Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Dinaaa le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:14

Bonjour,

Dans la phrase suivante, qu'est-ce qui est "perdus" ? Ce ne sont pas les naufrages tout de même ? Ca n'a pas de sens !
J'ai toujours cru que c'était le poète qui était "perdu" (ou son "cœur", mot présent dans le vers suivant), mais je m'aperçois qu'il y a un accord au pluriel, et je ne comprends plus.  

Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...

Merci de m'aider à résoudre cet épineux problème. Wink

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Oudemia le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:57

@Dinaaa a écrit:Bonjour,

Dans la phrase suivante, qu'est-ce qui est "perdus" ? Ce ne sont pas les naufrages tout de même ? Ca n'a pas de sens !
J'ai toujours cru que c'était le poète qui était "perdu" (ou son "cœur", mot présent dans le vers suivant), mais je m'aperçois qu'il y a un accord au pluriel, et je ne comprends plus.  

Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...

Merci de m'aider à résoudre cet épineux problème. Wink
Mais si ! Les naufrages (= les naufragés) perdus (= aussi bien condamnés  que très loin), rien pour se raccrocher, ni morceau de bois flottant ni terre à proximité.


Je ne connais pas le poème entier Embarassed , mais c'est mon interprétation première.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par doublecasquette le Jeu 29 Aoû 2013 - 11:59

pour moi, "perdus" se rapporte à naufrages. C'est un poème avec ponctuation et il n'y a pas de virgule seulement à cet endroit.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par doublecasquette le Jeu 29 Aoû 2013 - 12:10

En se laissant porter par les images, ça prend tout un sens. On peut par exemple penser à L'Enfant de la haute Mer de Supervielle

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par leyade le Jeu 29 Aoû 2013 - 12:59

Pfiou, je ne comprends pas non plus....


Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts ni fertiles îlots...
Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots !


en se fiant à l'orthographe, le -s , et à la ponctuation, on a bien un enjambement, et "perdus" qualifie "naufrages", mais du coup, le sens n'en est que plus embrouillé :


mais si j'essaye de comprendre le sens, j'obtiens :

Les mâts sont peut-être de ceux qu'un vent penche sur les naufrages perdus, sans mâts...
Les mâts sont de ceux qui penchent sur les naufrages sans mâts,
Les mâts penchent sur les naufrages sans mâts,

je n'y comprends plus rien...

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par John le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:05

Je ne suis pas sûr qu'il faille forcément chercher le sens exact et littéral.
Sinon, que signifie "les mâts invitant les orages" ?
Mallarmé ne fait quand même pas un cours sur l'effet para-tonnerre Wink

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celeborn le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:06

@John a écrit:Je ne suis pas sûr qu'il faille forcément chercher le sens exact et littéral.
Judicieux conseil quand il s'agit d'analyser du Mallarmé ! professeur

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par leyade le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:07

"invitant" comme "attirant" les orages, ça fait sens sans être capillo-tracté, je trouve.

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celadon le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:08

Il se peut que les orages soient ceux des relations amoureuses, les mâts et les îlots fertiles, heu... comment dire...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celeborn le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:08

@leyade a écrit:"invitant" comme "attirant" les orages, ça fait sens sans être capillo-tracté, je trouve.
En revanche, les mâts qu'un vent penche sur les naufrages sans mâts, ça doit se capillotracter un minimum Razz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celeborn le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:09

@Celadon a écrit:les mâts et les îlots fertiles, heu... comment dire...
J'avoue, j'ai immédiatement pensé à ça aussi Very Happy

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par leyade le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:10

@Celeborn a écrit:
@leyade a écrit:"invitant" comme "attirant" les orages, ça fait sens sans être capillo-tracté, je trouve.
En revanche, les mâts qu'un vent penche sur les naufrages sans mâts, ça doit se capillotracter un minimum Razz
Tutafé, c'est ce sur quoi je bloque aussi!

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celadon le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:11

Mais alors qui sont les matelots ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par doublecasquette le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:11

Il faut un peu se laisser aller, que diable !
Comme Proust trébuchant dans la cour de l'hôtel de Guermantes sur un pavé inégal !
Ici, on a un pavé inégal et c'est ce qui fait de la poésie: ça ouvre la bonde aux émotions enfouies.
Oui, le mât se penche sur les naufrages perdus qui tournent sans fin sur l'océan, cherchant un mât ou un îlot auquel pouvoir se raccrocher parce qu'ils sont, les malheureux, sans mâts et sans îlots. Pauvres naufrages si tristes d'être perdus sur l'océan : encore un truc stérile, même au fin fond de l'océan, qui tourne en rond sans rien à quoi se raccrocher, ni la chair, ni les livres, ni la mère nourrissant son enfant. Quel ennui invincible ! Heureusement, il y a le chant des matelots.
La chair est triste, hélas ! et j’ai lu tous les livres.
Fuir ! là-bas fuir ! Je sens que des oiseaux sont ivres
D’être parmi l’écume inconnue et les cieux !
Rien, ni les vieux jardins reflétés par tes yeux
Ne retiendra ce cœur qui dans la mer se trempe
Ô nuits ! ni la clarté déserte de ma lampe
Sur le vide papier que la blancheur défend
Et ni la jeune femme allaitant son enfant.
Je partirai ! Steamer balançant ta mâture,
Lève l’ancre pour une exotique nature !
Un Ennui, désolé par les cruels espoirs,
Croit encore à l’adieu suprême des mouchoirs !
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu’un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...
Mais, ô mon cœur, entends le chant des matelots !




Dernière édition par doublecasquette le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:12, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par leyade le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:12

@Celeborn a écrit:
@Celadon a écrit:les mâts et les îlots fertiles, heu... comment dire...
J'avoue, j'ai immédiatement pensé à ça aussi Very Happy
on sent l'abus d'Annie Ernaux...

http://www.neoprofs.org/t62114p240-nos-dernieres-lectures-tome-4?highlight=lectures

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celadon le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:18

Euh... You're talking to me ???

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par leyade le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:19

oui, mais je plaisante ;-)

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celadon le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:21

Moi aussi. Enfin pour Ernaux, pas pour Mallarmé 1er degré. Suspect 

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Oudemia le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:22

D'abord, je rectifie, avec le dernier vers je me suis aperçue que je connaissais ce poème (quand même Very Happy) !

Comme dit Double casquette, il faut se laisser porter, et pour moi c'est lumineux : on part sur un bateau avec des mâts qui peut-être, vont attirer la foudre de l'orage qui démâtera le navire si bien que les naufragés  vont à la mort; c'est le risque encouru, qui n'empêche pas d'avoir envie de partir...

Je résume, hein...

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celadon le Jeu 29 Aoû 2013 - 13:23

Oh non ! Quelle déception !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par henriette le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:15

@John a écrit:Je ne suis pas sûr qu'il faille forcément chercher le sens exact et littéral.
Sinon, que signifie "les mâts invitant les orages" ?
Mallarmé ne fait quand même pas un cours sur l'effet para-tonnerre Wink
Bon, sang, mais c'est bien sûr !

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par nuages le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:21

@Dinaaa a écrit:Bonjour,

Dans la phrase suivante, qu'est-ce qui est "perdus" ? Ce ne sont pas les naufrages tout de même ? Ca n'a pas de sens !
Et, peut-être, les mâts, invitant les orages
Sont-ils de ceux qu'un vent penche sur les naufrages
Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots...

Merci de m'aider à résoudre cet épineux problème. Wink
Pour moi il y a une figure de style dont je ne sais plus le nom qui est une anticipation sur la conséquence: les mâts vont pencher sous l'orage si bien que les marins vont se retrouver sans mâts quand le navire aura fait naufrage

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Night Owl le Jeu 29 Aoû 2013 - 14:43

pour moi aussi, ce sont les matelots qui sont perdus..

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par Celeborn le Jeu 29 Aoû 2013 - 15:22

Et si on étudiait plutôt Oceano noxRazz

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mallarmé - "Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots" : qui peut m'expliquer ?

Message par phi le Jeu 29 Aoû 2013 - 16:07

@Celeborn a écrit:
@Celadon a écrit:les mâts et les îlots fertiles, heu... comment dire...
J'avoue, j'ai immédiatement pensé à ça aussi Very Happy
Je me souviens encore d'une camarade en Khôlle publique concluant son commentaire par un "ouais c'est une métaphore de l'érection quoi" elephantrose 

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum