Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 7:38

Salut !
Nouvelle nuit blanche de réflexion... j'ai besoin de vous ! Je vous rappelle la situation. Mon mari vient de passer un entretien en Polynésie. Il est embauché dans un grand groupe. Evidemment l'expérience nous tente beaucoup, mais non sans question, pression, angoisse, d'autant qu'on n'est pas des kamikazes et qu'on aime savoir où on met les pieds.
A priori, départ en janvier. J'envisage donc de poser une dispo pour janvier. Mais mon mari a 2 x 3 mois de période d'essai. Il nous faut donc imaginer le pire. La situation de crise ne permet pas d'etre serein, notamment là-bas... Bon, s'il se fait virer au bout des 6 mois, que se passe-t-il pour nous ?
- a-t-il droit au chômage au retour en France ? (sachant qu'il ne part pas avec un contrat français)
- qu'advient-il de moi ? En juillet, le mouvement est passé, puis-je revenir en septembre ? Il est indiqué qu'il faut faire le demande de réintégration au moment des mutations (normal...) sauf que moi, en mars, je ne serai pas en mesure de le faire... Inutile de vous dire que si la réponse est non, on risque de se retrouver sans boulot tous les 2 ????
 
Je sais que certains vont me dire de laisser partir mon mari seul pour voir d'abord avant de déraciner la famille... Ca nous parait inenvisageable car 6 mois à 22000 km c'est hors de question. Donc c'est tous ensemble ou personne.
 
Je crois que j'ai encore des dizaines de questions, mais je commence par le commencement...
Merci à vous
 
Nouka


Dernière édition par Nouka le Dim 18 Aoû 2013 - 16:44, édité 2 fois

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Pili le Sam 17 Aoû 2013 - 7:45

Je me lancerais moi ! ...D'ailleurs je l'ai fait pour un DOM, mais la situation de mon mari etait sure contrairement au tien, c'est la grosse différence entre nos deux cas,

Je suis quasi sure que tu pourrais réintégrer en septembre, la dispo se demande pour l'année scolaire non ? Au pire , tu fais en temps et en heure les demarches et si ça fonctionne pour ton mari, tu poses une nouvelle dispo non?
Ce n'est pas envisageable ?

Tu peux éventuellement joindre ta DPE , eux te renseigneront mieux

C'est une belle expérience de vivre sous les tropiques, de connaitre autre chose que la metropole , faut pas ratée ça !

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 7:50

C'est bien ce qui nous empeche de dormir. On sait qu'on n'aura jamais un telle autre proposition mais on a besoin d'etre rassurés sur notre retour.
Si je comprends ce que tu dis : demander ma mut en mars pour septembre 2014 mais la refuser si ca marche pour lui. Certes, mais dans ce cas, je perds tous mes points pour rien...

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par arcenciel le Sam 17 Aoû 2013 - 7:57

Cas de force majeure (si ton mari n'est pas pris) donc ta réintégration devrait se faire même en dehors des dates (en primaire cela s'est fait).
A votre place je partirais!

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 8:05

Mais dans quelle condition ? SI le mouvement est passé, comment obtenir un poste ? Quid de mes points pour muter véritablement ?

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Pili le Sam 17 Aoû 2013 - 8:07

Je ne sais pas trop Nouka...il faut creuser la piste, mais tu dois pouvoir annuler une mutation pour suivre ton conjoint ...
Ce serait dommage de s'en priver pour de l'administratif mais je comprends bien le besoin d'assurer ses arrières

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par arcenciel le Sam 17 Aoû 2013 - 8:09

Contacte le rectorat et un syndicat dès lundi.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Karine B. le Sam 17 Aoû 2013 - 8:17

@Nouka a écrit:Mais dans quelle condition ? SI le mouvement est passé, comment obtenir un poste ? Quid de mes points pour muter véritablement ?
tu seras en ATP (affectation à titre provisoire) sur un poste ou un BMP vacant ou encore mise sur des remplacements, tu participeras au mouvement pour 2015 avec tes pts

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 8:26

Cool, bonne nouvelle ! La demande pour passer en ATP peut se faire combien de temps avant une demande de reprise ?

Qu'en penses-tu Karine ? Il vaut mieux que je fasse au cas où ma demande de mut en mars quitte à demander à l'annuler si tout roule là-bas ou bien, j'attends juin pour faire éventuellement une demande de reprise en septembre si on rentre prématurément ?
Autre question... si je comprends bien, si je demande à revenir, on ne peut pas me le refuser ? Je ne peux pas rester un an sans poste ? Et s'il n'y a pas de poste, je suis payée ?

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Karine B. le Sam 17 Aoû 2013 - 8:29

@Nouka a écrit:Cool, bonne nouvelle ! La demande pour passer en ATP peut se faire combien de temps avant une demande de reprise ?
Tu demandes une réintégration tardive quand les dates de saisie des vœux sont passés et jusqu'à la rentrée. Certains rectorats, dont le mien, permettent les réintégrations en cours d'année tellement on manque de profs

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 8:40

De toute façon pour moi, ce serait, au regard des dates de sa période d'essai, un retour pour septembre. Si mon rectorat n'est pas dans la situation du tien, peut-il me refuser cette réintégration ?

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 8:47

@Pili a écrit:Je ne sais pas trop Nouka...il faut creuser la piste, mais tu dois pouvoir annuler une mutation pour suivre ton conjoint ...Ce serait dommage de s'en priver pour de l'administratif mais je comprends bien le besoin d'assurer ses arrières
La mutation d'un conjoint est un cas de demande d'annulation d'affectation. Sauf que dans mon cas, mon mari sera déjà à l'étranger, j'aurai déjà fourni cette info au rectorat puisque j'aurai déjà demandé ma dispo pour cette raison, pas sûre que ca fonctionne...

Dur, dur d'attendre lundi pour avoir ces info...pale 

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Karine B. le Sam 17 Aoû 2013 - 8:49

@Nouka a écrit:De toute façon pour moi, ce serait, au regard des dates de sa période d'essai, un retour pour septembre. Si mon rectorat n'est pas dans la situation du tien, peut-il me refuser cette réintégration ?
non, mais tu seras affectée sur ce qui reste

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Pili le Sam 17 Aoû 2013 - 8:55

Il me semble tout de même que l'ATP n'est pas systématique, et qu'elles sont données au compte goutte non?

Maintenant Karine évoque une mutation tardive, c'est peut être différent

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Daphné le Sam 17 Aoû 2013 - 9:03

Tu auras une affectation, un service, au moins pour faire des remplacements : tu es titulaire, donc tu dois être réintégrée.
Il arrive qu'on réintègre en cours d'année des collègues comme toi, ou qui doivent être rapatriés de pays en crise (Côte d'Ivoire par exemple suite à des troubles ou autre.....)

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Daphné le Sam 17 Aoû 2013 - 9:04

@Pili a écrit:Il me semble tout de même que l'ATP n'est pas systématique, et qu'elles sont données au compte goutte non?

Cela s'appelle de toute façon une ATP : toute affectation hors mouvement ne peut être que provisoire puisqu'on ne peut affecter au barème dans le cadre du mouvement.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Daphné le Sam 17 Aoû 2013 - 9:09

@Pili a écrit:Il me semble tout de même que l'ATP n'est pas systématique, et qu'elles sont données au compte goutte non?

Il y a deux choses différentes : une ATP demandée pour suivre un conjoint muté, qu'on t'accorde ou pas. Si tu ne l'obtiens pas tu restes sur ton poste ou tu prends une dispo de droit.
Et une réintégration accordée in extremis où tu ne peux pas avoir d'affectation définitive puisqu'on est hors mouvement, donc tu es sur des BMp/remplacements en attendant le mouvement suivant.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 9:17

Ok il est donc rassurant pour moi de savoir que quoiqu'il arrive on aurait mon salaire en cas de retour précipité, même si ca peut etre un peu n'importe quoi, ce qui est bien moins rassurant.
 
Je vais maintenant vous avouer ce qui m'empêche de dormir... je sais que c'est peut-être ridicule, d'ailleurs mon mari ne me comprend pas, mais tant pis c'est ce que je ressens au fond. J'ai très très envie de tenter cette expérience, ce sera sans prix pour nous et nos enfants. Maintenant il est évident que le retour me fait très peur. Mon mari est très rassuré par le fait qu'on aura au moins mon salaire pour rebondir. Mais moi ca me fait flipper. J'ai passé 9 ans TZR pour cumuler des points, et enfin avoir un poste que je souhaite. Ce poste tant convoité va passer au mouvement prochain. Ca veut donc dire que je vais tirer un trait là-dessus, certes vivre une aventure extraordinaire, mais galérer de nouveau au retour ? Suis-je capable de me convaincre que le jeu en vaut la chandelle ? Mon mari ne comprend pas que j'hésite. Qu'en pensez-vous ? Suis-je ridicule ?

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Pili le Sam 17 Aoû 2013 - 9:45

Nouka, je suis très bien placée pour en placer, je préfère en MP par contre...
N'hésite pas, je réponds à tes questions

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Daphné le Sam 17 Aoû 2013 - 9:46

Ce n'est que mon simple avis, mais on ne se prive pas d'expériences intéressantes pour un supposé simple poste qu'on n'est même pas sûr d'obtenir !
Il peut te passer sous le nez par une carte scolaire ou une priorité, et des postes il y en aura d'autres.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Pili le Sam 17 Aoû 2013 - 9:49

+1 avec Daphné

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 9:54

Je suis bien d'accord... je sais que c'est stupide et que vous avez tout à fait raison !
Je lis beaucoup de choses, certaines me rassurent, d'autres sont qu'effrayantes.
Merci en tout cas !

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par seven5 le Sam 17 Aoû 2013 - 9:55

Si tu n'hésitais pas , ce serait là qu'on pourrait se poser des questions! Very Happy 
Ton mari le sent comment ce boulot là bas?
Il va être sur papeete?
C'est comme tu dis une occasion unique, effectivement vois avec le rectorat et peut etre les syndicats pour ton retour, cela te permettra de savoir comment procéder.

_________________
"J'voudrais pas faire ma raclette, mais la soirée s'annonce pas super."

seven5
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Nouka le Sam 17 Aoû 2013 - 10:14

Le boulot est un vrai chalenge. Beaucoup de choses à mettre en place, de façons de faire à changer, ils perdent de l'argent. Ca donnerait une dimension internationale à son profil. Maintenant il se pose beaucoup de questions : sera-t-il à la hauteur ? arrivera-t-il à faire changer les pratiques ? La crise sera-t-elle plus forte que sa motivation ?

Pour sauter le pas il a besoin de savoir que je suis prête à faire face à un échec de sa part...

_________________
En disponibilité

Nouka
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suivre son conjoint à l'étranger, oui mais après ?

Message par Isidoria le Sam 17 Aoû 2013 - 10:50

Pour le retour aucun souci à te faire. J'ai des copains qui ont rompu leur contrat à l'étranger aux vacances de Noël et étaient affectés vers le 10 janvier, c'est pas comme si on ne manquait pas de profs dans l'EN.
Plus difficile en revanche c'est pour les enfants: sont-ils scolarisés? Il peut être difficile d'obtenir une place dans une école de secteur mais je suppose que ça c'est pour les affectations en cours d'année.
Quant à ta mut à toi, es-tu vraiment sûre que tu obtiendrais le poste de tes rêves? Le rêve n'est-il pas plus grand de partir à l'étranger? Sinon, si vraiment l'hésitation est trop forte, ton mari ne peut-il pas partir faire sa période d'essai seul et vous les rejoindriez une fois qu'il aurait son poste? Ce qui devrait au passage te permettre de demander une mut là-bas pour rapprochement de conjoint?
Évidemment c'est dur l'idée d'être séparés, je sais mais j'ai vu des couples faire ça, pour une affectation en AEFE au bout du monde...

Isidoria
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum