Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
GTP83
Niveau 2

questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par GTP83 le Lun 19 Aoû 2013 - 17:23
Bonjour à toutes et à tous. Dans le cadre de mon M2 (métiers de l’enseignement 1er degré), je diffuse une enquête sur la « démasculinisation » à l’école primaire. Parti de questions d’autorité, de l’ouvrage Sauvons Les Garçons de Jean-Louis Auduc, et des représentations masculines à l’école, ce questionnaire s’adresse aux professeurs des écoles exclusivement :

Voici le lien pour les p. e. hommes : https://docs.google.com/forms/d/12VavYviVTngy3WRkL2il0yhs6144B4M7xZkRegKR_h0/viewform

Voci le lien pour les p.e. femmes : https://docs.google.com/forms/d/1QgcfEKdeA4Sdu2sIaTWBj-LYJnFWt4TAjKrLulU_TRg/viewform

Je remercie chaleureusement celles et ceux qui prendront le temps (10 mn environ, selon vos réponses) d’y répondre.

N'hésitez pas à me poser des questions si il y a des incompréhensions!
Tinsel
Expert

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Tinsel le Lun 19 Aoû 2013 - 17:40
Voilà qui est original comme questionnaire! J'ai répondu, c'est distrayant et on ne nous prend pas la tête avec les compétences du socle et autres objectifs des programmes et compétences transversales.

_________________
Koala + bassine
avatar
Clinostale
Niveau 10

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Clinostale le Lun 19 Aoû 2013 - 17:53
Répondu, même si j'ai trouvé certaines questions très limites. Je me demande dans quelle mesure mes réponses n'étaient pas orientées, du coup.
GTP83
Niveau 2

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par GTP83 le Lun 19 Aoû 2013 - 18:00
http://www.lefigaro....t-est-lance.php



http://leplus.nouvel...s-prejuges.html



http://www.cafepedag...2012/130_2.aspx (enquête sur les notes attribuées selon les sexes)



http://www.cafepedag...cons_auduc.aspx (entretien avec Jean Louis Auduc dans le café pédagogique)



http://www.lefigaro....les-garcons.php (interview de Stéphane Clerget)



http://www.lefigaro....e-a-l-ecole.php

Voici quelques liens attenants au thème et qui expliqueront le choix des questions si certains et certaines sont un peu surpris des questions (il y en a eu). Et sachez que mon but n'est pas de virer toutes les femmes de l'EN mais bien de comprendre pourquoi il y a si peu d'hommes dans la profession!
GTP83
Niveau 2

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par GTP83 le Lun 19 Aoû 2013 - 18:18
Les articles sont partis de déclarations de David Cameron (j'essaye d'expliquer brièvement) suite aux émeutes au R.U. il y a 2 ans . Pour endiguer la violence, il souhaitait réintégrer des hommes dans l'enseignement. Mais l'argument principal était pour restaurer l'autorité, voire même de mettre des militaires à la place d'enseignants! (cf dernier lien). Etant le seul homme dans l'école où je travaillais, je me suis posé la question: mais pourquoi suis-je seul? (C'est naïf, j'en conviens). De plus, j'ai eu plus de maîtres dans ma scolarité que de maîtresses (période 1989-1994) au primaire.
Pour ce qui est de l'autorité, j'ai croisé bien plus de femmes qui savait tenir leur classe que d'hommes (bien que leur proportion soit infime dans ce métier). Je ne cherche en aucun cas à remettre ce postulat en question. Pour moi les hommes et les femmes ont leur place partout.

Cependant mes différentes recherches m'ont montré que ce n'était pas le cas de tout le monde (Stéphane Clerget affirme par exemple que la féminisation du métier est un danger pour les garçons).

En France, Sarkozy et Chatel, sans tomber non plus dans les dérives de Cameron, affirmaient qu'ils n'étaient pas opposés à l'idée de remettre des enseignants hommes pour restaurer l'autorité (en même temps ils n'ont pas hésité à "faire le ménage" au niveau des postes, donc deux postures qui semblent contradictoires...).

Mais où les trouver ces hommes?

Je me suis rendu compte que si il y avait bel et bien besoin d'hommes dans le professorat, c'est pour avoir une représentation plus équilibrées des genres pour tous les élèves.
Et je dois beaucoup aux femmes qui m'ont permis de réussir mes études, à me donner des conseils... Je ne cherche en aucune manière à faire un mémoire sexiste!

Mes formulations reprennent ce que j'ai pu éplucher dans certains articles. Je ne suis pas chercheur spécialiste, ni Pierre Bourdieu, et j'ai eu très peu de conseils pour faire ce mémoire. J'avance comme je peux, sans doute avec mes maladresses, mais avec le souci de proposer quelque chose de cohérent.

Merci encore à celles et à ceux (et je sais qu'obtenir les réponses d'hommes ne sera pas facile!) qui répondront.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Pseudo le Lun 19 Aoû 2013 - 18:47
C'est très ennuyeux, ça, cette "démasculinisation". C'est fort ennuyeux pour les garçons.
Et la "déféminisation" historique de branches entières de l'économie et du pouvoir, c'est bizarre, mais on considère rarement que cela soit un vrai problème (si ce n'est, vaguement, sur des questions théoriques sur l'égalité).
En fait, à mon sens, le seul vrai problème, c'est la baisse de salaire et de prestige dues à cette féminisation excessive de nos métiers.
Où trouver ces hommes ? Mais là où ils sont, dans des métiers mieux payés et mieux considérés.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Reine Margot le Lun 19 Aoû 2013 - 19:17
Et surtout, si la profession s'est feminisee,c'est qu'elle est mal payee et mal consideree....

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Tristana
Vénérable

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Tristana le Lun 19 Aoû 2013 - 19:21
@Reine Margot a écrit:Et surtout, si la profession s'est feminisee,c'est qu'elle est mal payee et mal consideree....
+1.
Il y a des tas de métiers féminins, et où cela ne gêne personne : les infirmières, les auxiliaires de vie, dans la petite enfance... Mais là encore, on parle de métiers mal considérés et assez mal payés. De la même manière, comme l'a dit Pseudo, certains domaines professionnels sont exclusivement réservés aux hommes — et quand on essaie d'y instaurer la parité, on se fait traiter de misandre...
Je pense très sincèrement que lier la question de l'autorité à la féminisation du métier est une manière de prendre le problème à l'envers. Le métier s'est féminisé car il a été déconsidéré, tout simplement ; et si les élèves avaient en face d'eux des hommes que la société entière pointe du doigt en les traitant de feignasses et de snobs, lesdits professeurs mâles auraient autant de mal à se faire respecter que s'il s'agissait de professeurs femelles.
GTP83
Niveau 2

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par GTP83 le Lun 19 Aoû 2013 - 20:09
Il en est question dans le mémoire (féminisation = déconsidération). Et Cameron et Clerget vont jusqu'à dire que c'est un danger pour les garçons!
Après les clichés de la profession enseignante perdurent. Mais ces clichés sont aussi valables dans les autres degrés, où l'on trouve plus d'hommes... Et moi aussi je suis "victime" de ces clichés, bien qu'on reconnaisse que je fais un "beau métier". La question des vacances, notamment. O.K., j'ai plus de vacances. Mais malgré ma petite expérience, ce n'est pas un boulot que tu laisses "au boulot", tu l'emmènes chez toi. Après je ne veux pas créer de guerres des sexes, je veux essayer de prendre tout en compte et vos avis sont précieux (et rejoignent certaines thèses de spécialistes).
Puis il y a des arguments politiques derrière tout ça: Le Figaro tombait des nues, Le NouvelObs nuançait en parlant aussi des "niches masculines"...
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Pseudo le Lun 19 Aoû 2013 - 20:21
@GTP83 a écrit:Il en est question dans le mémoire (féminisation = déconsidération). Et Cameron et Clerget vont jusqu'à dire que c'est un danger pour les garçons!

C'est déjà un danger pour les femmes, et les filles ! Et pas depuis hier !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
GTP83
Niveau 2

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par GTP83 le Mar 20 Aoû 2013 - 11:42
Comment décririez-vous ce danger pour les élèves filles, si la féminisation est réellement un danger? Vous pensez que c'est une mauvaise chose de n'avoir que des maîtresses?
phi
Expert spécialisé

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par phi le Mar 20 Aoû 2013 - 11:47
J'ai répondu au questionnaire déjà, donc je vais me répéter, mais non, pour les élèves, je crois qu'on s'en fiche de n'avoir que des maîtresses, le problème de n'avoir que des maîtresses, il est au niveau de la société, parce que ça entérine l'idée que "oh c'est un beau métier pour une femme hein, vous vous occupez des petits et puis quand vous aurez des enfants, vous aurez du temps pour eux" (entendu je ne sais combien de fois depuis que j'ai commencé) ou encore "mais avec ton parcours, tu aurais pu faire "mieux" qu'institutrice quand même ! / Franchement passer ce concours c'est comme si j'essayais de rentrer en école d'infirmière après avoir fait des études de chirurgie" (grrrrr... D'ailleurs il y a un danger de la démasculinisation des infirmiers ou pas ? )
Voilà, donc comme cela a déjà été expliqué dans les messages précédents, métiers féminisé=métier déconsidéré c'est tout cafe 
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Pseudo le Mar 20 Aoû 2013 - 11:54
@GTP83 a écrit:Comment décririez-vous ce danger pour les élèves filles, si la féminisation est réellement un danger? Vous pensez que c'est une mauvaise chose de n'avoir que des maîtresses?
Que les femmes soient limitées de fait dans des professions mal payées et mal considérées, c'est en soi un terrible problème pour les filles. Les filles vont majoritairement s'identifier à ces professions, et intégrer qu'une femme ne vaut pas mieux.
Le problèmes n'est pas que ces femmes soient maîtresses ou autre chose.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
arguin
Niveau 8

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par arguin le Mar 20 Aoû 2013 - 12:31
POUR INFO:
Sur les questions relatives au genre et à l'orientation scolaire et professionnelle:
Parmi beaucoup d'autres chercheurs, dans le labo CRTD, il y a :

Françoise Vouillot, chercheuse en psychologie du travail au CNAM
maîtresse de conférences à l'Institut national d'étude du travail et d'orientation professionnelle-Le Cnam

Responsable du Groupe OriGenre et membre de l'EA 4132, Centre de recherche sur le travail et le développement (labo CRTD du CNAM).

Thèmes de recherches
Étude des processus  d’influence du genre et de ses enjeux  sur les choix de formation et de profession des filles/femmes et de garçons/hommes, via notamment la question de la construction/affirmation de l’identité et de la reconnaissance
Étude de l’influence du genre sur les procédures, pratiques et outils de l’orientation
Analyse critique des théories et des politiques de l’orientation

Mots clé : genre, orientation, formation, travail


Publications

Orientation scolaire et discriminations. Quand les différences de sexe masquent les inégalités     (dir.),   La Documentation française, 2011

"L'orientation, le butoir de la mixité",   Revue française de pédagogie,  n° 171, pp. 59-67, 2010

"L’orientation aux prises avec le genre",  Travail, Genre et sociétés,   n°18, pp. 87-108, 2007

"Formation et orientation : l’empreinte du genre",  Travail, Genre et sociétés,   n°18, pp. 23-26, 2007

"Avant le travail, l’école et l’orientation"  in   Françoise Milewski (dir.) Les inégalités entre les femmes et les hommes : les facteurs de précarité,   rapport remis à la ministre chargée de la Parité, La documentation française, pp.71-81, juillet 2005

"Enjeu et mise en jeu de l’identité sexuée dans les conduites d’orientation",   in  Quelle mixité pour quelle école ? Les débats du CNP  , Albin Michel, Paris, 2004.

"Quelques concepts clefs pour penser et former à la mixité"  (avec C. Marro), Revue Carrefours de l’éducation  , n° 17, pp. 3-20, 2004.

"L’orientation: un instrument du genre"  (avec M.L. Steinbruckner), Revue POUR  , n° 183, pp. 132-137, 2004.

"La division sexuée de l’orientation et du travail : une question théorique et une question de pratiques"  , (avec S. Blanchard, C. Marro et M.L. Steinbrukner), Psychologie du Travail et des Organisations  , n° spécial, n° 10, pp. 132-137, 2004.

Construction et affirmation de l’identité chez les hommes et femmes, les garçons et les filles de notre société    , (dir. avec C. Marro), L’Orientation Scolaire et Professionnelle  , n° spécial, vol 31, n° 4, 2002.

"Construction et affirmation de l’identité sexuée et sexuelle : éléments d’analyse de la division sexuée de l’orientation"  , L’Orientation Scolaire et Professionnelle  , n° spécial, vol 31, n°4, pp. 485-494, 2002

Filles et garçons à l’école : une égalité à construire    (dir.), Autrement dit, CNDP, Paris, 2000.

LIEN Vers des articles accessibles sans abonnement sur le portail CAIRN :

http://www.cairn.info/publications-de-Vouillot-Fran%C3%A7oise--25014.htm
GTP83
Niveau 2

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par GTP83 le Mar 20 Aoû 2013 - 13:07
Merci beaucoup Arguin pour ces liens!
avatar
PurpleBanner
Niveau 6

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par PurpleBanner le Dim 25 Aoû 2013 - 22:43
A priori non pour moi, aucun problème pour les élèves relatif à la haute féminisation du métier de PE.

Mais:

- il me semble que c'est un des rares corps de métier dans lequel il n'y avait au départ que des hommes: Pourquoi ce changement total et radical de braquet?

- de plus en plus de foyer mono parentaux féminins (en ZEP pour ce que je connais) dans lesquels les mères, seuls adultes référents, ont beaucoup de mal à endosser l'autorité, engluées qu'elles sont déjà dans leur misère sociale et leur culpabilité d'élever seules des enfants. Face à de tels profils d'élèves, j'ai parfois rêvé d'être un homme (dont ils étaient en manque) avant de baisser les bras...

- enfin, la question du directorat est très judicieuse puisqu'en proportion, il y a plus d'hommes directeurs que d'hommes instit et c'est pareil pour les maîtres formateurs (+ de pouvoir, + d'argent...?)
avatar
dandelion
Grand sage

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par dandelion le Dim 25 Aoû 2013 - 22:59
@PurpleBanner a écrit:A priori non pour moi, aucun problème pour les élèves relatif à la haute féminisation du métier de PE.

Mais:

- il me semble que c'est un des rares corps de métier dans lequel il n'y avait au départ que des hommes: Pourquoi ce changement total et radical de braquet?

- de plus en plus de foyer mono parentaux féminins (en ZEP pour ce que je connais) dans lesquels les mères, seuls adultes référents, ont beaucoup de mal à endosser l'autorité, engluées qu'elles sont déjà dans leur misère sociale et leur culpabilité d'élever seules des enfants. Face à de tels profils d'élèves, j'ai parfois rêvé d'être un homme (dont ils étaient en manque) avant de baisser les bras...

- enfin, la question du directorat est très judicieuse puisqu'en proportion, il y a plus d'hommes directeurs que d'hommes instit et c'est pareil pour les maîtres formateurs (+ de pouvoir, + d'argent...?)
Surtout plus de temps, et moins de culpabilité de travailler au lieu de s'occuper de ses enfants. C'est ce qui m'a fait renoncer à aller vers des postes impliquant plus de gestion (sans moins d'enseignement) dans le supérieur.
avatar
Clinostale
Niveau 10

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Clinostale le Dim 25 Aoû 2013 - 23:07
@dandelion a écrit:
@PurpleBanner a écrit:A priori non pour moi, aucun problème pour les élèves relatif à la haute féminisation du métier de PE.

Mais:

- il me semble que c'est un des rares corps de métier dans lequel il n'y avait au départ que des hommes: Pourquoi ce changement total et radical de braquet?

- de plus en plus de foyer mono parentaux féminins (en ZEP pour ce que je connais) dans lesquels les mères, seuls adultes référents, ont beaucoup de mal à endosser l'autorité, engluées qu'elles sont déjà dans leur misère sociale et leur culpabilité d'élever seules des enfants. Face à de tels profils d'élèves, j'ai parfois rêvé d'être un homme (dont ils étaient en manque) avant de baisser les bras...

- enfin, la question du directorat est très judicieuse puisqu'en proportion, il y a plus d'hommes directeurs que d'hommes instit et c'est pareil pour les maîtres formateurs (+ de pouvoir, + d'argent...?)
Surtout plus de temps, et moins de culpabilité de travailler au lieu de s'occuper de ses enfants. C'est ce qui m'a fait renoncer à aller vers des postes impliquant plus de gestion (sans moins d'enseignement) dans le supérieur.
Je crois que le noeud est là. La culpabilité, l'intériorisation du "je suis une femme, je ne grimperai pas très haut dans la hiérarchie parce que je suis incompétente/je souhaite du temps pour mes enfants/je n'ai pas le caractère pour (l'agressivité et l'ambition étant des traits plus facilement accordés aux hommes, et pour une femme ils sont péjoratifs)...".
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Pseudo le Lun 26 Aoû 2013 - 0:54
@Clinostale a écrit:
@dandelion a écrit:
@PurpleBanner a écrit:A priori non pour moi, aucun problème pour les élèves relatif à la haute féminisation du métier de PE.

Mais:

- il me semble que c'est un des rares corps de métier dans lequel il n'y avait au départ que des hommes: Pourquoi ce changement total et radical de braquet?

- de plus en plus de foyer mono parentaux féminins (en ZEP pour ce que je connais) dans lesquels les mères, seuls adultes référents, ont beaucoup de mal à endosser l'autorité, engluées qu'elles sont déjà dans leur misère sociale et leur culpabilité d'élever seules des enfants. Face à de tels profils d'élèves, j'ai parfois rêvé d'être un homme (dont ils étaient en manque) avant de baisser les bras...

- enfin, la question du directorat est très judicieuse puisqu'en proportion, il y a plus d'hommes directeurs que d'hommes instit et c'est pareil pour les maîtres formateurs (+ de pouvoir, + d'argent...?)
Surtout plus de temps, et moins de culpabilité de travailler au lieu de s'occuper de ses enfants. C'est ce qui m'a fait renoncer à aller vers des postes impliquant plus de gestion (sans moins d'enseignement) dans le supérieur.
Je crois que le noeud est là. La culpabilité, l'intériorisation du "je suis une femme, je ne grimperai pas très haut dans la hiérarchie parce que je suis incompétente/je souhaite du temps pour mes enfants/je n'ai pas le caractère pour (l'agressivité et l'ambition étant des traits plus facilement accordés aux hommes, et pour une femme ils sont péjoratifs)...".
Ou peut-être que vouloir être calife à la place du calife, savoir qui pisse le plus loin, c'est parfaitement infantile masculin. Et que les femmes en saisissent mieux qu'eux la parfaite fatuité, doublé de l'inintérêt de la tâche.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Ronin le Lun 26 Aoû 2013 - 1:05
Mouais faudrait arrêter deux secondes la misandrie.

_________________
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Pseudo le Lun 26 Aoû 2013 - 1:12
@Ronin a écrit:Mouais faudrait arrêter deux secondes la misandrie.
mdr 

Je savais que ça plairait

Je caricature à peine une thèse que j'ai lu il y a quelques années. Le pouvoir n’intéresse pas les femmes, peut-être parce qu'il y a plus intéressant. Bon... En même temps, quand je vois la vie de la majorité des femmes, je me dis qu'il y a plus inintéressant que le pouvoir : la vie des femmes !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
doublecasquette
Devin

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par doublecasquette le Lun 26 Aoû 2013 - 10:21
Répondu. Plutôt contenus et savoirs que sexe des anges, vous vous en doutez...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
coindeparadis
Guide spirituel

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par coindeparadis le Sam 31 Aoû 2013 - 22:36
En vrac :
- Stéphane Clerget dit beaucoup de sottises. Il serait souhaitable qu'il lise de la psycho plus souvent au lieu de passer son temps dans les émissions de reality show et autres "c'est ma vie et je la partage"
- Le sexisme n'est pas, selon moi, dans la féminisation mais dans l'attribution des classes. En tant que femme si l'on souhaite un CM2 il faut s'accrocher ou n'avoir que des collègues.. femmes.
- Des études expliquent que les comportements peuvent être plus violents face aux hommes. C'est une des raisons pour lesquelles on recrute peu de téléprospecteurs hommes (qui se font insulter et raccrocher au nez). Pour avoir travaillé en ITEP, je plaignais les collègues hommes qui étaient pris à partie physiquement par les garçons. Bien davantage que nous, les femmes.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
Contenu sponsorisé

Re: questionnaire sur la démasculinisation à l'école primaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum