Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi avez-vous choisi d'étudier les LC? Si vous n'aviez pas pu faire lettres classiques, qu'auriez-vous choisi d'étudier à la place?

42% 42% 
[ 27 ]
25% 25% 
[ 16 ]
17% 17% 
[ 11 ]
16% 16% 
[ 10 ]
 
Total des votes : 64

Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Provence le Mar 27 Aoû 2013 - 21:40

Cette question peut sembler curieuse, mais je me la suis souvent posée, y compris aujourd'hui ( http://www.neoprofs.org/t63875p60-reintegration-d-audrey ). J'ai voulu faire LC pour le latin et j'ai aimé la littérature en fac, mais jamais je n'aurais suivi un cursus de LM. A l'heure des choix, j'avais envisagé d'étudier l'histoire ou le droit, mais pas les lettres modernes.

Cette question me paraît aussi d'actualité quand on sait toutes les évolutions du métier, en cours ou à venir... cafe 

Merci pour vos réponses!sunny

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par susannah_283 le Mar 27 Aoû 2013 - 21:47

Inscrite en fac LC après avoir découvert le grec en prépa. J'ai adoré, malgré (grâce à) des professeurs très exigeants! Je ne me serais jamais inscrite en LM, le cursus m'aurait paru "fade" (je ne veux froisser personne, hein!).
Je me retrouve tout à fait dans l'assertion "je ne me sens pas assez littéraire"!

susannah_283
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Lora le Mar 27 Aoû 2013 - 21:57

J'ai mis " autre " car je ne sais pas dans quelle catégorie me " ranger ".
J'ai toujours voulu être prof de français. J'ai donc commencé le latin en 4e en pensant que c'était obligatoire pour exercer cette profession.
Après mon bac, j'ai choisi les Lettres Classiques parce qu'il n'y avait pas beaucoup d'étudiants comparé aux LM ! J'aurais tout à fait pu suivre le cursus LM, mais je ne sais pas si j'aurais aussi bien réussi : je trouve les LC plus structurées, plus " logiques ", je ne sais pas trop comment dire... Bref, ça me correspond mieux.

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Presse-purée le Mar 27 Aoû 2013 - 22:02

Parce que j'aime l'histoire antique, que j'ai une solide culture dans ce domaine et que, après avoir détesté le latin dans le secondaire, je m'y suis remis avec plaisir en prépa. Du coup j'ai eu envie de faire de la transmission de ces langues anciennes mon métier.


Dernière édition par Presse-purée le Mer 28 Aoû 2013 - 0:25, édité 1 fois (Raison : sesces)

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par musa le Mar 27 Aoû 2013 - 22:04

Exclusivement pour le latin et le grec. J'aurais d'ailleurs préféré qu'il n'y ait pas de français dans le "package". En prépa, j'ai un peu hésité entre lettres classiques, histoire (j'ai d'ailleurs fait une licence d'histoire)et anglais.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Upsilon le Mar 27 Aoû 2013 - 23:31

J'ai choisi LC pour les langues anciennes avant tout (comme musa je me serais volontiers détachée du français). L'archéologie était aussi ma grande passion et j'avoue que j'ai hésité entre ces deux voies... En même temps, l'étude des civilisations et des auteurs anciens sont assez complémentaires. Je ne regrette pas ce choix pour la richesse culturelle qu'il m'a apporté mais je suis assez déçue (voire frustrée) de voir comment les langues anciennes sont traitées dans l'enseignement actuel... J'ai peur de devoir être contrainte un jour de n'enseigner que le français ce qui ne m'enchante guère! Crying or Very sad

_________________
"Le bruit, l'éclat de l'eau, sa blancheur transparente,
D'un voile de cristal alors peu différente,
Font goûter un plaisir de cent plaisirs mêlés."
La Fontaine, "Les Amours de Psyché et Cupidon"

Upsilon
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par linotte le Mar 27 Aoû 2013 - 23:38

Alors que j'étais en fac de sciences,  j'ai assisté à un cours de litt du 17e qui m'a scotchée,j'ai eu le déclic et ai bifurqué en lettres, a priori LM.
Et puis j'avoue tout : j'ai été convaincue par le baratin de la prof de grec venue faire de la retape lors de la réunion de rentrée Laughing 
J'avais fait du latin, sans grand enthousiasme, c'est vrai, mais sans dégoût non plus ; l'idée de commencer le grec me tentait, et le pourcentage de réussite annoncé a fait le reste (env 50% ).
C'est pas très glorieux Laughing , et comme Lora je pense avoir réussi en fac grâce au petit nombre d'élèves en LC (8 !!) : pas l'ambiance 'fac' rêvée ( ah, la cafet' d'Hélène et les garçons ' !) , mais propice au travail Laughing


Dernière édition par linotte le Jeu 29 Aoû 2013 - 8:54, édité 1 fois

linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par nlm76 le Mer 28 Aoû 2013 - 0:10

Professeur de Lettres modernes pendant une quinzaine d'années, j'ai fini par comprendre que je devais savoir le latin pour mieux enseigner le français. Je l'ai appris. Ça m'a plu. J'ai appris le grec. Et je me suis senti beaucoup plus à mon aise dans mon enseignement du français.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par LisaZenide le Mer 28 Aoû 2013 - 0:18

J'ai répondu : "J'ai fait LC pour les langues anciennes; je ne me serais pas inscrit(e) dans une fac en LM."

Pour tout dire, je me suis initialement inscrite en 2° année de LM après hypo parce que n'ayant jamais fait de grec je n'avais pas l'équivalence pour 2° année de LC mais mon but était de faire du grec à haute dose en un an pour aller en licence LC l'année suivante.
Au bout d'une semaine, j'ai commencé à faire Shocked Crying or Very sad No (et j'ai appris qu'il était peu probable que mon projet aboutisse).
Au bout de la deuxième j'ai jeté mon équivalence à la poubelle pour aller en 1° année de LC. yesyes 

Suis plutôt scientifique au départ... et je me reconnais aussi dans le "je ne me sens pas assez littéraire"... plus j'échange, plus je me rends compte de lacunes lourdes !

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Provence le Mer 28 Aoû 2013 - 0:26

@Upsilon a écrit:J'ai peur de devoir être contrainte un jour de n'enseigner que le français ce qui ne m'enchante guère! Crying or Very sad
J'aime enseigner le français, mais je n'aimerais pas faire que ça. pale C'est une perspective inquiétante.

@linotte a écrit:Alors que j'étais en fac de sciences,  j'ai assisté à un cours de litt du 17e qui m'a scotché, j'ai eu le déclic et ai bifurqué en lettres, a priori LM.
Et puis j'avoue tout : j'ai été convaincue par le baratin de la prof de grec venue faire de la retape lors de la réunion de rentrée Laughing 
J'avais fait du latin, sans grand enthousiasme, c'est vrai, mais sans dégoût non plus ; l'idée de commencer le grec me tentait, et le pourcentage de réussite annoncé a fait le reste (env 50% ).
C'est pas très glorieux Laughing , et comme Lora je pense avoir réussi en fac grâce au petit nombre d'élèves en LC (8 !!) : pas l'ambiance 'fac' rêvée ( ah, la cafet' d'Hélène et les garçons ' !) , mais propice au travail Laughing 
C'était une motivation assez partagée dans ma fac: il faut bien songer à sa future pitance! Je ne me serais pas engagée dans des études sans débouchés convenables (en terme de taux de réussite au concours, par exemple).

@nlm76 a écrit: Et je me suis senti beaucoup plus à mon aise dans mon enseignement du français.
Sais-tu pourquoi? En quoi ton enseignement a-t-il changé?

@LisaZenide a écrit:
Suis plutôt scientifique au départ... et je me reconnais aussi dans le "je ne me sens pas assez littéraire"... plus j'échange, plus je me rends compte de lacunes lourdes !
Les sciences me barbaient, mais j'aimais les maths.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par LisaZenide le Mer 28 Aoû 2013 - 0:42

@Provence a écrit:
@LisaZenide a écrit:
Suis plutôt scientifique au départ... et je me reconnais aussi dans le "je ne me sens pas assez littéraire"... plus j'échange, plus je me rends compte de lacunes lourdes !
Les sciences me barbaient, mais j'aimais les maths.
Je suis une mauvaise scientifique en fait.
J'adore les maths... ... ... mais je déteste la géométrie (surtout dans l'espace à n-dimension).
J'adore la chimie... ... ... mais j'ai buggué sur la physique au mot calorifère (et leçons suivantes).
J'adore la biologie... ... ... mais je m'endors sur la géologie (pourtant j'ai essayé !).
Autant dire que les études scientifiques n'étaient pas vraiment faites pour moi (et mes notes au bac l'ont confirmé... mes 3 moins bonnes notes sont en Maths / Physique-Chimie / SVT)

Pour moi, le latin, c'est un problème de maths... quand je dis ça aux élèves, j'ai souvent droit à Shocked Shocked Shocked heu

(bon, bilan : mauvaise scientifique, mauvaise littéraire... ... ... il est bon pour mon moral ce topic Wink )

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Audrey le Mer 28 Aoû 2013 - 1:02

De retour du resto, je réponds!

La première fois que ma mère m'a emmenée à la bibliothèque municipale, pendant mon année de CP, je suis tombée en extase devant un énorme dictionnaire de mythologie grecque et un livre expliquant comment les archéologues avaient reconstitué d'après un crâne le visage supposé de Philippe II de Macédoine. Dès ce jour, j'ai voulu étudier le latin et le grec. Je ne peux rien expliquer sur cette révélation, cette espèce de choc intellectuel, mais ça m'a paru une évidence. Il fallait que j'apprenne des tas de langues anciennes et que je devienne archéologue.

J'ai donc été inscrite dans un collège-lycée où j'ai pu commencer le latin en 5è, le grec en 4è, et garder le tout jusqu'en seconde, où pour entrer en 1ère S j'ai dû choisir de garder le grec pour incompatibilité d'emploi du temps. J'ai découvert en seconde que devenir archéologue serait une mission quasi impossible, j'ai donc envisagé un autre parcours qui m'avait toujours attirée, médecine, tout en me passionnant toujours pour l'antiquité sous toutes ses formes.

Après le bac D, l'échec en médecine, je suis revenue à mes premières amours, et surtout à une filière où je savais que je n'essuierais aucun échec tant je m'y sentais dans mon élément: les langues anciennes.

Vous aurez remarqué que pas une seule fois je n'ai parlé de littérature… j'ai toujours aimé lire, mais je n'ai jamais envisagé d'en faire un métier, j'ai toujours vécu ma vie de lectrice comme un simple plaisir.

J'ai toujours très mal vécu la dissection littéraire. Parce que oui, pour moi, l'étude littéraire a pour objet un cadavre et ne produit rien. Le texte est un objet mort. Il ne s'anime que dans l'oeil et l'esprit de celui qui le lit, et pour chaque lecteur d'une façon différente…C'est quand il entre en résonance avec mon vécu, ma sensibilité, mon intelligence, qu'il prend vie. A ce moment-là, oui, je prends plaisir à lire… mais quand je dois le décortiquer, le passer au microscope de l'analyse stylistique, grammaticale, je décroche. Complètement. J'ai la sensation de me transformer en robot mécanicien. Pas une seule fois durant mes études de lettres je n'ai vu un texte commenté avec passion, émotion, emportement. Tout n'était que commentaire techniciste et hygiénique. Cela m'a durablement et profondément ennuyée.

A contrario, j'ai toujours éprouvé un plaisir ludique à traduire latin et grec (et à faire des maths, et de la chimie, et de la mécanique)… et je n'ai jamais eu le sentiment d'accomplir un travail vain et futile en le faisant. C'était productif. Cet aspect-là est important pour moi, c'était d'ailleurs ce qui me plaisait aussi en médecine: on fait quelque chose, on ne se contente pas de décrire, d'analyser et de comprendre.

Pas une seule seconde je n'aurais imaginé me consacrer à la littérature… ce que j'aime c'est l'aspect linguistique et historique de ma discipline. Je serais bien embêtée si je ne devais enseigner que le français à l'avenir.

Même si évidemment, je n'étudie que des textes qui me plaisent avec mes élèves, même si je le fais en tentant toujours de communiquer aux élèves mes émotions face à ces textes, en leur donnant les outils pour eux aussi comprendre et ressentir des choses face à la littérature et au monde, ce n'est pas cet aspect du métier qui me plaît. Je le fais simplement parce que je n'ai pas le choix et tant qu'à faire, je le fais de mon mieux et de façon plus sensible et "humaine" que ce que j'ai vécu en tant qu'élève ou étudiante. Mais je suis lucide: ça ne me procure que peu de joie.

Et comme Provence, j'ai songé à faire des études de droit. D'ailleurs, s'il n'y avait pas eu de sombres affaires de services m'en dissuadant, j'aurais entamé une Licence de droit dans 10 jours.

Pour synthétiser, je me sens davantage prof de langue et de civi que de littérature.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par alprechac2 le Mer 28 Aoû 2013 - 8:03

Si je n'avais pas pu faire LC, je pense que je serais allée en fac d'histoire. J'aurais aimé être archéologue, mais j'ai vite compris c'était pas un gagne-pain très sûr, et venant d'une famille ne roulant pas sur l'or (et mes parents connaissant fréquemment des périodes de chomage), j'ai opté pour la sécurité de l'emploi, et donc LC pour assouvir ma passion de l'antiquité, et de langue latine en elle-même. C'est elle qui m'a fascinée en tout premier, dès le 1er cours de latin.
J'aime enseigner la grammaire française, moins la littérature et c'est pour cela que je n'ai pas très envie de retourner enseigner en lycée, et ça m'ennuierait aussi profondément de ne devoir enseigner que du français.
Je préfèrerais, à choisir, ne devoir enseigner que du latin, même partagée sur 2 bahuts, si la pénurie de profs de LC s'accentuait.

alprechac2
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Nomera le Mer 28 Aoû 2013 - 8:14

Bonjour à tous (toutes ?),

J'ai coché la première réponse.
En fait, je ne sais plus trop comment je suis arrivée en LC...

J'avais fait du latin en 5e parce que j'étais une bonne élève et que j'avais envie d'apprendre de nouvelles choses. Je l'ai gardé en lycée et l'ai présenté à l'oral.
Arrivée en prépa, il a fallu choisir une option : j'ai hésité avec philo mais me suis dit que le grec devait être vraiment bien. Je ne m'étais pas trompée : c'est la matière dans laquelle je suis le plus à l'aise Very Happy 

Ensuite, dans la mesure où je voulais être professeur depuis mon 1er jour à l'école maternelle, le cursus de professeur de Lettres Classiques s'est imposé de lui-même !
Ce n'était pas un choix pré-déterminé mais ça s'est fait naturellement (même si j'ai longtemps hésité pendant ma prépa littéraire à passer des banques de concours pour travailler dans le commerce ^^)

Bref, aujourd'hui je suis fière de mon métier et mon conjoint aussi (même si le top pour lui aurait été que je sois archéologue !).

_________________
2010-2011 : stagiaire en collège ; deux 5e en Français, une 4e en Français, 4e Latin, 3e Grec
2011-2012 : T1 en lycée ; 2nde en Français, 2nde, 1ère et Tle en Latin, 2nde et Tle en Grec
2012-2013 : T2 en lycée ; 1e STMG en Français, 2nde, 1ère et Tle en Latin, 2nde et 1ère en Grec
2013-2014 : collège ; 5e en Français, 5e, 4e, 3e Latin et 3e Grec
2014-2015 : collège ; 5e en Français et 5e, 4e, 3e Latin (+1h AP 6e : initiation aux langues anciennes)
2015-2016 : collège ; 6e en Français et 5e, 4e, 3e Latin-Grec (+1h AP 6e : initiation aux langues anciennes)
2016-2017 : collège ; deux 5e en Français et 5e, 4e, 3e en Latin (deux groupes en 5e)

Nomera
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Kilmeny le Mer 28 Aoû 2013 - 8:27

En 6ème je voulais être "prof de grammaire" ! C'était l'aspect grammatical qui m'intéressait, même si j'adorais lire aussi. Puis en 4ème, j'ai découvert le latin et là j'ai su.
Je n'ai jamais changé de route. Je n'aurais jamais fait LM et aujourd'hui, si je n'avais plus de français, je ne serais pas trop triste.

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1

Kilmeny
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par blanche le Mer 28 Aoû 2013 - 9:32

A la fin de la prépa, après avoir pensé devenir prof des écoles (et donc envisagé de faire une licence de sciences de l'éducation) puis découvert (en allant dans des classes) que je préférerais peut-être enseigner à des élèves plus âgés, j'ai choisi le cursus LC (avec appréhension car je trouvais le grec très difficile et me sentais complètement nulle, ne l'ayant commencé qu'en prépa et ayant plus travaillé la philo et l'histoire que cette matière...) et non LM pour pouvoir enseigner le latin, et j'ai bien fait : aujourd'hui, seule prof de LC dans mon collège et à 80%, je n'aurai que du latin cette année (et ce n'est pas la première fois).

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Stered le Mer 28 Aoû 2013 - 9:37

@blanche a écrit:A la fin de la prépa,[...], j'ai choisi le cursus LC (avec appréhension car je trouvais le grec très difficile et me sentais complètement nulle, ne l'ayant commencé qu'en prépa et ayant plus travaillé la philo et l'histoire que cette matière...) et non LM pour pouvoir enseigner le latin
A quelques détails près, j'ai le même parcours. Je ne me sens pas légitime à enseigner le grec, n'en ayant fait que quatre ans en tout et pour tout (si j'avais dû l'enseigner dès le début de ma carrière, ç'aurait peut-être été différent, mais là, après huit ans, je me demande ce qu'il m'en reste...).
Je voulais enseigner et le français et le latin Smile

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Provence le Mer 28 Aoû 2013 - 10:40

@Kilmeny a écrit:En 6ème je voulais être "prof de grammaire" ! C'était l'aspect grammatical qui m'intéressait, même si j'adorais lire aussi.  Puis en 4ème, j'ai découvert le latin et là j'ai su.
J'adorais les cours de grammaire française en 5e: ils étaient carrés, structurés. J'avais l'impression de maîtriser enfin quelque chose que j'utilisais ou lisais intuitivement. En 4e, j'ai tout de suite adoré le latin: l'étymologie me fascinait, la traduction me paraissait logique; c'est sans doute un peu bête, mais je me souviens avec émotion du cours sur les pronoms relatifs: soudain, j’avais eu le sentiment de comprendre quelque chose que je n'avais pas vraiment saisi encore sur le fonctionnement de la langue française.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Ruthven le Mer 28 Aoû 2013 - 10:45

Quasi exclusivement pour le grec (commencé en 4ème), et pour la philosophie (ou plutôt Platon et ses successeurs).

Je vais me faire lyncher, mais j'ai du mal avec la littérature latine ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Kak le Mer 28 Aoû 2013 - 10:51

@Provence a écrit:
@LisaZenide a écrit:
Suis plutôt scientifique au départ... et je me reconnais aussi dans le "je ne me sens pas assez littéraire"... plus j'échange, plus je me rends compte de lacunes lourdes !
Les sciences me barbaient, mais j'aimais les maths.
+ 1


@Audrey a écrit:La première fois que ma mère m'a emmenée à la bibliothèque municipale, pendant mon année de CP,
... mon goût pour l'antiquité date de la maternelle.
Mais en fait, je voulais être bibliothécaire... (faire découvrir des livres plutôt que les analyser)

@Audrey a écrit:J'ai toujours très mal vécu la dissection littéraire. Parce que oui, pour moi, l'étude littéraire a pour objet un cadavre et ne produit rien. Le texte est un objet mort. Il ne s'anime que dans l'oeil et l'esprit de celui qui le lit, et pour chaque lecteur d'une façon différente…C'est quand il entre en résonance avec mon vécu, ma sensibilité, mon intelligence, qu'il prend vie. A ce moment-là, oui, je prends plaisir à lire… mais quand je dois le décortiquer, le passer au microscope de l'analyse stylistique, grammaticale, je décroche. Complètement. J'ai la sensation de me transformer en robot mécanicien. Pas une seule fois durant mes études de lettres je n'ai vu un texte commenté avec passion, émotion, emportement. Tout n'était que commentaire techniciste et hygiénique. Cela m'a durablement et profondément ennuyée.

A contrario, j'ai toujours éprouvé un plaisir ludique à traduirelatin et grec (et à faire des maths, et de la chimie, et de la mécanique)… et je n'ai jamais eu le sentiment d'accomplir un travail vain et futile en le faisant. C'était productif.

Pour synthétiser, je me sens davantage prof de langue et de civi que de littérature.
+ 1

@alprechac2 a écrit:Si je n'avais pas pu faire LC, je pense que je serais allée en fac d'histoire.  
histoire ou maths pour moi
Les trois- quatre matières que j'ai adorées au collège/ lycée: maths, histoire et latin...et français (grammaire et expression surtout... avec de lourdes lacunes en orthographe) mais surtout au collège!
@alprechac2 a écrit:Je préfèrerais, à choisir, ne devoir enseigner que du latin, même partagée sur 2 bahuts, si la pénurie de profs de LC s'accentuait.
+1

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Lefteris le Mer 28 Aoû 2013 - 12:21

J’ai répondu « Pour les langues anciennes », et j’aurais pu ajouter « pour l’histoire ancienne ».

L’étude des langues anciennes était un simple hobby , j’avais un métier n’ayant rien à voir (plutôt juridique) , j’ai appris le grec seul parce que je suivais des cours de philo, et philo sans grec, pour moi, c’est vélo sans chaîne.
Puis j’ai bifurqué, sur certains conseils, pour le goût des langues, le caractère complet du cursus, qui touche un peu à tout,je me suis inscrit en fac LC, en pointillés puisque je bossais, Jamais donc je n’aurais fait autre chose que LC, et encore, s’il y avait eu un pack « histoire + LC » ou « philo+ langues anciennes », j’aurais pris. Puisque jamais je n’aurais pas imaginé devenir enseignant un jour. Ca s’est passé comme sur des roulettes, sans efforts, sauf en ancien français où j’avais quasiment tout à apprendre. En français sur certains points , le jargon que je n e comprenais pas (j’étais quadra, on nous avait changé tout ça …).

C’est donc l’organe qui a créé la fonction, quand il m’a fallu changer de boulot, c’était ma ressource la plus immédiate sous la main, mais pas mon programme. Sinon, j’aurais fait tranquillement un doctorat (civilisation antique bien en tendu) , pour garder le contact, accéder aux bibliothèques, chose possible vu mes horaires décalés d’alors…

Quant à l’enseignement du latin, je suis mitigé : je préfère évidemment cette matière , mais pas forcément à enseigner, vu les conditions. Ca dépend des classes, mais là où je suis souvent des élèves difficiles, imposés par les parents (et on l’entend à chaque cours, certains en sont carrément agressifs ) , ou venus pour être avec le copain ou la copine , refusant majoritairement le travail, allergiques à la grammaire (même en français), prenant pour un gros mot le terme de « mémoriser », surexcités le soir, apathiques le matin.
J’ai eu le grec trois ans, ceux qui le choisissent sont un peu plus mûrs, mais pas plus décidés à bosser dans leur immense majorité.

L’idéal serait d’enseigner le latin à un bon niveau , mais vu que ça disparaît des lycées (de toute manière je n’ai pas les points pur autre chose que les « poubelles » ) peu à peu, je me dis « no future », je me fais une raison et j’étudie et lis POUR MOI.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par JPhMM le Mer 28 Aoû 2013 - 12:28

@LisaZenide a écrit:
@Provence a écrit:
@LisaZenide a écrit:
Suis plutôt scientifique au départ... et je me reconnais aussi dans le "je ne me sens pas assez littéraire"... plus j'échange, plus je me rends compte de lacunes lourdes !
Les sciences me barbaient, mais j'aimais les maths.
Je suis une mauvaise scientifique en fait.
J'adore les maths... ... ... mais je déteste la géométrie (surtout dans l'espace à n-dimension).
Allons, résoudre un petit Rubik's Cube 4D, c'est quand même pas la mer à boire. Laughing

http://www.superliminal.com/cube/applet.html

Bien sûr, je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Wink 

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par LisaZenide le Mer 28 Aoû 2013 - 13:58

@JPhMM a écrit:
@LisaZenide a écrit:J'adore les maths... ... ... mais je déteste la géométrie (surtout dans l'espace à n-dimension).
Allons, résoudre un petit Rubik's Cube 4D, c'est quand même pas la mer à boire. Laughing

Bien sûr, je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Wink 
Ben peut-être pas... en tout cas mon prof de spé n'a jamais vraiment compris comment je fonctionnais...
n ≤ 3, trop facile, normal - n= 4, je comprends, j'y arrivais (j'ai oublié depuis), juste logique pour moi - n ≥ 5 : bug complet. Laughing

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par User5899 le Mer 28 Aoû 2013 - 20:17

Pour les langues anciennes, et plus précisément pour la grammaire latine, que j'ai toujours adorée et que j'ai mémorisée très tôt, et pour la richesse de la littérature grecque (au sens large). Réponse 1,donc. J'ai par ailleurs toujours exprimé mon incompréhension devant l'étude privilégiée du latin au détriment du grec,quand on voit la pauvreté de la littérature latine...
En revanche,la "civi" m'a toujours profondément ennuyé et aujourd'hui encore, je traite ces langues dans l'abstrait,en me contrefichant des impluuium, des toges prétextes, des ius imaginum et autres pédérasties Razz

Edit Ruthven, topela Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par sansara le Mer 28 Aoû 2013 - 20:31

Pour ma part, j'ai un peu l'impression de m'être fait entraîner dans cette voie sans y avoir vraiment réfléchi : j'ai découvert le latin en 5e, ça m'a plu, ma prof de français de l'époque a dit à mes parents que, puisque j'étais bonne élève, il fallait que je pense à faire une prépa, voire à intégrer l'ENS, et si possible en lettres classiques.

Pour raisons d'emploi du temps, je n'ai commencé le grec qu'en 1e, tout en continuant le latin, et une fois en prépa, la spécialité s'est imposée d'elle-même, sans que j'y réfléchisse vraiment.

Ensuite, une fois à l'ENS, j'ai un peu regretté ce choix : les enseignements de littérature française sont réduits à néant ou presque, au profit des cours techniques de langues anciennes (version et thème), qui ne m'enthousiasment pas plus que ça. Et puis l'agreg est arrivée, les cours de littérature sont revenus, à ma plus grande joie.

Voilà, je ne suis pas vraiment là par passion pour les LC, simplement parce que ça s'est fait comme ça. Après, je suis pleine d'amour pour les langues anciennes, en particulier le latin (moins fan du grec), mais comme Cripure, le côté "civi" m'ennuie profondément (enfin, à part la mythologie, mais ça c'est parce que je suis tjrs une enfant !)

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum