Les colles au collège

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans mon collège :

80% 80% 
[ 70 ]
20% 20% 
[ 17 ]
 
Total des votes : 87

Re: Les colles au collège

Message par ProvençalLeGaulois le Dim 18 Aoû - 12:26

Dans mon collège, les colles sont assurées par les surveillants, qu'elles soient mises par un surveillant ou un prof et ce n'est jamais pendant une heure de trou (quel intérêt dans ce cas-là ? Autant donner une simple punition...)
La personne qui met la retenue doit fournir le travail que l'élève doit faire sinon on lui donne généralement des conjugaisons ou des exos de maths.

On a quand même un ou deux profs qui préfèrent garder eux-mêmes leurs élèves collés mais ce n'est pas encouragé parce que ça complique la gestion des retenues : une retenue non faite est automatiquement doublée et quand elles sont assurées par les profs, on ne sait pas toujours si elles ont été faites ou non (la retenue doit être cochée "réalisée" ou "non réalisée" dans Pronote et ce n'est pas toujours fait) et ça nous fait perdre plus de temps qu'autre chose.


ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par seahala le Dim 18 Aoû - 12:51

Chez moi, il existe 2 systèmes :
-les colles dites "rattrapages de cours" ( je dis bien aux élèves qu'il s'agit de retenues et pas d'un simple rattrapage!) devant être effectuées par le prof sur ses heures...
-les colles du mercredi ( un mercredi sur deux...) surveillées par la vie scolaire et se donnant exclusivement par groupes de 2 heures...

Après une certaine tolérance de la part de la vie scolaire existe : si je ne peux coller l'élève sur mes cours, je peux demander à ce qu'il soit mis en étude sur une heure ( 8-9 h ou 16-17 h de préférence... Razz  )  avec un travail donné par moi...

Chez nous aussi , il y a une certaine tendance à la culpabilisation vis à vis des profs qui mettent "trop" d'heures de colle (quotas de retenues données par prof publiés et affichés en SdP...) mais, je crois surtout vis à vis des nouveaux venus... En gros, c'est un peu à la tête du client... Le jeune prof va se faire taper sur les doigts parce qu'il met trop de colles et a donc "des problèmes de discipline" et les profs anciens qui peuvent plus facilement négocier les sanctions avec la vie scolaire... Bref pas top Suspect 

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par stephane le Dim 18 Aoû - 19:41

@Cath a écrit:Il est quand même incroyable de lire que, pour améliorer ses stats auprès du rectorat (et donc son déroulement de carrière), un cde se défausse sur ses enseignants d'une tâche qui devrait revenir à la vie scolaire.
Ainsi, ni vu ni connu: chez ces gens-là, Monsieur, on ne colle pas...
Ca me parait un peu gros... Il faut savoir que les seules stats qui intéressent et qui sont à la limite commentées par le DASEN (et non le rectorat) sont les sanctions, et encore, dans les sanctions uniquement les exclusions temporaires. Quant aux remontées il n'y en a tout simplement pas, c'est du déclaratif lors de certains entretiens, donc pas la peine de truquer la chose à la base Smile
(je bossais en ambition réussite et partageais ces infos avec l'équipe de direction en place)

stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Cath le Lun 19 Aoû - 9:15

J'aimerais en être aussi sûre que toi...
Mais mon établissement a été audité, et c'est dingue comment depuis la direction s'intéresse au nombre d'heures de colle.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par seahala le Lun 19 Aoû - 9:25

Bizarre, bizarre, tout ça... Je me demande ce qui se cache là dessous... La baisse des heures de colle au niveau des établissements ferait elle réaliser des économies ?

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par stephane le Lun 19 Aoû - 22:05

@Cath a écrit:J'aimerais en être aussi sûre que toi...
Mais mon établissement a été audité, et c'est dingue comment depuis la direction s'intéresse au nombre d'heures de colle.
D'accord mais dans le cas d'un audit c'est particulier, précisément selon la raison de l'audit Smile
Mais en dehors de ça je suis 99% certain qu'il n'y a aucune remontée sur cet "indicateur" et que si cet indicateur parmi d'autres à été choisi ça devrait un minimum transparaitre dans le projet d'établissement (et donc que tout le monde ait été consulté)

stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par trattifs le Mer 21 Aoû - 9:56

Des économies de temps perdu!

Cela ne sert à rien de mettre systématiquement des heures de colles, surtout quand elles ne sont pas faites ou bien même lorsque le prof ne donne même pas de travail. En revanche, j'ai des collègues qui font recopier le réglement intérieur, des lignes et/ou des conjugaisons du genre "je dois me taire lorsque le professeur est au téléphone" !!!!!!!! Je m'en suis aperçu lorsque que je faisais un point pour la note de VS avec la classe dont j'étais le PP.  Où se trouve la portée éducative lorsque le collègue transgresse lui-même le réglement intérieur en utilisant devant les élèves son téléphone?. S'en rend-il compte ? Même pas....

Un collègue de musique quand à lui, a eu recours à l'illustre Mozart en faisant recopier la partition de la Sonate pour piano à la marche Turque, sur feuille blanche s'il vous plait ! Il fallait tout tracer.... Vous imaginez bien que les élèves ne comprenaient absolument rien à ce qu'ils reproduisaient. Mozart en vie scolaire !

Quant aux heures de colles du mercredi après-midi, pourquoi pas les surveiller par des professeurs? Au final,  problème pédagogique = réponse pédagogique !  

Après je remarque que des collègues en posent des centaines par semaine tandis que d'autres très peu voire exceptionnellement, je m'interrogerais.....

En ce qui me concerne, je prends les élèves dans mon cours, où lorsque j'ai un moment dans mon emploi du temps, j'y vois plus d'effets.

trattifs
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par roxanne le Mer 21 Aoû - 10:19

Un message, et tout le monde en prend pour son grade !
après, il est vrai que trop de colles tue la colle mais recopier du Mozart , partition comprise , c'est de la bien bonne punition pénible , ce qui est quand même le but !

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par clems le Mer 21 Aoû - 10:57

Chez moi, officiellement, elles sont assurées par la vie scolaire, mais dans les faits, si on veut qu'elles soient faites, il faut que les colles sont assurées par les enseignants. On s'arrange entre nous si on ne trouve pas d'horaire compatible ( je t'en prends un, et tu m'en prends un la prochaine fois).

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par User5899 le Mer 21 Aoû - 11:03

@trattifs a écrit:Des économies de temps perdu!

Cela ne sert à rien de mettre systématiquement des heures de colles, surtout quand elles ne sont pas faites ou bien même lorsque le prof ne donne même pas de travail. En revanche, j'ai des collègues qui font recopier le réglement intérieur, des lignes et/ou des conjugaisons du genre "je dois me taire lorsque le professeur est au téléphone" !!!!!!!! Je m'en suis aperçu lorsque que je faisais un point pour la note de VS avec la classe dont j'étais le PP.  Où se trouve la portée éducative lorsque le collègue transgresse lui-même le réglement intérieur en utilisant devant les élèves son téléphone?. S'en rend-il compte ? Même pas....

Un collègue de musique quand à lui, a eu recours à l'illustre Mozart en faisant recopier la partition de la Sonate pour piano à la marche Turque, sur feuille blanche s'il vous plait ! Il fallait tout tracer.... Vous imaginez bien que les élèves ne comprenaient absolument rien à ce qu'ils reproduisaient. Mozart en vie scolaire !

Quant aux heures de colles du mercredi après-midi, pourquoi pas les surveiller par des professeurs? Au final,  problème pédagogique = réponse pédagogique !  

Après je remarque que des collègues en posent des centaines par semaine tandis que d'autres très peu voire exceptionnellement, je m'interrogerais.....

En ce qui me concerne, je prends les élèves dans mon cours, où lorsque j'ai un moment dans mon emploi du temps, j'y vois plus d'effets.
Ah ! Le troll de rentrée est annoncé yesyes
Jeanjeau, sors de ce pseudo professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par seahala le Mer 21 Aoû - 11:07

@trattifs a écrit:
Quant aux heures de colles du mercredi après-midi, pourquoi pas les surveiller par des professeurs? Au final,  problème pédagogique = réponse pédagogique !  

En ce qui me concerne, je prends les élèves dans mon cours, où lorsque j'ai un moment dans mon emploi du temps, j'y vois plus d'effets.
C'est du n'importe quoi ! La discipline dans un collège, ce n'est pas un simple "problème pédagogique" ,c'est l'affaire de tout l'établissement, et pas simplement la responsablité de l'enseignant !!

seahala
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Celeborn le Mer 21 Aoû - 11:20

@trattifs a écrit:Des économies de temps perdu!

Cela ne sert à rien de mettre systématiquement des heures de colles, surtout quand elles ne sont pas faites ou bien même lorsque le prof ne donne même pas de travail. En revanche, j'ai des collègues qui font recopier le réglement intérieur, des lignes et/ou des conjugaisons du genre "je dois me taire lorsque le professeur est au téléphone" !!!!!!!! Je m'en suis aperçu lorsque que je faisais un point pour la note de VS avec la classe dont j'étais le PP.  Où se trouve la portée éducative lorsque le collègue transgresse lui-même le réglement intérieur en utilisant devant les élèves son téléphone?. S'en rend-il compte ? Même pas....

Un collègue de musique quand à lui, a eu recours à l'illustre Mozart en faisant recopier la partition de la Sonate pour piano à la marche Turque, sur feuille blanche s'il vous plait ! Il fallait tout tracer.... Vous imaginez bien que les élèves ne comprenaient absolument rien à ce qu'ils reproduisaient. Mozart en vie scolaire !

Quant aux heures de colles du mercredi après-midi, pourquoi pas les surveiller par des professeurs? Au final,  problème pédagogique = réponse pédagogique !  

Après je remarque que des collègues en posent des centaines par semaine tandis que d'autres très peu voire exceptionnellement, je m'interrogerais.....

En ce qui me concerne, je prends les élèves dans mon cours, où lorsque j'ai un moment dans mon emploi du temps, j'y vois plus d'effets.
Merci de vous présenter dans la section appropriée avant de commencer à poster.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par trattifs le Mer 21 Aoû - 11:51

De mon expérience, mettre trop d'heures de colles perd tout sens. Je me suis aperçu que lorsque je collais les élèves en vie scolaire, pour certains, ils ne faisaient rien, et discuter avec leurs camarades, donc effet inverse de ce qui était attendu.

Alors au lieu de perdre toute crédibilité, j'ai trouvé avec des collègues des arrangements, bien sûr lorsque les EDT le permettent.

Je l'ai dit peut-être sur un ton excessif mais personnellement j'ai tellement vu d'heures de colles folkloriques et par dépit j'ai eu recours à les faire moi-même. Et là, j'ai vu des effets sur les élèves. Alors c'est vrai que c'est lourd, selon la période on a d'autres choses à régler.

En ce qui concerne les dépôts de plaintes, nous ne sommes pas à l'abris de parents procéduriers.... Je ne pensais pas que cela était recevable...



trattifs
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par trattifs le Mer 21 Aoû - 13:29

@seahala a écrit:Bizarre, bizarre, tout ça... Je me demande ce qui se cache là dessous... La baisse des heures de colle au niveau des établissements ferait elle réaliser des économies ?
Pourquoi, il y a une dotation heures de colles (je suppose donc des moyens en surveillants) ? Je l'ignorais... Cela explique tout alors....


Dernière édition par trattifs le Mer 21 Aoû - 13:36, édité 1 fois

trattifs
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par grandesvacances le Mer 21 Aoû - 13:30

De toute ma carrière je n'ai connu que les colles du mercredi aprèm gérées par des surveillants.
Une colle sur une heure de trou ce n'est plus une colle.

Mais c'est vrai que je suis réac... pingouin 

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 21 Aoû - 13:39

@trattifs a écrit:De mon expérience, mettre trop d'heures de colles perd tout sens. Je me suis aperçu que lorsque je collais les élèves en vie scolaire, pour certains, ils ne faisaient rien, et discuter avec leurs camarades, donc effet inverse de ce qui était attendu.


Dans ce cas-là, ce n'est pas le nombre d'heures de retenue mises qui est à remettre en cause mais l'efficacité de la vie scolaire et du surveillant de la perm de cette heure-là.

Un élève collé, même s'il est mélangé à une perm d'élèves d'autres classes (si c'est sa classe, ce n'est pas une heure de retenue, c'est une heure de trou et donc effectivement, cela n'a aucun sens), doit effectuer le travail demandé, sinon c'est direction bureau du CPE/principal adjoint et sanction si nécessaire.

La plupart des élèves préfèrent effectuer leur heure de retenue que de se retrouver en exclusion/inclusion une demi-journée dans le bureau du Principal adjoint... Mais cela suppose une équipe de direction et de vie scolaire efficace.

ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Hermione0908 le Mer 21 Aoû - 14:27

@Ancolie a écrit:
@roxanne a écrit: un collègue a eu une plainte (oui, oui, à la police !) pour "colles abusives" !
Et ils ont enregistré la plainte heu affraid 
Dans mon ancien établissement ("particulier") nous assurions les colles et un discours totalement hallucinant nous avait été servi pour justifier le manque de moyen l'intérêt éducatif duprofquicolle.

Dans mon établissement actuel, il est déjà très mal venu de punir alors les colles, lors des conseils de classe elles sont décidées pour une poignées d'élèves. Et si tu veux coller faut demander la permission furieux furieux 

Bon j'ai aussi eu à rendre des comptes au CDE pour des punitions données furieux furieux Génial non?
Je n'en écris pas plus sinon je vais pourrir ma journée Laughing
Pour l'histoire de la plainte, les policiers n'ont pas le droit de refuser d'enregistrer une plainte, si loufoque soit-elle (et ça peut être bon à savoir si par hasard un jour on est amené à déposer une plainte).

Pour les colles, j'ai connu des tas de systèmes
- dans mon rad, on colle de préférence avec nous (pas bien compris l'intérêt, mais bon, si on veut coller, pas le choix)
- dans mon afa de cette année, possibilité de coller avec nous ou en perm, mais le problème, c'est qu'il y avait un très mauvais suivi de la part de la vie sco (pas de cpe qui plus est), du coup, je n'ai pas vu remonter beaucoup de travaux donnés (et je donne toujours du travail), et les sécheurs de colles impénitents n'étaient pas inquiétés.
- j'ai connu le système avec le prof qui remplit un papillon dans le carnet, avec billet en vie sco qui se charge d'envoyer un courrier, avec inscription sur pronote qui génère un courrier (et ce farceur de facteur qui ne distribue pas les courriers de colle, j'vous jure madame, la vie d'ma mère ! Qu'il est joueur ce facteur tout de même...)
- dans mon rad, il y avait aussi un principe de colle hors temps scolaire (de 17h à 18h ou de 17h à 19h), en gros, un créneau toutes les 4 à 6 semaines, prises en charge par les surveillants.

De manière générale, je note que dans la majorité des établissements où je suis passée, il fallait surtout ennuyer le moins possible l'élève (alors que moi, je colle de préférence quand ça enquiquine l'élève : première heure, dernière heure). Et si je me souviens de mes jeunes années (bien que n'ayant jamais été collée), je me rappelle que les colles, c'était à un moment où il n'y avait pas cours du tout (en l'occurrence quand j'étais au collège, le mercredi matin, puisque nous avions cours le samedi matin).

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Gryphe le Mer 21 Aoû - 14:33

@trattifs a écrit:Pourquoi, il y a une dotation heures de colles
Absolument pas.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par clems le Mer 21 Aoû - 14:51

Une colle sur une heure de trou ce n'est plus une colle.
Perso je les colle sur les heures d'accompagnement éducatif, donc le soir, après les cours. Ils ont le choix: une punition bien bête, ou suivre le cours de soutien. Généralement, ils suivent le cours! Au moins, ça leur sert à quelque chose!

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par User5899 le Mer 21 Aoû - 15:01

Ancolie, il existe un texte de juin 2011 (que Gryphe va sûrement nous donner) qui établit, nationalement, les punitions à la disposition des équipes. Demander la permission pour punir, mais on rêve ?

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par stephane le Mer 21 Aoû - 16:00

Hmm quel est ce texte ?

stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Celeborn le Mer 21 Aoû - 17:13

La célèbre Circulaire sur les mesures disciplinaires, bien entendu !

Le texte que je vais le + souvent rechercher dans mon travail syndical (juste devant les programmes d'Histoire-Géo Razz).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par stephane le Mer 21 Aoû - 18:28

Ha ce texte oui... Donc contrairement à ce que dit Ciprure, il est bien spécifié que les punitions sont des mesures d'ordre intérieur ... On voit bien également que le genre de stats sur les colles n'apportent pas grand chose (cf un de mes précédents posts).
En revanche le cadre national est mis en place pour les procédures disciplinaires et les sanctions ...
Il est bien spécifié également que le respect des règles c'est du ressort de tout le monde et pas uniquement de la vie scolaire ce qui impose une réflexion commune sur le sujet.


stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par stephane le Mer 21 Aoû - 18:30

Et j'en reviens a ce que je constate souvent : c'est souvent un manque de moyens humains à l'origine du manque de créneau ... Ce qui se comprend, la priorité étant l'encadrement (inter classe, permanence, pause méridienne, contrôle des absences, etc.) avant les punitions (sécurité avant tout).

stephane
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Celeborn le Mer 21 Aoû - 18:53

@stephane a écrit:Ha ce texte oui... Donc contrairement à ce que dit Ciprure, il est bien spécifié que les punitions sont des mesures d'ordre intérieur ...
Il est également donné une liste indicative des punitions, dans laquelle figure

- devoir supplémentaire (assorti ou non d'une retenue) qui devra être examiné et corrigé par celui qui l'a prescrit. Les devoirs supplémentaires effectués dans l'établissement doivent être rédigés sous surveillance ;
- retenue pour faire un devoir ou un exercice non fait.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les colles au collège

Message par Malaga le Mer 21 Aoû - 19:41

@grandesvacances a écrit:De toute ma carrière je n'ai connu que les colles du mercredi aprèm gérées par des surveillants.
Une colle sur une heure de trou ce n'est plus une colle.

Mais c'est vrai que je suis réac... pingouin 
Malheureusement, dans certains établissements, il est impossible de coller les élèves le mercredi après-midi ou le soir après les cours car 95% des élèves viennent en transport scolaire.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum