectifie, mais ça demande plus d'énergie que de se faire connaître.

Le probléme c'est que non, je n'arrive pas à comprendre d’où vient cela. Je crois que c'est parce que j'ai du mal à "imposer" mon autorité. Le pire c'est avec les classes de 4ieme.
C'est, je crois, le point à travailler. Pourquoi peines-tu à t'imposer? Est-ce que c'est parce que tu n'es pas sûre de toi? que tu n'oses pas risquer de paraître méchante? Revois aussi tes attentes quant à l'attitude en classe de tes élèves et sanctionnes immédiatement, qu'il n'y ait pas de flou dans leur esprit.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par dandelion le Ven 16 Aoû 2013, 14:27

Qu'est-ce que tu appelles 'chahut'? Un bavardage généralisé, une classe qui n'écoute pas ou des élèves qui dansent la java sur les tables?
En collège surtout, à part dans des établissements 'faciles' on peut avoir des classes vraiment pénibles surtout quand on est étiquetée jeune remplaçante. Il y a plusieurs fils sur le sujet que tu abordes et beaucoup de conseils qui m'ont été utiles (ne jamais faire cours si les conditions pour le faire ne sont pas suffisantes, être convaincu que l'élève n'a d'autre choix que vous obéir, etc).  Quand on est remplaçant, il est vraiment plus difficile de s'imposer et les élèves testent plus tes limites.
Il y a pas mal de fils qui traitent du problème sur le forum, par exemple:
http://www.neoprofs.org/t35178-punitions-efficaces-ne-faisant-pas-perdre-de-temps-au-professeur
http://www.neoprofs.org/t61334-comment-cadrez-vous-les-eleves-de-6eme
http://www.neoprofs.org/t60786-lutter-contre-le-jet-de-projectiles
http://www.neoprofs.org/t37254-premier-jour-la-discipline-ou-les-regles-de-vie-en-classe?highlight=discipline
Je ne retrouve plus le sujet qui m'avait paru le plus intéressant mais en fouillant les archives tu devrais pouvoir glaner plein de conseils pertinents trefle

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Atargatis le Ven 16 Aoû 2013, 19:19

J'avais des 4e agités qui donnaient du fil à retordre, au début de l'année, à tous les collègues. Nous avons essayé plusieurs solutions: en réalité, ils étaient surtout très immatures. Donc, j'ai mis en place un système à la hauteur de leur immaturité: le carré de la mort.
4 bâtons qui forment un carré: une heure de colle à un horaire particulièrement pénible avec un travail bien moisi à faire. Ça a mis 3 semaines à bien se mettre en place, dès que les colles ont commencé à pleuvoir, miracle...

La vie scolaire était à fond avec nous, ça aide aussi à mettre en place ce système (colles mises dans les 2 jours - sauf les quelques cas lourds qui passaient leur semaine collés... là il y avait un planning sur parfois deux ou trois semaines!!! Mais avec eux, on sait que les retenues ne servent plus à rien...)

Atargatis
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par ceceg le Ven 16 Aoû 2013, 20:01

@ Provence : je pense que je mets trop de temps pour punir et au bout d'un moment ça dérape. Et j'ai parfois du mal à voir qui parle. Peut être que cela vient avec l'expérience.

@ dandelion : Merci pour les liens, ca me donne beaucoup d'idées ! J'ai pas encore tout lu mais cela parait très intéressant !

Merci à tout le monde pour vos réponses.

ceceg
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Jacq le Ven 16 Aoû 2013, 21:07

Ceceg.

Il faut aussi penser en équipe.

Ce n'est pas facile lorsque nous sommes débarqués comme cela durant l'année scolaire dans un établissement où on ne connait ni les prof ni les élèves, d'autant plus que souvent on se dit "cela n'arrive qu'à moi" ou "c'est ma faute". Ce n'est pas facile de prendre des classes durant l'année.

Il faut parler au professeur principal (PP) de tes problèmes, sans avoir honte (ce qui est souvent notre cas) et obtenir de l'aide des professeurs "installés". Le but n'est pas de se défausser de ses responsabilités sur le PP mais d'en parler avec lui, et de voir ce qui peut être fait. Parfois la réponse sera collective. Ce qu'il ne faut surtout pas c'est rester isolé avec ses problèmes. Et si le problème ne peut être résolu il faudra peut être des mesures collectives c'est à dire appliquées par l'ensemble de l'équipe éducative, avec les "autorités" si possible, chef d'établissements et CPE. Et pour avoir l'action de ces derniers il est mieux de passer par le PP pour ne pas paraître isolé. En gros : tu ne vas pas te plaindre "seule" devant le CDE, tu passes d'abord par le PP et le CPE qui vont (devraient Very Happy ) agir et s'il y a besoin ensuite cela remonte chez le chef d'établissement.

Enfin, pour te rassurer, cela arrive tout le temps, nous avons eu cette année des situations totalement similaires à la tienne dans mon établissement.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Reine Margot le Sam 17 Aoû 2013, 07:13

Le probleme c quand on repere un des meneurs, on punit, et la indignation du gamin "mais pourquoi moi?les autres aussi ils parlent!"et il recoit aussitot le soutin des autres "c vrai mme c pas juste, etc..."

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par roxanne le Sam 17 Aoû 2013, 07:18

Déjà, il faut essayer de tout faire pour éviter de se retrouver dans la situation du chahut généralisé qui est effectivement difficile à gérer, donc en amont, ne rien laisser passer .

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par melaniguiz le Sam 17 Aoû 2013, 07:30

Punis dès le départ, même pour des choses qui te paraissent peu graves. Un bavardage généralisé, c'est que chacun a testé un petit truc, a vu que ça passait, a essayé plus gros etc. L'idéal est de repartir dans un nouvel établissement avec des règles très claires à punition immédiate et ne pas permettre qu'un seul se retourne, qu'un seul parle.

Quand le bazar est là, tout arrêter et prévenir : le premier qui et punir aussitôt le premier qui. Ne pas hésiter à interrompre le cours pour s'asseoir au bureau, remplir un papier contenant la punition, mettre un peu en scène la chose pour montrer qu'on maîtrise la situation.

Vois aussi si tu peux compter sur le cpe, pp, autres profs, les élèves se permettent souvent beaucoup de choses avec les jeunes nouveaux .

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par AniaK le Sam 17 Aoû 2013, 07:39

Le chahut est rarement généralisé dans une seule matière. Il faut une réponse d'équipe: intervention du PP, du CPE voir du chef.
Je crois qu'il ne faut surtout pas rester isolé face à une classe difficile.

Et rassure toi, à la rentrée, tu auras de nouvelles classes et ce sera un nouveau départ.

AniaK
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Izambard le Sam 17 Aoû 2013, 07:39

Le souci de punir dès le départ et même pour des choses peu graves, c'est la surenchère permanente. Et on se retrouve vite sans cartouche.
A mon sens, il faut d'abord, en première intention, imposer sa parole. Reprendre oralement, avec netteté et fermeté, sans agressivité, de façon individuelle : " Kevin (?) retourne-toi je te prie". C'est simple, certes, mais c'est la première chose. Je crois vraimemt que quand on sait bien dire cela (c'est à dire aussi bien le sentir, sans doute), la punition devient moins necessaire, donc plus rare, donc plus efficace.

Cacher son manque d'assurance derrière la punition, c'est d'après moi le meilleur moyen d'arriver au chaut généralisé.

Izambard
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Nasopi le Sam 17 Aoû 2013, 08:52

@Izambard a écrit:Reprendre oralement, avec netteté et fermeté, sans agressivité, de façon individuelle : " Kevin (?) retourne-toi je te prie". C'est simple, certes, mais c'est la première chose. Je crois vraimemt que quand on sait bien dire cela (c'est à dire aussi bien le sentir, sans doute), la punition devient moins necessaire, donc plus rare, donc plus efficace.
Quelquefois, il n'y a même pas besoin de parler : regarder fixement l'élève sans rien dire, ça suffit en général pour qu'il se sente vite très mal à l'aise, d'autant que toute la classe va le regarder aussi. L'avantage sur la parole, outre que ça te demande encore moins d'énergie Laughing  , c'est qu'il ne peut rien répondre.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par stephane le Sam 17 Aoû 2013, 09:16

Sans reprendre ce qui a été dit et qui me semble être de très bons conseil (ne pas rester isolé notamment), je pense qu'il ne faut pas hésiter à prendre une heure de cour et à reposer les choses à plat, en essayant de faire un semblant de démocratie participative Smile
Pourquoi pas d'ailleurs avec le PP histoire de déboucher sur une charte de classe.
Comme dit précédemment un chahut généralisé vient que tout le monde se sent impuni : les meneurs car ils ne craignent pas vraiment les punitions, les autres car ils se disent qu'il y a pire qu'eux dans la classe.
Mon sentiment est qu'il faut agir sur ces derniers, essayer de les responsabiliser et bien sûr de prévenir les parents à chaque nouveau problème (oui certains craignent encore leurs parents Smile

stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Provence le Sam 17 Aoû 2013, 09:40

@stephane a écrit:Sans reprendre ce qui a été dit et qui me semble être de très bons conseil (ne pas rester isolé notamment), je pense qu'il ne faut pas hésiter à prendre une heure de cour et à reposer les choses à plat, en essayant de faire un semblant de démocratie participative Smile
Pourquoi pas d'ailleurs avec le PP histoire de déboucher sur une charte de classe.
Donner encore plus de voix à ceux qui en abusent? Faire établir les règles par ceux qui ne les respectent pas? C'est très dangereux, encore plus lorsqu'on n'est pas suffisamment maître à bord.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par stephane le Sam 17 Aoû 2013, 11:36

@Provence a écrit:
Donner encore plus de voix à ceux qui en abusent? Faire établir les règles par ceux qui ne les respectent pas? C'est très dangereux, encore plus lorsqu'on n'est pas suffisamment maître à bord.
Quand je dis agir ça veut dire responsabiliser en leur faisant comprendre où se situe leur intérêt etc. Je n'ai pas dit que je les chargeais de la mission de régler les problèmes venant de leurs camarades. Ce qui n'empêchent pas, en parallèle de punir et/ou sanctionner les actes de tous ceux le méritant.

stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Atargatis le Sam 17 Aoû 2013, 11:46

Avec ma classe sautillante (voire bondissante), j'ai pris le pli de les mettre en activité non stop, dès l'entrée en classe: poly distribué en entrant, exercices notés au tableau dès leur arrivée, powerpoint lancé dès que je leur disais "asseyez vous". Soit ils recopiaient le cours que je dictais, soit ils faisaient un travail en autonomie et toujours individuellement avec l'épée de Damoclès du "je ramasse AU HASARD 5 copies que je note". J'ai abandonné le cours dialogué avec eux lorsque je les avais de 11 à 12h et de 16 à 17h (en dernière heure, donc).


La mise en activité est souvent la solution... C'est plus facile à dire qu'à faire, je sais...

Atargatis
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Calandria le Sam 17 Aoû 2013, 16:19

@stephane a écrit:Sans reprendre ce qui a été dit et qui me semble être de très bons conseil (ne pas rester isolé notamment), je pense qu'il ne faut pas hésiter à prendre une heure de cour et à reposer les choses à plat, en essayant de faire un semblant de démocratie participative Smile
Pourquoi pas d'ailleurs avec le PP histoire de déboucher sur une charte de classe.
Comme dit précédemment un chahut généralisé vient que tout le monde se sent impuni : les meneurs car ils ne craignent pas vraiment les punitions, les autres car ils se disent qu'il y a pire qu'eux dans la classe.
Mon sentiment est qu'il faut agir sur ces derniers, essayer de les responsabiliser et bien sûr de prévenir les parents à chaque nouveau problème (oui certains craignent encore leurs parents Smile
Je déconseille fortement surtout si on n'a pas encore l'habitude de gérer le chahut. J'ai tenté le coup une fois dans mes toutes premières années. C'était suite à un conseil de classe où les élèves ont expliqué se trouver en difficultés en anglais. J'ai voulu en parler avec eux car, dans l'ensemble, j'étais satisfaite du niveau de la classe. Je m'en suis mordu les doigts ! Une élève a trouvé qu'en cours je mettais trop de temps à interroger les élèves et donc qu'elle en avait mal au bras... Une autre estimait qu'il fallait que je fasse une fiche de révisions comme en histoire... Et ce ne sont que quelques-unes des réclamations faites... Donc, à part si on sait vraiment gérer ses classes ou si on prépare une séance avec PP ou CPE, j'éviterai toute tentative de pseudo démocratie participative.

_________________
"If I were a headmaster I would get rid of the history teacher and get a chocolate teacher instead." Roald Dahl

Calandria
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par ceceg le Dim 18 Aoû 2013, 13:30

Merci pour vos réponse.

Après avoir lu vos réponses, je me pose quelques questions. Il me semble que réclamer le silence absolu est illusoire mais comment faire pour que de légers bavardages deviennent un brouhaha sans nom ?
De plus, comment anticiper ce basculement et calmer la classe au bon moment ? Ou alors, il faut essayer d'avoir un silence absolu ?

ceceg
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Provence le Dim 18 Aoû 2013, 13:52

@ceceg a écrit:Merci pour vos réponse.

Après avoir lu vos réponses, je me pose quelques questions. Il me semble que réclamer le silence absolu est illusoire mais comment faire pour que de légers bavardages deviennent un brouhaha sans nom ?
De plus, comment anticiper ce basculement et calmer la classe au bon moment ? Ou alors, il faut essayer d'avoir un silence absolu ?
Il ne faut pas accepter les bavardages. Même légers, il sont dérangeants pour tous.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par pasteque le Dim 18 Aoû 2013, 14:04

ça dépend après aussi de ta façon de travailler.. personnellement, autant quand je parle j'exige le silence total, mais quand ils sont en activité, ça piaille bien, mais je ne trouve pas ça embêtant

pasteque
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Dionysos le Dim 18 Aoû 2013, 14:06

@Nasopi a écrit:
@Izambard a écrit:Reprendre oralement, avec netteté et fermeté, sans agressivité, de façon individuelle : " Kevin (?) retourne-toi je te prie". C'est simple, certes, mais c'est la première chose. Je crois vraimemt que quand on sait bien dire cela (c'est à dire aussi bien le sentir, sans doute), la punition devient moins necessaire, donc plus rare, donc plus efficace.
Quelquefois, il n'y a même pas besoin de parler : regarder fixement l'élève sans rien dire, ça suffit en général pour qu'il se sente vite très mal à l'aise, d'autant que toute la classe va le regarder aussi. L'avantage sur la parole, outre que ça te demande encore moins d'énergie Laughing  , c'est qu'il ne peut rien répondre.
Baisser la voix, s'arrêter de parler, fixer l'élève en question avec un regard noir, une fois sur deux il se calme de lui-même.
Moins tu hurles, moins tu te fatigues et moins tu te décridibilise.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chahut généralisé

Message par Jacq le Dim 18 Aoû 2013, 14:28

@Dionysos a écrit:
@Nasopi a écrit:
@Izambard a écrit:Reprendre oralement, avec netteté et fermeté, sans agressivité, de façon individuelle : " Kevin (?) retourne-toi je te prie". C'est simple, certes, mais c'est la première chose. Je crois vraimemt que quand on sait bien dire cela (c'est à dire aussi bien le sentir, sans doute), la punition devient moins necessaire, donc plus rare, donc plus efficace.
Quelquefois, il n'y a même pas besoin de parler : regarder fixement l'élève sans rien dire, ça suffit en général pour qu'il se sente vite très mal à l'aise, d'autant que toute la classe va le regarder aussi. L'avantage sur la parole, outre que ça te demande encore moins d'énergie Laughing  , c'est qu'il ne peut rien répondre.
Baisser la voix, s'arrêter de parler, fixer l'élève en question avec un regard noir, une fois sur deux il se calme de lui-même.
Moins tu hurles, moins tu te fatigues et moins tu te décridibilise.

100% ok, même si parfois (trop ?) il m'arrive de leur hurler copieusement dessus !

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum