Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par JPhMM le Lun 26 Aoû - 12:02

Luc Châtel veut revenir sur le décret de 1950.


Chatel : le gouvernement veut "taxer les... par FranceInfo

5'20

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par John le Lun 26 Aoû - 12:06

"Nous devons aller plus loin dans l'autonomie des établissements scolaires".
"L'avenir du système éducatif, c'est plus de confiance donnée aux acteurs locaux".
"Cette charte de la laicité est une bonne idée : moi-même, j'avais fait installer dans tous les établissements scolaires la déclaration des droits de l'homme et du citoyen".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Celadon le Lun 26 Aoû - 12:09

Chatel n'est pas aux manettes pour le moment, grand bien nous fasse. Je n'ai pas dit que ceux qui y étaient proposaient mieux.
Donner plus de confiance aux acteurs locaux ? Comme aux temps féodaux qu'on a mis si longtemps à éradiquer ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par John le Lun 26 Aoû - 12:11

Sur la question de la déclaration des droits de l'homme dans les établissements scolaires, il y a conflit de paternité puisque c'est normalement une mesure de la loi de refondation portée par Peillon :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/23/01016-20130523ARTFIG00494-pourquoi-peillon-veut-afficher-la-devise-republicaine-et-le-drapeau-dans-les-ecoles.php?cmtpage=0
La devise de la République «Liberté, Égalité, Fraternité» et le drapeau tricolore au fronton des écoles, collèges et lycées. Tel est le sens de l'amendement, porté par le gouvernement et adopté hier au Sénat, où le projet de loi sur la refondation de l'école est actuellement à l'étude. Il stipule également que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 sera affichée «de manière visible» dans les locaux scolaires.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Olympias le Lun 26 Aoû - 12:12

Pas d'inquiétude...si la gauche ne le fait pas ( diable ), la droite le fera dès qu'elle reviendra au pouvoir...furieux furieux furieux furieux 

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Raoul Volfoni le Lun 26 Aoû - 12:15

@John a écrit:Sur la question de la déclaration des droits de l'homme dans les établissements scolaires, il y a conflit de paternité puisque c'est normalement une mesure de la loi de refondation portée par Peillon :
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/05/23/01016-20130523ARTFIG00494-pourquoi-peillon-veut-afficher-la-devise-republicaine-et-le-drapeau-dans-les-ecoles.php?cmtpage=0
La devise de la République «Liberté, Égalité, Fraternité» et le drapeau tricolore au fronton des écoles, collèges et lycées. Tel est le sens de l'amendement, porté par le gouvernement et adopté hier au Sénat, où le projet de loi sur la refondation de l'école est actuellement à l'étude. Il stipule également que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789 sera affichée «de manière visible» dans les locaux scolaires.
Si avec tout ça, ça ne va pas mieux Rolling Eyes 

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par JPhMM le Lun 26 Aoû - 12:20

Moi je vais vous dire très clairement. Nous avions proposé, dans le projet de Nicolas Sarkozy en 2012 par exemple, de revenir, d'aménager, le décret qui date, je le rappelle, de 1950, sur l'exercice, la fonction des enseignants, qui aujourd'hui ont vu leurs missions considérablement é'velopper, évoluer alors que...
Ça a du mal à sortir...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Gotin le Lun 26 Aoû - 12:43

Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 26 Aoû - 12:46

@Gotin a écrit:Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?
Les décrets de 1950 sont plus une protection qu'une entrave et s'il y a des choses à revoir dans le système, ce n'est certainement pas par là qu'il faut commencer...

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Lefteris le Lun 26 Aoû - 13:01

@Gotin a écrit:Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?
Casser les statuts pour cogner plus librement sur les enseignants tout en les rendant corvéables à merci n’est sans doute pas de nature à sauver l’Education, et encore moins à enrayer la crise du recrutement . Les objectifs sont purement comptables…

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 26 Aoû - 13:10

@Lefteris a écrit:
@Gotin a écrit:Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?
Casser les statuts pour cogner plus librement sur les enseignants tout en les rendant corvéables à merci n’est sans doute pas de nature à sauver l’Education, et encore moins à enrayer la crise du recrutement . Les objectifs sont purement  comptables…
Et puis que deviendront les gens qui ici font une dizaine d'HSA? Razz Razz  Sans les décrets de 1950, les services vont être réévalués sans doute...

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Nicolatsar le Lun 26 Aoû - 13:16

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Gotin a écrit:Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?
Les décrets de 1950 sont plus une protection qu'une entrave et s'il y a des choses à revoir dans le système, ce n'est certainement pas par là qu'il faut commencer...
Peut-être que si, dans le calcul de notre salaire qui nous place vraiment en dessous de la rémunération de nos diplômes et du nombre d'heures effectuées (pas seulement les heures de présences devant les élèves comme le pensent certains hommes politiques...)

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par JPhMM le Lun 26 Aoû - 13:25

@Gotin a écrit:Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?
Si d'ailleurs j'ai une confiance absolue envers M. Chatel pour "revoir" le système en question. Une telle compétence, un tel désintéressement, un tel sens de l'intérêt général, cela ne se refuse pas. D'autant qu'il n'y a vraiment rien de plus urgent à faire. Déconstruire, déconstruire, déconstruire. Voilà le mot d'ordre.

Sincèrement, vous n'aimeriez pas ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Invité le Lun 26 Aoû - 13:30

@Gotin a écrit:Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?
Tu as raison, il faut le revoir: allez, 15h sup pour tout le monde!cheers 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 26 Aoû - 13:47

@Nicolatsar a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Gotin a écrit:Sincèrement, trouvez vous que le système actuel est à ce point superbe qu'il n'y a rien à revoir?
Les décrets de 1950 sont plus une protection qu'une entrave et s'il y a des choses à revoir dans le système, ce n'est certainement pas par là qu'il faut commencer...
Peut-être que si, dans le calcul de notre salaire qui nous place vraiment en dessous de la rémunération de nos diplômes et du nombre d'heures effectuées (pas seulement les heures de présences devant les élèves comme le pensent certains hommes politiques...)
Nul besoin de réviser les décrets de 1950 pour revaloriser le point d'indice ou refondre nos grilles indiciaires.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Gotin le Lun 26 Aoû - 13:50

Ne pas avoir confiance en Luc Chatel c'est une chose, mais dire qu'il ne faut surtout pas toucher aux décrets de 1950 ce n'est pas la même chose.
Ne pourrait on pas prendre en compte la pénibilité de certains lieux. 15h/18h dans un établissement ne "vaut" pas forcément 15/18h dans un autre.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 26 Aoû - 13:57

@Gotin a écrit:Ne pas avoir confiance en Luc Chatel c'est une chose, mais dire qu'il ne faut surtout pas toucher aux décrets de 1950 ce n'est pas la même chose.
Ne pourrait on pas prendre en compte la pénibilité de certains lieux. 15h/18h dans un établissement ne "vaut" pas forcément 15/18h dans un autre.
Oui, dynamitons les cadres nationaux, c'est démodé.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par JPhMM le Lun 26 Aoû - 13:58

@Gotin a écrit:Ne pas avoir confiance en Luc Chatel c'est une chose, mais dire qu'il ne faut surtout pas toucher aux décrets de 1950 ce n'est pas la même chose.
Ne pourrait on pas prendre en compte la pénibilité de certains lieux. 15h/18h dans un établissement ne "vaut" pas forcément 15/18h dans un autre.
Très concrètement, que proposeriez-vous ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Malaga le Lun 26 Aoû - 13:59

@Gotin a écrit:Ne pas avoir confiance en Luc Chatel c'est une chose, mais dire qu'il ne faut surtout pas toucher aux décrets de 1950 ce n'est pas la même chose.
Ne pourrait on pas prendre en compte la pénibilité de certains lieux. 15h/18h dans un établissement ne "vaut" pas forcément 15/18h dans un autre.
Effectivement et je serais favorable à ce que les enseignants travaillant dans les établissements les plus difficiles voient leur service diminuer de deux heures: 16h pour les certifiés et 13h pour les agrégés. Mais je doute très fortement que ce soit dans l'air du temps.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Gotin le Lun 26 Aoû - 14:05

Je n'ai pas de "propositions", je n'ai jamais travaillé sur ce sujet. Je pars juste de mon expérience. J'ai été dans des établissements difficiles et après 15h j'étais souffle. J'ai aussi était dans des établissements bien tenus et faire cours est devenu bien moins fatiguant.
Et il n'y a pas besoin de "dynamiter" les cadres nationaux (je ne vois pas tellement en quoi ils sont plus protecteurs d'ailleurs), la mise en place des établissements ZEP n'a rien dynamite.

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par JPhMM le Lun 26 Aoû - 14:09

@Gotin a écrit:Je n'ai pas de "propositions", je n'ai jamais travaillé sur ce sujet. Je pars juste de mon expérience. J'ai été dans des établissements difficiles et après 15h j'étais souffle. J'ai aussi était dans des établissements bien tenus et faire cours est devenu bien moins fatiguant.
Et il n'y a pas besoin de "dynamiter" les cadres nationaux (je ne vois pas tellement en quoi ils sont plus protecteurs d'ailleurs), la mise en place des établissements ZEP n'a rien dynamite.
Je ne comprends plus rien. Pourquoi dire qu'il n'y a pas besoin de modifier les cadres nationaux d'une part, et dire qu'il y a absolument besoin de modifier les décrets de 1950 d'autre part ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Gotin le Lun 26 Aoû - 14:10

@Malaga a écrit:
@Gotin a écrit:Ne pas avoir confiance en Luc Chatel c'est une chose, mais dire qu'il ne faut surtout pas toucher aux décrets de 1950 ce n'est pas la même chose.
Ne pourrait on pas prendre en compte la pénibilité de certains lieux. 15h/18h dans un établissement ne "vaut" pas forcément 15/18h dans un autre.
Effectivement et je serais favorable à ce que les enseignants travaillant dans les établissements les plus difficiles voient leur service diminuer de deux heures: 16h pour les certifiés et 13h pour les agrégés. Mais je doute très fortement que ce soit dans l'air du temps.
Malheureusement non.
J'aurais préféré cette mesure à 60000 postes en plus dont on ne sait pas vraiment où ils iront ...

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Gotin le Lun 26 Aoû - 14:11

@JPhMM a écrit:
@Gotin a écrit:Je n'ai pas de "propositions", je n'ai jamais travaillé sur ce sujet. Je pars juste de mon expérience. J'ai été dans des établissements difficiles et après 15h j'étais souffle. J'ai aussi était dans des établissements bien tenus et faire cours est devenu bien moins fatiguant.
Et il n'y a pas besoin de "dynamiter" les cadres nationaux (je ne vois pas tellement en quoi ils sont plus protecteurs d'ailleurs), la mise en place des établissements ZEP n'a rien dynamite.
Je ne comprends plus rien. Pourquoi dire qu'il n'y a pas besoin de modifier les cadres nationaux d'une part, et dire qu'il y a absolument besoin de modifier les décrets de 1950 d'autre part ?
Le mot "dynamiter" était un peu excessif je trouve Razz 

Gotin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par JPhMM le Lun 26 Aoû - 14:14

@Gotin a écrit:
@JPhMM a écrit:
@Gotin a écrit:Je n'ai pas de "propositions", je n'ai jamais travaillé sur ce sujet. Je pars juste de mon expérience. J'ai été dans des établissements difficiles et après 15h j'étais souffle. J'ai aussi était dans des établissements bien tenus et faire cours est devenu bien moins fatiguant.
Et il n'y a pas besoin de "dynamiter" les cadres nationaux (je ne vois pas tellement en quoi ils sont plus protecteurs d'ailleurs), la mise en place des établissements ZEP n'a rien dynamite.
Je ne comprends plus rien. Pourquoi dire qu'il n'y a pas besoin de modifier les cadres nationaux d'une part, et dire qu'il y a absolument besoin de modifier les décrets de 1950 d'autre part ?
Le mot "dynamiter" était un peu excessif je trouve Razz 
J'ai utilisé le mot "déconstruire".
Moi je note qu'il est surtout excessif de toujours avoir pour projet de "déconstruire" et jamais de "construire".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Luc Chatel veut revenir sur les décrets de 1950.

Message par Marcel Khrouchtchev le Lun 26 Aoû - 14:19

@Gotin a écrit:
@Malaga a écrit:
@Gotin a écrit:Ne pas avoir confiance en Luc Chatel c'est une chose, mais dire qu'il ne faut surtout pas toucher aux décrets de 1950 ce n'est pas la même chose.
Ne pourrait on pas prendre en compte la pénibilité de certains lieux. 15h/18h dans un établissement ne "vaut" pas forcément 15/18h dans un autre.
Effectivement et je serais favorable à ce que les enseignants travaillant dans les établissements les plus difficiles voient leur service diminuer de deux heures: 16h pour les certifiés et 13h pour les agrégés. Mais je doute très fortement que ce soit dans l'air du temps.
Malheureusement non.
J'aurais préféré cette mesure à 60000 postes en plus dont on ne sait pas vraiment où ils iront ...
Ils vont enlever le pain de la bouche à ceux qui font des HSA, c'est dégueulasse.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum