faire mieux écrire les élèves

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: faire mieux écrire les élèves

Message par Invité le Dim 15 Mar 2009 - 16:48

On va prendre l'idée pour la rubrique "écriture". C'est étonnant que cela ait marché avec une élève moyenne, parce qu'à priori, j'aurais trouvé cela difficile, mais je crois qu'à force d'en faire de moins en moins, on n'ose plus être ambitieux pour les élèves, et c'est dommage ! On nous a tellement rebattu les oreilles de nous mettre à leur portée, ne pas les décourager, etc...
Et pour la prof d'aïkido, ce n'est pas HS, puisque j'avais commencé par ça : cela me frappe que partout ailleurs qu'en classe, on ait compris qu'un apprentissage se fasse lentement, effort après effort, et qu'on est récompensé par l'effort-même le plus souvent... En sport, musique, danse, c'est comme ça. Mais la différence, c'est que nous payons pour apprendre un sport et avons envie d'être là, les élèves, non !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire mieux écrire les élèves

Message par Carabas le Dim 15 Mar 2009 - 17:10

@lulamae a écrit:On va prendre l'idée pour la rubrique "écriture". C'est étonnant que cela ait marché avec une élève moyenne, parce qu'à priori, j'aurais trouvé cela difficile, mais je crois qu'à force d'en faire de moins en moins, on n'ose plus être ambitieux pour les élèves, et c'est dommage ! On nous a tellement rebattu les oreilles de nous mettre à leur portée, ne pas les décourager, etc...!
Elle était moyenne au niveau des notes, de l'écriture, par manque d'approfondissement à la maison, mais elle était très mûre et très intelligente. Elle a vite compris le principe. Au niveau de la qualité d'écriture, c'était moyen, mais je la guidais. Si j'avais noté, j'aurais mis 12. Si je ne l'avais pas guidée, ça aurait donné 10, je pense. Mais j'étais contente, parce qu'elle avait vraiment l'impression de comprendre le fonctionnement d'un texte et a pu voir qu'elle pouvait en produire un en ménageant les mêmes effets.

@lulamae a écrit:Et pour la prof d'aïkido, ce n'est pas HS, puisque j'avais commencé par ça : cela me frappe que partout ailleurs qu'en classe, on ait compris qu'un apprentissage se fasse lentement, effort après effort, et qu'on est récompensé par l'effort-même le plus souvent... En sport, musique, danse, c'est comme ça. Mais la différence, c'est que nous payons pour apprendre un sport et avons envie d'être là, les élèves, non !
Tout à fait.
En revanche, je crois que le pb réside dans le fait que l'on considère que les manifestations d'ennui des élèves, que leur manque de travail, de concentration, d'efforts, et par conséquent de progrès, sont légitimes. Certes, ils sont à l'école par obligation, tandis que nous choisissons de pratiquer un sport, une activité. Si un élève a tout à fait le droit de ne pas aimer une matière, voire de ne aps aimer l'école (après tout, qui pourrait l'en empêcher?), cela ne justifie en aucun cas qu'il ne fiche rien et encore moins que le prof l'accepte. Or, j'ai l'impression que l'on part du principe que c'est normal qu'un élève ne bosse pas.

Tout apprentissage passe par la transmission : observation-explication-application jusqu'à réussite de l'exercice. Tout apprentissage demande un effort.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire mieux écrire les élèves

Message par Amaliah le Dim 15 Mar 2009 - 18:40

Je suis un peu HS mais en fait je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il faut être exigeant et comme en écriture, ne pas se contenter d'oeuvres faciles.
Avec mes 4° très nuls (la classe la plus faible de ma zep), je finis ma séquence sur la lettre autour de Mme de Sévigné et sur l'idée de Retraitée, on apprend (certes en classe) le texte du carrosse renversé par exemple et en fait ils sont très contents de voir cet auteur (après Les Misérables et Rimbaud) et cela crée une certaine émulation avec ma 4° moyenne d'élèves apathiques qui ne s'intéressent à rien ("y paraît que vous leur faites apprendre un texte de fou, Mme?? Ns aussi on va le faire?? " d'un air anxieux mais intéressé finalement aussi!).
Alors plus ça va, plus je pense qu'il ne faut pas céder à leur mollesse et à leur faiblesse, on n'est pas là pour être aimé, on est là pr les faire travailler.

Et puis je me suis demandé récemment ce que j'aimerais que mes enfants fassent au collège: des classiques ou pas? Evidemment je n'aimerais pas qu'ils étudient des oeuvres "mineures" à longueur d'année. En fait je pense aussi que l'enthousiasme du prof peut faire passer beaucoup de choses en classe (après bien sûr cela dépend des classes aussi!). Visons haut... Il en restera toujours plus que si on se contente d'oeuvres prémâchées.

Désolée de m'être écartée du sujet initial! C'est le post de Carabas qui m'a fait penser à toutes ces réflexions que je me fais depuis qq tps.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire mieux écrire les élèves

Message par Invité le Dim 15 Mar 2009 - 19:11

Alors là, pour moi ce n'est pas du tout HS, Caro, je suis en plein dans cette réflexion ! C'est très juste ce que tu dis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: faire mieux écrire les élèves

Message par Invité le Mer 18 Mar 2009 - 10:21

Je remonte pour dire que John a rajouté "exercices" à la rubrique "sujets d'examen" donc nous pourrons y mettre des sujets d'écriture pour nous donner des idées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum