Les colles au collège

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans mon collège :

80% 80% 
[ 70 ]
20% 20% 
[ 17 ]
 
Total des votes : 87

Les colles au collège

Message par Pili le Sam 17 Aoû 2013 - 12:23

j'arrive dans un nouvel Etablissement dans lequel la vie scolaire ne prévoit pas de colle pour les élèves, je ne savais même pas que ça existait !

Si on veut les coller, c'est à nous d'assumer la "garde" ...dans notre salle, pendant notre heure de cours ...????

Je suis vraiment surprise, mais je découvre aussi que ce n'est pas aussi rare apparemment , d'où l'idée de ce sondage ( limité au collège )les profs du lycée peuvent s'exprimer bien sur !

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Stered le Sam 17 Aoû 2013 - 12:29

J'ai connu ce système de "démerdez-vous" dans mes deux premiers établissements... Galère, galère... Soit on colle sur nos cours, ce qui peut être pénible, soit on vient bénévolement, ce qui ne l'est pas moins...

Là, ma super CPE et la Vie Sco s'en chargent et, détail important, mettent les colles sur des créneaux qui font venir plus tôt ou rester plus tard, et non pas sur les heures de trous des gamins, ce qui n'a aucune efficacité, mais se voit parfois.
La colle de deux-trois heures du mercredi aprem est aussi redoutablement efficace.

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Gryphe le Sam 17 Aoû 2013 - 12:40

L'un n'empêche pas l'autre.
Dans mon bahut d'avant, les colles étaient officiellement assurées par la vie sco. A partir de novembre, les retenues étaient programmées pour mars. A partir de mars... il n'y avait plus de créneau dispo avant le 25 juin. On en avait tiré les conséquences nous-mêmes en prenant les élèves sur nos temps de cours (ou en se les échangeant entre copains !). Au début, je ne savais même pas que c'était possible... On s'est vite rendu compte que c'était beaucoup plus efficace. Twisted Evil 
Dans mon bahut actuel, les colles sont mises en place par la vie sco mais quelques profs prennent parfois des élèves sur leurs propres créneaux.
Évidemment, s'il n'y a pas de colle gérées par la vie sco du tout... c'est moins drôle. humhum

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Daphné le Sam 17 Aoû 2013 - 13:06

@Pili a écrit:j'arrive dans un nouvel Etablissement dans lequel la vie scolaire ne prévoit pas de colle pour les élèves, je ne savais même pas que ça existait !

Si on veut les coller, c'est à nous d'assumer la "garde" ...dans notre salle, pendant notre heure de cours ...????

Je suis vraiment surprise, mais je découvre aussi que ce n'est pas aussi rare apparemment , d'où l'idée de ce sondage ( limité au collège )les profs du lycée peuvent s'exprimer bien sur !
Pas surprise du tout, j'ai eu un établissement où il n'y avait même pas de colle du tout !
Et pas le droit de les prendre en colle librement sur leurs trous, ça déplaisait aux parents.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par User5899 le Dim 18 Aoû 2013 - 1:50

On a souvent abordé ce thème ici. Je suis stupéfait (et je le redis donc) de constater que certains établissements se désintéressent de la discipline des élèves en renvoyant toute sanction aux seuls enseignants.
Et je maintiens qu'un élève n'a rien à faire dans une salle de classe alors que ce n'est pas prévu à son emploi du temps, et que le collègue qui l'y accueille prend un risque.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par virgere le Dim 18 Aoû 2013 - 8:24

Dans mon collège, les colles assurées par les surveillants sont uniquement celles mises par les surveillants. Si les profs veulent coller ils se débrouillent. (colle interne ou rien)
Toutes les colles sont placées dans les trous de l'emploi du temps.
Je ne sais pas si la colle est le seul et/ou l'unique moyen. Par contre, je sais que les gamins ne comprennent pas trop pourquoi ils prennent une heure de colle quand ils oublient 3 fois leur carte de sef (colle vie sco avec lettre aux parents), et rien le plus souvent quand ils dansent sur les tables en cours... ou pire (ou colle interne mais sans courrier ni rien d'officiel). Leur échelle de valeurs est donc... étrangement construite.

_________________
" Ich weiß nicht, was soll es bedeuten, / Daß ich so traurig* bin..."

(* und müde, so müde... Sterbensmüde könnte ich sagen...)

"Together we stand, divided we fall*"

(* and so we fell down, so down...)

virgere
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Dinaaa le Dim 18 Aoû 2013 - 8:38

Et après on se demande pourquoi certains élèves se sentent impunis...

J'ai connu un établissement où non seulement la vie sco assurait les h de retenue, mais la CPE avait organisé des colles du mercredi, avec 1 surveillant (sur ses h de travail) + 1 prof volontaire : tout le monde jouant le jeu, il suffisait que chacun assure 1 mercredi dans l'année pour que ça marche.

C'était redoutablement efficace : le surveillant surveillait, le prof s'assurait que chacun bosse, distribuant du travail en cas d'inactivité.

Maintenant, la vie sco nous laisse inscrire les gamins en retenue mais... quand ils ne viennent pas, il n'y a pas de sanction ! Epatant...

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par roxanne le Dim 18 Aoû 2013 - 9:30

J'ai fait le coup de venir un mercredi amidi surveiller moi-même une colle donnée à mes deux classes de 3e qui n'avaient pas lu un livre , ce qui faisait 25 élèves ce qui ne serait jamais passé en vie sco. Bon, j'ai sacrifié mon mercredi mais tous les autres livres ont été lus  et ça a assis ma réputation pour quelques temps.La même année d'ailleurs, dans une classe de 4e qui ne bossait pas, on avait mis en retenue tous les élèves qui n'avaient pas fait 5 fois leurs devoirs dans l'ensemble des matières, ils étaient venus tous les soirs pendant une semaine de 17h à 18h 30  et on s'était partagé la surveillance .Certes un peu de temps sacrifié, mais au bout du compte, des résultats . Ceci étant, c'était avec l'ancienne direction, ma collègue a voulu refaire ça cette année en 6e, on lui interdit, un collègue a eu une plainte (oui, oui, à la police !) pour "colles abusives" !


Dernière édition par roxanne le Dim 18 Aoû 2013 - 10:18, édité 1 fois

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Ancolie le Dim 18 Aoû 2013 - 9:44

@roxanne a écrit: un collègue a eu une plainte (oui, oui, à la police !) pour "colles abusives" !
Et ils ont enregistré la plainte heu affraid 
Dans mon ancien établissement ("particulier") nous assurions les colles et un discours totalement hallucinant nous avait été servi pour justifier le manque de moyen l'intérêt éducatif duprofquicolle.

Dans mon établissement actuel, il est déjà très mal venu de punir alors les colles, lors des conseils de classe elles sont décidées pour une poignées d'élèves. Et si tu veux coller faut demander la permission furieux furieux 

Bon j'ai aussi eu à rendre des comptes au CDE pour des punitions données furieux furieux Génial non?
Je n'en écris pas plus sinon je vais pourrir ma journée Laughing


Dernière édition par Ancolie le Dim 18 Aoû 2013 - 10:13, édité 1 fois

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Cath le Dim 18 Aoû 2013 - 9:47

Je lis ici des trucs ahurissants...

Protestez-vous ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par roxanne le Dim 18 Aoû 2013 - 9:51

En fait, tu finis par te débrouiller en interne .La plainte a été enregistrée en main courante mais enregistrée quand même et le prof convoqué...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Madame_Prof le Dim 18 Aoû 2013 - 9:58

Dans mon collège de cette année, les colles étaient aussi assurées par les profs, éventuellement par la vie scolaire de 17 à 18h. En fait, moi ça m'allait bien. L'élève en retenue venait dans un autre cours (je faisais attention à la classe avec laquelle ça tombait), sur une première ou dernière heure pour l'embêter (sûrement pas sur une heure de trou), et je le faisais bosser. Parfois, plus rarement, j'ai utilisé l'heure de la vie scolaire de 17 à 18h, dans ce cas je donnais un travail à faire.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Cath le Dim 18 Aoû 2013 - 9:59

Roxanne: et que lui a dit la police ?

"Se débrouiller en interne", dans le cas d'Ancolie, ça n'est même pas possible.
Je crois que ça m'énerverait très fort. Le règlement intérieur doit être approuvé par le CA, quand même.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par roxanne le Dim 18 Aoû 2013 - 10:02

La police a été sympa, le flic lui a dit qu'ils étaient obligés de prendre la main courante mais je cite qu'il "y a encore quelsques années, des gens comme ça, il les aurait virés à coup de pompe dans le cul !" Sauf que là, le message est passé, on peut aller chez les flics contre un prof et être écoutés ..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Méréthide le Dim 18 Aoû 2013 - 10:15

Dans le collège où j'ai effectué mon stage de M2, les colles étaient assurées par les profs.
J'ai une collègue de langue qui m'avait passé son edt devant mon désarroi en me disant "si besoin tu me les envoies chez moi".

Bon OK j'ai jamais été collée, je ne sais pas vraiment comment ça marche... Mon précédent établissement (un lycée) n'avait pas de pions et encore moins de colles ... Autant dire que les gamins se sentaient très très libres de tout.

Méréthide
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par kiwi le Dim 18 Aoû 2013 - 10:16

@Pili a écrit:j'arrive dans un nouvel Etablissement dans lequel la vie scolaire ne prévoit pas de colle pour les élèves, je ne savais même pas que ça existait !

Si on veut les coller, c'est à nous d'assumer la "garde" ...dans notre salle, pendant notre heure de cours ...????

Je suis vraiment surprise, mais je découvre aussi que ce n'est pas aussi rare apparemment , d'où l'idée de ce sondage ( limité au collège )les profs du lycée peuvent s'exprimer bien sur !
Je ne peux pas répondre à ton sondage, car nous, on a les deux.
La VS prend en colle des élèves collés pour des problèmes en vie scolaire : retard, absences non justifiées nombreuses, mauvais comportement en demi-pension...
Le prof prend en charge les colles qu'il a lui-même mises, sauf s'il ne peut pas prendre l'élève collé (incompatibilité d'edt, trop d'élèves dans la classe, déjà un élève collé à cet horaire, problème disciplinaire grave qui nécessite des retenues un mercredi après-midi, ou le soir après 17h).


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Ergo le Dim 18 Aoû 2013 - 10:19

Globalement pareil que kiwi.
Il est possible pour les profs de coller en vie scolaire mais avec 700 élèves et beaaaauuucoup de colles par jour, c'est souvent impossible (ou l'élève est collé six mois plus tard).

Sur le principe, je râle mais ça a l'avantage que je peux vérifier tout de suite si l'élève est venu ou pas, récupérer immédiatement le travail / la punition et m'en servir s'il n'est pas venu pour faire intervenir la vie scolaire ou l'administration.

On se les échange également entre collègues en cas de problèmes d'emploi du temps.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Ancolie le Dim 18 Aoû 2013 - 10:20

@Cath a écrit:Roxanne: et que lui a dit la police ?

"Se débrouiller en interne", dans le cas d'Ancolie, ça n'est même pas possible.
Je crois que ça m'énerverait très fort. Le règlement intérieur doit être approuvé par le CA, quand même.
Cas particulier, je suis en privé, pas de CA ou alors je n'étais pas présente. Je proteste évidemment mais cela ne sert pas à grand chose, ou alors à me renvoyer que j'ai un problème.
Et visiblement ça ne gêne pas les collègues donc...
Dans l'autre établissement, ce n'est pas le même fonctionnement, donc je souffle un peu et curieusement j'y suis beaucoup plus à l'aise que ce soit avec les élèves en terme relationnel ( il n'auraient même pas idée d'aller se plaindre au cde que madame Ancolie est méchante , qu'elle a donné un punition ou oh rage écrit un mot dans le carnet Razz) ou avec les collègues et la cde bien sûr! Very Happy 

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Cath le Dim 18 Aoû 2013 - 10:23

Il est quand même incroyable de lire que, pour améliorer ses stats auprès du rectorat (et donc son déroulement de carrière), un cde se défausse sur ses enseignants d'une tâche qui devrait revenir à la vie scolaire.
Ainsi, ni vu ni connu: chez ces gens-là, Monsieur, on ne colle pas...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Ancolie le Dim 18 Aoû 2013 - 10:32

@Cath a écrit:Il est quand même incroyable de lire que, pour améliorer ses stats auprès du rectorat (et donc son déroulement de carrière), un cde se défausse sur ses enseignants d'une tâche qui devrait revenir à la vie scolaire.
Ainsi, ni vu ni connu: chez ces gens-là, Monsieur, on ne colle pas...
Il y a parfois d'autres raisons à cela, et j'ai clairement identifié laquelle était derrière ce manège mais je ne l'écris pas ici (parano totale Very Happy Very Happy )

J'aurais quant à moi préféré que mon fiston soit collé par un prof, à la fin de l'année il a enfin eu sa sanction (parce que j'en avais marre de punir à la maison plutôt que son collège s'en charge). Les surveillants lui ont fait faire du tri et classement, il adore et ensuite il a eu des bonbons parce qu'il avait bien bossé Laughing Laughing Je crois que dans ces conditions il aurait payé le taxi pour aller en colle !!


Dernière édition par Ancolie le Dim 18 Aoû 2013 - 10:35, édité 1 fois

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Ergo le Dim 18 Aoû 2013 - 10:34

Quand on y pense, on remplit quand même le papier de colle de la vie sco. On change juste les horaires. Ainsi, la colle est rentrée dans Pronote et envoyée à la famille (si j'ai collé avec suffisamment de décalage). Very Happy 

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par kai002 le Dim 18 Aoû 2013 - 10:44

je savais même pas que c'était possible !! pas étonnant que ça colle pas dans bien des établissements !

kai002
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par MarieL le Dim 18 Aoû 2013 - 10:44

@Cath a écrit:Il est quand même incroyable de lire que, pour améliorer ses stats auprès du rectorat (et donc son déroulement de carrière), un cde se défausse sur ses enseignants d'une tâche qui devrait revenir à la vie scolaire.
Ainsi, ni vu ni connu: chez ces gens-là, Monsieur, on ne colle pas...
+ 1

Nous avons une fois par trimestre (et à la pré-rentrée) un récapitulatif des retenues, exclusions de cours, rapports d'incidents. Et à chaque fois, une lourde tentative de culpabilisation. Mais jamais personne n'a envisagé d'interdire les colles ou de les "confier" aux enseignants ! Ce serait à coup sûr la révolution.

Ceci dit, il est vrai que certains collègues (ceux qui n'ont jamais de problèmes avec leurs classes, hum) sont très fiers de dire qu'ils gèrent eux-mêmes les "petits" incidents en gardant les élèves soit sur une de leurs heures de libre, soit avec une autre classe. Encore faut-il ne pas avoir une classe de 30 élèves ou une heure libre qui corresponde avec l'EDT de l'élève.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par stephane le Dim 18 Aoû 2013 - 11:21

Chez nous les heures de colle sont assurées par la vie scolaire mais le fait que les élèves collés se retrouvent avec les classes n'ayant pas cours limite, je trouve, un peu l'impact de la chose.
Certains collègues s'échangent des élèves parfois. C'est plus entre voisins pour éviter l'exclusion de cours pour un fait dérangeant le cours pas non plus extrêmement grave ...
Quant aux mercredis nous n'avons pas la possibilité de coller sur ce créneau ayant juste assez de surveillants pour assurer le minimum durant les heures d'ouverture du collège.

stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par ProvençalLeGaulois le Dim 18 Aoû 2013 - 14:26

Dans mon collège, les colles sont assurées par les surveillants, qu'elles soient mises par un surveillant ou un prof et ce n'est jamais pendant une heure de trou (quel intérêt dans ce cas-là ? Autant donner une simple punition...)
La personne qui met la retenue doit fournir le travail que l'élève doit faire sinon on lui donne généralement des conjugaisons ou des exos de maths.

On a quand même un ou deux profs qui préfèrent garder eux-mêmes leurs élèves collés mais ce n'est pas encouragé parce que ça complique la gestion des retenues : une retenue non faite est automatiquement doublée et quand elles sont assurées par les profs, on ne sait pas toujours si elles ont été faites ou non (la retenue doit être cochée "réalisée" ou "non réalisée" dans Pronote et ce n'est pas toujours fait) et ça nous fait perdre plus de temps qu'autre chose.


ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum