Gérer ses classes ... dès le début

Page 1 sur 27 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gérer ses classes ... dès le début

Message par Rolande le Sam 31 Aoû 2013 - 13:53

Bonjour à tous et à toutes,

Ceux qui ont suivi les sujets que j'ai postés tout au long de cette année, j'ai eu des problèmes dans la gestion de mes classes, ce qui m'a valu une inspection conseil... Maintenant que je sais que je travaille à la rentrée, j'aimerais avoir des conseils sur la façon dont on doit appréhender le premier jour. Comment se comporter et que faire pour ne pas passer pour "celle qui n'a pas d'autorité"?

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Rolande le Sam 31 Aoû 2013 - 13:55

oups j'ai oublié une partie de phrase là: savent que j'ai eu des problèmes!

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par anthinéa le Sam 31 Aoû 2013 - 14:09

Faire celle qui n'en a pas!
Se dire que l 'image qu'on renvoie et celle qu'on se donne Wink
Di tu affrontes tes gnomes avec cette image négative cela ne va pas marcher.

Leur donner et te donner des règles simples auxquelles tu devras veiller : cohérence et constance.
Des automatismes : se ranger et arrêter le chahut dès que tu viens les chercher
Les laisser debout tant que toi tu n'es pas prête
Veiller à ce que tous soit en position d'écoute : Sans manteau, avec le matériel sorti, pas avachi sur leur chaise avant de commencer le cours
Evaliuation systématique du cours fait la veille : oral, sur feuille.
Ramasser au hasard quelques devoirs et punir en cas d'oubli
Mettre une heure en cas de devoir non rendu
Et surtout être procge du PP de la classe pour virer les cas dans sa classe si besoin ou pour la double punotion si besoin



et ça dès le début de 'année.

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Madame_Prof le Sam 31 Aoû 2013 - 14:09

Énoncer quelques règles (simples), et les appliquer tout de suite, sans discussion possible, et sans rien lâcher. Et ce, pendant plusieurs mois.

Moi, je me suis fait un tableau avec "mes règles", que j'annonce brièvement le premier jour. En gros, ce que je fais en cas de bavardage / amusement, insolence, travail non fait, matériel oublié...  Et j'applique cela tout de suite. Il ne faut pas que ce soit compliqué, il faut bien se rappeler de ce qu'on a dit. Exemple, pour le matériel oublié, c'est 1 croix, et mot dans le carnet à la deuxième croix, puis mot avec devoir supplémentaire la fois suivante, puis retenue... C'est toujours une sorte d'échelle. Enfin, quand c'est pour le comportement, je passe directement en haut de l'échelle si c'est nécessaire (insolence par exemple).

Il va te falloir être intransigeante, même si ce n'est pas dans ta nature. Prendre les carnets, mettre des punitions, mettre des retenues... et tout de suite. Appeler les parents est parait-il très efficace (je n'osais pas cette année). Et puis, quand un élève conteste, ne surtout pas discuter / négocier. Lui dire éventuellement qu'on peut en parler à la fin de l'heure, mais on ne s'attarde pas devant la classe.

Pour bien gérer tout ça, j'ai un tableau par classe avec une colonne matériel oublié, une colonne travail non fait, et je pense ajouter cette année une colonne pour les mots dans le carnet / punitions à vérifier (l'an dernier j'avais tout sur Pronote donc je n'oubliais pas).

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par anthinéa le Sam 31 Aoû 2013 - 14:15

le systeme de croix est casse bonbons à force Wink
En début d'année je fais digner aux parents mes exigeances :
Toute séance écrite est une séance sue ( donc pas de bla bla posdible en cas d'évaluation "surprise"
Toute séance ratée est rattrapée ( idem)
Tput oubli de matériel est sanctionné d'une observation
tou devoir non présenté est considéré comne non fait.
Puis les régles de vie de classe :
Savoir être
respect de l'autre et du cours

Contrat signé par les parents en début d'année, je suis transuilke après Wink

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Rolande le Sam 31 Aoû 2013 - 14:18

pas mal toutes ces idées. Merci fleurs 

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Rolande le Sam 31 Aoû 2013 - 14:19

je prends note merci beaucoup. Par contre, concernant l'entente avec les PP, ça ne va pas être évident avec l'une d'entre elles, qui n'a pas hésité à dire à ses élèves: "oh, madame x? elle ne reste pas l'an prochain, elle est contractuelle..." (ça c'était quand j y étais la première année et je suppose qu'elle est encore là.)

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par V.Marchais le Sam 31 Aoû 2013 - 14:19

Énoncer des règles claires et t'y tenir.
Cela veut dire réfléchir à ce sur quoi tu ne veux pas lâcher (travail, politesse, par exemple) et ce qui a moins d'importance pour toi (personnellement, je ne m'arc-boute pas sur les oublis de matériel s'ils ne sont pas systématiques, ni sur les retards dans les travaux, par exemple).
Ne jamais menacer sans mettre ta menace en oeuvre (donc veiller à ne pas te punir toi-même dans ce que tu promets).
Ne pas crier (garder le grand cinéma pour les situation exceptionnelles).
À chaque fois que c'est possible, reprendre un élève discrètement plutôt que d'attirer l'attention sur lui (un regard, un main sur l'épaule en passant).
Refuser toute discussion de tes décisions en classe. S'il y a un souci, on en discute à la fin de l'heure. Pas de skètche pendant le cours. Quiconque contrevient à cette règle a une punition, même si la discussion en fin d'heure révèle qu'il était dans son droit. Il est puni pour avoir enfreint cette règle qui oblige à différer la discussion.
Pour mieux gérer ce genre de chose, ne pas annoncer de punition pendant le cours. Décrire la situation problématique : "Machin, je t'ai déjà repris deux fois, tu continue de bavarder : tu viens me voir à la fin du cours." Ainsi, il n'y a rien à contester, juste une situation objective qui est décrite, pas de punition (encore) contre laquelle se rebeller publiquement, et à la fin du cours, seul face au prof, l'élève est bien moins enclin à faire le malin et reconnaît plus facilement les faits.

Certains affirment aboyer sur les élèves, ne jamais sourire. Je trouve ça à double tranchant. Ce n'est pas la relation que j'aime établir avec mes élèves. Exigence, mais aussi bienveillance qui se traduit par le sourire. Ne pas oublier que de nombreux élèves fonctionnent à l'affectif et que la brutalité ne parvient souvent qu'à braquer les plus agités.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par anthinéa le Sam 31 Aoû 2013 - 14:21

Et bien un autre collègue qui fait peur!

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Fleur16 le Sam 31 Aoû 2013 - 14:22

Je pense que je vais tenter la même chose pour le tableau par classe, enfin une colonne par jour avec des initiales. Je vais ajouter les absences pour quand Pronote ne fonctionne pas...
Pour les évaluations, j'ai fait et au final ça me faisait perdre du temps et baisser les moyennes... Je verrais en fonction du collège.

Fleur16
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par anthinéa le Sam 31 Aoû 2013 - 14:24

Véro a raison rien ne sert d'aboyer. ..

Je tutoie mes gnomes mais je les vouvoie et je prend ma voix et mon regard de dragon quand je dois les reprendre mais tout en gardant le même nombre de décibel.

_________________
17 morts , 66 millions de blessés. 
Je suis Charlie et abonnée.
Paix à votre âme mes amis, on prend la suite.
Je suis flic , je suis Homme.
Je suis laïque, je suis libre, je suis La France.

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Rolande le Sam 31 Aoû 2013 - 14:33

Appeler les parents, je ne l'ai jamais fait, mais j'y songe sérieusement, même en début d'année.

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Stered le Sam 31 Aoû 2013 - 14:41

J'applique beaucoup de ce que liste Véro.
Notamment "Refuser toute discussion de tes décisions en classe" : tout ce qu'ils veulent en fin d'heure, mais proscrit sur le temps du cours.
Et surtout, surtout, surtout le fait de ne pas élever la voix, sauf cas exceptionnels  (promesse faite à moi-même après mes trois premières années à hurler tout le temps...). Qu'est-ce que ça va mieux depuis que je ne crie plus...

Appeler les parents très vite est extrêmement efficace aussi. Surtout en début d'année. Surtout à l'heure de "Plus belle la vie" malmaisbien 

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par InvitéP22 le Sam 31 Aoû 2013 - 14:46

Laughing 

_________________
"Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous..." Dalaï Lama

InvitéP22
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par anoukis59 le Sam 31 Aoû 2013 - 14:57

@Rolande a écrit:Bonjour à tous et à toutes,

Ceux qui ont suivi les sujets que j'ai postés tout au long de cette année, j'ai eu des problèmes dans la gestion de mes classes, ce qui m'a valu une inspection conseil... Maintenant que je sais que je travaille à la rentrée, j'aimerais avoir des conseils sur la façon dont on doit appréhender le premier jour. Comment se comporter et que faire pour ne pas passer pour "celle qui n'a pas d'autorité"?
Bonjour Rolande,
Le plus grand conseil que je pourrai donner (et qui s'applique aussi à moi même) c'est : une fois qu'on a annoncé une règle, on ne revient pas dessus car il faut que TOUS les élèves se sentent traités de la même façon. J'ai un collègue qui m'apparaissait très strict (ex : un retard en cours= une heure de retenue!) et pourtant, les élèves l'apprécient énormément car avec lui, ils savent où ils vont et c'est important pour eux. Et, bien sûr, inutile de hurler à tout bout de champ car ça les amuse!

anoukis59
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Sei le Sam 31 Aoû 2013 - 15:09

Bonjour Rolande...

Ce qui m'a beaucoup aidé, c'est apprendre à rester calme. Rester calme en toute circonstances, fussent-elles exaspérantes, ne jamais me laisser toucher, mais renvoyer sans état d'âme particulier aux règles... La distanciation permet d'avoir une maîtrise de ses réactions bien plus importante. Je sais que ce n'est pas très concret, mais cela a été primordial pour moi. Je n'ai plus chercher à me fâcher, j'ai simplement énoncé calmement mes règles, mes remarques éventuelles, mes sanctions. Comme le dit Véronique, il est inutile de chercher à faire spectacle de son autorité avec des élèves qui aiment à se faire remarquer (sauf si tu es très à l'aise avec cela, mais il me semble que ce n'est pas ton cas). Je suis quelqu'un de sensible, je rougis très facilement. Je n'arrive pas à agir là-dessus, mais je m'efforce de poser ma voix, et de ne jamais l'élever. Les élèves sont plus calmes si la personne qui les encadre l'est elle-même.

Un collègue m'avait donné un excellent conseil, que je te souhaite pouvoir suivre à ton tour... Il y a des choses que tu ne peux pas régler seule. En ce cas, la CPE est là pour prendre le relai, et te permettre de faire cours, sans avoir à tout gérer. Suite à ce conseil, j'ai travaillé de concert avec la CPE (formidable) pour une classe très difficile. Le résultat a été remarquable, et pourtant, je t'assure que ce n'était pas gagné.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Rolande le Sam 31 Aoû 2013 - 15:11

Je ne suis pas sûre que du côté des cpe, je puisse avoir le soutien que j'attends... Je parle par rapport à ma première expérience dans l'établissement...

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Sei le Sam 31 Aoû 2013 - 15:15

@Rolande a écrit:Je ne suis pas sûre que du côté des cpe, je puisse avoir le soutien que j'attends... Je parle par rapport à ma première expérience dans l'établissement...
Oui, je sais que cela dépend des établissements, et c'est non seulement absurde, mais désastreux. Il est excellent d'avoir un relai hors de la classe, dans certaines situations, lorsque la classe est très soudée, par exemple. Le travail en équipe donne des résultats fantastiques, surtout pour des enseignants isolés par les circonstances elles-mêmes (vacations, compléments de service...).

Je te souhaite de réussir. trefle

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Rolande le Sam 31 Aoû 2013 - 15:20

Merci beaucoup, c'est gentil et merci à tous pour vos conseils. J'espère que cette année sera meilleure que les autres...

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par décembre le Sam 31 Aoû 2013 - 16:20

D'accord avec tous ces conseils. Je ne connais pas ta matière tu peux surement aussi prévoir tes séances pour favoriser le calme. Mettre les élèves le plus rapidement possible au travail. Les faire lire, écrire pour les obliger à se concentrer. Avec des classes difficiles je prépare une séance de remplacement avec un travail écrit noté au cas où cela dérape.
Bon courage

décembre
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par neomath le Sam 31 Aoû 2013 - 18:28

Je plussoie tout ce qui a été dit. Et j'ajoute :
Dès le premier jour, les placer d'autorité un garçon/une fille avec interdiction de changer de place par la suite sans ton autorisation.
Mettre au point un rituel de début de séance pour les mettre au travail directement (pour moi c'est du calcul mental).
Utiliser au maximum le vidéoprojecteur et la télécommande pour pouvoir circuler dans la salle.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Emeraldia le Sam 31 Aoû 2013 - 18:38

Sans être hystérique et du coup, ridicule, je ne pense pas qu'être toujours calme permette d'avoir toujours la paix... Certains ont besoin d'être remis à leur place. Il ne faut pas en abuser mais parfois, montrer qu'ils ont dépassé les bornes est salutaire. Mais il faut théâtraliser sa colère, ne pas se laisser déborder. Quand j'ai commencé à enseigner, je n'extériorisais jamais la colère, j'étais toujours calme, ça fonctionnait moins bien.

Sinon, leur faire poser le carnet au bord de la table à chaque cours est efficace, ça évite les mensonges et discussions si un élève se fait remarquer. Et on peut se déplacer calmement, prendre le carnet sans rien dire et le poser sur son bureau, ça les refroidit.

Ne pas se laisser berner par leur soit disant je m'en foutisme : pour la plupart, il s'agit de se faire mousser devant les copains mais quand on appelle les parents, ils sont moins bavards...

Emeraldia
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Stered le Sam 31 Aoû 2013 - 18:53

@Emeraldia a écrit:Sans être hystérique et du coup, ridicule, je ne pense pas qu'être toujours calme permette d'avoir toujours la paix... Certains ont besoin d'être remis à leur place. Il ne faut pas en abuser mais parfois, montrer qu'ils ont dépassé les bornes est salutaire. Mais il faut théâtraliser sa colère, ne pas se laisser déborder. Quand j'ai commencé à enseigner, je n'extériorisais jamais la colère, j'étais toujours calme, ça fonctionnait moins bien.
C'est ça : théâtraliser la colère (comme on se maîtrise, on ne devient pas toute rouge avec la voix qui déraille... Souvenir douloureux de stage...).
Pour ma part, je ne suis pas spécialement calme quand les élèves m'énervent, mais j'essaye de ne pas crier. Ce qui ne m'empêche pas d'élever légèrement la voix et d'être soit glaciale, soit cassante dans certains cas.
Et les rares fois où je crie, ils s'en souviennent d'autant mieux que c'est inhabituel.

Ah, une astuce aussi : quand je veux le calme sans avoir à crier, je prends quelque chose pour taper sur le bureau. En l'occurence une statuette -hideuse- en plastique qu'on m'avait offerte en retour de voyage scolaire. Très peu décoratif au fond, mais très très efficace pour avoir leur attention. Beaucoup de bruit sans effort Twisted Evil 

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Sei le Sam 31 Aoû 2013 - 18:54

@Emeraldia a écrit:Sans être hystérique et du coup, ridicule, je ne pense pas qu'être toujours calme permette d'avoir toujours la paix... Certains ont besoin d'être remis à leur place. Il ne faut pas en abuser mais parfois, montrer qu'ils ont dépassé les bornes est salutaire. Mais il faut théâtraliser sa colère, ne pas se laisser déborder. Quand j'ai commencé à enseigner, je n'extériorisais jamais la colère, j'étais toujours calme, ça fonctionnait moins bien.
Voilà, tout est dans la distanciation. J'ai l'intuition que Rolande est comme moi, c'est-à-dire non pas hystérique, mais un peu nerveuse, entretenant un rapport non apaisé avec l'autorité. Je sais que ce n'est pas une solution miracle (cela existe-t-il vraiment ?), mais un premier pas pour aborder autrement la gestion de classe, changer son regard sur sa manière d'être en classe, sur soi-même et les élèves.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Gérer ses classes ... dès le début

Message par Lorine le Sam 31 Aoû 2013 - 19:01

@V.Marchais a écrit:Énoncer des règles claires et t'y tenir.
Cela veut dire réfléchir à ce sur quoi tu ne veux pas lâcher (travail, politesse, par exemple) et ce qui a moins d'importance pour toi (personnellement, je ne m'arc-boute pas sur les oublis de matériel s'ils ne sont pas systématiques, ni sur les retards dans les travaux, par exemple).
Ne jamais menacer sans mettre ta menace en oeuvre (donc veiller à ne pas te punir toi-même dans ce que tu promets).
Ne pas crier (garder le grand cinéma pour les situation exceptionnelles).
À chaque fois que c'est possible, reprendre un élève discrètement plutôt que d'attirer l'attention sur lui (un regard, un main sur l'épaule en passant).
Refuser toute discussion de tes décisions en classe. S'il y a un souci, on en discute à la fin de l'heure. Pas de skètche pendant le cours. Quiconque contrevient à cette règle a une punition, même si la discussion en fin d'heure révèle qu'il était dans son droit. Il est puni pour avoir enfreint cette règle qui oblige à différer la discussion.
Pour mieux gérer ce genre de chose, ne pas annoncer de punition pendant le cours. Décrire la situation problématique : "Machin, je t'ai déjà repris deux fois, tu continue de bavarder : tu viens me voir à la fin du cours." Ainsi, il n'y a rien à contester, juste une situation objective qui est décrite, pas de punition (encore) contre laquelle se rebeller publiquement, et à la fin du cours, seul face au prof, l'élève est bien moins enclin à faire le malin et reconnaît plus facilement les faits.

Certains affirment aboyer sur les élèves, ne jamais sourire. Je trouve ça à double tranchant. Ce n'est pas la relation que j'aime établir avec mes élèves. Exigence, mais aussi bienveillance qui se traduit par le sourire. Ne pas oublier que de nombreux élèves fonctionnent à l'affectif et que la brutalité ne parvient souvent qu'à braquer les plus agités.
En effet. Ne pas sourire peut aussi traduire un signe de  sa faiblesse. J'ai fait du soutien à 10 gars de 1STMG(élèves souvent en échec, et peu motivés). ILs ont dit à leur PP que Madame Lorine est souriante et ils étaient contents parce que leur moyenne a augmenté. Cela m'a fait très plaisir car seul "compliment" de l'année Smile 
D'accord avec tout ce que tu dis auparavant

Je prends note de tous les conseils donnés à Rolande, car en relisant certains de ses posts, je me suis totalement retrouvée topela .

Une de mes difficultés est de montrer ma colère.

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 27 1, 2, 3 ... 14 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum