Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Serge
Médiateur

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Serge le Dim 1 Sep 2013 - 17:31
@retraitée a écrit:
@Ruthven a écrit:Merci ! Cela donne aussi quelques idées pour les Terminales (et oui, il faut leur faire apprendre du vocabulaire).
Il y avait autrefois un ouvrage intitulé, je crois "Mille mots pour réussir", les secondes adoraient

Voilà, on agit un peu sur le même principe pour l'étape 3. On peut facilement créer des topics sur ce même principe (ce qui éviter de photocopier tout un livre) pour n'y mettre que ce qui est en lien avec nos textes ou une thématique à étudier, et en adaptant comme on le souhaite. Ajoutons à cela la possibilité de faire des quizz visuels pour leur faire retrouver les mots, c'est tout bénef, et ça sert d'une année sur l'autre, d'un collègue à un autre, tout en pouvant être adapter/modifier facilement. Smile


Dernière édition par Serge le Dim 1 Sep 2013 - 18:16, édité 1 fois
avatar
Malicou
Niveau 8

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Malicou le Dim 1 Sep 2013 - 18:06
Serge, j'ai quelques questions :

Combien de mots environ au maximum leur donnes-tu par séquence?
Combien de temps consacres-tu à ta séance initiale?

Je viens de regarder ce que je pouvais faire pour ma séquence sur la nouvelle réaliste et j'en suis à 50 mots. Ca me paraît beaucoup.

Comment fais-tu pour mettre en commun les définitions? J'ai peur que cette activité soit longue et fastidieuse. Chaque élève recopie-t-il sur une feuille ou donnes-tu un récapitulatif que tu fais toi-même?
avatar
Serge
Médiateur

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Serge le Dim 1 Sep 2013 - 18:31
Tout dépend des besoins, et de leur âge (ou de leur niveau) Wink 

Je m'adapte. Si les textes du corpus ne présentent pas de grosses difficultés, je préfère faire alors une étude thématique (la météo, la mer, etc.)

Certaines listes exhaustives seront éventuellement raccourcies pour des niveaux inférieurs. Ou je leur fais cocher les mots à connaitre en priorité, les autres sont des ressources pour l'utilisation en écriture régulière.

Combien de temps consacres-tu à ta séance initiale?
Autant que nécessaire. Une heure généralement, voire deux. Mais je préfère les piqûres de rappel à des séances trop longues.

Je viens de regarder ce que je pouvais faire pour ma séquence sur la nouvelle réaliste et j'en suis à 50 mots. Ca me paraît beaucoup.
Sois tu élagues, sois tu divises la liste et tu la fais en deux fois. Soit tu peux faire ainsi :


IV) Préparation motivante à l'évaluation.


Il faut motiver aussi en eux l'envie d'apprendre et de mémoriser le sens des mots en prévoyant une évaluation qu'ils savent facile à réussir, moyennant l'effort de bien les revoir.

Les élèves se sont déjà bien entrainés (première séance et créations de phrases en contexte, verbalisation répétée des mots, découverte des mots dans les textes, quizz imagé d'auto-révisions, et pour beaucoup réinvestissement en contexte en écriture régulière -je reviendrai dessus pour l'expliquer un peu plus loin)

Je leur donne soit la liste entière à apprendre, si elle est raisonnable, soit je la divise en deux, et on fait l'évaluation en deux fois (séparée d'une semaine)

On s'entraine une première fois : soit ils écrivent sur feuille, soit sur des velledas -oui, j'adore le grand écart entre l'utilisation d'outils nouveaux et de plus traditionnels- qu'ils tendent à chaque fois (ainsi, grâce à ça, je repère vite si la classe a bien intégré les mots ou si quelques élèves ont encore des soucis)

Je projette donc un topic vocabulaire soit en montrant le mot (et ils écrivent la définition), soit je donne une définition ou une image, et ils écrivent le mot en rapport, soit je donne le mot et je demande une phrase d'exemple clair où le mot est employé en contexte.

Après cette répétition, ils savent que l'évaluation notée sera similaire, donc ils révisent bien.
Selon le niveau de la classe, et des élèves au sein de la classe, je ne m'attends pas à ce qu'ils les mémorisent forcément tous.

Parfois je donne beaucoup de mots, de façon aléatoire, mais ils doivent en avoir au moins 20 de juste parmi ceux cités.

Ou, en fonction des élèves et de leur capacités, on peut tolérer une marge d'erreurs adaptée à chaque cas (pédagogie différenciée). Cette situation de réussite motive grandement les élèves, qui maitrisent généralement presque tous les mots, donc bien plus que ce qui est espéré. Et les notes sont par conséquent très souvent excellentes.




Comment fais-tu pour mettre en commun les définitions? J'ai peur que cette activité soit longue et fastidieuse. Chaque élève recopie-t-il sur une feuille ou donnes-tu un récapitulatif que tu fais toi-même?

Tout dépend. Si la liste est longue, ou que ça ne sert à rien de leur demander "qui connait tel mot ?" parce qu'on sait qu'on va perdre du temps pour rien,  je leur donne la feuille avec mots/définitions. Et la séance consiste à faire trouver des exemples d'emploi à l'oral et à l'écrit.

D'autres fois, ils ont la liste sans la définition, je projette le topic, on discute des mots, puis ils notent le sens.
Quand ils ont tous internet, on le voit ensemble et ils révisent leur liste directement sur les quizz. Leur feuille de cours sert à noter des exemples personnels d'utilisation. Mais souvent je leur fais chercher les mots par groupes dans le dictionnaire (mais la reformulation personnelle est obligatoire, sauf exceptions).



J'ai un peu évoqué la question ici :

II) Déroulement de la séance initiale

Si le volume du nombre de mots est raisonnable, je divise la classe et chaque groupe cherche dans le dictionnaire une partie de la liste, avec reformulation obligatoire dans leurs propres mots (et en respectant de la nature du mot dans la définition, ainsi on bosse la grammaire), puis on met en commun les définitions, avant de passer à l'écriture d'exemples personnels.


D'autres fois, surtout si la liste est plus longue, je leur en fais chercher éventuellement quelques-uns dans le dictionnaire, parmi les plus importants de la liste,  mais je leur donne le reste vocabulaire, je leur explique directement, et la séance consiste alors surtout à faire écrire à chacun et pour chaque mot une phrase claire (et souvent amusante) dans laquelle il essaie de l'utiliser.

J'interroge plusieurs élèves pour chacun des mots, on voit ensemble si le mot est correctement utilisé et compris, s'il peut effectivement s'employer dans telle ou telle phrase, et pourquoi. Les mots sont ainsi "écrits" mais surtout "entendus" à de très nombreuses reprises durant la séance, avec divers exemples concrets. Car pour chaque mot les élèves inventent des phrases oralement (donc chacun contextualise les mots) et précisent s'ils trouvent des situations courantes dans lesquelles les employer.



Pour les chapitres dans lequel le vocabulaire est moins difficile, on voit quand même les quelques mots du chapitre avant, sans trop s’appesantir dessus, et en les rappelant avant les textes étudiés, pour se concentrer surtout sur du vocabulaire thématique (les sentiments, le sens visuel, la colère, la peur, la montagne,  l'argent, la médecine, les bateaux, la météo, etc.) ou en lien avec la rédaction à suivre.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Serge
Médiateur

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Serge le Dim 1 Sep 2013 - 18:53
VII) L'apprentissage par le vocabulaire ludique (au sens étymologique)

Ils disposent sur le forum d'apprentissage, outre des défis et des sujets d'écriture très variés, de nombreux jeux de vocabulaire interactifs interétablissements.



Par exemple, ils peuvent à volonté jouer à se faire trouver entre eux les synonymes ou les antonymes intéressants d'un mot, des expressions, etc.

Ex :


Ad libitum Smile 




Ex :





De même pour découvrir des expressions.

Si l'un propose de deviner une expression avec le mot "plaie", le suivant peut proposer :



etc.







Ils peuvent aussi jouer au pendu en ligne avec les autres en proposant des mots littéraires à découvrir (celui qui trouve donne le sens et fait une phrase d'emploi)







Ils ont aussi le "jeu des analogies". Un mot fait penser à tel mot, qui fait penser à tel mot. Les mots choisis sont le plus souvent des mots intéressants (dont ils mettent alors le sens entre parenthèses, avec une phrase personnelle, souvent illustrée d'une image), etc.











Défi : le "rallyes des mots" :

Un élève propose cinq mots comme "médire, un affront, circonspect, maugréer, indicible" et celui qui prend le défi poste un court texte en les intégrant, puis relance par 5 autres mots, qu'un autre élève peut reprendre.






Le test de vocabulaire du jour :

Un lien avec un test qui change automatiquement chaque jour. Quand ils découvrent un mot intéressant, ils le postent :

Exemple 1 :




Spoiler:
J'ai eu 80 % de réussite cette fois-ci.

Ma découverte du jour est le mot  indéfectible qui veut dire " que l'on ne peut pas défaire" , indestructible ( en parlant de sentiments, de liens ).

Ex : une amitié indéfectible, un sentiment indéfectible ...



Ex : j'ai tissé avec ma famille et mes amis des liens indéfectibles  Smile:

 

Consignes :

Mettre les noms avec leur déterminant (ex : un, une, etc.)

La définition doit être comprise et reformulée simplement, avec ses propres mots.
Illustrer le mot par une image puis faire une phrase d'exemple personnelle en mettant le mot en gras.

Comparer la fois suivante ses exemples avec ceux des autres.



Exemple 2 :

Spoiler:
Aujourd'hui je retiens :

Chevronné : très expérimenté !



Un alpiniste chevronné, un skieur chevronné, un marin chevronné ...



Une controverse : une polémique, un débat houleux, un sujet de division sur un sujet ... controversé.[/size]




Il y a une controverse entre certains scientifiques qui ne sont vraiment pas d'accord entre eux pour savoir si les téléphones portables sont nocifs pour la santé ou non.
C'est un sujet encore très controversé.  :wi s:




Je suis fière de moi aujourd'hui  :ém u:

Consigne 2:

Ne reveler et n'illustrer que les mots qui semblent intéressants à employer ou à connaître.
(Quand le test du jour propose donc des mots trop rares ou trop techniques, se concentrer sur les autres mots ou faire à la place le jeu des analogies ou encore un des nombreux quizz vocabulaire de la section français.)








4) Le jeu des analogies (version plus poussée)



Exemple :


Spoiler:
Océan > l'onde (eau en mouvement) > le varech (algue) > la grève (rivage) > une ville balnéaire (pour se baigner) >





L'onde s'est retiré au large. La grève qui longe cette cité balnéaire est jonchée de varech  :⭕

top

participant suivant :


Spoiler:
Ville balnéaire> Tourisme >  lucratif (voc: qui rapporte plein d'argent!)  :kin g:  top




Tenir un hôtel de luxe d'une riche cité balnéaire, ce doit être un métier très lucratif   




Consignes :

Travail sur un champ lexical grâce au dictionnaire analogique :

un mot fait penser à un autre et ainsi de suite.  

On met les mots intéressants en gras avec définition entre parenthèses

On fait ensuite une phrase d'exemple personnel avec au moins un des mots intéressants choisis.











6) Jeu : Trouvons les mots !


http://cafet.1fr1.net/le-choc-de-culture-f1/jeu-trouvons-les-mots-t1771.htm

On utilise un dictionnaire analogique et le meneur choisit 10 mots ou expressions liés à un thème qu'il annonce.
Les joueurs doivent proposer des mots et le gagnant est celui qui en trouve le plus de ceux qui étaient choisis.[/size]


Exemple : quelqu'un lançant le thème du théâtre peut essayer de faire deviner : dénouement, Sganarelle, cothurne, Coryphée, monologue, exposition, commedia dell'arte, Racine, Règle des bienséances, etc.
Et refusera les mots qui ne sont pas ceux sélectionnés sur sa liste. Sur la fin, il donne des indices pour les derniers mots à trouver (nom d'une pièce antique, souvent réadaptée)
Celui qui en a trouvé le plus relance avec un autre thème, ou alors un autre s'il tarde à relancer.


Il existe bien d'autres "jeux" de vocabulaire, qui sont finalement des exercices ludiques, finalement très pointus, mais il y en a suffisamment pour qu'iuls soient accessibles à tous les niveaux.
Et au final, beaucoup y prennent goût, et ils en font d'eux-mêmes, en autonomie et par jeu, même durant cet été.

Ces jeux peuvent être lancés avec autant de profit en latin, ou en anglais, espagnol, etc.

Ces jeux sont mêmes sympathiques à faire pour nous, et ça permet d'en relancer aussi, ou leur apprendre des choses et parfois d'en apprendre finalement nous aussi les uns des autres

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par doctor who le Mer 4 Sep 2013 - 17:22
Je proposais ceci, à la manière de ce que Serge proposait dans son topic :

@doctor who a écrit:Serge, ça te semble adéquat, une liste préalable de vocabulaire comme celle-ci :

La voûte, redouter, démesuré, submergé, altier, sage, difforme, errer, un asile, une haleine, bramer, en cadence, la rumeur, l’écho, un couvent, sépulcral, un essaim, des ifs, livide, le flanc, narguer, hideux, descellé, ployer, un bataillon, chanceler, un prophète, impur, bourrasque, le logis, remailler, l’âtre, un abîme, le labeur, les brisants, les lames, la démence, l’ondée, combiner, une manœuvre, les agrès.

Par la suite, je compte faire trois poèmes d'Hugo avec mes 6e : "La méridienne du lion", "Les djinns", "Les pauvres gens"
Je me demande s'il n'est pas possible de classer ces mots par texte et par grands thèmes, ce qui permet à la liste de vocabulaire d'aider à planter un décor mental avant même la découverte du texte. Une sorte de jeu d'hypothèses sur le contenu, mais en passant par une étude sérieuse du voca (ce qui manque généralement dans les séances conjecturales existantes).

Cela peut donner cela :
Texte 1
Le décor : la voûte, les déserts, les solitudes, l’antre, les citernes, la brume
Les actions : redouter, submerger, entrevoir, errer
Les personnages : démesuré, altier, le sage, difformes

Texte 2
Le décor : un asile, la rumeur, l’écho, un couvent, sépulcral, des ifs, livide, descellé, l’âtre, un abîme, la bourrasque, le logis, les brisants, les lames
Les personnages : la cohorte, un bataillon, une haleine, un essaim, le flanc, hideux, un prophète, impur
Les actions : bramer, en cadence, narguer, ployer, chanceler

Texte 3
Le décor : la démence, l’ondée, les agrès
Les actions : remailler, le labeur, combiner, une manœuvre

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Serge
Médiateur

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Serge le Mer 4 Sep 2013 - 18:20
Oui, très bonne idée !

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Nita
Esprit sacré

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Nita le Mer 4 Sep 2013 - 19:03
Merci, Serge, pour ces pistes très intéressantes !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Lilypims le Sam 7 Sep 2013 - 9:42
@Nita a écrit:Merci, Serge, pour ces pistes très intéressantes !
veneration  Un grand merci !

Je suis en train de préparer une séance de vocabulaire inaugurale et j'ai un problème : le temps. J'ai préparé une liste de mots que je comptais aborder en une heure. Mais là, je me dis qu'entre la recherche de définitions (je peux les donner moi-même mais il leur faudra quand même du temps pour copier), puis de phrases d'exemples pour chaque sens, puis de synonymes, puis de mots de la même famille, en une heure, je ne ferai que les trois premiers mots (endurer, éprouver, tourmenter) !
Comment fais-tu pour aller plus vite ?
avatar
Spinoza1670
Esprit éclairé

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Spinoza1670 le Dim 8 Sep 2013 - 9:42

_________________
« Let not any one pacify his conscience by the delusion that he can do no harm if he takes no part, and forms no opinion. Bad men need nothing more to compass their ends, than that good men should look on and do nothing. » (John Stuart Mill)

Littérature au primaire - Rédaction au primaire - Manuels anciens - Dessin au primaireApprendre à lire et à écrire - Maths au primaire - école : références - Leçons de choses.
avatar
Serge
Médiateur

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Serge le Lun 9 Sep 2013 - 21:46
@Lilypims a écrit:
@Nita a écrit:Merci, Serge, pour ces pistes très intéressantes !
Je suis en train de préparer une séance de vocabulaire inaugurale et j'ai un problème : le temps. J'ai préparé une liste de mots que je comptais aborder en une heure. Mais là, je me dis qu'entre la recherche de définitions (je peux les donner moi-même mais il leur faudra quand même du temps pour copier), puis de phrases d'exemples pour chaque sens, puis de synonymes, puis de mots de la même famille, en une heure, je ne ferai que les trois premiers mots (endurer, éprouver, tourmenter) !
Comment fais-tu pour aller plus vite ?
Si vraiment la classe est lente, ou a des difficultés, il faut adapter ses ambitions à la réalité du terrain, et voir dans ce cas moins de mots.
Ou alors leur donner la liste avec la définition déjà écrite, ou à compléter en les aidant, et l'heure peut consister alors à faire trouver essentiellement des phrases d'exemples personnels, des mots de la même famille, etc.

J'ai abordé cette possibilité ici :

Si le volume des mots est raisonnable, je divise la classe et chaque groupe cherche dans le dictionnaire une partie de la liste, avec reformulation obligatoire dans leurs propres mots (et en respectant de la nature du mot dans la définition, ainsi on bosse la grammaire), puis on met en commun les définitions, avant de passer à l'écriture d'exemples personnels.


D'autres fois, surtout si la liste est plus longue, je leur en fais chercher éventuellement quelques-uns dans le dictionnaire, parmi les plus importants de la liste,  et je leur donne le reste du vocabulaire, je le leur explique directement, et la séance consiste alors surtout à faire écrire à chacun et pour chaque mot une phrase claire (et souvent amusante) dans laquelle il essaie de l'utiliser.

J'interroge plusieurs élèves pour chacun des mots, on voit ensemble si le mot est correctement utilisé et compris, s'il peut effectivement s'employer dans telle ou telle phrase, dans tel ou tel contexte, et pourquoi. Les mots sont ainsi "écrits" mais surtout "entendus" à de très nombreuses reprises durant la séance, avec divers exemples concrets. Car pour chaque mot les élèves inventent des phrases oralement (donc chacun contextualise les mots) et précisent s'ils trouvent des situations courantes dans lesquelles les employer.



Pour les chapitres dans lequel le vocabulaire est moins difficile, on voit quand même les quelques mots du chapitre avant, sans trop s’appesantir dessus, et en les rappelant avant les textes étudiés, pour se concentrer surtout sur du vocabulaire thématique (les sentiments, le sens visuel, la colère, la peur, la montagne,  l'argent, la médecine, les bateaux, la météo, etc.) ou en lien avec la rédaction à suivre.


Dernière édition par Serge le Jeu 26 Mai 2016 - 23:20, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Lilypims
Grand sage

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Lilypims le Mar 10 Sep 2013 - 11:10
C'est ce que j'ai fait : je leur ai donné  les différents sens du mot et nous avons passé l'heure à faire des phrases, les écouter, les corriger puis nous avons cherché les synonymes et les mots de la même famille.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par doctor who le Mar 10 Sep 2013 - 13:32
Je l'ai fait avec mes 6e, avec le voca d'un seul texte. Une grosse heure (pas tous un dico, début de l'année...)

C'est efficace : le texte est presque immédiatement compréhensible.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Serge
Médiateur

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Serge le Ven 13 Sep 2013 - 20:28
 


VIII) Leur faire manipuler de bons outils.

Pour tous les sujets d'écriture, sur feuille ou en ligne, qu'ils soient longs et rédactionnels, ou en écriture brève journalière, je leur fais utiliser le plus souvent possible le dictionnaire des synonymes mais aussi, plus utile encore pour les grandes rédactions, un dictionnaire analogique.

Je recommande particulièrement celui-ci :


Trouver le mot juste - Dictionnaire des idées suggérées par les mots. Paul Rouaix. Livre de poche.
( Il existe aussi avec une couverture différente )




Je le conseille à tous. Très pratique et très peu cher. :livre: 


C'est une mine d'or pour les rédactions. Ainsi, à l'entrée "mer", par exemple, les élèves trouveront tous les mots liés de près ou de loin à cette idée : les embruns, la grève, le varech, maritime, jetée, submerger, récif, transatlantique, château de sable, le flux, le reflux, la brise, la houle, l'onde, le gouffre amer, moutonner, mer étale, grosse, etc. Ils peuvent largement piocher aux entrées en rapport avec les grands thèmes de leur rédaction, que ce soit des thèmes liés à des lieux, à des objets, à des activités, à des émotions ...

Objectif : développer son vocabulaire en trouvant par soi-même des mots en fonction des thèmes d'écriture choisis.

Ce travail permet d'explorer le champ lexical de chaque thème sur lequel on décide tour à tour d'écrire. Il leur permet, en plus du vocabulaire de la séquence ou du vocabulaire thématique étudié, de se constituer un "réservoir" de mots de vocabulaire complémentaires utilisables naturellement en rapport avec le(s) sujet(s) dont ils veulent parler.


Exemple, si le thème est "une journée de vacances"...

Ils peuvent d'abord essayer de chercher les mots en rapport avec le lieu  en regardant les grands thèmes "mer" "plage" etc. mais aussi en rapport avec des sentiments "joie" etc. ou des activités "jeu", etc.


Ces recherches préalables peuvent leur donner plein d'idées de mots qu'ils connaissaient peut-être déjà pour certains, mais sans forcément avoir le réflexe d'y penser d'eux-mêmes en écrivant des choses sur le thème en question.  

En revanche, aucune définition. Les élèves doivent les chercher dans le dictionnaire classique en cas de doute.

Certains s'inspirent de ce dictionnaire aussi pour créer des topics thématiques, avec des quizz visuels.

Il existe aussi un jeu sur le forum qui s'appuie sur ce dictionnaire, dans lequel le meneur se note sur une feuille 10 mots intéressants liés à un thème qu'il lance (ex : le théâtre, la forêt, etc.), les autres proposent à chaque fois un mot, et c'est celui qui a trouvé le maximum de mots de sa liste qui gagne et qui relance avec un nouveau thème à explorer.

http://cafet.1fr1.net/t1771-jeu-vocabulaire-trouvons-les-mots

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Mésange
Niveau 6

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Mésange le Dim 15 Sep 2013 - 18:19
Bravo pour l'énorme travail effectué et merci surtout de le faire partager!!!Je vais consulter tout cela ainsi que vos remarques à tous pendant les pro chaines. C'est très stimulant! Merci encore!fleurs2
avatar
Serge
Médiateur

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Serge le Dim 29 Sep 2013 - 14:41
IX) Des exercices progressifs en cours de séquence, puis en bilan, qui soient efficaces et méthodiques.


A cet égard, les exercices des différents manuels commencent à redonner enfin toute son importance au lexique.
Pour moi, ceux du Terre des lettres sont idéaux.

En début d'heure, avant chaque lecture de textes, on repose très vite oralement le sens des quelques mots qu'on va rencontrer spécialement dans celui-ci (donc nouveau rappel de la première séance, on se rafraichit rapidement la mémoire, cela prend souvent moins de trente secondes puisque les mots évoquent déjà quelque chose).

Ensuite, lecture. On redécouvre ainsi les mots en contexte, sans buter dessus (ils butent déjà assez sur la compréhension de phrases dont ils maitrisent tous les mots).

Suite au texte, le manuel (Terre des lettres par exemple, mais d'autres aussi)  propose quelques exercices courts, souvent sur les mots en question, surtout si on les a sélectionnés en fonction de ceux rencontrés dans les textes ou les exercices du manuel (on enfonce ainsi encore le clou, et de manière bien plus rapide et efficace quand les élèves connaissent déjà les mots en question, plutôt que de les faire répondre aux questions parfois un peu au hasard).

En complément de ces quelques exercices courts et réguliers après chaque texte,  le manuel Terre des lettres permet de bien tout réviser à la fin de la séquence, grâce à une page entière d'exercices bilan, avec des manipulations du vocabulaire thématique, brassant un peu tous les mots déjà vus dès le début de la séquence et utiles à revoir  juste avant la rédaction finale, ce qui leur permet de réactiver une nouvelle fois le lexique parmi lequel ils pourront piocher intelligemment avant la rédaction longue finale (ou avant une évaluation de vocabulaire ciblé).

Il importe aussi de les faire s'exercer un peu à chaque fois sur des exercices brefs d'utilisation, de classement, de recherche de familles de mots, et de manipulation dans des phrases d'exemple (si possible personnelles) pour s'assurer que les mots sont non seulement compris, mais utilisés à bon escient. En effet, quoi de plus ridicule dans la vie que d'employer un mot dans un contexte où il ne convient pas, ou sans se douter qu'il a une connotation particulière. Les phrases d'exemple personnelles permettent de voir si les mots conviennent ou pas en fonction du contexte, si la construction de la phrase est bien correcte (eh oui, il leu faut savoir si on dit "se remémorer quelque chose" ou se remémorer de quelque chose" par exemple. Ce n'est pas tout de connaitre le sens d'un mot, il faut leur apprendre à l'utiliser à bon escient.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Sei
Grand Maître

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Sei le Jeu 26 Mai 2016 - 23:12
Serge, après avoir lu le lien sur le fil "ergo" (sur lequel on ergote déjà, d'ailleurs, c'est merveilleux cet art d'illustrer par l'exemple Laughing ), je suis allée gratter sur ton site : j'aime beaucoup les quiz visuels, très évocateurs !
avatar
Sullien
Niveau 10

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Sullien le Jeu 26 Mai 2016 - 23:20
J. Picoche a beaucoup travaillé la question ; on trouvera des pistes intéressantes, sur son site ainsi que dans ses ouvrages et articles divers. Son Dictionnaire du français usuel est très utile aussi (classement par réseaux mêlant systématiquement sémantique et syntaxe).
avatar
Sei
Grand Maître

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Sei le Jeu 26 Mai 2016 - 23:23
Merci Sullien, je note soigneusement la référence.

Edit : je viens de feuilleter son dictionnaire, il semble vraiment bien, très agréable à lire pour le plaisir.
avatar
Sullien
Niveau 10

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Sullien le Jeu 26 Mai 2016 - 23:36
@Sei a écrit:Merci Sullien, je note soigneusement la référence.

Edit : je viens de feuilleter son dictionnaire, il semble vraiment bien, très agréable à lire pour le plaisir.
Et même pour travailler avec les élèves à condition d'adapter un peu : le format est assez peu adapté aux photocopies et l'auteur adopte une présentation valencielle qui déroute les jeunes (A1 aime A2), etc. Ça peut être très intéressant, par exemple, pour mieux comprendre un texte ("paraphrase" précise et subtile par exemple sur la psychologie d'un personnage) et avancer vers la lecture analytique. La difficulté est que les articles sont très denses et riches.
avatar
Leodagan
Fidèle du forum

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Leodagan le Jeu 26 Mai 2016 - 23:55
Collection Pierre Clarac : "Apprendre à écrire" (Belin). Un aperçu ici : https://fr.scribd.com/doc/293045123/Clarac-Les-Sensations

Larmes de joie.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par nlm76 le Ven 27 Mai 2016 - 7:32
Je n'ai pas perdu mon temps en venant voir dans la partie collège. Il faut absolument que j'approfondisse ma réflexion là-dessus pour élaborer des outils pour le lycée...
avatar
bonnet péruvien
Niveau 5

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par bonnet péruvien le Ven 27 Mai 2016 - 16:19
Merci à Serge pour toutes ces pistes et ces explications. J'ai trouvé ça très intéressant. Merci au passage pour les liens vers le vocabulaire en images ; je n'avais qu'une idée un peu floue de ce qu'était un "contrefort" et connais désormais le vrai sens du mot (cf. le voc de la montagne). Tout à fait d'accord avec l'idée d'aborder le thème de sa séquence par l'angle du vocabulaire ; je le fais systématiquement avec des fiches de mon invention. Outre l'intérêt toujours vif des élèves pour l'apprentissage de nouveaux mots, cela permet effectivement d'anticiper leurs futures difficultés de lecture lié à un lexique lacunaire. Et concernant ces fiches de mon invention, je les ai réunies dans un cahier qui sera commercialisé par les éditions "Bréal-Studyrama" normalement en septembre. Comme un cahier d'exercices seulement de vocabulaire a malheureusement peu de chances de (bien) se vendre, mon éditeur m'a demandé d'y adjoindre une partie grammaire et orthographe mais celles-ci sont moindres et ce sera bien l'étude du vocabulaire qui primera (les deux tiers de l'ouvrage). Je peux peut-être au moins en décrire sommairement le principe : pour chaque fiche, deux exercices permettant de découvrir la définition d'une quinzaine de mots appartenant à un thème donné (le lyrisme, la religion, la tragédie, les sentiments...) puis quatre-cinq exercices de manipulation de ces mots (synonymie, antonymie, mots de la même famille...), un exercice de réinvestissement par l'écriture suivi de quelques exercices d'approfondissement (dont au moins un qui contient un texte) ; pour terminer, une petite citation reprenant l'un des mots étudiés (et d'ailleurs, celle de la fiche "Les comédies de Molière" correspond à l'humeur de nim76  : Un sot trouve toujours un plus sot qui l’admire. C'est Boileau ! ) Voilà, je pourrais écrire des pages et des pages sur ce sujet sur lequel j'ai beaucoup travaillé, mais le mieux est sans doute d'attendre la parution de l'ouvrage en question.

PS : j'ai noté que les conseils prodigués par Serge dataient de 2013 ! ! ! Merci donc à Sei d'avoir réactualisé ce topic. Je suis depuis peu de temps sur le forum et me contentais jusqu'ici de parcourir les "nouveaux sujets". Cela m'a donné l'envie d'aller plutôt faire un tour sur les pages spécialisées.

_________________
bonnet péruvien
avatar
slynop
Niveau 10

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par slynop le Mar 12 Juil 2016 - 14:37
Bonjour,

Je pense demander aux élèves d'acheter un répertoire afin d'y noter le vocabulaire qui leur semble difficile ou qu'ils ne connaissent pas. En classe, on verra ensemble quelques mots, et j'aurai donné la définition de quelques-uns sur les polys. A eux de recopier le vocabulaire vu en classe avec les différentes définitions, et de prolonger (chez eux, aux cdi...) le travail dessus. Ils devront aussi préciser dans le répertoire de quelle séquence vient le vocabulaire. A la fin de chaque séquence, je compte faire un contrôle de vocabulaire (celui vu en classe ou non), avec une ou deux définitions, et surtout savoir utiliser le vocabulaire à bon escient (si vous avez d'autres idées pour les contrôles, je suis preneur). Quand il y aura des rédactions à faire en classe, je compte leur demander d'apporter leur répertoire pour élargir le vocabulaire. Evidemment, je ramasserai des répertoires de temps en temps pour vérifier que cela a été bien fait.

Préalablement, je compte aborder en tout début d'année avec eux la méthode de recherche dans un dictionnaire, car je me doute bien que ce n'est pas une chose  acquise en 5e ou en 4e.

Qu'en pensez-vous ?


Dernière édition par slynop le Mar 12 Juil 2016 - 19:38, édité 1 fois
avatar
Nadejda
Monarque

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Nadejda le Mar 12 Juil 2016 - 17:12
@Slynop :
Cette année je faisais régulièrement des contrôles de vocabulaire. Je leur proposais plusieurs exercices différents :
- phrases dans lesquelles le mot qu'il fallait apprendre est souligné : ils doivent expliquer le sens de ce mot en contexte
- phrases dans lesquelles ils doivent choisir un des deux mots en gras (mots de sens opposé ou de niveau de langue différent) puis ils justifient leur choix (par exemple en soulignant les mots qui les ont mis sur la voie)
- phrases à inventer à partir de mots à apprendre (il faut insister sur la grammaticalité de la phrase et sur sa richesse, quitte à interdire les pronoms vagues et à imposer des compléments - travail intéressant quand on leur a demandé de retenir des verbes ou des expressions)
- compléter des phrases avec une liste de verbes, la difficulté étant que certains verbes peuvent être sous la forme de participe passé employé seul ou être employés à la voix passive
- antonymes ou synonymes à chercher, que l'on peut demander de graduer du plus fort au moins fort
etc.

Chaque étude de texte commence chez moi par des éléments de contexte (culturel, littéraire, "connaissances du monde"...) nécessaires à la bonne compréhension du texte et par le relevé du vocabulaire plus ou moins difficile. Tout cela est noté sur leur feuille de cours. A cela s'ajoute pour chaque grand chapitre un cours de vocabulaire (expression de la peur, le vocabulaire religieux chez Hugo, le vocabulaire de la misère et de la richesse, l'habitat des riches et des pauvres au XIXe siècle...).
Je n'ai pas encore tenté la grille studiométrique que présentait F. Lemoine sur le forum.
avatar
slynop
Niveau 10

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par slynop le Mar 12 Juil 2016 - 19:39
Merci Nadejda, ce sont des idées qui me plaisent bien. Very Happy
Ce'Nedra
Niveau 2

Re: Des pistes pour un enseignement actif du vocabulaire

par Ce'Nedra le Lun 29 Aoû 2016 - 15:59
Merci à Serge pour le partage de ce travail de qualité!

Je souhaite mettre l'accent sur le vocabulaire avec mes élèves de 6ème et 5ème, tout cela va beaucoup m'aider.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum