Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi avez-vous choisi d'étudier les LC? Si vous n'aviez pas pu faire lettres classiques, qu'auriez-vous choisi d'étudier à la place?

42% 42% 
[ 27 ]
25% 25% 
[ 16 ]
17% 17% 
[ 11 ]
16% 16% 
[ 10 ]
 
Total des votes : 64

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par sansara le Mer 28 Aoû 2013 - 20:31

Pour ma part, j'ai un peu l'impression de m'être fait entraîner dans cette voie sans y avoir vraiment réfléchi : j'ai découvert le latin en 5e, ça m'a plu, ma prof de français de l'époque a dit à mes parents que, puisque j'étais bonne élève, il fallait que je pense à faire une prépa, voire à intégrer l'ENS, et si possible en lettres classiques.

Pour raisons d'emploi du temps, je n'ai commencé le grec qu'en 1e, tout en continuant le latin, et une fois en prépa, la spécialité s'est imposée d'elle-même, sans que j'y réfléchisse vraiment.

Ensuite, une fois à l'ENS, j'ai un peu regretté ce choix : les enseignements de littérature française sont réduits à néant ou presque, au profit des cours techniques de langues anciennes (version et thème), qui ne m'enthousiasment pas plus que ça. Et puis l'agreg est arrivée, les cours de littérature sont revenus, à ma plus grande joie.

Voilà, je ne suis pas vraiment là par passion pour les LC, simplement parce que ça s'est fait comme ça. Après, je suis pleine d'amour pour les langues anciennes, en particulier le latin (moins fan du grec), mais comme Cripure, le côté "civi" m'ennuie profondément (enfin, à part la mythologie, mais ça c'est parce que je suis tjrs une enfant !)

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Sphinx le Mer 28 Aoû 2013 - 21:18

J'ai adoré la mythologie à sept ou huit ans, mes parents m'ont fait commencer le latin en 5e, je ne me suis plus posé de questions. J'ai coché la troisième réponse car c'est vrai qu'en y réfléchissant, j'aurais sans doute pu faire du français. Je viens d'une famille de profs, mon père était prof de LM. Mais en vrai, je ne me suis jamais posé la question, ça allait de soi. Enfin, jusqu'à ce que j'arrive à l'ENS et que je découvre l'archéo. La moitié de mes concours et diplômes sont de LC, l'autre moitié d'archéo (vivent les passerelles...) Maintenant, je compte faire la prof de latin quelques années, mais ensuite essayer d'obtenir un poste à la fac en archéo. Bon, il faut finir la thèse d'abord Laughing

Entre latin, grec et français, c'est clairement le latin que je préfère (j'aurais du mal avec le grec, trop fouillis à mon goût, trop d'irrégularités...) au point que quand on m'a proposé de n'avoir que du latin l'an prochain (deux groupes par niveau, ça faisait pile seize heures), j'ai été assez surprise qu'on me le refuse finalement au motif qu'après avoir réfléchi, ça aurait été "mauvais" pour moi... heu 

Mais finalement, à l'agreg, c'est en français (et de loin) que j'ai eu les meilleures notes (dont une excellente note en dissert sur un auteur que je déteste cordialement Razz).

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par pandore le Mer 28 Aoû 2013 - 22:06

Au risque de me faire conspuer…j’ai suivi ce cursus pour avoir plus de chances d’enseigner la littérature française, sur les conseils de la mère d’une amie, prof de lettres classiques. Taux de réussite plus élevés au CAPES et surtout une formation plus « cadrée » à la fac, due à de faibles effectifs. Cela convenait parfaitement à la procrastinatrice que j’étais (suis) alors ! Mais le grec ne m’a jamais réellement passionnée jusqu’au lycée (je n’ai commencé le latin qu’après le bac). La version, notamment, était ma bête noire... Seules la littérature et la philosophie grecque trouvaient grâce à mes yeux. Puis grand bouleversement à la fac : je me suis découverte une passion pour la grammaire et la linguistique latines et grecques, grâce à deux profs en particulier. D’élève moyenne, je suis devenue alors une « forte en thème », toujours un peu médiocre en version, mais se sentant en tout cas plus légitime dans sa discipline ! Mais contrairement à certains, je ne pourrais concevoir de n’enseigner que le latin, surtout au vu des conditions actuelles ! Je me sens avant tout prof de français. Et puis le côté « civi » du latin en collège me gonfle un peu...

pandore
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Mona Lisa Klaxon le Mer 28 Aoû 2013 - 22:59

Je suis arrivée en LC au gré du hasard: je ne savais même pas que cette section existait... J'avais commencé une HK B/L en vue du journalisme, j'avais arrêté au bout de 6 mois pour bosser et puis en octobre, je me suis dit que les études me permettraient sûrement de ne pas être traitée comme une m**de et de prétendre à une autre vie que celle de serveuse. J'ai voulu m'inscrire en psycho, j'ai été refoulée (sureffectif), j'ai vu d'autres rentrées de fac, avec des amphis bondés et j'ai trouvé une petite salle avec 10 personnes: j'ai demandé ce que c'était, on m'a présenté les LC, j'ai plongé. Je ne suis pas passionnée de langues anciennes, mais j'aime la pensée et toutes les langues qui servent à la formuler. Je m'éclate en dissert, je prends autant de plaisir à enseigner le Latin que le Français. Je me dis cependant parfois que je ferais mieux de repasser l'agreg, mais en LM, cette fois, pour avoir une chance d'obtenir un poste en lycée avant de manger les pissenlits par la racine... Les LC et les mutations, ce n'est pas franchement un mariage heureux, dans certaines académies.

Mona Lisa Klaxon
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par JPhMM le Mer 28 Aoû 2013 - 23:52

@LisaZenide a écrit:
@JPhMM a écrit:
@LisaZenide a écrit:J'adore les maths... ... ... mais je déteste la géométrie (surtout dans l'espace à n-dimension).
Allons, résoudre un petit Rubik's Cube 4D, c'est quand même pas la mer à boire. Laughing

Bien sûr, je comprends tout à fait ce que tu veux dire. Wink 
Ben peut-être pas... en tout cas mon prof de spé n'a jamais vraiment compris comment je fonctionnais...
n ≤ 3, trop facile, normal - n= 4, je comprends, j'y arrivais (j'ai oublié depuis), juste logique pour moi - n ≥ 5 : bug complet. Laughing
Rares sont ceux qui comprennent les géométries de dimensions supérieures à 4. Les calculs se font, mais comprendre (voir) vraiment géométriquement est tout à fait autre chose. Sinon la théorie M (des cordes) serait plus facile à étudier et à comprendre (tout le monde ne manie pas Calabi-Yau en souriant...).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par nlm76 le Jeu 29 Aoû 2013 - 7:49

@Provence a écrit:

@nlm76 a écrit: Et je me suis senti beaucoup plus à mon aise dans mon enseignement du français.
Sais-tu pourquoi? En quoi ton enseignement a-t-il changé?
Comme je suis moins mauvais qu'avant (j'ai plus de connaissances), j'ai moins besoin de me poser de pseudo-questions de pédagogie pour les occuper; j'ai des contenus sous la main à enseigner.
Meilleur en grammaire.
Mille fois meilleur en étymologie (très utile!)
Plus de culture ­— meilleure connaissance des sources de la littérature française.
Moins impressionné par le jargon techniciste
Meilleur pour lire et comprendre Rabelais et Montaigne.
Etc.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Derborence le Jeu 29 Aoû 2013 - 8:02

J'ai toujours voulu être prof : maths, histoire, SVT, français...
Finalement, j'ai choisi les lettres. Le goût du latin (commencé en 4e) et les effectifs réduits à la fac m'ont fait choisir lettres classiques... sans jamais avoir fait de grec.
J'ai commencé le grec à la fac, donc. Je me sens moins légitime pour enseigner le grec que le latin et le français car je suis moins à l'aise.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par LadyC le Jeu 29 Aoû 2013 - 8:48

1re réponse ; ce sont les langues que j'aime avant tout (après le bac, je penchais vers l'anglais) ; et je ne serais pas (trop) privée si je ne devais enseigner que le latin et le grec, même sur 2 établissements - et je me sentirais plus à l'aise, d'ailleurs, parce que je n'aime pas avoir à jongler entre préparations de français et de latin.

Je suis tombée dans la mythologie avec le plus ancien livre - à part les lectures de "bébé" - dont je me souvienne, une version abrégée de l'Iliade et l'Odyssée. Ce qui ne m'a cependant pas spécialement donné l'idée d'étudier le grec. En 5e, j'ai pris latin parce que j'étais une bonne élève et que j'aimais les défis ("attention, le latin c'est difficile" - "ah oui ? on va voir ça"), mais je ne l'ai aimé que la première année, avec une prof géniale (et très stricte, presque jamais un sourire : vous n'avez pas une petite soeur par hasard, Cripure ? Wink), qui malheureusement ne faisait que remplacer la prof habituelle en mauvaise santé : à partir de la 4e, je me suis ennuyée comme un rat mort. En français, je n'aimais que les dictées et les rédactions : la grammaire m'ennuyait (à quoi bon ? je sais écrire, je n'ai pas besoin d'apprendre pourquoi), la littérature aussi (que je prenais comme un viol des textes que j'aimais lire : mélanger plaisir et analyse, franchement, quelle idée).
Après le bac, je voulais faire de l'anglais, mais on m'a conseillé de garder une formation plus large et plus exigeante en faisant prépa - j'ai eu un peu la même réaction qu'en 5e Razz-, et quand il a fallu choisir des options, songeant à la mythologie, je me suis laissé pousser par mon père (ancien latiniste-helléniste au lycée) vers LC. Entraînement à lire le grec pendant l'été, qui m'a bien fait peur - mais à la rentrée, découverte qu'il suffisait d'apprendre par coeur en grec, et plongée dans le grand bain en latin : tout prenait sens, l'étymologie en particulier, et j'adorais le caractère à la fois logique (déclinaisons, aspects) et "chamboulé" (ordre des mots, en particulier en poésie, et leurs effets) de ces langues. J'ai mis beaucoup plus de temps à comprendre ce qu'on attendait de moi en français, et à l'apprécier ; j'ai fini par trouver des charmes au commentaire, parce que j'ai eu la chance de le voir pratiquer par trois enseignantes (français, anglais, LC) passionnées et passionnantes - en particulier celle de latin et grec, qui était dans ses explications beaucoup moins "technique" et beaucoup plus "sensible" que les autres. C'est à partir de ce moment que j'ai eu la "vocation" : je voulais être comme elle, faire partager ces beautés.
Mais même après avoir appris à aimer le commentaire, j'ai toujours été réticente aux analyses générales en littérature, qui me laissent une impression d'artificiel et de vague. D'où le choix de la grammaire après la prépa. Et pourtant je n'ai jamais été une forte en thème (à mon grand dam, et non faute d'essayer), plutôt en version, et ce que je préfère en grammaire est le vocabulaire, soit la partie la plus "littéraire"... Ni vraie grammairienne ni vraie littéraire, quoi Embarassed

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Provence le Jeu 29 Aoû 2013 - 10:30

@nlm76 a écrit:
Comme je suis moins mauvais qu'avant  (j'ai plus de connaissances), j'ai moins besoin de me poser de pseudo-questions de pédagogie pour les occuper; j'ai des contenus sous la main à enseigner.
Meilleur en grammaire.
Mille fois meilleur en étymologie (très utile!)
Plus de culture ­— meilleure connaissance des sources de la littérature française.
Moins impressionné par le jargon techniciste
Meilleur pour lire et comprendre Rabelais et Montaigne.
Etc.
Merci beaucoup de ta réponse!


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Provence le Jeu 29 Aoû 2013 - 10:34

@LadyC a écrit:
Je suis tombée dans la mythologie avec le plus ancien livre - à part les lectures de "bébé" - dont je me souvienne, une version abrégée de l'Iliade et l'Odyssée. Ce qui ne m'a cependant pas spécialement donné l'idée d'étudier le grec. En 5e, j'ai pris latin parce que j'étais une bonne élève et que j'aimais les défis ("attention, le latin c'est difficile" - "ah oui ? on va voir ça"), mais je ne l'ai aimé que la première année, avec une prof géniale (et très stricte, presque jamais un sourire : vous n'avez pas une petite soeur par hasard, Cripure ? Wink), qui malheureusement ne faisait que remplacer la prof habituelle en mauvaise santé : à partir de la 4e, je me suis ennuyée comme un rat mort.
Ma prof de 2nde/1re était une foldingue. Mais je me raccrochais à l'idée que j'aimais vraiment le latin pour supporter ses cours. Je ne crois pas que je l'aurais fait pour n'importe quelle matière. Et j'ai presque forcé ma petite soeur à faire latin... diable 


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par LisaZenide le Jeu 29 Aoû 2013 - 20:16

@LadyC a écrit:En 5e, j'ai pris latin parce que j'étais une bonne élève et que j'aimais les défis ("attention, le latin c'est difficile" - "ah oui ? on va voir ça"), mais je ne l'ai aimé que la première année, avec une prof géniale (et très stricte, presque jamais un sourire : vous n'avez pas une petite soeur par hasard, Cripure ? Wink)
topela  J'ai eu ce style de prof en 5e, 3e (adorée en français 4e aussi, je devais être la seule) et 1e (très stricte mais très souriante aussi)... et ce sont mes meilleurs souvenirs de cours de latin aussi... Wink

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Nasopi le Jeu 29 Aoû 2013 - 20:28

Et moi, j'ai toujours rêvé de faire lettres classiques, et j'ai fait lettres modernes !
Au lycée, j'ai continué le latin, mais il n'y avait pas de grec.
En prépa, pas de grec non plus. Après, je suis passée directement en maîtrise, où j'ai commencé le grec en grand débutant par les cours du CNED.
L'année d'après, j'ai préparé à la fois le CAPES de lettres modernes / la licence d'allemand / mon mariage. Bref : je n'ai pas eu de temps pour le grec.
Et puis j'ai eu mon CAPES de lettres modernes, et c'est comme ça que je me suis retrouvée prof de lettres modernes.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)

Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Nadejda le Jeu 29 Aoû 2013 - 20:34

@Nasopi a écrit:Et moi, j'ai toujours rêvé de faire lettres classiques, et j'ai fait lettres modernes !
Au lycée, j'ai continué le latin, mais il n'y avait pas de grec.
En prépa, pas de grec non plus. Après, je suis passée directement en maîtrise, où j'ai commencé le grec en grand débutant par les cours du CNED.
L'année d'après, j'ai préparé à la fois le CAPES de lettres modernes / la licence d'allemand / mon mariage. Bref : je n'ai pas eu de temps pour le grec.
Et puis j'ai eu mon CAPES de lettres modernes, et c'est comme ça que je me suis retrouvée prof de lettres modernes.
J'ai eu de la chance : je me suis dirigée vers des études de littérature comparée en master mais en licence de lettres modernes j'ai pu continué le latin et le grec (on était deux en cours... Laughing ) !
Mais je rejoins Ruthven et Cripure : la littérature latine m'ennuie. Par contre, même si la langue est plus retorse, la littérature grecque est I love you

Nadejda
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par User5899 le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:25

Ah, et je voudrais dire que je souffre profondément de ne plus enseigner le grec depuis quinze ans, et que je trouve que la situation que notre pays a réservée au grec est parfaitement révélatrice de la nullité de son petit personnel (ministre) politique et rond-de-cuir.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Audrey le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:30

Et moi, j'enseigne le grec, mais chaque année, je me démène comme un beau diable pour recruter des élèves… et c'est usant… et c'est de moins en moins gratifiant… et c'est déprimant de voir que si peu d'entre eux continuent au lycée...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Reine Margot le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:30

moi je voulais faire des LC. Passionnée de mythologie depuis mon plus jeune âge puis de civilisation grecque en général, j'ai réalisé mon rêve d'aller en Grèce à 20 ans...émerveillement. Jusqu'à ce qu'en HK une prof de grec que je commençais m'en décourage (il fallait faire de l'"écrémage" comme elle disait et je n'arrivais plus à gérer avec les autres matières). J'ai donc opté pour les LM mais toujours avec un faible pour les versions.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Lefteris le Jeu 29 Aoû 2013 - 21:45

[quote="Nadejda"]
@Nasopi a écrit:Et moi, j'ai toujours rêvé de faire lettres classiques, et j'ai fait lettres modernes !
Au lycée, j'ai continué le latin, mais il n'y avait pas de grec.
En prépa, pas de grec non plus. Après, je suis passée directement en maîtrise, où j'ai commencé le grec en grand débutant par les cours du CNED.
L'année d'après, j'ai préparé à la fois le CAPES de lettres modernes / la licence d'allemand / mon mariage. Bref : je n'ai pas eu de temps pour le grec.
Et puis j'ai eu mon CAPES de lettres modernes, et c'est comme ça que je me suis retrouvée prof de lettres modernes.
Concernant la littérature latine, j’ai longtemps pensé ça, une fois avoir appris le grec dans de tous autres desseins que l’EN. Mais quand j’ai dû m’y remettre sérieusement, j’ai révisé mon jugement , et si la littérature latine est moindre en abondance, si elle doit beaucoup à la Grèce (dont elle nous a transmis un large part du patrimoine) , elle n’en a pas moins son génie propre. Je dis ça alors que le latin m’a pourtant fait plus souffrir (reprise tardive) que le grec, langue ou j’étais très à l’aise par rapport au latin, quand j’ai repris tout ça.

Quant à la civilisation romaine, elle est tout bonnement passionnante. Je ne parle pas des réalisations techniques et des menus d’Apicius, qu’on expédie en un cours, mais de l’histoire, de la vision du monde , des réalisations politiques (et de leur évolution sur des siècles ) d’un univers sans équivalent par la durée et l’empreinte laissée dans l’histoire de l’humanité.
Je dévore , presque littéralement , tout ce qui me tombe sous la main, de Nicolet, Veyne, Grimal (qui s’opposent d’ailleurs souvent sans le dire), et j’en suis presque à regretter tout le blabla que j’ai lu en littérature , critique & co , pédant et opinant, au lieu de lire ces essais savants et argumentés.
Vita brevis, ars longa Rolling Eyes 

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par lili0908 le Ven 30 Aoû 2013 - 21:09

alors moi la question que je me pose c'est "pourquoi je n'ai pas suivi d'études de LC?"Laughing 
oui parce qu'en LM j'étais à la ramasse en ancien français, je le suis toujours (je maîtrise nettement mieux le latin...l'ancien français pour moi c'est le néant...)
je me souviens qu'au mi semestre de la première année, au moment où on peut encore se réorienter, mon prof de latin est venu discuter avec moi pour me convaincre de bifurquer en LC (lui avait déjà tout compris avant moi)!
je lui ai dit que j'allais réfléchir, j'ai pris peur de changer comme çà en cours d'année (enfin non même pas, je ne sais même pas pourquoi, certainement encore une connerie de la jeunesse) et bref, je suis restée en LM!
comme je m'en mords les doigts aujourd'hui...mais bon, je vais rattraper le coup!Very Happy 

lili0908
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Infiniment le Ven 30 Aoû 2013 - 23:56

J'ai fait LC à partir d'un gros mensonge, le jour de mon oral de latin (facultatif) en terminale. À l'époque, j'avais décidé de m'inscrire en fac de LM à la rentrée suivante. Je suis tombé sur une ode d'Horace, le texte que je préférais dans le corpus. LE texte, en somme. Traduction, commentaire, quelques phrases inconnues, tout se passe très bien. L'entretien avec l'examinatrice se termine sur une question : "Qu'allez-vous faire l'année prochaine ?" Fac de lettres. "Ah oui ? Excellent choix ! Lettres Classiques, bien sûr ?" Ne voulant pas froisser la dame, j'ai approuvé. Puis, l'idée a fait son chemin et j'ai décidé de ne pas la faire mentir.

Bien des années plus tard, j'ignore encore qui est cette dame. Je ne l'ai vue que le temps d'un oral. Mais je peux dire qu'elle a changé ma vie. C'est grâce à elle que j'ai connu quelques-uns de mes plus grands bonheurs. Sans elle, je n'aurais rien su du grec. Tout cela donne un peu le vertige : un pan essentiel de ma vie s'est joué sur une question innocente d'une dame inconnue et sur le mensonge d'un élève qui tient à sa bonne note... Même sans s'en rendre compte, de la manière la plus anodine qui soit, un enseignant peut changer une vie.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par blanche le Sam 31 Aoû 2013 - 22:44

Très belle histoire, Infiniment!

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par JPhMM le Sam 31 Aoû 2013 - 23:03

@lili0908 a écrit:alors moi la question que je me pose c'est "pourquoi je n'ai pas suivi d'études de LC?"
+1

(En fait je sais pourquoi. Mais je n'aime pas y repenser...)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par MelanieSLB le Lun 2 Sep 2013 - 20:06

@JPhMM a écrit:
@lili0908 a écrit:alors moi la question que je me pose c'est "pourquoi je n'ai pas suivi d'études de LC?"
+1

(En fait je sais pourquoi. Mais je n'aime pas y repenser...)
topela 
J'ai découvert le grec en HK et j'ai été fascinée. Quand je suis passée en Kh, j'ai longuement hésité entre option anglais et option LC, c'est finalement l'idée de devoir enseigner le français qui m'a détourné des LC (j'avais depuis longtemps décidé d'être professeur).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Caspar Goodwood le Lun 2 Sep 2013 - 21:41

Belle histoire Infiniment, j'en aurais presque les larmes aux yeux. flower 

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Nita le Lun 2 Sep 2013 - 22:16

Bon, j'ai fait des études classiques depuis la 5e (latin-grec dès la 5e, jusqu'au bac, où le latin était ma "LV1"... Razz ), parce que je voulais être Chartiste et diriger le Louvre. (Oui, bon, j'avais 11 ans, hein).
Après le bac, j'en avais soupé du latin (la faute à l'abominable Croûton, ma prof de Term'), et j'ai fait de l'Allemand, prouvant ainsi de façon définitive un goût pervers pour les déclinaisons), et puis mon deuxième projet professionnel n'ayant aucune chance de me nourrir, j'ai bifurqué vers les Lettres. C'est le nombre de postes qui m'a fait passer le CAPES de LM...

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par leyade le Mar 3 Sep 2013 - 10:45

En collège, j'ai commencé le latin et j'ai eu un coup de coeur pour la morale, la clarté et la concision des sententiae, des proverbes, des fables, des exempla, de la mythologie puis des textes bibliques etc.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi avez-vous suivi des études de lettres classiques?

Message par Ezilda le Mar 3 Sep 2013 - 10:54

Les lettres classiques m'ont toujours passionnée, mais j'ai préféré me diriger vers des études de lettres modernes. Allez savoir pourquoi ? Aujourd'hui, je le regrette beaucoup. Cependant, j'essaie de me remettre, petit à petit, au latin et surtout au grec que je préfère nettement. Qui sait ? Je suis toujours à temps. Bien que les lettres classiques tendent à disparaître. Sad

_________________
"Dans les temps anciens, il y avait des ânes que la rencontre d'un ange faisait parler. De nos jours, il y a des hommes que la rencontre d'un génie fait braire." Victor Hugo, Fragments.

Ezilda
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum