"Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par John le Ven 23 Aoû 2013 - 16:50

Publié sur le blog du député UMP Bernard Debré
http://www.bernarddebre.fr/actualites/ecole_et_genre#.UhNE_fStAUM.twitter

Ecole et genre

L’école française va mal. Celles et ceux qui en sortent, pour beaucoup, ne savent ni bien lire, ni bien écrire. La formation générale, l’histoire ainsi que d’autres matières ne sont plus enseignées comme il convient. Et pourtant, ces matières sont la base du « vivre ensemble ». Il est indispensable de connaître notre histoire commune quand on veut appartenir à une communauté nationale.

Les universités françaises restent désespérément à la traîne de celles des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et bientôt de la Chine.

Il existe une compétition mondiale de l’intelligence, une guerre économique dramatique. La France s’enfonce dans la médiocrité. Quand un Ministre se targue des Prix Nobel français, ceux-la ont été obtenus grâce à des travaux datant de 15 à 30 ans auparavant.

L’excellence est bannie. L’égalitarisme est la panacée ; tous pareils, tous médiocres, il ne faut pas que les dons de certains s’expriment, il ne faut pas qu’une tête émerge. Les lycées d’excellence disparaissent.

Voici maintenant un autre but qui semble apparaître : la déconstruction sexuelle ! Dès le plus jeune âge, il faut que les enfants se déconstruisent. Il n’y aura plus de petit garçon et de petite fille, il y aura des « on », car les pronoms “il” ou “elle” sont sexués. Après avoir fait des médiocres, voici qu’il faut faire des « indéterminés ». Cette théorie est absurde, mortifère et dangereuse.

Absurde car il est intolérable d’aller contre la nature, contre la vie. Celle-ci est duale : un homme, une femme avec leurs spécificités génétiques, anatomiques, hormonales, psychologiques. Vouloir, au nom de l’égalitarisme, les effacer ou tenter de les effacer relève du totalitarisme absurde. Nous en sommes là.

Cette idéologie dévastatrice est totalitaire dans le sens où elle veut s’imposer aux lois de la nature non pas pour l’aider comme le fait la médecine, mais pour la nier. Ces enfants seront des êtres hybrides, psychologiquement diminués, complexés et pour beaucoup en révolte contre la société quand la puberté agira sur leurs sens. Ils nous en voudront pour notre prétention, notre hégémonie culturelle dévoyée. Ce sera le côté mortifère de cette réforme inacceptable.

Cette déconstruction psychologique pourrait aller, pourquoi pas, jusqu’à demander à la médecine d’intervenir pour s’assurer de la neutralité du genre. Elle utiliserait des antihormones (antihormone mâle, antihormone femelle). C’est le terme médical approprié, pour véritablement déconstruire la société. Les tenants du genre sont des castrateurs.

Bientôt aussi, pourquoi ne pas imposer, comme l’a fait le maoïsme, une tenue vestimentaire identique. Que l’on se souvienne de ces Chinois tous identiques manifestant comme des zombies aux ordres du Parti communiste. D’ailleurs, des pouponnières d’Etat s’assuraient que les bébés et les jeunes enfants ne subissaient pas l’influence maléfique de leur famille.

L’école n’est pas là pour nier la nature, pour déconstruire les esprits, pour nier l’homme ou la femme. Cette théorie n’a rien a voir avec l’égalité homme femme qui doit exister dans la société. Accès à tous aux universités, aux grandes écoles ; a travail égal, salaire égal. Mais de grâce, laissons l’homme être un homme et la femme, une femme.

Cette année 2013 se terminera comme elle a commencé, par des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables.



Pr. Bernard DEBRE
Ancien Ministre
Député de Paris

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par grandesvacances le Ven 23 Aoû 2013 - 16:54

Ah quand même ! heu 
Il yoyote, Papy, ou il fait semblant ? furieux 

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par Pseudo le Ven 23 Aoû 2013 - 16:56

Quelqu'un pourrait me trouver le BO où on interdit les pronoms "il" et "elle" s'il vous plait ?

Ce type prend ses cauchemars pour la réalité, ça devrait intéresser les psychiatres.


Dernière édition par Pseudo le Ven 23 Aoû 2013 - 17:05, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par abricotedapi le Ven 23 Aoû 2013 - 17:01

Il a exactement le même problème que "la Manif pour tous" et cie, il invente totalement ce qu'il dit. Tous ces gens devraient se faire enfermer, pour leur bien et pour notre bien-être (entendre des stupidités pareilles, c'est vite lassant).

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par Invité le Ven 23 Aoû 2013 - 17:02

Ce n'est vraiment pas une flèche, le Debré... Il doit vouloir concurrencer Attali pour la prédiction la plus moisie de la décennie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par User5899 le Ven 23 Aoû 2013 - 23:50

@John a écrit:Publié sur le blog du député UMP Bernard Debré
http://www.bernarddebre.fr/actualites/ecole_et_genre#.UhNE_fStAUM.twitter

Ecole et genre

[...]Cette déconstruction psychologique pourrait aller, pourquoi pas, jusqu’à demander à la médecine d’intervenir pour s’assurer de la neutralité du genre. Elle utiliserait des antihormones (antihormone mâle, antihormone femelle). C’est le terme médical approprié, pour véritablement déconstruire la société. Les tenants du genre sont des castrateurs.
Et hop ! Rolling Eyes

Des dangers d'assimiler le conditionnel à l'indicatif Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par dandelion le Sam 24 Aoû 2013 - 0:01

Ah l'homophobie que révèlent les mots 'laissons l'homme être un homme et la femme, une femme", comme si parce qu'on était homo on cessait d'être un homme ou une femme (en voilà un qui aurait dû écouter davantage les Village People). Evidemment, il y a les transgenres (qui ne semblent pas souffrir d'un manque de genre mais d'un trop plein de genre cela dit). Mais bon, de là à imaginer une guerre civile entre transgenres et 100% -certains-de-leur-identité-sexuelle, comment dire...

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par User5899 le Sam 24 Aoû 2013 - 0:22

@dandelion a écrit:Ah l'homophobie que révèlent les mots 'laissons l'homme être un homme et la femme, une femme", comme si parce qu'on était homo on cessait d'être un homme ou une femme (en voilà un qui aurait dû écouter davantage les Village People). Evidemment, il y a les transgenres (qui ne semblent pas souffrir d'un manque de genre mais d'un trop plein de genre cela dit). Mais bon, de là à imaginer une guerre civile entre transgenres et 100% -certains-de-leur-identité-sexuelle, comment dire...
Tiens, je n'avais pas spécialement vu de l'homophobie dans la phrase citée. C'est simplement qu'être homme ou femme n'est pas si simple à définir par d'autres critères que sexués Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par verdurin le Sam 24 Aoû 2013 - 1:06

Je dirais que les partisan(e)s des «théories du genre» ont les adversaires qu'elles(ils) méritent.
Polémiquer avec B.Debré...

Et, comme il est interdit d'insulter quiconque ici, je ne dirais pas ce que je pense des uns et des autres.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par John le Sam 24 Aoû 2013 - 1:13

Mais de "partisans des théories du genre", point il n'y a en monde d'icy-bas.

Il y a simplement des gens qui disent que le genre est une chose différente du sexe, car le sexe est une donnée physique tandis que le genre est un concept social selon lequel on attribue arbitrairement des caractéristiques culturelles différentes à chaque sexe physique.

Et puis il y a les autres, qui vont défiler le dimanche avec Frigide Barjot et Hervé Mariton, crient "dictature socialiss" et considèrent que le Malin se dépêche de propager le "djenndeur" car il n'a plus beaucoup de temps devant lui.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par Reine Margot le Sam 24 Aoû 2013 - 7:39


_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par Cath le Sam 24 Aoû 2013 - 9:37

@John a écrit:

Il y a simplement des gens qui disent que le genre est une chose différente du sexe, car le sexe est une donnée physique tandis que le genre est un concept social selon lequel on attribue arbitrairement des caractéristiques culturelles différentes à chaque sexe physique.

Ah ben voilà ça répond à mon incompréhension sur l'autre fil.
Mais ça, ça ne peut être que la personne concernée qui le décide, non ? Pourquoi l'inscrire à la naissance ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par Cath le Sam 24 Aoû 2013 - 9:38

Vous remarquerez que je ne parle même pas de ce blog, hein,...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Ecole et genre" - Le député UMP Bernard Debré annonce "des révoltes populaires contre des réformes sociétales ineptes et inacceptables"

Message par damanhour le Sam 24 Aoû 2013 - 9:43

@John a écrit:Mais de "partisans des théories du genre", point il n'y a en monde d'icy-bas.

Il y a simplement des gens qui disent que le genre est une chose différente du sexe, car le sexe est une donnée physique tandis que le genre est un concept social selon lequel on attribue arbitrairement des caractéristiques culturelles différentes à chaque sexe physique.

Et puis il y a les autres, qui vont défiler le dimanche avec Frigide Barjot et Hervé Mariton, crient "dictature socialiss" et considèrent que le Malin se dépêche de propager le "djenndeur" car il n'a plus beaucoup de temps devant lui.
En effet et on peut mettre en place de nombreux programmes pour favoriser les carrières scientifiques chez les filles et ne pas brimer les garçon qui veulent être prof en maternelle.
En revanche, ce que les jeunes socialistes nous proposent c'est "désexualiser administrativement les citoyens" en enlevant la mention du sexe sur la carte d'identité..(source Yagg) Le genre de mesure inutile qui ne sert qu'à faire hurler les réacs...Il vaudrait mieux faciliter le changement de carte d'identité en cas de procédure de réassignation de sexe pour une personne trans et aider de manière plus efficace les personnes intersexuées. Mais ça coute cher

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum